Tété – Nu là-bas : textuellement passable

Tété

 

Tété est un chanteur français, né à Dakar, au Sénégal, le 25 juillet 1975, d’une mère antillaise et d’un père sénégalais.

 

 

Source : Wikipedia

 

 

 

Comment fonctionne l’évaluation textuelle ?

 

 

Évaluation textuelle de cet album – Nu là-bas– est de  soit   11.56/20 (150.3/10).  

 

 

tete


 

Il peut donc être qualifié d’album textuellement passableà risquer

 

 

 

 

Qu’ai-je pensé de cet album ?
Agréable à écouter.

 

 


 

 

 

Nu là-bas

 

 

1. L’ADN des anges

Bam pam pam pam pa pa pam
Pa pa pam pam pam pam pa pa pam
Pam pam

Bam pam pam pam pa pa pam
Pa pa pam pam pam pam pa pa pam
Pam pam

Source : paroles.net

 

Evaluation YDM,

Ne compte pas

 

 

 
2. Nus La-bas

J’ai remisé ce matin
Au clou de la porte Malmaison
Mon orgueil

J’aimerais avec mon butin [2]
Prendre la mer et l’horizon [2]
Mais pas seul [2]

Imaginez,vous et moi
Contre le monde
Abandonnés sur la plage
Au fil de l’onde [2]
Vous et moi,
Nus là-bas
A nos ébats [3]

Homme cède tribune sur la lune [1]
Pour un îlot,
Une dune à deux.
Qui dit mieux ? [2]

C’est vrai qu’on ne se connaît pas
Mais vous savez c’est vaste l’ocean
Ç’en laisse du temps… [2]

Et pour peu que l’émoi fasse des merveilles,
Tout les deux nous irons sous le soleil
Amoureux, dans le plus simple appareil, [2]
Fabuleux, l’inconnu c’est tout c’que j’aime [1.75]
Vous et moi…

Source : paroles.net

Evaluation YDM,

–  Rimes    19.75/25 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  21/30  soit   14/20

 

 

 
3. Ritournelle

Comment dit-on déjà
« Sois fier de toi » en sénégaulois…
Me l’a t-on dit autrefois ? [3]
Comme qui dirait
Autant sur l’autel de mes regrets. [-1]

Comment dit-on « je t’aime »
Dedans la langue de mon papa…
L’ai-je loupé ce cours-là ? [2]

Qu’en disent mes gènes ?
« Nous aussi, quelle déveine, [2]
On devait faire grève ce jour-là… »

La même ritournelle,
J’entends des voix

Dedans mes pas, [2]
La Champagne ou le bled?
Le seul dilemne c’est [0]

Sans en faire des poèmes… [1]

Comment dit-on tout bas
« Ca m’a manqué,
J’ai trouvé ça long »
En wolof ou en wallon [2]
je l’ignore mais
J’en ai fait ma rime de chevet [-1.5]

Un conte d’amour, de super papa
Grimé toujours en « super -pas-là »… [0]
Une fable pour mieux traduire
Ces colères en moi,
En langue ou en anglais
Ca se dit pareil, je crois [2]

Viennent-ils de là
Ces accents qui m’ont fait du tort un temps ?
Prose en mineur, carrousels manquants. [2]

Serait-ce là la seule chose
Que je sais chère à mon coeur ?
De ces maux qui se chantent,
Mais dont on n’se parle pas…

Source  : paroles.net

 

Evaluation YDM,

–  Rimes   13.5/36 pts
–  Punchlines              0.25/2 pts
–  Profondeur              0.5/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  15.25/41  soit   7.43/20

 

 

 
4. Comment te dire

J’ai fait mine mais ça n’a qu’un temps
Oublié j’ai jamais pu vraiment [2]
Les hivers longs les forfaits pluie
T’aimais pas ça j’l’ai toujours su [2]

St Dizier seule et deux enfants
A force on rit moins faute de temps [1]
Ça t’a changé j’suis pas miro
J’trouvais l’temps long mais pas les mots [2]
oh oh ou, oh oh ou

Je l’ai là ce pt’it soleil en moi
Quand je peine j’me dis qu’ja’i d’qui tenir, tenir
J’étais là comme à porté de toi [2]
C’était il y a trente ans
Comment te dire que trois pommes c’est grand
Comment te dire ma tendre maman [3]

Comment te dire [2]

J’avais juré
Pourtant comme quoi
Les chiens ne font pas des chats c’est faux
Des fois je parle on dirait toi [1]

J’me r’prends après j’m’en veux l’l’avoue
J’ai toujours aimé le silence
Les retraites au loin solitaire
Dure à la peine plus qu’on ne le pense [2]
C’est de bonne guerre
J’t’ai tant vu l’faire [3]

Comment te dire ma tendre maman, maman

Que trois pommes c’est grand

Ma a man

Source : parolesmania

 

Evaluation YDM,

–  Rimes    20/29 pts
–  Punchlines              0.25/2 pts
–  Profondeur              0.75/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  21.75/34  soit   12.79/20

 

 

 
5. La Bande-son De Ta Vie

Un dernier verre au bar
Délie sans crier gare [2]
Le fil de tes primes années

Tout y est [-1]
L’intro comme les pas
En écho
Son parfum déjà [2]

Quelques mots, une voix
En anglais de là-bas
L’hymne en couleur des premières fois [3]

Quelle était
Cette chanson déjà ?
Le frisson de naguere en toi [1]

Le bon refrain au bon moment
La bande son de ta vie
Un gout de rien
Si fort pourtant [2]
La bande son de ta,
De ta vie [1]

Belles retrouvailles émues,
Comme on n’en voit guère plus, [2]
Même rengaine
20 ans après

Les regrets [-1]
La douleur, ça va
Vu de près, le bonheur c’est quoi ? [2]

Le meilleur,le pire en 2 couplets
Que de souvenirs à ton chevet [-1]

Source : paroles.net

Evaluation YDM,
–  Rimes    12/29 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  13/34  soit   7.64/20

 

 

 
6.  De ce côté-ci du bonheur

En arrivant à Paris sans un sou vaillant
Ayant peu d’audace en salon
Une terrasse je pris pour bastion [2]
Guitare au poing

J’appris alors des bars du coin [2]
La corne aux doigts pas à l’égo
L’art de l’esquive et le chapeau [2]

De ce côté ci du bonheur
De ce côté

Le savais tu le ??? je sais trop faire
C’est dire en Champagne naguère [2]
Enfant déjà la nuit venue
Je ruminais l’étrange plaine d’où je viens
Rêvant qu’un jour une voix qui sait
Saurait me montrer le chemin [2]

De ce côté, de ce côté ci du bonheur
Et tu t’es perdu de ce côté ci du bonheur

15 ans déjà j’ai depuis tombé les cheveux
Mais garde bien au fond des yeux [2]
L’âpre regard de ce temps là
Fini la rue pas les rengaine ni le chapeau
J’les porte juste un peu plus haut [1]
Est il plus belle vue de ce côté ci du bonheur

Ah ah ah et tu t’es perdu ce côté ci du bonheur

Source : paroles.net

Evaluation YDM,

–  Rimes    13/24 pts
–  Punchlines              1/2 pts
–  Profondeur              0.5/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  15.5/29  soit   10.68/20

 

 

 
7.  A l’ancienne

Centre du monde en ce temps là
C’est en Gironde qu’on le trouvait figure toi [2]
Sur le perron de mes aïeux
Où nous passions enfant trois étés sur deux [2]

Aux petits soins de Grand’ma
Jolie destin Fort de France eut été le dernier
Mousse d’outre mer mon premier port
Ses bonne mères et sa rengaine d’alors [2]

A l’ancienne
Notre ADN c’est l’élégance
La classe façon dernière séance [2]
En Créole d’après guerre

Il n’y a pas de mais qui tienne [2]
Deux mots non plus c’est ça qui m’peine
Quand les larmes me prennent [2]

Short en flanelle
British oblige
On l’avait belle [2]
Une autre idée du prestige [2]

Ça filait droit
chez grand papa [2]
Et pour autant
de l’amour y’en avait

Dans les plus jolies
heures de nos vies [2]
L’enfance hélas
ne l’ignore que trop souvent

Reste à présent [2]
Le goût des mots
Bordeaux souvent
Vague ?? longtemps longtemps [1]

J’ai dit l’ancienne
Ha ha ha ouoï ouoï ouoï

Source : paroles.net

Evaluation YDM,

–  Rimes    23/33 pts
–  Punchlines              1.25/2 pts
–  Profondeur              0.75/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  26/38  soit   13.68/20

 

 

 

 

8. On achève bien les regrets

Pa pa pam
Pa pa pam
Pa pa pa pa pa pam
Pa pa pam pam pam pam
Pa pa pam
Pa pa pa pam
Pa pa pa pa pa pam
Pa pa pam pam pam pam pam

 

Source : paroles.net

Evaluation YDM,

Ne compte pas

 

 

 

 

9. Dedans Ma Radio

Du Blues dans ma FM,
Dans mon poste à galène, [1.75]
Dedans ma radio…

Il y a fort,fort longtemps déjà
Que dans ma stéréo [2]
Le courant ne passe plus

Coup du sort
Il pleut dans ma sono
Quand l’élan se dilue [2]
Il manque à mes signaux [2]

De l’âme dans ma FM

De furieux rodéos [1]

Des « barre-toi »,des « je t’aime »
Des larmes de bohème [2]
De furieux rodéos dedans ma radio

Au plus fort,fort de tout cela
Il en est des sillons
A tout jamais perdus,

Angle mort
Sur bande ou en solo
Une minute sans écho
C’est un monde qui joue faux [3]

Ma longueur d’onde dee-jay
Elle ne changera jamais [-1]
J’veux de l’amour à l’ancienne

Des p’tites morts à l’antenne [2]
Des qui m’f’raient tout’la s’maine
Dans mon gourbi, du vaudou
Voire même… [1.75]

Cette foutue stéréo…

Source : paroles.net
Evaluation YDM,

–  Rimes    16.5/30 pts
–  Punchlines              0.25/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  17.75/35  soit   10.14/20

 

 

 

10. A cour ou jardin

Je n’ai jamais vraiment su
Qui du bayou
Ou de Molière me plait le plus [2]
Jardin ou cour [1.75]

Mon cœur ne goute je l’admets
Que l’aigre doux
Subtil mélange s’il en est [-1]
Qu’un rien bafoue [2]

De dépit je noie mon chagrin
A cour, ah ah ah ah à cour ou jardin [2]

Me voilà bien perpléxifié
Avec bravoure
J’aimerai les deux conjugués [-1]
Au front toujours [2]

Mais dès que l’ampli prends le pas
On perd c’est fou
Les mots, l’humeur et quel effroi [2]
Tout devient flou [2]

Je fais pan puis j’vois comme ça vient
A cour, ah ah ah ah à cour ou jardin [1]

L’indécision se monte à cru, c’est connu [1]
Les doux dilemmes de chaque instant pareil
Si conjugués alors les deux font merveille [2]

Ah ah ah ah ah ah à cour
Je fais pan puis j’vois comme ça vient

Et ça me va bien [1]

 

Source : paroles.net

Evaluation YDM,

–  Rimes    16.75/26 pts
–  Punchlines              0.75/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  18.75/31  soit   12.09/20

 

 

 
11. Marie Laveau

Camarade, connais-tu l’histoire
De la Grande Marie Laveau?
C’en vaut la peine,
J’aime à le croire, [2]
La voici en deux mots. [2]

Les âmes se méfiaient de Marie
Et l’admiraient tout autant
Mais chacun savait
Qu’à Satan elle se confiait [-1]
En disant: [2]

« Diminuée par moments
Mais à genoux jamais,
Je fascine le firmament, [2]
Les étoiles sans filet » [-1]

« Vive la Nouvelle-Orleans,
Et le bayou d’antan
Les perles et le gombo »
Ainsi chantait, t’entends, [3]
La Grande Marie Laveau. [1]

Il y avait peu de vergogne,
Et du Congo chez Marie,
Des scandales, de la Bourgogne, [2]
Et son pesant d’esprits. [1]

Les fidèles ne s’y trompaient pas
Qui s’y réfugiaient la nuit,
Aucun desquels n’en serait mort,
Mais ça c’est c’qui s’en dit. [2]

Et en bénissant ses dévôts
Dans l’eau du Mississipi
Voila c’qu’ajoutait Marie : [1]

« Quand l’infortune sonne le glas
La lune reconnaît ses héros,
Et quand en toi,il pleut tout bas, [2]
Dehors il fait toujours beau… » [3]

Les étoiles sans regrets »

Source : paroles.net

Evaluation YDM,

–  Rimes    21/35 pts
–  Punchlines              0.25/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  22.25/40  soit   11.12/20

 

 

 
12. Tes cheveux

Imperceptible,non?
Subit changement de ton,
Subit changement de ton, [2]

La chose se joue-t-elle à l’entour
De tes lèvres mon amour,
De tes lèvres mon amour? [2]

Dans le tombé de tes reins,
La commissure de tes seins,
La commissure de tes seins? [2]

Chante le moi si tu peux,
Confesse le sur le champ,
Qu’as tu fait à tes cheveux? [2]

Déjà je crève je l’avoue
D’étourdir ce petit feu,
Ce rien qui change tout, [2]

A tes cheveux… [1]

Fabuleux,n’est-il pas?
Etre deux femmes à la fois,
Deux femmes à la fois. [2]

Ca tient à peu, c’est du velours,
C’est à s’y méprendre toujours,
S’y méprendre toujours… [2]

L’une interpelle le soleil,
L’autre la lune ou sa jumelle,
La lune ou sa jumelle… [2]

Mais revenons à nos moutons,
Et point ne nous égarons, [2]

Envie de te dire vous,
De sourire à tes aveux [1]
Les cieux même sont jaloux [2]

C’est un peu l’effet papillon
A l’échelle de notre salon, [2]
Une bien jolie révolution
Dans la nacelle de ma passion [2]

Qui tour à tour me chavire les hanches ou m’émeut

Ces reflets, cette grâce dans tes yeux ?
Eclaire moi, ton amoureux [3]

Source : paroles.net

Evaluation YDM,

–  Rimes    29/37 pts
–  Punchlines              0.5/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  30.75/41  soit   15/20

 

 

 
13. Houston

Houston te souviens tu
De l’homme sur le bord du talus
Houston tu m’remets plus [2]
Ici l’âme que jadis tu fus [2]

Il plane et c’est fâcheux
Dans nos rangs l’ombre d’un parjure
Un pauvre malheureux [2]
Qui n’honore pas sa vrai nature
Qui n’honore pas sa vrai nature [2]

La nuit les sentinelles ricanent
Prends gare à toi je veille ton âmes

Ton âme [1.75]

Houston on t’a perdu
Ici l’Essonne c’est moi tutu [2]
Houston de ta vertus
D’avant qu’est il donc advenu [2]

Souillée mise au rebut
Pour une obole quelques écus
Entends l’ami d’antan
Moi seul scellerai ton salut [3]

Ce soir les sentinelles ricanent

 

Source : paroles.net

Evaluation YDM,

–  Rimes    16.75/21 pts
–  Punchlines              0.25/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  18.25/26  soit   14.03/20

 

 

 
14. Cadeau

J’en connais des cas
Au seuil de mes jours j’en vois passer des tas [2]
Mais lors des comme toi jamais
J’admets [0]
Sont pas légions les champions
Alors aujourd’hui au CE
On s’est dit tu vaux mieux [2]

J’cracherai plus jamais dans les manches de tes manteaux
J’brulerai plus jamais tes tickets resto [2]

C’est cadeau (mon ami)
Ne me remercie pas (mon ami)
Cadeau (mon ami) [1]
Les potes c’est fait pour ça [2]

Un don naturel
Une constance
Un air à nul autre pareil [1.75]
Un tel talent ça force le respect

Qu’ajouter en conclusion
Ne pas donner si on le peut
Serait vraiment odieux [2]

J’lancerai plus de rumeurs sur toi au bureau
Ne m’épancherai plus dans tes rideaux [2]

L’affaire est certes un peu gratuite
Mais tout soudain
Un peu de compassion m’habite [2]
Je n’y peux rien [2]

La prochaine s’ra pour toi
Toi, toi [1]

 

Source : paroles.net

Evaluation YDM,

–  Rimes    19.75/28 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  20.75/33  soit   12.57/20

 

 

 
15. Les ruisseaux de la colère

S’il était une fois
C’est écrit ,je le crois [2]
Au ruisseau de la colère…
Des regrets.
Dès lors que lève la lune,
Et que ton cœur s’en va-t-en guerre [2]

Aux ruisseaux de la colère

Peu s’en faut

Tant d’amour et voilà
Déçu ça va de soi [2]

Des secrets…il en faut.
S’il nous était compté
Tant de peurs indomptées [0]

Dès lors que lève l’écume,
Que manquent les mots de la misère [1]

Hymne que rien ne saurait taire
Chaque jour un cœur s’en va-t-en guerre [1]
Antidote à tant de misères

Source : paroles.net

Evaluation YDM,
–  Rimes    8/18 pts
–  Punchlines              1/2 pts
–  Profondeur              0.5/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  10.5/23  soit   9.13/20

 

 

 
16. A cour ou jardin

ah ah ah ah ah ah ….

Source : paroles.net

Evaluation YDM,

Ne compte pas

 

Pour conclure

 

 

tete

 

 

Évaluation textuelle de cet album – Nu là-bas– est de  soit   11.56/20 (150.3/10).  

 

Il peut donc être qualifié d’album textuellement passableà risquer

 

 

 

 

 

 

Osez le bon sens !

 

YDM

 

Be the first to comment on "Tété – Nu là-bas : textuellement passable"

Leave a comment