Zazie – Cyclo – textuellement bon

Cyclo

Zazie, de son vrai nom Isabelle Marie Anne de Truchis de Varennes, est une auteure-compositrice-interprète française née le 18 avril 1964 à Boulogne-Billancourt.

Source : wikipedia


Évaluation textuelle de cet album – Cyclo – est de 12.73/20 (140.83/11).

 

 

Il peut donc être qualifié d’album textuellement bonà découvrir



Qu’ai-je pensé de cet album ?

Belle écriture. Bel album.

 

Cyclo

 

1. Les Contraires

 

Même lit même camp
Ni l’un et l’autre ne s’entend
Même vent même envies
Ça ne nous arrive pas souvent [3]

On attend on s’attend
A vivre la même vie
Et pourtant et pourtant [2]
Seulement ce qui nous sépare nous unit [2]

J’adore tu n’aimes pas
Je sors tu restes [2]
J’accoure tu es parti
C’est le jour et la nuit [2]
Je rêve que je m’envole
Tu restes cloué au sol [2]
Ce qui nous unit nous échappe…

Le même souffle, même cri
Pourquoi ni l’un et l’autre ne comprend
Tu fais semblent je fais comme si [2]
Coulait dans nos veines le même sang [2]

Et pourtant et pourtant
Les combats les non-dits
On apprend et le temps que ça prend [1]
Pour que le noir ou blanc se marie [2]

Nous rattrape… [1]
Nous aspire
Nous inspire [2]

Et je garde le sourire
Et tu gardes le silence
Tu crains le pire
Moi j’espère
Les contraires s’attirent [3]

Que je garde le sourire
Quand tu gardes le silence [1]
Quand tu soupires [1]

Source : Parolesmania

 

Evaluation YDM,

–  Rimes    28/34 pts
–  Punchlines              0.75/2 pts
–  Profondeur              0.5/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  30.25/39  soit  15.51/20

 

 

2. Mobile Homme

 

Aussi vrai que dehors
Ça court, ça sort, [2]
ça crie,
ça chante,
déchante [2]
aussi [2]

Aussi vrai que dehors
Ça flambe,
ça fume,
allume,  [2]
ça souffle,
ça souffre  [1.75]
aussi

Aussi vrai qu’on le dit
Ça trouble
ça cache
ça fuit, [2]
ça lâche,
C’est lâche  [2]

Aussi vrai qu’on le dit
L’engin est un ovni, [1]
c’est rien,
c’est bien [2]

S’enroule avec mon mobile homme
Le corps en fête, la tête en vacances
J’en fais de bonnes avec mon mobile homme [1]
Il tient la route, je tiens la distance [2]

C’est vrai que l’animal
S’emballe, [2]
se cabre,
hennit
J’avale,
m’emballe [1.5]
aussi [1]

Aussi vrai que cet homme
m’étonne, [1.75]
m’échappe
Souvent
Je prends
M’éprends [3]
De lui

Avec mon mobile homme

Source : Parolesmania

 

Evaluation YDM,

–  Rimes   29/41 pts
–  Punchlines              1/2 pts
–  Profondeur              0.5/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  31.5/46  soit   13.69/20

 

 

3. Je ne sais pas

 

Si nos mains se souviennent encore
Qu’elles se sont croisées sur mon corps [2]
Quand elles s’attardent ça et
Je ne sais pas [2]

Si dans les sourires qu’on se fait
Je vois du bonheur le reflet [0]
C’est toujours là,
C’est toujours vrai

Si dans la douceur de ses yeux
Je me retrouve encore un peu [2]
Après nos siècles de combat [1]

Ce qu’il a pu dire de nous
Quand il raccroche tout à coup
Le rouge qui pointe sur ses joues [3]

Ce qu’ il a bien pu faire de nous
Quand le rendez vous s’éternise
Le même rouge sur la chemise [2]

Pourquoi je vois déjà la fin
Quand il me dit que tout va bien
Que c’est pour rire que c’était rien [3]

Pourquoi en faire tout un secret
Quand on dit qu’ on ne l’a pas fait ?
Sait-il combien je le connais ? [-1.5]

Et quand demain c’est sur mon bras
Qu’une autre main s’attardera
Aura-t-il peur autant que moi ? [3]

Source : Parolesmania

 

Evaluation YDM,

–  Rimes    16.5/26 pts
–  Punchlines              0.5/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   Pas écoutée, pas notée
–  Flow                        Pas écoutée, pas notée

Sous-total  17.25/29  soit   11.89/20

 

 

4. Mademoiselle

 

On dit pas Madame on dit Mademoiselle
C’est comme ça qu’on appelle [2]
Les filles de joies, les enfants, les pucelles,
En levant les yeux au ciel. [2]

Pas de bague au doigt,
Pas plus de plomb dans l’aile.
Fuient, loin des pays froids, [2]
Comme les hirondelles. [2]
Pas comme toutes celles
Qui versent tant de larmes
Quand il se fait la belle, [2]
Le prince plein de charmes. [2]

Les vieilles filles, les saintes, les homosexuelles [1]

Mais qu’elles sont belles,
ces femmes qui sont libres
D’aimer tel ou telle [1]
en laissant l’autre libre [1]
De voler quelques heures,
Les jolis papillons
Ne vont pas voir ailleurs [2]
quand on ne les met pas en prison. [2]

Laissant à ciel ouvert,
Leur chambre et leurs cuisses,
Leur âme à découvert [2]
Sans autre artifice. [2]
Les marie-couche-toi-là
Sont si pleines de grâce, [1.5]
Elles effacent toutes celles
A la vertu virtuelle [1]

Les danseuses, les poètes, les peintres, les modèles
Je suis un peu comme elles. [2]

Pas de bague à mon doigt,
De plomb dans la cervelle.
Mais si tu veux de moi, [1]
J essayerai d’être celle
Qui fera ton bonheur,
Les jolis papillons
ne cherchent pas ailleurs [0]
Ce qu’il trouve à la maison. [1]

Source : Parolesmania

 

Evaluation YDM,

–  Rimes    29.5/39 pts
–  Punchlines              1/2 pts
–  Profondeur              0.5/1 pt
–  Mélodie                   Pas écoutée, pas notée
–  Flow                        Pas écoutée, pas notée

Sous-total  31/42  soit   14.76/20

 

 

5. Cyclo

 

Je t’ouvre, je claque la porte
Je m’incline et m’emporte [2]
Cyclo

J’ai raison, oui j’ai tort
Tout va bien, je pleure encore [2]
Cyclo [1]

La décadence et la splendeur
Je plonge et je prends de la hauteur [2]

Je brille toujours en plein soleil
Je suis l’ombre de moi-même [1.75]

J’ai peur oui, j’avance quand même
Balaie le trouble que je sème [2]

Je suis le chat, je suis perché
Jamais là où tu vas me chercher
Mais creuse encore bel animal
Puisque moi-même j’ai tant de mal [2]
A me trouver [-0.5]

Tout peut encore arriver
Dans un jour, un mois
Nous allons nous retrouver [-1]
Dans quel état? [2]
Tout peut encore changer
Tu ne sais pas
D’où va venir le danger [0]
Quel jour, quel mois? [1]

Sûr qu’en amour ça change vite
On se heurte, on s’évite [2]

Mais l’un dans l’autre nous sommes quittes
Lancés à sa poursuite [2]
Aussitôt [1]

Ça freine, ça part au quart de tour
Dis-moi dans tout ça
Où est l’amour?
Où est l’amour? [2]

Quelle partie de moi tu acceptes?
Celle qui te lance, qui t’arrête? [2]

La boule, la quille, montagnes russes
Corps de fille et phallus [2]

Mais c’est comme ça, c’est ma nature
Je me fais et nous fais la vie dure
Mais tant que ça dure [2]

Source : Parolesmania

 

Evaluation YDM,

–  Rimes    27.25/41 pts
–  Punchlines              0.5/2 pts
–  Profondeur              0.5/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  29.25/46  soit   12.71/20

 

 

6. Tout

 

Sautons du train, sautons,
Gentils moutons.
Sautons sur l’occasion. [3]
C’est les soldes, qu’est ce qu’on attend ?
Qu’est ce qu’on attend ? [1]

Sautons les étapes, haussons le ton,
C’est nous les patrons. [2]
Pour que ça marche tout est bon.
Oui, tout est bon. [1]

On veut tout et tout de suite,
Que ça boue la marmite, [2]
On fait tout, allez vite! Et qu’ça saute !
On veut tout et tout de suite
On s’active on s’agite [2]
Tout pour garder la frite. Et qu’ça saute ! [1]
On veut et tout de suite
Pas l’alcool mais la cuite
Pas l’amour le coït [2]
Et qu’ça

Saut…ons les plombs, [1]
Sautons sur tout ce qui bouge,
Brûlons les feux rouges. [2]
La 3g, la coke avant le briefing,
Le speed dating. [2]
Zappons nos cœurs,
Passons sur le bonheur,
La ligne en vainqueur. [3]
Faisons le grand saut,
Les grandes personnes,
Grands sots que nous sommes [1.75]

Dis-moi où tu habites
Le bouchon qui fait pschitt [2]
Et qu’ça saute !

On veut tout et tout de suite,
Que ça boue la marmite,

Source : Parolesmania

 

Evaluation YDM,

–  Rimes    25.75/35 pts
–  Punchlines              0.5/2 pts
–  Profondeur              0.5/1 pt
–  Mélodie                   Pas écoutée, pas notée
–  Flow                        Pas écoutée, pas notée

Sous-total  26.75/38  soit   14.07/20

 

 

7.  Si tu viens

 

Oui, c’est un no-man’s land
Oui, c’est un bout du monde
Il y a des pièges et des remparts
J’ai posé des bombes [1.75]
Oui, c’est à toi de jouer
Il te faudra chercher [-1]
Où sont les brèches dans le mur
Les larmes sous l’armure [2]

Mais si tu viens toujours
Si tu viens toujours [1]
Je laisse la lumière allumée
Laisse l’amour te guider [0]

Oui, c’est une forteresse
Mais tu sais rien ne presse
Il en faut de l’adresse [3]
Pour parvenir
Aux portes du plaisir [2]

Si tu tardes à venir

Je laisse tes mains se promener
Dans les forêts, les vallées [-1]

Vole, envole-toi
Viens te poser [2]
Près de l’O qui dort
En haut de mes bas
Vole, oui, vole moi
Ce que j’ai caché
Comme un trésor [2]
En haut de mes bas [3]

Ne reste pas dehors
Et si tu pars un jour
Si tu pars un jour
Je ne vais pas te retenir
Je viendrai à mon tour [2]

Source : Parolesmania

 

Evaluation YDM,

–  Rimes    17.75/33 pts
–  Punchlines              0.25/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   Pas écoutée, pas notée
–  Flow                        Pas écoutée, pas notée

Sous-total  18.25/36  soit   10.13/20

 

 

8. Temps plus vieux

 

Il faut se rendre à l’évidence
L’ange qui sur moi c’est penché
Bientôt va s’en aller
S’en aller [-1]

Il m’accorde une dernière danse [2]
Sur ma bouche, un dernier baiser
Avant de me souffler
Me souffler [-1]

Le temps est à l’orage
Aux autres, le ciel bleu
Aux autres, le beau mirage [2]
Temps plus vieux [2]

Bientôt, de nos nuages descendus
Nous rirons de nos rêves déçus [2]
Quand il n’y en aura plus
Peine perdue [2]

Bientôt la chute du piédestal
L’égo nous sera bien égal [2]
Bientôt l’humilité
L’humilité [0]

Comme ces rides dans le miroir
Nous serons plus beaux dans le noir [2]
Libres, nous pourrons l’être
Sans paraître [2]

Comme elle est courte, la vie devant
Nous l’aimerons, si seulement [2]
Nous avions su avant
Oui, avant [1]

Mon cœur, ce bel aventurier
Bientôt va me lâcher
Me lâcher [-1]

Qu’il m’accorde une dernière chance [1]

S’il pouvait me laisser

Souffler sur les nuages
Que je voie le ciel bleu
Et briller le beau mirage
Encore un peu [1]

Le temps de plier bagage
Adieu, mon ange, adieu [1]
Nous sommes là de passage [2]

Source : Parolesmania

 

Evaluation YDM,

–  Rimes    21/40 pts
–  Punchlines              0.25/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   Pas écoutée, pas notée
–  Flow                        Pas écoutée, pas notée

Sous-total  21.5/43  soit   10/20

 

 

9. 20 Ans

 

D’accord
J’ai menti
J’ai pas l’âge
Requis [2]

Je sors
Tant pis
J’ai 20ans
jusqu’au bout de la nuit [2]

J’ai passé l’âge
Et oui [1]
Et alors

J’suis pas vip [1]

Et quand le silence est trop lourd
Je prends mes talons haut et je cours, je cours, [2]
Je fuis l’ombre qui me suit [1]
Quand l’étau se resserre je sors
Changer la poussière en or
Et je danse, je danse
Secoue, secoue ce monde qui s’endort [3]

Je ne suis pas l’amour de ta vie [1]

J’ai peur de la mort
Moi aussi
Je sors et j’oublie [1]

J’ai tout faux
Je refume
Je bois en trop [2]

Et quand ma gorge se serre
Je sors changer la poussière en or  [1]

Et quand j’aurai soixante-dix ans
Je serai plus légère que maintenant
Je sais

Je mettrai mes talons haut tout le temps [3]

ça va pas plaire à cendrillon
Si je me change en potiron [2]

C’est comme ça
Je serai toujours là comme

Source : Parolesmania

 

Evaluation YDM,

–  Rimes    23/36 pts
–  Punchlines              0.5/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  24.5/41 soit   11.95/20

 

 

10. Vienne la nuit

 

ok
ça commence
au réveil
ça va
je me dis
c’est parti [2]
avec un peu de chance
mais c’est
déjà [3]
ça me lance [2]
cette voix qui m’appelle
me trouble, m’ensorcèle
oui je te trompe avec elle [3]

vienne la nuit
vienne la nuit blanche
dieu que je l’aime
dieu que je l’aime [1]
mon insomnie [2]
mon cri dans le silence

l’ombre de moi-même [1]

dès lors à chaque fois quand je pars
c’est pour épouser le noir [2]
faut pas croire, tu sais
faut pas croire
tu es ma faiblesse
et je ris de me voir si belle dans ton miroir [2]
tu devrais le savoir
rien ne peut m’émouvoir
autant que la force du désespoir [3]

aussi vrai que lorsque je danse
c’est pour mieux tromper l’ennemi
l’ennemi, c’est tout le mal que je pense [2]
de moi, tout le mal que je me fais

à la folie [1]
cette vie à contre-sens
elle qui me mène
à l’ombre de moi-même [1]
vienne la nuit blanche

Source : Parolesmania

 

Evaluation YDM,

–  Rimes    27/38 pts
–  Punchlines              0.25/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   Pas écoutée, pas notée
–  Flow                        Pas écoutée, pas notée

Sous-total  27.25/41  soit   13.29/20

 

 

11. Où Allons-nous ?

 

Où allons-nous ?
Dis le moi
Où allons-nous ? [1]
Accrochés à la paroi [2]
Grimpés sur nos échelles
Est-ce qu’elle est vraiment plus belle [2]
Cette vie que l’on passe
Sur la glace ? [2]

Frôler le ciel
Ce serait la bonne route
Ce serait l’essentiel [2]

Se hisser au sommet coûte que coûte
Laissons planer le doute [2]

Que faire de nous
Une fois tout là-haut
Que dire de nous [0]
Qu’avons-nous fait de si beau [2]
Juste planter le drapeau
Pour redescendre aussitôt [2]
Si c’est ça la gloire
De pouvoir [2]

Mouvement perpétuel

Est-on sûr que c’est la bonne route
Celle de la neige éternelle [2]

Tant que c’est la vie qui nous en coûte
Laisse planer le doute

Dis-le moi

 

Source : Parolesmania

 

Evaluation YDM,

–  Rimes    19/27 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   Pas écoutée, pas notée
–  Flow                        Pas écoutée, pas notée

Sous-total  19.25/30  soit   12.83/20

Total  soit

 

Pour conclure


Évaluation textuelle de cet album – Cyclo – est de 12.73/20 (140.83/11).

Il peut donc être qualifié d’album textuellement bonà découvrir

 

 

Osez le bon sens !

YDM

Be the first to comment on "Zazie – Cyclo – textuellement bon"

Leave a comment