Citadelle est mon album, médiocre son écriture; Izïa est mon nom

Izïa Higelin, chanteuse française

Source : wiki

Critique album Citadelle d’Izia Higelin sorti le 11 Octobre 2019

Comment fonctionne l’évaluation textuelle ? (cliquez ici pour le découvrir)

comment-fonctionne-evaluation-textuelle

Évaluation textuelle de cet album – Citadelle – est de 94.31/11 soit 8.57/20

Il peut donc être qualifié d’album textuellement médiocre

Qu’ai-je pensé de cet album ?

De belles productions, de belles mélodies très souvent, une voix saississante sans doute, des textes simples certes sans richesse, sans relief, peu de figures de style, le fond est limité. Je ne sais plus dans quelle chanson, mais la ligne de basse est magnifique. Les musiciens ont largement assuré, la chanteuse aussi mais les paroles sont la limite ! Dans l’ensemble, c’est encourageant ! Elle s’est bien entourée, ne reste plus qu’à aiguiser sa plume et le prochain album sera brillant.

Citadelle – Textes et paroles

Dragon de métal


Dragon de métal
Ensemble maîtres du temps
Sauveur de l'ennui
Je te regarde tu me comprends [1]

Tes mots, tes rires, tes gestes
Plus doux que n'importe quelle soie
M'enveloppent et me protègent
Talismans contre moi [2]

Tant, tu me manques tant
Tant, tu me manques
Le temps nous manque tant [1] [+1]
Tant, tu me manques tant [doublon]

Cheval de métal
Étourdi dans les vents
Éternel compagnon
Tu me regardes je te comprends [0.5]

Ton cœur comme un soleil
Irradie autour de toi
Ta liberté souveraine
Accompagne mes pas [2]

Tant, tu me manques tant [doublon]
Tant, tu me manques [doublon]
Le temps nous manque tant [doublon]
Tant, tu me manques tant [doublon]

Tant que je vois
Tant que je vois tes yeux [+0.5]
Tout va [1]
Tant que j'entends
Tant que j'entends ta voix [1]
Tout va [doublon]

Tant, tu me manques tant [doublon]
Tant, tu me manques [doublon]
Le temps nous manque tant [doublon]
Tant, tu me manques tant [doublon]

Ah ah ah ah
Dis-moi où vas-tu
mon amour absolu… [1]


Source : paroles

Évaluation YDM,

– Rimes 11/27 pts soit 6.11/15
– Style 0.5/2 pts
– Profondeur 0.25/1 pt
– Mélodie 0.5/1 pt
– Flow 0.5/1 pt

Sous-total 7.86/20

Sunset


Sur l’océan le sunset,
Je vois le rayon vert maintenant
Et l’horizon me tient tête, [1]
J’ai voulu le rattraper si souvent [1]
Et la nuit va bientôt l’emporter
La nuit va bientôt l’emporter [1]

Au loin se meurt le soleil,
Rien ne sera jamais plus comme avant
Comme l’épée qui sommeil, [2]
La chaleur m’a quitté depuis longtemps [1]
Et la nuit va bientôt l’emporter, [doublon]
La nuit va bientôt l’emporter [doublon]
Puisqu’il le faut [1]

Sur l’océan le sunset, [doublon]
tient mes dernières larmes
Et l’horizon me tient tête, [doublon]
je revois ton visage

Des étoiles et des comètes,
Tout est plus tranquille maintenant
Ton amour comme le sunset, [1]
S’en va et revient avec le vent [1]
Et le jour va bientôt commencer,
Le soleil va bientôt se lever [-1]
Puisqu’il le faut [doublon]

Sur l’océan le sunset, tient mes dernières larmes [doublon]
Et l’horizon me tient tête, je revois ton visage [doublon]
Sur l'océan le sunset, tient mes dernières larmes [doublon]
Et l’horizon me tient tête, je revois ton visage [doublon]


Source : paroles

Évaluation YDM,

– Rimes 8/19 pts soit 6.31/15
– Style 0.5/2 pts
– Profondeur 0.25/1 pt
– Mélodie 0.5/1 pt
– Flow 0.5/1 pt

Sous-total 8.06/20

Trop vite


Des émotions qui montent trop vite
Les sensations elles tombent trop vite [1]
Passer du rire aux larmes si vite, hey hey
Les sentiments pressés sans suite [1]
Le parfum qui t'enivre trop vite [0]
Passer du rire aux larmes si vite, hey hey [doublon]

Des larmes, des larmes, des larmes, des larmes roulent sur tes joues
Tu ne sais pas pourquoi tu pleures t'as l'impression qu'on t'ignore
Quitter la fête avant la fin, claquer la porte avec fracas
On ne s'inquiétera pas pour toi tu fais ça deux fois sur trois [1]

Des émotions qui montent trop vite [doublon]
Les sensations elles tombent trop vite [doublon]
Passer du rire aux larmes si vite, hey hey [doublon]
Les sentiments pressés sans suite [doublon]
Le parfum qui t'enivre trop vite [doublon]
Passer du rire aux larmes si vite, hey hey [doublon]

Des émotions qui montent trop vite [doublon]
Les sensations elles tombent trop vite [doublon]
Passer du rire aux larmes si vite, hey hey [doublon]
Les sentiments pressés sans suite [doublon]
Le parfum qui t'enivre trop vite [doublon]
Passer du rire aux larmes si vite, hey hey [doublon]

Sans blague,sans blague, sans blague sans blague dis à quoi tu joues
Tu vas abîmer ton cœur à trop vivre plus fort que tout [1]
Hypersensible et sauvage dans ta tête comme dans une cage [1]
T'as tellement besoin qu'on t'aime que t'oublies t'aimer toi-même [1]

Des émotions qui montent trop vite [doublon]
Les sensations elles tombent trop vite [doublon]
Passer du rire aux larmes si vite, hey hey [doublon]
Les sentiments pressés sans suite [doublon]
Le parfum qui t'enivre trop vite [doublon]
Passer du rire aux larmes si vite, hey hey [doublon]

Des émotions qui montent trop vite [doublon]
Les sensations elles tombent trop vite [doublon]
Passer du rire aux larmes si vite, hey hey [doublon]
Les sentiments pressés sans suite [doublon]
Le parfum qui t'enivre trop vite [doublon]
Passer du rire aux larmes si vite, hey hey [doublon]

T'as tellement besoin qu'on t'aime, hey hey [doublon]
T'as tellement besoin qu'on t'aime, hey hey [doublon]
T'as tellement besoin qu'on t'aime, hey hey [doublon]
T'as tellement besoin qu'on t'aime, hey hey [doublon]
T'as tellement besoin qu'on t'aime que t'oublies de t'aimer toi-même [doublon]


Source : paroles

Évaluation YDM,

– Rimes 6/13 pts soit 6.92/15
– Style 0.25/2 pts
– Profondeur 0.75/1 pt
– Mélodie 0.5/1 pt
– Flow 0.5/1 pt

Sous-total 8.92/20

Esseulé


Esseulé
J’ai peur de devenir fou,
Je vois danser les orages
J’ai peur de devenir fou, [1]
Parfois, esseulé [1]

Esseulé [doublon]
Sur la forêt la foudre s’abat [+0.25]
Je sens sa chaleur
J’ai peur de devenir fou, [doublon]
Parfois, esseulé [doublon]

Quand tout devient
Quand tout devient si noir
Au fond de tes yeux
Au fond de tes yeux [1]

Esseulé [doublon]
Je te vois courir nu
L’asphalte se fend sous tes pas
J’ai peur de devenir fou, [doublon]
Parfois, esseulé [doublon]

Esseulé [doublon]
Te souviens-tu de nous [1]
Les phares, les fleurs, ton visage
J’ai peur de devenir fou, [doublon]
Parfois, esseulé [doublon]

Quand tout devient [doublon]
Quand tout devient si pale
Au fond de tes yeux [doublon]
Au fond de tes yeux [doublon]

Laisse-les, laisse-les
Laisse-les silence
Laisse-les, laisse-les [1]
Silence [1]
Laisse-les, laisse-les [doublon]
Laisse-les, laisse-les [doublon]

Laisse-les silence [doublon]
Laisse-les, laisse-les [doublon]
Silence [doublon]
Laisse-les, laisse-les [doublon]

Esseulé [doublon]
J’ai peur de devenir fou, [doublon]
Je vois danser les orages [doublon]
J’ai peur de devenir fou, [doublon]
Parfois, esseulé [doublon]


Source : paroles

Évaluation YDM,

– Rimes 6/20 pts soit 4.5/15
– Style 0.5/2 pts
– Profondeur 0.5/1 pt
– Mélodie 0.5/1 pt
– Flow 0.5/1 pt

Sous-total 6.5/20

Sous les pavés


Où est passé le vrai désir d'être vivant ?
Les envolées sauvages et les nuits éblouissantes ? [1.5]
Je sais, c'est trop facile de dire que c'était mieux avant
Sous les pavés, la plage, sous le sable, le ciment [1]

Et plus les années passent, plus y'a tout qui part en couille
Où sont les derniers fous au milieu de la foule ? [1.5]
Mais faut pas qu'j'désespère, non, il reste des choses à faire
Y'a tout qui reste à faire [1]
Y'a tout qui reste à faire [doublon]

Sous les pavés, la plage, sous le sable, le ciment
S'étend plus loin que l'horizon
J'avance, sans savoir ce qui m'attend
Sous les pavés, la plage, sur le sable, je m'étends [1]
Je veux revoir la mer plus bleue que bleue
Sans jamais se dire adieu [1]

Où est passée la vraie envie de tout casser ?
La liberté au poing, le cœur à deux doigts d'imploser ? [-1]
Unis dans un même souffle, prêts à tout recommencer
J'ai peur de perdre la main face à ton besoin d'exister [-1]

On voit la fin du monde passer sur des photos
On va tous y rester alors autant que ce soit beau [1]
Mais faut pas qu'j'désespère, non, il reste des choses à faire [doublon]
Y'a tout qui reste à faire [doublon]
Y'a tout qui reste à faire [doublon]

Sous les pavés, la plage, sous le sable, le ciment [doublon]
S'étend plus loin que l'horizon [doublon]
J'avance sans savoir ce qui m'attend [doublon]
Sous les pavés, la plage, sur le sable, je m'étends [doublon]
Je veux revoir la mer plus bleue que bleue [doublon]
Sans jamais se dire, oh, sans jamais se dire [1]
Sans jamais se dire adieu [doublon]

Sous les pavés, la plage, sous le sable, le ciment [doublon]
S'étend plus loin que l'horizon [doublon]
J'avance sans savoir ce qui m'attend [doublon]
Sous les pavés, la plage, sur le sable, je m'étends [doublon]
Je veux revoir la mer plus bleue que bleue [doublon]
Sans jamais se dire, sans jamais se dire [doublon]
Sans jamais se dire adieu [doublon]


Source : paroles

Évaluation YDM,

– Rimes 7/21 pts soit 5/15
– Style 0.5/2 pts
– Profondeur 0.5/1 pt
– Mélodie 0.75/1 pt
– Flow 0.5/1 pt

Sous-total 7.25/20

Calvi


Doucement le jour se lève derrière les montagnes
Se réveille la lumière, et apparait la citadelle
Joyau nu, tu nous as vu chanter dans tes pierres
Célébrer la mère et l’amour, à jamais ma citadelle [1]

Calvi, Calvi, Calvi, Calvi,
Irresistible auprès de toi
Calvi, Calvi, [1]
Calvi, Calvi, Calvi, Calvi, [doublon]
Vivant les souvenirs de nous voir [1]
Calvi, Calvi, [doublon]

Funambule sur les remparts,
car les fous, joueront à se battre [1]
Et s’éteindre dans ton ventre citadelle
Quand les vents se soulèvent, [1]
Tous les corps tremblent et se rappellent pour toujours
Les enfants de la citadelle

Calvi, Calvi, Calvi, Calvi, [doublon]
Irrésistible auprès de toi [doublon]
Calvi, Calvi, [doublon]
Calvi, Calvi, Calvi, Calvi, [doublon]
Vivant les souvenirs de nous voir [doublon]
Calvi, Calvi, [doublon]

On dirait que tu danses quand tu marches dans les rues, je me souviens
Tes deux bras tendus qui me soulèvent citadelle je me souviens
Je me souviens, je me souviens, je me souviens [1]

Calvi, Calvi, Calvi, Calvi, [doublon]
Irrésistible auprès de toi [doublon]
Calvi, Calvi, [doublon]
Calvi, Calvi, Calvi, Calvi, [doublon]
Vivant les souvenirs de nous voir [doublon]
Calvi, Calvi [doublon]


Source : paroles

Évaluation YDM,

– Rimes 6/17 pts soit 5.29/15
– Style 0.25/2 pts
– Profondeur 0.25/1 pt
– Mélodie 0.5/1 pt
– Flow 0.5/1 pt

Sous-total 6.79/20

Idole


Dans mes yeux,
Vois-tu dans mes yeux
Combien je t’en veux [1]
Comme je tremble
La colère, traverse ma peau
Coule dans mon dos [1]
Comme un fleuve

Autour de mon cou se resserrent
Mes mains, je pose
Des fleurs, des tapis de perles [1]
Des figures d’or [1]

À mon idole
Empire d’une cité qui se dresse
Je perds les mots [1]
L’immensité des promesses [1]

Rien n’est plus beau
Que mon idole [1]
Dans le cœur
Une balle dans le cœur

Vois-le comme je meurs [2]
Quand je croise
Quand je croise [1]
Ton regard

Lasse quand tu respires
Impuissante je tire [2]
Dans le cœur
Autour de mon cou se resserrent [doublon]

Mes mains, je pose [doublon]
Des fleurs, des tapis de perles [doublon]
Des figures d’or [doublon]
À mon idole [doublon]

Empire d’une cité qui se dresse [doublon]
Je perds les mots [doublon]
L’immensité des promesses [doublon]
Rien n’est plus beau [doublon]
Que mon idole [doublon]
Que mon idole [doublon]


Source : paroles

Évaluation YDM,

– Rimes 12/26 pts soit 6.92/15
– Style 0.5/2 pts
– Profondeur 0.5/1 pt
– Mélodie 0.5/1 pt
– Flow 0.5/1 pt

Sous-total 8.92/20

Chevaucher


Lala lala la, lala lala la, lala lala la
De l’or, sur les paupières,
Sans cesse un sourire accroché aux lèvres
Chevaucher ma dérision, sans éperonner
Cette étrange cavalière [2.5]

Chevaucher, rider encore une indomptable monture, l’aventure
M’attend poussière est-ce d’être sans toi ni personne lance en amazone [1]
Chevaucher à cru et rider toujours
Des étalons pur-sang dans l’azur [2]

Ok Coral dans la nuit noire
Je fends le ciel en un éclair
Au galop, quel rodéo, [1]
Plus de frontières, juste de l’air [2]

Ok Coral dans la nuit noire [doublon]
Je fends le ciel en un éclair [doublon]
Au galop, quel rodéo, [doublon]
Plus de frontières, juste de l’air [doublon]

Lala lala la, lala lala la, lala lala la [doublon]
À la vitesse de lumière,
Dans la ville moi je ne vois plus personne
Pas l’ombre d’un visage sombre
D’une flèche d’argent qui court sur les décombres [2]

Chevaucher à cru et rider toujours [doublon]
Des étalons pur-sang dans l’azur [doublon]
Chevaucher à cru et rider toujours [doublon]
Un sourire aux lèvres, fier et crier

Ok Coral dans la nuit noire [doublon]
Je fends le ciel en un éclair [doublon]
Au galop, quel rodéo, [doublon]
Plus de frontières, juste de l’air [doublon]

Ok Coral dans la nuit noire [doublon]
Je fends le ciel en un éclair [doublon]
Au galop, quel rodéo, [doublon]
Plus de frontières, juste de l’air [doublon]

Lala lala la, lala lala la, lala lala la [doublon]
Lala lala la, lala lala la, lala lala la [doublon]
Lala lala la, lala lala la, lala lala la [doublon]


Source : paroles

Évaluation YDM,

– Rimes 10.5/19 pts soit 8.28/15
– Style 0.25/2 pts
– Profondeur 0.25/1 pt
– Mélodie 0.25/1 pt
– Flow 0.5/1 pt

Sous-total 9.53/20

Eidarri


Ouh, oh dis donc, t’as vu,
Comme ça a changé tout à coup
Comme la lumière est tombée
Faut pas rester là hein


Source : paroles

Évaluation YDM,

– Rimes titre non évalué
– Style titre non évalué
– Profondeur titre non évalué
– Mélodie titre non évalué
– Flow titre non évalué


Sous-total titre non évalué

Sentiers


On a pris la fuite
On a tout lâché
Par-delà les rites [2]
Tout est dévasté [0]

On dévale les sentiers
Hummmm
On dévale les sentiers [1]
Hummmm [1]

On dévale les sentiers [doublon]
Hummmm [doublon]
On dévale les sentiers [doublon]
Ehh
On dévale les sentiers [doublon]
Hummmm [doublon]

Des pierres de granite
Dans nos poings serrés
Un bouquet de griffes [1]
Pour leurs gueules fanés [-1]

Sans le vent du large
Fouetter nos visages [1.75]
Apaiser nos peurs
Aiguiser nos cœurs [2]

On dévale les sentiers [doublon]
Hummmm [doublon]
On dévale les sentiers [doublon]
Hummmm [doublon]

On dévale les sentiers [doublon]
Hummmm [doublon]
On dévale les sentiers [doublon]
Ehh [doublon]
On dévale les sentiers [doublon]
Hummmm [doublon]

Aaaah ??? [incompréhensible]
On dévale les sentiers [doublon]
Aaaah ??? [incompréhensible]
On prend les chemins
Aaaah ??? [incompréhensible]
On dévale les sentiers [doublon]
Aaaah ??? [incompréhensible]

On prend les chemins
Souviens-toi ma sœur
De l’or et des fleurs
Souviens-toi ma sœur [1]
De l’or
De l’or et des fleurs [+0.5]

On dévale les sentiers [doublon]
Hummmm [doublon]
On dévale les sentiers [doublon]
Hummmm [doublon]

On dévale les sentiers [doublon]
Hummmm [doublon]
On dévale les sentiers [doublon]
Ehh [doublon]
On dévale les sentiers [doublon]
On dévale les sentiers [doublon]

Hummmm [doublon]
On dévale les sentiers [doublon]
Hummmm [doublon]
On dévale les sentiers [doublon]

Hummmm [doublon]
On dévale les sentiers [doublon]
Ehh [doublon]
On dévale les sentiers [doublon]
Hummmm [doublon]


Source : paroles

Évaluation YDM,

– Rimes 11.25/22 pts soit 7.67/15
– Style 0.25/2 pts
– Profondeur 0.25/1 pt
– Mélodie 0.25/1 pt
– Flow 0.5/1 pt

Sous-total 8.92/20

Cosmos


On se croise encore une fois ,
Ça ne m'étonne même plus, même pas [1]
Le hasard c'est pour les enfants ,
Nous c'est plus grand [1]

C'est le cosmos , le cosmos , à cause du cosmos
Que l'on s'assemble
C'est le cosmos , le cosmos , encore ce cosmos [1]
Qui nous rassemble [2]

Quand les flammes du soleil en moi
Te caressent et c'est sur c'est ça [1]
Le divan , le souffle et le temps
Tout est dedans [2]

C'est le cosmos , le cosmos , à cause du cosmos [doublon]
Que l'on s'assemble [doublon]
C'est le cosmos , le cosmos , encore ce cosmos [doublon]
Qui nous rassemble [doublon]


Source : paroles

Évaluation YDM,

– Rimes 8/12 pts soit 10/15
– Style 0.25/2 pts
– Profondeur 0.25/1 pt
– Mélodie 0.25/1 pt
– Flow 0.5/1 pt

Sous-total 11.25/20

Que tu saches


Season's changing [anglais]
I want you to know [anglais]
My heart's beating [anglais]
I want you to know [anglais]

Ton nom a la grâce des lointains paysages
Doucement mes lèvres prononcent chaque lettre [1]
B.E.L.A [1]

Je veux que tu saches
Garder l'amour
Je veux que tu saches [1]
Rien ne s'efface
Je veux que tu saches [doublon]
L'amour te garde

Quoi que tu fasses [1]
Tu sais, les forêts de flammes que la vie te prépare [1.75]
Seront des mirages, de lointains paysages [0.5]
Entre tes doigts dort, tout au fond, un trésor [1]

B.E.L.A [doublon]
Je veux que tu saches [doublon]
Garder l'amour [doublon]
Je veux que tu saches [doublon]
Rien ne s'efface [doublon]
Je veux que tu saches [doublon]
L'amour te garde [doublon]
Quoi que tu fasses [doublon]

And everything you are [anglais]
Is writing in your name [anglais]
And everything you are [anglais]
Is writing in your name [anglais]


Source : paroles

Évaluation YDM,

– Rimes 7.25/12 pts soit 9.06/15
– Style 0.25/2 pts
– Profondeur 0.25/1 pt
– Mélodie 0.25/1 pt
– Flow 0.5/1 pt

Sous-total 10.31/20

Évaluation textuelle de cet album – Citadelle – est de 94.31/11 soit 8.57/20

Il peut donc être qualifié d’album textuellement médiocre

Osez le bon sens !

YDM


	

Be the first to comment on "Citadelle est mon album, médiocre son écriture; Izïa est mon nom"

Leave a comment