Rapport de la concertation sur la refondation de l'école

Actu

Le rapport de la concertation sur la refondation de l’école

 

 

 

Réaction

Bla bla de contemporains sans aucun intérêt réel. Le nivellement par le bas est sacralisé. On l’avait compris. Plus de redoublements, plus de « notes-sanctions », 4 jours et demi à l’école, plus d’auto-évaluation des élèves, plus de devoirs à la maison, école à moins de 3 ans, et patati et patata …

Ces gens sont persuadés que les familles de banlieues se contenteraient d’avoir des enfants moyens, que leur ambition pour leurs enfants se limite à être comme les autres, à participer.

Égalitarisme crétinisant, idéologie du moindre effort, de la béquille éternelle, du moyen. La France forme ses élèves comme son industrie automobile crée des déplaceuses au lieu de créer des automobiles : tous les pays montent en gamme, privilégient l’excellence, le travail, l’endurance, l’effort, le sacrifice, la discipline. La France innove avec des Logan, des Saxo, des « supprimer les notes-sanctions »…

Plus sérieusement, c’est juste un énième rapport pondu par ceux qui n’ont jamais rien vu venir, ont présidé à leur niveau, à ce délitement par leur passivité, leur suivisme ou leur incompétence, et sont éditorialistes chez Elle. On aura tout vu.

Éditorialiste chez Elle ! Refondation de l’école.

Et tout le monde s’extasie. Seigneur !

 

 

 

Osez le bon sens !

YDM

Be the first to comment on "Rapport de la concertation sur la refondation de l'école"

Leave a comment