Retour sur George Nicolo

George_Nicolo.jpg

Georges Nicolo est un inventeur français (1923 – 1993).

Georges Nicolo est né en Guadeloupe, plus exactement au Gosier, de parents agriculteurs. Doué, il a fait de brillantes études au Lycée Carnot de Pointe à Pitre où ses camarades de classe lui faisait déjà remarquer l’étendu de son intelligence. « Ti mal ou fô minm ! ». Puis, c’est l’envol pour Paris où il poursuivra ses études. Son CV est éloquent :

C’est le premier guadeloupéen diplômé d’un Doctorat es Sciences (obtenu le 14 mai 1962 à la Faculté des Sciences de Paris, devant un jury présidé par Monsieur le professeur Cotte, assisté des professeurs Blaquière et Riou. Reçu avec la « Mention Très Honorable », il a dédié ce diplôme au Duc de Broglie, son directeur de thèse qui n’est autre que le prix Nobel de Physique Nucléaire. C’est la plus haute récompense nationale décerné à un étudiant en science). Il est donc Docteur en Physique Nucléaire de l’Université de Paris.

C’est le premier guadeloupéen diplômé en Etudes Supérieures d’Ingénierie Radio-Electrique de l’Ecole Centrale de T. S. F.

C’est le premier guadeloupéen Ingénieur au Commissariat à l’Energie Atomique.

Il est l’inventeur du bloc de commutation pour la télévision multi-canales (c’est à dire la technicité permettant la réception de plusieurs chaînes sur un même poste de télévision). Il est aussi connu pour avoir travaillé sur le tube cathodique.

Il est l’inventeur des dispositifs de contrôle de la réactivité des piles atomiques en régime sous-critique.

Il est l’initiateur de l’introduction de l’électronique dans les appareils de contrôle nucléaire (c’est à dire que la France lui doit la réussite de son programme d’électricité civile à l’énergie nucléaire).

Source : AfricaMaat

Osez le bon sens !

YDM

Be the first to comment on "Retour sur George Nicolo"

Leave a comment