Egotrip

La pensée s’assèche

Un jour, j’ai entendu une chèvre sacrée dire avec tout le panache qui caractérise ces merdivores : j’écris parce que c’est ce qui me permet de vivre. Faut croire qu’il…