récit paternaliste de l’abolition