Linda Ann Weston, la Joseph Fritzl américaine: elle maintient 4 handicapés mentaux en captivité pendant près de 10 ans pour toucher leurs allocations

Une femme de Philadelphie a reçu 45 millions de dommages et intérêts après avoir poursuivi le trio qui l’a kidnappé et torturé en justice, mais elle ne recevra probablement aucun centime de cet argent.

Tamara Breeden a temoigné mercredi que Linda Ann Weston et deux complices l’ont tenus captive, elle et trois autes victimes handicapées mentales dans un ‘donjon’, une cave d’un apartement de Tacony. Là, Breeden était battue, affamée, et forcée de boire sa propre urine pour plus de 10 ans. Weston recupérait les allocations gouvernementales dédiées à ses victimes.

 

 

012114_DN_8805-2014

L’avocat de Breeden, Steve Wigizer, a dit aux journalistes que Weston et ses partenaires, Gregory Thomas et Eddie Wright, n’ont pas réagi aux poursuites judiciaires. Les 45 millions étaient donc un jugement par contumace, même si Wigizer ne pense pas que Weston et ses partenaires paieront.
Weston et ses complices sont encore en prison où ils attendent leur procès au penal prevu pour l’année prochaine.

 

15714096_BG2
 

Linda Ann Weston, 51 ans, a déjà été inculpée en 1981 d’avoir affamé un homme jusqu’à sa mort (son beau-frère en l’occurrence, Ramos), de l’avoir frappé avec un marteau, attaché dans les WC avec seulement trois repas en deux mois, de l’avoir battu avec un balai, selon le Philadelphia Inquirer. Quand il est mort, sa soeur et elle l’ont mis dans un sac plastique et ont jeté son cadavre dans une maison abandonnée. Weston a passé 8 ans en prison pour ces faits.

article-2267308-171F8160000005DC-127_634x731
Weston est désormais poursuivie pour avoir enfermée 4 handicapés mentaux dans sa cave. Son petit ami, Eddie Wright, 49 ans, et Thomas Gregory, 47 ans sont aussi poursuivis pour les mêmes faits. La police dit que les trois individus ont déplacé les victimes du Texas à la Floride puis à Philadelphie, où ils les ont enfermés dans l’immeuble où se trouve l’appartement de sa fille.

Les victimes ont été découvertes par le propriétaire de l’immeuble, qui avait constaté un nombre inhabituel de saletés sur la propriété et dans les caves. Il a entendu des chiens aboyés derrière une porte, et quand il a ouvert, il a découvert des personnes enchaînées.

Les victimes auraient été dans cette cave depuis environ 10 jours.

Les enfants de Weston qui vivaient dans l’immeuble, n’ont pas été arrêtés.

 

 

 

Traduction de l’article The Grio

 

Be the first to comment on "Linda Ann Weston, la Joseph Fritzl américaine: elle maintient 4 handicapés mentaux en captivité pendant près de 10 ans pour toucher leurs allocations"

Leave a comment