Stromae – Toutes Femen (parodie)

Voici une petite parodie (connais pas le mot exact) de la fameuse chanson féministe de Stromae que j’ai rapidement écrite pour célébrer cette journée, qui marque l’anniversaire de la mort de Matilda Joslyn Gage, une vraie féministe américaine qui a bravé les dures lois racistes en hébergeant les esclaves qui s’enfuyaient vers les états libres des États-Unis ou vers le Canada.

 

Matilda Electa Joslyn Gage, née à le 24 mars 1826 à Cicero (New York) et décédée le 18 mars 1898 à Chicago

 

 

Ci-dessous, le clip de Stromae et vous trouverez les paroles originales ici. Un grand merci aux stromaettes qui ne cessent de me pousser à m’intéresser à l’œuvre considérable du génie musical belge. Sincèrement !

 

 

 

Toutes Femen

Vous les femmes vous êtes toutes les mêmes
Barjots cupides
Bande de lorettes imbues de fiel
Imprévisibles

Non je ne suis pas sphaigne
Que tu défriches
Vous avez de la chance qu’on vous plaigne
Vide-moi jeune biche

Rendez-vous, rendez-vous,
Rendez-vous au prochain saignement
Rendez-vous, rendez-vous,
Rendez-vous sûrement aux prochaines règles

Cette fois c’est par derrière
Toi qui souhaites qu’on se sodomise
Lape mon calumet de guerre
Qu’il dépote et te le vandalise

Je dirai bonjour à ta merde
Elle que t’idéalise
Tu vois bien tout c’que tu perds
Ave Fourest, je vais jouir

Quoi toi aussi tu veux vomir maintenant ?
C’est l’monde à l’envers
Moi je t’calçais pour t’faire réagir, simplement
Toi l’insensée

Rendez-vous, rendez-vous,
Rendez-vous au prochain saignement
Rendez-vous, rendez-vous,
Rendez-vous sûrement aux prochaines règles

Facile à dire, je suis plan-plan
Et que j’aime trop mon bangala
Crénom de nom, c’est imposant
ça s’appelle un homme pas un flagada

Tu sais ta vie, c’est débilitant
Mais comme toujours, méprise mes rêves d’antan
Ah oui pour me plaire, tu es absente
Mais pour tes Femen, totoches errantes

Lorsque tu renieras leur tutelle,
Ou si tu daignes t’mirer dans mes prunelles,
Ma belle, j’couvrirais ces boniments,
Ces inepties véloces de mes subtiles glumelles 

Macho ou con, à jamais bon
Bêtes sont tes belles amazones
Aime-moi, pour de bonnes raisons
Toi bulldog, moi colley, tu déconnes

Toutes Femen, toutes Femen, toutes Femen
Il y en a marre
Toutes Femen, toutes Femen, toutes Femen
Il y en a marre

 

 

 

Osez le bon sens !

Magson de Pazou

Be the first to comment on "Stromae – Toutes Femen (parodie)"

Leave a comment