Rose – Et puis juin : textuellement banal

Rose

 Rose, de son vrai nom Keren Meloul, est une chanteuse française, née le 24 mai 1978 à Nice. Elle est également auteur et compositeur.

Source : wiki

 

 

 

Comment fonctionne l’évaluation textuelle ?

rose-et-puis-juin-single-cover

 

Évaluation textuelle de cet album – Et puis juin – est de  soit 9.35/20 (102.87/11)

Il peut donc être qualifié d’album textuellement pauvreà éviter



 

 

 

 

 

 

Qu’ai-je pensé de cet album ?
Album qui ne présente aucun intérêt. Une femme qui chante l’amour. Une de plus.

 

 

 

 

 

Et puis juin – Textes et paroles

 

 

 

 

 1. Aux éclats, je ris

Ce soir j’ai pas l’moral,
c’est comme ça qu’on dit
Quand tout nous fait mal [1]
mais ça pourrait être pire

On a la vie qui va
ça s’fait pas de l’ouvrir
Ça s’fait vraiment pas [1]
Ce soir j’ai pas l’sourire [2]

Quand on s’ennuie à mourir, [1]

On a la vie jolie

C’est vraiment pas poli [2]

Mais parfois oh comme je crêve
De ce corps de cette vie
Je me mords les rêves
Et me tords les envies [1.5] [+0.75]
C’est pas la mort je me lève [1]
Et aux éclats je ris [2.5]

Ce soir j’ai pas le cœur

Quand on rêve d’ailleurs [2]
et ça pourrait etre pire

On a la vie qu’on peut

C’est vraiment pas sérieux [1]

On a la vie qu’on a
à quoi ça sert de l’ouvrir
A quoi ça servira ? [1]

Source : paroles

Evaluation YDM,

–  Rimes    16.75/25 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  17.75/31 soit   11.45/20  

2. Mais ça va

Tu fais si bien comme si j’avais pas fait comme ça
Tu fais comme un si qui s’prend pour un la
Tu fais tout c’qu’on t’dit, tu fais comme tu dois [1.5]
Dormir sur le sol et manger dans ton lit
Pleurer sous la douche, te laver sous la pluie
Répondre à personne juste pas envie [1.75]

Et puis un jour on passe à autre chose
On ouvre nos paupières closes [2]
Un matin on sait pas pourquoi
On sait pas comment mais ça va [1]

Chialer tous les jours juste pour le principe
Télé allumée un vrai travaille d’équipe [2]
Jusqu’à c’que l’amour se dissipe [1]
Pieds et mains glacés parce que ce foutu sang
Hiver comme été circule pas normalement
Et reste trop près du cœur jusqu’à l’étouffement [2.5]

Parait qu’on est en vie et qu’c’est déjà beau
On respire à peine juste ce qu’il faut
Pour pas rester sur le carreau [2.5]
Mais la peine ça s’glisse dans tes souliers
Ça s’colle à ta chemise comme un parfum familier
Comme du pain d’épice, de la fleur d’oranger [-1.5]

Mais ça va

Source : paroles.net

Evaluation YDM,

–  Rimes    12.75/23 pts
–  Punchlines              0.25/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  13.75/28 soit   9.82/20  

3. J’aime (pas)

Oh oh oh oh

J’aime pas quand tu t’en vas
Quand tu prends des trains à tout va [1]
A pas d’heure à pas de loups
Glisse un baiser dans le cou
J’aime pas quand tu t’en fous [2.5]

J’aime pas quand t’es pas là
Quand tu fais d’la lumière où j’suis pas [1]
Je me tais je me fuis
Faut pas que je t’ennuie
J’aime pas ma jalousie [1.5]

C’est con c’est tout con
Quand on aime pour de bon [1]
On s’sent à l’abandon
Pour un oui pour un non

Et je t’aime pour de bon
Alors j’ai des idées bidons [1.5]

J’aime pas quand tu m’oublies
Quand j’entends que loin de moi tu ris [1]
Quand les autres t’ont rien qu’à eux
Comme ils sont chanceux
J’aime pas quand t’es heureux [2]

J’veux plus que tu t’en ailles
Faudra même plus que tu travailles [2]
J’t’en donnerai moi du boulot
Tu t’occuperais rien que d’ma peau
J’aime pas quand je t’aime trop [1.5]

Alors j’ai ces idées

Source : paroles.net

Evaluation YDM,

–  Rimes    15/28 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0/1 pt

Sous-total  15.5/33 soit   9.39/20  

4. Et Puis Juin

Entre deux saisons,
Un sourire à la con [1]
Septembre est à l’honneur
Et lance le compteur. [2]

Entre deux aveux,
Un bonheur nauséeux [1]
Octobre se traîne un peu
Et je mange pour deux. [1]

Entre deux sanglots,
Les hormones au galop.. [1.75]
Novembre a le cafard..
Et toi tu rentres tard. [1.75]

Et puis Juin, et puis toi,
On est loin, on en est là, [1]
La fatigue aux yeux,
Qu’est ce qu’on peut bien faire de mieux. [1]

Entre deux années,
J’n’ai pas d’alcool mauvais. [-1]
Décembre est en manque
Et encore, tu te planques. [2]

Entre deux voyages,
J’traîne mon ventre sur les plages. [2]
Janvier se fait envier
Ce plaisir sans jouer. [-1]

Entre deux Dolto,
Je rêve de toi ado. [1]
Février m’fait une fleur
Et te vole 48 heures. [1]

Entre deux ondées,
J’me casse la gueule sur les pavés. [-1]
Et ce boulet de Mars,
Qui me suit à la trace.

Entre deux rendez-vous,
Ton petit coeur qui joue.. [1]
Du tambour dans mon pouls.
Avril au garde à vous. [1]

Entre deux coups d’pieds,
On te tire le portrait. [-1]
En Mai, j’ai eu la trouille..
D’voir arriver ta bouille.. [2]

Source : paroles.net

Evaluation YDM,

–  Rimes    16.5/40 pts
–  Punchlines              0.25/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  17.5/45  soit   7.77/20

 

5. C’est donc rien
C’est malheureux tu sais
Nos cœurs bringuebalants
Autour d’un café [-1]
Ne font même plus semblant [1.75]
C’est triste comme la pluie
Ça le corps me l’oublie [1]

C’est donc ça que deviennent
Les amoureux fichus
Quand le vent les amène [1]
A se tomber dessus [1]

C’est donc ça c’est donc rien
Qu’il reste de ma peine
Et de ce mal de chien [1]
De la tendresse humaine [1]

Des bricoles et c’est tout
Rien de plus ni de moins
Sais tu comme je m’en fous [1]
Sais tu comme je mens bien [1]

Les amants d’autrefois
Quand la vie les amène
A s’tomber sur les bras [2]

J’ai beau fouiller ma cervelle
Et t’supplier d’mentir
Y’a rein à faire je me pèle [2]
Là dans ce souvenir [1]

Comment vont tes parents
T’en est où d’tes chansons
Sinon rien de spécial
Tiens une photo d’Solal [1]
Ton frère s’est marié je crois
Laisse cette fois c’est pour moi [1]

Source : paroles.net

Evaluation YDM,

–  Rimes    14.75/31 pts
–  Punchlines              0.5/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  16/36  soit   8.88/20

6. Je me manque

Je me manque
Je sonne creux
J’me contente [1]
De ce que j’peux [1]
Je me cherche
Je sais pas

Où chercher
Tellement
J’suis paumée

J’suis allée [-1.5]
Loin de moi

Je m’en fous
Je me donne
Rendez vous [1.25]
Et tant pis
Si j’viens pas

Je me plante
C’est comme ça [1]
J’me languis [2]
De celle
Que je ne suis pas

c’est la planque [1]
pour pas vivre
toutes les vies
dont j’aurais eu envie [1]

Ca déconne
Quelque part
J’sais pas où
Faut que j’aille voir [1.75]
Ailleurs si j’y suis

Je suis bien
Où j’me fuis [1]
Je m’dis rien [2]
Je me flanque
A la porte

Je me mens
C’est comme ça
Je me hante [2]
J’appuie là [1]
Où je suis presque morte [2]

C’que c’est fou
De ne jamais tomber sur soi
N’importe où [1]
Je me retrouve pas
Dans les rues, dans les bars
Ou dans le creux de tes bras [2.5]

Je m’égare
Je m’oublie

Dans un coin
De ma vie

Faut qu’je change
De trottoir
Faut qu’je fuis
Mon regard [1]
Et l’écrin
De l’ennui [1]

Je m’en fous
Je me crie
Au secours
Et je reste plantée là

Comme je manque
A mes rêves
Mon amour [1]
Me laisse pas tomber plus bas [1]

Source : paroles.net

Evaluation YDM,

–  Rimes    24/64 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  24.75/69  soit   7.17/20

7. Les pieds dans le bonheur

Je me suis pris les pieds dans l’bonheur
Par hasard ou par erreur [1]
Il m’suit partout il’m’colle aux s’melles
Il me rend conne il me rend belle [1]

Il ramène sa fraise quand je flanche
Il s’en fout bien de mes nuits blanches [2]
Il m’ferait presqu’aimer les dimanches
Presqu’aimer les dimanches [1]

Je m’suis empêtrée dans l’bonheur
Avec sa p’tite gueule d’imposteur [0.5]
Il se déguise mais j’l’ai à l’oeil
Il virevolte comme une feuille [1]

Il trafique mon désespoir
Il s’en fout bien de ma mémoire [1.75]
Il m’fr’ait presqu’arrêter de boire
Prequ’arrêter de boire [1]

J’me suis laissée prendre par l’bonheur
J’me suis faite avoir en douceur [0.5]
Comme une bleue et dans le noir
J’lai pas vu v’nrir ce salopard [1]

Il m’fait du charme il me tente
Il s’en fout bien de mes attentes [2]
Il m’f’rait même oublier d’être chiante
Presqu’oublier d’être chiante [1]

J’l’avais dans la peau le chagrin
J’m’en étais fait un bon copain
J’me s’rais même pendue pour un rien [1.5]

Source : paroles.net

Evaluation YDM,

–  Rimes    15.25/27 pts
–  Punchlines              0.25/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  16.25/32  soit   10.15/20

 

8. On dit

On dit que ce monde à la nausée
Qu’il n’est pas fait pour les filles
Que les châteaux forts sont hantés [-1]
Et si tu apprends à compter
Tu verras qu’ils sont des milliers
A vouloir s’échapper [-1.5]

On dit que ce monde a le gros cœur
Qu’il est sous anti dépresseur [1]
Que les chiens crèvent comme des hommes
Et si t’apprends tes consonnes [1.75]
SDF mon trésor
Ça s’lit moins bien dehors [2]

On dit que ce monde nous on s’en fout
On dit qu’on a qu’à s’en faire un à nous [1.5]
Et j’te raconterai des histoires
Et tu feras semblant de me croire [1]
Y’aura des fées des châteaux forts

On dit que ce monde a la chamade
Et que pas loin de chez nous ça barde [2]
Pour de l’or pour de la terre
Et si t’apprends ta grammaire [2]
Tu sais qu’avec le verbe avoir
On est jamais peinard [1]

On dit que ce monde est bien trop seul
Alors il se fend la gueule [1]
Pour pas sentir sa douleur
Et si t’apprends à lire l’heure [1]
Ça t’servira juste à savoir
Que le temps se barre [1]

Allez viens on dit on a qu’à s’en faire un à nous

Et y’aura du ciel à ras bord [0.5]

On dit

Et si t’apprends à me croire
Je serai ta fée ton château fort

On dit que ce monde a froid aux yeux
Qu’il a de la merde dans les cieux [1]
Que les prières ne vont pas bien haut
Et si t’apprends des gros mots [1]
Tu pourras t’en prendre aux étoiles
Ça leur fera pas de mal [2]

Allez viens on dit

Aux fées aux châteaux forts

Source : paroles.net

Evaluation YDM,

–  Rimes    17.25/42 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  18/47  soit   7.65/20

9. Jamais paris ne me laisse

Je troque ma petite ville
Contre une grande qui brille
Un main cueillie petite fille
Entre ma prise à la Bastille [1.5]

??? son saint Germain
Mon Sacré Cœur a pris le sien [1.75]
Et l’amour triomphe en temps
Contre les Marais et les vents [1]

Son absence et ses abysses
Les abîmes des Abbesses [+2]
Et sous mes pieds la terre qui glisse [1]
Mais jamais Paris ne me laisse
Non jamais Paris ne me laisse [1]

Les arts j’en ai fait mon métier
Je suis passé par les Sentiers [-1]
Paris by night ne baille jamais
Sur les quais j’ai dérapé [0]

Ces yeux pour moi c’était Versailles
Mon Panthéon sous la grisaille [1]
Mais de Pigalle en pagaille
Vaincue sur les champs de bataille [2]

Jamais Paris ne me lasse
Non jamais Paris ne me lasse [1]

Il m’a conduite à La Chapelle
C’était la fin des Bonnes Nouvelles [1]
Il a pris la porte des Lilas
Laissant des Tuileries sur les bras [1]

Pour sa Défense il préférait
A notre Étoile celle du berger [0]
Son cœur Invalide traine peinard
Petit pantin sur Grands Boulevards [2]

Source : paroles.net

Evaluation YDM,

–  Rimes    15.25/31 pts
–  Punchlines              0.75/2 pts
–  Profondeur              0.5/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  17.25/36  soit   10.78/20

 

 

 

 

 

10. Mon homme

Mon Homme il en a dans le vent
Dans sa tronche jamais contente [1]
Un prince aux allures de voyou
Il a une gueule et puis c’est tout [1]

Il croit pas en dieu au destin
Ni a la chance pas un brin
Il aime que je compte sur ses mains [2]
Il fait pas semblant d’être quelqu’un [1]

Il dit c’est pas la joie tous les jours
Qu’avec moi faut aimer vivre le cœur lourd [1]
Mais qu’il se fout de l’univers
Quand j’suis là ça va d’soi, ça va d’paire [1]

Il m’appelle ma puce ma beauté
Ma dingue ma pin-up mon bonnet [-1]
A cause du bruit de mes talons
Claquants bancales sur l’béton [1]

Il est jaloux juste comme il faut
Il dit que jl’aurai sur le dos [1]
A jamais sans condition
Qu’il faut que j’me fasse un raison [1]

Quand j’suis là

Mais qu’il emmerde la terre entière
A part moi ça va d’soi, ça va d’paire [0.5]

A part moi

Il a l’humour à fleur de peau
Il a l’amour à flot de peur [+2]
Que je le laisse sur le carreau [0.5]
Que je ne l’ai plus sur le cœur [1]

Parfois il est sur ses garde
Mais il me laisse jamais en rade [2]
Sur le bord de l’univers
A plus vraiment savoir quoi faire [0.5]

Source : paroles.net

Evaluation YDM,

–  Rimes    15.5/32 pts
–  Punchlines              0.25/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  16.5/37 soit   8.91/20

 

 

11. Comme si c’était demain

A ça ça t’plait pas quand je titube
Ça te perd, ça te perturbe [2]
Mais mon je m’en fiche
Ouais moi j’m’entiche [2]

D’inconnus qui m’ébouriffent
L’orgueil de leurs regard alanguis
Fout croire que je suis jolie
T’sais quoi moi j’les suis [1.5]

Ça t’en fait voire d’toutes les douleurs
Quand je t’efface quand je t’effleure
Sans jeter un œil
Sur ton cœur pour être la pire ouais j’suis la meilleure [2.5]

Parait que tu veux me quitter
Tu s’ras pas le premier
Et t’sais quoi j’vais même pas pleurer [-1]

Mais j’attends plus rien, je tends mes mains
Mais rien ne vient, rien de rien

Mais rien ne vient, rien ne vient rien de rien [2]

Ça te fait peur ça te fait pire que peur
De me voir partir ailleurs [2]
Vers d’autres types
Mais moi quand ce démon m’habite [1.5]

Parait qu’y a plus personne
Parait qu’y a que cette conne
Et t’sais quoi c’est elle qui raisonne [3]
Ça remue ton ciel et ta terre
De me voir partir en guerre [2]
Avec mes verres [1]

Quand j’me mets au beau milieu de rien
Histoire d’être bien
au centre de ton chagrin [2.5]
La fille de tout à l’heure
Moi aussi elle m’fait peur
Et t’sais quoi elle n’en fait qu’à son cœur [1.5]

Rien de rien

Ça ça t’en bouche un coin ma bouche en cœur
Pour qu’t’oublies de m’rappeler mes erreurs [1]
QUe tu m’sers fort contre ta colère
C’est promis j’te f’rai plus de misères [1]

Parait que j’irai bien
Un de ces quatre matins
Mais t’sais quoi j’m’en souviens [1]
Comme si c’était demain

J’attends plus rien, je tends mes mains
Mais rien ne vient, [0.5]

Source : paroles.net

Evaluation YDM,

–  Rimes    26/45 pts
–  Punchlines              0.5/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  27.25/50 soit   10.9/20

 

 

 

 

 

Pour conclure,

rose-et-puis-juin-single-cover

 

Évaluation textuelle de cet album – Et puis juin – est de  soit 9.35/20 (102.87/11).  

Il peut donc être qualifié d’album textuellement pauvreà éviter


 


Osez le bon sens !

YDM

 

Be the first to comment on "Rose – Et puis juin : textuellement banal"

Leave a comment