Psy4 de la rime – 4e dimension : textuellement pauvre

Psy4 de la rime

 

Psy 4 de la rime est un groupe de rap français originaire de la ville de Marseille. Il est composé de trois cousins originaires de l’archipel des Comores : Alonzo, Vincenzo, Soprano ainsi que de leur ami d’enfance, Sya Styles.

 

Source : Wikipedia

 

 

 

PRINCIPES DE NOTATION DES TEXTES DE RAP

 

 

psy

 

 

Évaluation textuelle de cet album – 4ème dimension – est de  soit   8.73/20 (157.25/18) 

  

Il peut donc être qualifié d’album textuellement pauvre

 

 

 

Qu’ai-je pensé de cet album ?

Pour des psychiatres, c’est vraiment du pur bullshit. Rien d’intéressant. Creux.

4e dimension

 
1. 4ème dimension

Source : paroles.net

Evaluation YDM,

Ne compte pas

 

 

 

2. Ton Quartier Nous Connait

On repart en croisade, c’est le chant de Mars
On passe du rire au larme, on est véritable
Ton quartier nous connait, ton quartier nous connait
Ils en font des tonnes pour se faire connaître
Nous on traverse le temps à bord d’une comète [1.5]

Yeah, j’ai du HLM dans mon ADN mama
J’aime plus la musique que ma propre vie, faut croire
Ressens-tu les ondes, quand j’mélange mon shit et ma blonde
C’est exceptionnel à voir comme la Roja [1.75]
Par télépathie j’parle avec le monde [2]

Ma mort sera-t-elle aussi touchante que celle de Lennon dans les rues de Londres
On m’attend au Sénégal et en Algérie
Car je fais pas du rap de harki [1.75]
Demandes au quartier, tous, ils m’connaissent
Même en état d’ivresse, j’arrive à donner de mon cœur à cette foutu jeunesse [1.75]

Prend mes cordes vocales, fais-toi-en des chaînes en or
J’suis en forme olympique, demandes à Nelson Monfort
Psy 4 de la Rime c’est des générations, des réactions humaines
Un public à qui on doit dire: « Je t’aime »
Toujours la boue au ventre quand je rentre sur scène [2.75]
J’ai la-J’ai la-J’ai la-J’ai la mort! [2.5]

Ton rap game c’est notre billet d’500, #Gainsbourg
Marianne I want to fuck you, #Gainsbourg [1]
On débarque et ton seize barres
rappe son amour pour les bonbons à l’anis, #Gainsbarre [1.75]

Psy 4, le molard d’un S.O.S., donc le portrait craché de toute une jeunesse
L’album photo de ces HLM, le portrait-robot d’l’assassin du game
Voilà ce que nous sommes, toujours près du peuple
Loin de leurs couronnes, loin de leur foire du trône
Sincères et vrais depuis tellement d’albums [1.5]

Les chevilles anorexiques car le succès ne t’épargne pas d’la tombe
Tant qu’il y’aura des hommes aux discours qui divisent
Je rapperais l’addition de nos différences sur tout mes dises [1.75]
J’traverse le temps sans avoir de douane
Entre Eminem et Balavoine, préviens la France, on repart en croisade…

On repart en croisade pour les quartiers d’France de la planète Mars
Un retour pour les supporters qui se défoncent
C’est la voie des blocks, tu reconnais la classe [1.75]
Car Alonzo, Vinc’, Sopra’, Sya se défoncent [1]
Mon son résonne dans ton block, tu m’connais

Entend les échos du concert, le public nous connait
Nouveau tracklist, rap #4D
Original Gangsta, la Psy te fait la bise
Lèves ta main en l’air, si ton quartier nous connait
On est toujours dans l’ère du temps, oui on s’est cramponnés [0]

On est des aigles, viens nous voir en haut de la montagne
Si tu bats de l’aile (Man!), évite de vouloir prendre la gagne! [1.75]
Man, 2012 on vient vous prendre de volée,
mon rap sort de l’usine, #SiliconValley [-1]
Préviens les quartiers d’France et de Navarre, Psy 4!

Marseille, relève ta tête, soutient tes fils
Sopra’, Sya, Alonzo, Vinc’
2013 c’est votre année, Marseille et sa production signore
Tu nous connais, on a dans la peau notre ville natale
M.A.R.S. capitale du crime et de la rime
On repart en croisade, Psy 4 de la Rime [1]

 

 

Source : paroles.net

 

Evaluation YDM,

–  Rimes    24.5/56 pts  soit    6.56/15

–  Profondeur                          0.5/4 pts
–  Punchlines/Styles             1.5/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0.75/1 pt
–  Mélodie                                       0/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  9.56/25  soit   7.65/20

 

 

 

3.  Crise de Nerfs

Yeah, c’est K.A.S.S.I.M
Dans mon ADN y’a du HLM [1.75]
Ça sent la muerte en pleine aprèm’
Sacrée capitale du crime sur BFM
Marseille, y’a plus d’thème [2.75]

Les pieds craquent, c’est trop chaud, c’est le hammam
Quand ça fait hammi, All Eyes On Me !
La BAC nord vend le teu-shi ! [1.75]
Y’a plus d’hommes, que des zombies !
Cherche la money-money, 24 heures au Rami [1.75]

Laisse 100 000 euros en cash, le salaire à Nani
Pourtant on connait la vie trash, #Béné et #Mannie [2]
Mannie, c’est la life, Quartier nord !
Les alimentations, les snacks, ça consomme, c’est mort ! [2]
C’est pas Vegas, nah ! C’est plutôt Baltimore !
Passe le Salam aux mecs du nord ! [1]

Yeah, c’est ma vie, ma ville,
Au bord de la crise nerfs
Y’a le feu mais dis-moi où sont les canadairs [1.75]
C’est pas la fin du monde mais tout s’accélère
Et ouais c’est le bordel sur la vie d’ma mère [1.75]
(Chaud comme à Marseille !)
Raquettes, Kalashs !

Ripoux, braquages !

Corrompus, chômages ! [1.75]

Ok démarre, press START, ou tourne la clef
Tous au galop alors, fait ronronner [-1]
Pleins phares sur la file de gauche, A7
Bombarde, fait gaffe, ici ça flash sec ! [1.75]
Crash tests, on est condamnés

À vivre pour nos rêves, sans réaliser [-1]
Changement, #maintenant
Mensonge, #Hollande
On vit dans la peur malgré le changement d’commandes [2]
La faute à Guéant et sa politique

La surenchère ici fait trop d’polémique ! [1.75]
Trop trop d’polémique ! (Trop trop d’polémique !)
Que dire aux parents, qu’ils s’demandent que font les flics ! [1]
Bienvenu dans le sud-est, #Mar-West
Où les chérifs se font prendre, #Baumettes [1.5]

Trop d’pluie dans les réseaux, mais qui tient les rènes ?!
Trop speed est l’économie sous-terraine [2]
Vie nocturne avec mes acolytes
4 anneaux, #S3, on aime les gros bolides [1.75]
Des kilomètres de Go-Fast & Furious !
Entends les sirènes, que du Notorious ! [1.75]

Marcel Pagnol est mort, on a retrouvé son corps dans les quartiers nord
La bonne mère pleure et fait déborder l’vieux port [1]
Poto t’es bien à Marseille, pas à Baltimore
C’est Valérie kalachnikovs qui refait l’décors [1]
Ici les p’tits on déserter les salles d’écoles

Poto pour aller faire la guerre à la salle des coffres [1.75]
Et pour te faire le Juda
Ici les histoires de haches sont pas celle d’Éric Judor !
La crise a fait les poches des plus gros dealers
Donc depuis la côte de la vie perds de la valeur [1.75]

La peur qu’une balle te prenne un père, un frère, une sœur
Et puis s’acheter une vraie arme de guerre [1.75]
Au milieu des Paoli et des Stan Fields
Des contrôles de police à la The Shield [1.75]
Je prie pour que pousse des drapeaux blancs
Sur ce champ de bataille qui est devenu ma ville…

crises nerfs nerf psy 4 nouveau single 2013

 

Source : paroles.net

Evaluation YDM,

–  Rimes    38.75/63 pts  soit     9.22/15

–  Profondeur                          1/4 pts
–  Punchlines/Styles             1.5/3 pts
–  Langage                         0.5/1 pts
–  Flow                                             0.5/1 pt
–  Mélodie                                       0/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  12.72/25  soit   10.18/20

 

 

4. Le Visage de la Honte

Moi ma chance je l’ai provoqué
L’argent je l’ai mérité dis-moi à qui je dois des comptes
Mes parents parlent à peine français [-1]
Mais j’ai été éduqué, je n’ai pas le visage de la honte [2]
On vise haut, ohohohohoho

Jeune homme plein de rêves
Des kilos tonnes qu’on achève [1.75]
Tu cours devant tes cauchemars, tu t’essouffles
Sors la chance du placard, sors du gouffre [1.5]
Jeune entrepreneur, oui je fais des billets

Dis-moi en quel honneur tu me dévisages, tu veux m’expulser [-1]
On prend le beurre, on l’a pas volé
Demain j’épouse la crémière, ça y est j’suis refait [-1]
Bsahtek la famille, bsahtek mon ami
Tu fais des sous, bsahtek le Audi [1.75]

T’as ouvert un commerce, bsahtek l’économie
Je te revois enfin, bsahtek la condi [1.75]
Je te sens heureuse, bsahtek à la mariée
T’as des contractions, bsahtek pour le bébé
Sinon moi ça va, dis-moi bsahtek je sais [-1]
Je passe à la télé en 4D avec la Psy

J’suis un ex pauvre, pas un nouveau riche
Oui je me love, ich lieb dich [1.75]
A la Rick Ross, j’ai pris du poids
Ma mère l’a vu m’a dit Saïd, Hamdoulilah [1.75]
Pas de réussite sans sacrifice, d’où je viens j’oublie pas
Car avec mon père Marianne était servi dans l’Indenza [1.75]
Ils ont prédit ma fin, les jaloux doivent être Mayas
En 2013 j’suis encore là, ramhsa ! [2]

Dans le block avec mon poto Malo
On refait le monde avec le bédo
Le temps c’est l’argent, c’est le ghetto [2]
On veut pas la part mais tout le gâteau [2]
Mama nous a bien éduqué
Mais bon elle est épuisée [2]

C’est à moi de prendre le relais
Je me bat pour la voir comblée [-1]
Mais putain dis-moi pourquoi me justifier
J’en ai marre de cette mentalité [0]
La daronne mérite la qualité

Elle s’est privée des années pour ses bébés [-1]
J’rêvais de la voir loin du ghetto
J’ai dû taffé, j’ai dû bosser me lever tôt [2]
J’veux pas te faire un discours de mytho
Quand on a besoin de faire de l’euro
Vincenzo [2.25]

Dans les, dans les bacs
Traverser l’époque mais un peu moins que Snoop Dogg
Dans les, dans les charts [1.5]
C’est quoi qui te choques, nos traversées en pirogue [1.75]
Nous notre chance on la provoquée, ne venez pas nous porter la guigne
La vision elle est en 4D, tout le reste c’est de la baratine [2]

Source : paroles.net

 

Evaluation YDM,

–  Rimes    25.5/51 pts  soit     7.5/15

–  Profondeur                          2/4 pts
–  Punchlines/Styles             1.25/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0.5/1 pt
–  Mélodie                                       0.25/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  12/25  soit   9.6/20

5. Follow Me

Ça tweet! (Ça tweet!)

Ça s’Instagram, ça s’Instagram

Je ne me soucie plus de mes ennemis
Ils sont près de moi, ils m’ont en ami
Ne laisse pas les gens te raconter ma vie [2]
Alors si tu m’aimes, follow-follow me [1.75]
Photo: « Cheese! »
Follow-follow me

@Sopranopsy4 boy, follow un autre MC si tu veux du Pussycat Dolls
Ici y’a pas de cinéma, ranges-moi vite ton pop-corn
J’fuck tellement d’MC qu’j’transforme YouTube en Youporn [1.75]
Retweet pas mes punchlines à tes putain d’gosses [1.75]
Leur flow risquerait déjà d’avoir la ménopause
Follow-moi mais dit à tes hlel que je n’répondrais pas au DM
Et pour les rageux, j’leur dis: « #VDM » [1]

@Alonzopsy4, aimez-moi comme la jolie Angelina kiff Brad
Ma team, c’est des hooligans, on s’croit dans un stade
Je vais t’exploser ton iPhone ou ton iPad [2.75]
Trop de charisme pour les paparazzis
Si j’suis pas dans Voici c’est qu’c’est des racistes
Le swag d’un golfeur, je ne mets pas d’baggy [2]
I’m the best of French rapper alive, #Weezy [1.75]

@Vincenzopsy4, jantes noires, vitres noires, cuir noir dans la Maybach
Follow-follow-follow-follow me, j’te le répète: « C’est le comeback »
Préviens-préviens tous mes ennemis, galère, ils sont en snapback [2.25]
Tweet-moi, c’est Vincenzo, à c’qui parait tu me connais
On parle seulement en photo, j’crois qu’tes données sont erronées [2]
Oh-oh, non poto, ta go vient d’me retweeter
Oh-oh, elle m’a follow, elle est en #4D! [-1]

Source : paroles.net

Evaluation YDM,

–  Rimes    18/29 pts  soit     9.31/15

–  Profondeur                          1/4 pts
–  Punchlines/Styles             1/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0.5/1 pt
–  Mélodie                                       0/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  11.56/25  soit   9.24/20

 

6. Afrikan money

Sortez l’enveloppe, tous en mode Afrikan money!
Clap clap clap clap clap Afrikan money! [1]
Clap clap clap clap clap…

Hey, bienvenue dans l’époque Afrikan money
Certains roulent en Porsche, oui ça make money
Black diamonds, sourire bien taillé
Berceau du monde, demande à Mokobé [-1]
Vas-y check-check-check-check-check bounce
Move your body, move your body, AfrikanDance
Afrikan boy, on dit: « Ya foye! »
On est l’or noir, demande à Ice Cold

Sortez l’enveloppe, sortez l’enveloppe!
Sortez-moi ces enveloppes, je veux les voir flotter
Je veux les voir toucher le ciel, je veux les voir voler [2]
Pour que le monde entier connaisse l’Afrikan money

Ils sont là les meilleurs, hallelujah Mineur
Psy 4 est à la mode, Afrikan est la money, dis-leur
Pour les frères et pour les sœurs, et pour les ennemis
On va racketter les mauvais payeurs [2.75]
Elles sont dans la file, elles me font des signes
Elle, elle, elle, elle, elle… Difficiles [1.25]
Qui est sous les strobos? (Alonzo! Alonzo!)
Faites un pogo! [2]

Afrikan money, veuillez nous pardonner
Stylé de la tête aux pieds, voilà comment nous sommes nés [0]
Chez nous flamber c’est quelque chose d’inné
Que du vrai sur le torse, chez nous rien n’est siliconé [-1]
Si tu connais l’Afrique, tu connais la mentalité
Même avec du toc on sait comment faire pour briller [0]
C’est pas l’Amérique qui a inventé le bling-bling
Sortez les enveloppe qu’on se fasse un gros tchin-tchin [2]

Source : paroles.net

Evaluation YDM,

–  Rimes    9/31 pts  soit     4.35/15

–  Profondeur                          0.25/4 pts
–  Punchlines/Styles             0.25/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0.25/1 pt
–  Mélodie                                       0/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  5.35/25  soit   4.28/20

 

7. Princesse Sarah

Haïti, le sol où elle est née
Elle y a grandi dans une famille où l’on ne sait conjuguer que le verbe aimer [0]
Malgré la pauvreté, auprès des siens elle manque de rien
Son père lui paie un empire de tout avec des bouts de rien [1]
Elle rêve de finir comme sa mère, prof de français
Mais sur le retour de l’école elle sent le sol trembler [0]
Nous sommes le 12 janvier 2010
Un date où l’histoire à fait d’elle une orpheline [1.25]
Elle essaye d’se reconstruire au milieu des gravats
Mais dans le chaos la loi du plus fort est la loi du roi [1.75]
Elle devient et reste avec pour pouvoir manger
On la bat, la prostitue, viol sa dignité [-1]
Le soir elle parle avec ses fantômes
Elle leur dit qu’elle les aime, elle veut voir le bout du monde [1.25]
À 13 ans elle rêve que la jolie Angelina
Vienne un jour adopter la petite princesse Sarah [1.75]

J’vais t’raconter l’histoire d’une femme, c’est peut-être ta mère
Qui a grandi dans ces cabanes en taule, maison en terre [2]
Elle connait pas le monde, ni la recherche de toutes ces terres
Pour l’découvrir elle se réfugiera dans ses prières [1]
Elle rêve de vivre de l’autre côté, loin de ces terres
« XXX mon amour, fait-moi prendre la mer » [1]
C’est c’qu’elle se dit à chaque fois pour quitter la misère
Elle veut se reconstruire pour aider pères et mères [1]
Entre économie, biens et falsifications
Elle apprend qu’tout se monnaye quand il s’agît d’évasion [2]
En terre inconnue faut savoir se battre deux fois plus
Se fondre dans la masse, sous les regards au fond du bus [1.75]
Parquée dans un quartier, elle vivra en communauté
Rejoignant les siens, elle finira par se marier
Les papiers en mains, elle découvrira la liberté [-1.5]
Honorée d’apprendre au ciel le plaisir d’pouvoir enfanter
Elle enchaînera les travaux manuels pour financer
L’éducation des siens pour les maintenir en bonne santé [0]
Et chaque soir de sa vie elle y repensera
Qu’elle aurait pût finir elle aussi comme princesse Sarah [1]

Elle habite les environs, elle a 11 ans et demi
Ses parents son alcooliques, ils se déchirent jours et nuits [2]
Elle implore le monde jusqu’à c’que la justice l’entende
Elle sera placée dans une nouvelle famille
La séparation vire au traumatisme car malgré tout c’qu’elle a pût subir
Sa mère lui manque au point d’en mourir [1.75]
Même si maintenant elle a des sœurs, elle était fille unique
Son cœur s’est endurcit mais ses yeux sont toujours humides [1.75]
Déséquilibrée, voilà 4 ans qu’elle s’est caillée
S’enfermer, comme la vision qu’elle a de la vie
Elle fume, elle boit, elle fréquente des mecs âgés [-1]
Son père adoptif ira même la chercher chez les flics
Bientôt 18, donc elle cherche du boulot
Elle sera serveuse dans un bar pas loin des quartiers chauds [1.75]
Elle passe la serpillère sous les bia’, sous les bingos
Vu qu’elle finit tard, elle préfère dormir au tel-hô [1.75]
Toutes ces nuits blanches lui donnent des idées noires
Surtout qu’elle s’est mise avec un gars qui sort du placard [1.75]
Elle passe ses journées à laver ses fringues Armani
À s’faire gifler quand elle sort sexy [1.75]
Elle fête ses 20 ans dans un bar à strip-tease
Elle prend de la cocaïne avec un billet d’10 [1.75]
Pour pas finir comme princesse Sarah, une esclave dont tout le monde rigole
Elle s’réfugie à la frontière espagnol, #Jonquera

 

Source : paroles.net

 

Evaluation YDM,

–  Rimes    27.75/60 pts  soit     6.93/15

–  Profondeur                          1.25/4 pts
–  Punchlines/Styles             1/3 pts
–  Langage                         0.5/1 pts
–  Flow                                             0.5/1 pt
–  Mélodie                                       0/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  10.18/25  soit  8.15/20

 

 

 

8. Fallait Le Faire

J’ai-j’ai regardé, j’ai regardé, j’ai regardé
Yeah, c’est la Psykatra! Zaho!

J’ai regardé droit devant, pris mon élan
Qu’est-ce qu’il fallait faire ?
J’ai parfois touché le fond, perdu du temps [1.75]
Parce que je n’ai pas su faire [1]
Mais je suis là-là-là-là, parce qu’il fallait le faire
Un de ses premier pas, une première fois [1]
J’espère que ce n’sera pas la dernière [1]

La mama voulait que je fasse de longues études
J’suis devenu père j’ai pas fait la seconde
J’ai traversé les étoiles pour toucher la lune [1.5]
Mais dans l’espace j’ai pas vu de colombe [1.75]
J’joue toujours pas de violons, même si j’fais des chansons
Je fais les choses, mon destin je le tiens tel un guidon [1.75]
Fallait le faire, quitter mes pensées malsaines
Pour pas finir aux Baumettes ou à Fresnes [2]
Sortir la tête de l’eau, dire: « Je t’aime » à ma lady
Faire des millions, papi, ??? [2]
Fallait que je quitte la zone mais j’suis pas parti
Y’a les frères et sœurs, Sya, c’est Plan d’Aou City [1.75]

Appelle-moi: « Kapo », « Gouffran », « Colo-colonel »
Frenchie, oui ça ???, si le rap c’est Newcastle [1.5]
Prends l’élan, tire ton coup-franc, la gloire est dans tes veines
Vas-y tente ta chance, la vie te donne des ailes [1.25]
Réussir faudra le faire, faudra prendre des risques
N’ai pas peur des K.O. car tu vas te prendre des gifles
Qu’ça soit clair, la vie est pleine de vices [1.25]
« Être le king de ma life », voilà ma devise [1.25]
Le parcours est amer, tu perdras quelques frères
Pour espérer le paradis faut traverser l’enfer [1.75]
Alors je me ballade, en étant déter, au volant de ma réussite

Y’a que ceux qui n’font rien qui ne se trompe pas
Que ceux qui ne grimpent pas qui ne tombent pas [1]
Pour épouser son rêve faut déjà le séduire
Aucune guerre ne se gagne sans combat
J’ai tenté ma chance dans la chanson, je l’ai
Pris en otage, j’ai eu la rançon, je l’ai [1]
Bonjour les pauvres ils connaissent mon son, je l’ai
Quitter ma poisse sans payer d’pension, je n’ai
Plus peur aujourd’hui de prendre des risques
Car mes plus belles médailles sont mes cicatrices
Je réalise que si aujourd’hui je vie de ma musique [1.5]
C’est parce que j’ai fait ce qu’il fallait faire pour devenir artiste, Zaho!

Et quand reviennent les problèmes
On sait plus comment y arriver, mais on ira quand même [1.75]
Oublie ceux qui causent de la peine
Laisse ton cœur te guider, fais-le pour ceux qui t’aiment [0.75]

Alonz’ est là, les choses se passent
Vinc’ est là, les choses se passent
Zaho est là, les choses se passent
Sopra’ est là, les choses se passent [1]
Oui on est là-là-là-là, parce qu’il fallait le faire
On va l’faire, on va l’faire
On la r’fais? On là r’f… quoi?
Nan, c’est parfait, c’est parfait!

Source : paroles.net

Evaluation YDM,

–  Rimes    29.5/56 pts  soit     7.90/15

–  Profondeur                          0.25/4 pts
–  Punchlines/Styles             0.25/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0.5/1 pt
–  Mélodie                                       0/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  9.15/25  soit  7.32/20

 

 

9- Le Retour des Blocks

Ils sont où les blocks

Oh oh oh ooohhh

C’est le retour de la Psy4
Dans les, dans les bacs

Lève le bras en l’air, fais le 4

Et wesh mon pote
J’rappe comme une kalash, j’arrive en dragster
La salope de Rihanna sera ma femme en enfer [1.75]
C’est (?) non c’est pas le cirque de Pinder
Je rappe mieux que ton père c’est pour niquer ta mère [1.75]
Et on repart, Psy4 ouvre grand tes oreilles comme Jumbo
Le rap français coule du plongeoir je fais des saltos [1.75]
Tu as le coeur fragile comme (?) Salama
Pow, drrrrrrr, Po po po Boww, J’ai la frappe à Pato
On me dit ca-ca-ca-casse-toi [1.75]
Cla-cla-cla-cla-cla-clash Alonzo [1.75]
Vas-y ca-ca-ca-ca-ca-cabre
Ca-ca-ca-ca-ca-ca-ca-cache un peu tes mythos
Bra-qua-qua-qua-quage gros [1.75]
(?) pour tous les ghetto
Ca-ca-ca-ca-ca-casses des crânes, AK47 dans le clio [1.75]
Les gangsters (?) même en prison
Nice, Marseille, même à Toulon
Grasse, et une grosse dédicace pour les bâtiments à Salon [2.5]
Je suis le quartier dis-moi qu’est-ce tu vas faire?
Pour la BAC, moi c’est toujours nique sa mère [1]
Oooooooohhhhh

C’coup-ci, c’coup-ci, c’coup-ci, c’coup-cion y on y est
On y on y est
On y est

Accueillez l’équipe de choc, de retour pour vous ça m’sonnait
En forme olympique depuis Pékin toujours médaillé
Qui t’as dit qu’on vient jouer le titre, challenger, petit poney [0]
On débarque nouveau chapitre, on débarque, ça va saigner ! [0]
C’est Vincenzo, tu connais, l’oracle de la matrice, qu’ils essayent de me toucher
Aucun impact sur mon pare brise
(?) toujours stylé comme Jay-Z et Brooklyn
On vient tout rafler comme les qataris sur Bein [1.75]

Toc toc, Salam, salut, mon vieux tu me reconnais
Gesteur en tout genre demande à Youss’, il me connait [2]
Pou-pou-pousse-toi cou-cou-couche-toi ma team va t’faire shooter
On ne joue pas, sur ce coup-là, tu vas te faire violer (Ah!) [2]
Plan d’Aou c’est le quartier, (?)
On débarque chargé [0]
Fou et barge comme le flow à Nicki, man j’suis un peu crazy [0.75]

Non non non, me compare pas aux autres,
Notre vision du rap n’est pas la même
Je suis pour faire des hit et faire bouger les blocks,
Rien à foutre des rageux, rien à foutre du game

Non mon rap ne vend pas d’la haine à tous ses jeunes au bord d’la falaise
Marseille c’est déjà la merde, dans leurs têtes c’est déjà la fournaise [1.75]
Bien sûr je fais de l’égotrip pour te montrer ce que j’ai dans les tripes
Mais pour moi, tout ça c’est trop facile
Dois-je prouver encore comment je kick? (Je kick?)
Là je pose ce beat, un flow plus élastique que (?) [1.75]
Les rappeurs font les-font les viriles [1.75]
Pourtant Céline zappe le Ziggy
Regardes vite sous ma-ma-ma copie si tu veux plus rapper comme un papi
Si tu veux l’adresse de la réussite, ta-tapes mon nom sur ma-ma-ma-ma-ma vie [2.75]
(?), quand j’lâche un débit-débit rapide
Je taxe tellement-tellement d’MCs qu’ils partent chez Vladimir Poutine [1.25]
Je n’ai plus rien à prouver dans ce game
J’ai tout fait, tout brûlé dans ce game
Que ce soit dans les feats, dans les hits, dans ta vie, dans le monde, dans les clubs!

C’coup-ci (C’coup-ci)

Mais ils sont où les blocks?

 

Source : paroles.net

Evaluation YDM,

–  Rimes    31.5/66 pts  soit     7.15/15

–  Profondeur                          0.75/4 pts
–  Punchlines/Styles             1/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0.5/1 pt
–  Mélodie                                       0/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total    9.65/25  soit    7.72/20

10-  Au Charbon

Yeah Yeah
Vas y surveille fais le SS
chui au charbon chaud ouaich royal abes
A-l-o-n-z c’est le gros son qu’est dans la caisse [1.75]
grosse somme grosse faute ça va avec
Etre riche et mourir jeune ça vend le seum
y’a plus de hess cheum [2]
quand y’a les guns y’a plus d’émotion
des mille milliards c’est la communication
Ça charbonne pour se faire comprendre dans ce monde
Action [2.75]

Ya ce qui font un somme et ceux qui les encaissent
Moi je veux être de ceux qui pèsent pour pouvoir remplir mes assiettes
de donner vie à mes rêves rien n’est gratuit sur cette Terre
Pour l’amour de ceux que j’aime
Je pars au charbon comme un Grec

Brille (brille), on a tous une étincelle
T’es le boss crois en toi, excelle [1.75]
Prend des risques mon pote c’est la crise, mon pote c’est la pression
On va au charbon [1.75]

Déploie tes ailes et vole de plus en plus haut, plus haut, plus haut, plus haut

La limite c’est le ciel de Marseille à Rio, Rio, Rio, Rio [1.75]

Brille brille, on a tous une étincelle
Au fond de nous en train de compter les billets
Qui qui ? Peut atteindre le gratte-ciel ? [1]
Toi si tu veux man faut charbonner [-1]
Les gars font des rêves, les filles font des folies
Non pas de trêve, la vie c’est pas le Monopoly [2]
Fais le bon choix assume et
ne fais pas le con, déploie tes ailes, on va au charbon

Ya ceux qui font des rêves et ceux qui les vivent
Je pilote ma vie comme un Boeing
Ou jme crashe ou finis riche

Et Ya ceux qui se lèvent le cul pour le charbon instinct de survie
Pour l’amour de ceux qui m’aiment
qui partent au charbon quand je saigne [1.75]

Source : paroles.net

Evaluation YDM,

–  Rimes    15.5/36 pts  soit     6.45/15

–  Profondeur                          1.5/4 pts
–  Punchlines/Styles             0.75/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0.5/1 pt
–  Mélodie                                       0/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  9.45/25  soit   7.56/20

11-  Le Temps D’un Instant

Les pieds sur terre, les yeux vers le ciel
Les mains levées, on prie l’éternel [2]
« One Love » pour nos mères
Juste le temps de l’instant
Voir la vie autrement [1.75]
Se dire qu’il acceptera nos prières
Voir que demain sera mieux qu’hier [1.75]
Le temps d’un instant
Voir l’avenir autrement
La peur que le temps n’épargne pas nos mè-è-res
Voir que nos rêves traverseront l’hiver [1.75]

Juste un instant j’aimerais prendre
Le temps de pouvoir revivre dans son ventre [1.75]
Ecouter son cœur, ce grand orchestre
Aimer de l’intérieur sans attendre un geste [1.5]
Juste un instant j’aimerais voir mon père
Qui m’avoue ses erreurs pour ne pas les faire [1.75]
Le temps d’un instant, je veux croire aux rêves
Je veux croire au pardon, je veux croire nos lèvres [1.75]
Je veux croire à notre relève, à ceux qui nous remplaceront,
Dans les larmes ou dans les joies, dans les mosquées ou à la messe
Dans les synagogues, One Love juste le temps d’un instant

Le temps d’un instant, sortir la tête de l’eau, contempler le ciel et ses étoiles filantes
Ouais juste un instant, m’imaginer auprès de ceux dont l’absence m’est douloureusement présente [1.75]
Ouais profiter de ce que le temps me vole
Les caresses de ma femme et les fou rires de mes mômes [1.25]
Ne plus les laisser sur les quais de mon train de vie
Leur dire que la vie est belle à la manière de Roberto Begnini [1.75]
Un instant pour décrocher la lune à ma mère
Ou pour mettre des drapeaux blancs sur des chars de guerre [1]
Un instant pour imaginer Coluche, ne pas avoir eu besoin de créer les restos du cœur
Un instant où la paix respire à plein poumons
Où ma liberté roule à fond vers l’horizon [1.75]
Pour y voir un arc en ciel loin devant
Rêver juste le temps d’un instant [1]

Donne-moi juste un instant pour implorer l’Seigneur
Cesser l’combat pour rendre enfin ce monde meilleur [2]
Se retrouver dix ans après avec le même sourire
Avec des gosses et une famille qui n’arrête pas d’fleurir [1.75]
Juste un instant, j’aimerais pouvoir m’évader
Cheveux au vent, galoper le long des plages sablées [0]
Appuyer sur « Pause », et regarder ma mère
Me dire toutes ces choses qu’on n’dit jamais à cœur ouvert [1]
Galoper, voyant la vie d’une autre dimension
Juste un instant pour faire des choix, je prie qu’ce soit les bons [1.75]
La jeunesse déconne, les parents veulent abandonner
Ayez l’courage, pensez à celles qui n’enfanteront jamais [-1]

Source : rapgenius

 

Evaluation YDM,

–  Rimes    28/47 pts  soit     8.93/15

–  Profondeur                          2/4 pts
–  Punchlines/Styles             1.25/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0.5/1 pt
–  Mélodie                                       0.25/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  13.18/25  soit   10.54/20

12-  Lâcher de pits

« P » comme pousses-toi d’là quand débarque la Psy, man
Voilà tes patrons, dis pardon, petit padawan
Panamera conduite par des pits dans Panâme [2.5]
Pression, puissance, perf’ de ouf, pagaille
Patate de forain, loin du game, j’suis à Pattaya
Pittsburgh, Plan d’Aou, penalty, #panenka
Prince en polo, pince, mocassins Prada
« P » comme président, la lettre après Obama [3.75]
Pas-pas-pas le temps de faire les présentations, pédé
« P » comme pirate en pirogue qui viennent tout piller [-1]
« P » comme Prague et le pétard à Pétrina, ah ah
« P » comme Psy 4! [1.25]

Jetez tous vos couplets dans les flammes
Voici le groupe que tout le monde réclame (Psy 4!) [2]
Ça fait l’effet d’une dynamite dans le crâne
Un lâcher de pits dans Panâme (Psy 4!) [1]
Ou c’est trop la folie, ou c’est dingue-dingue
Chouf, ils portent des baggys, fout le bang-bang
Déposez les armes!

« S » comme Salam, salut, shalom, solide, sincère
Sourire, sévère, soudés, souffrance, soleil, sommet
Savoir, salaire, son lourd, saloon,
Soviet au sud, ça shoot sur l’homme [1.5]
Savoure le « S » de Stallone au Vietnam
Stanfield aux commandes, Statham au volant d’une allemande
Le « S » de standing, qu’est-c’t’en dis?
Stand de tir, stone, #Scorsese #RollingStones
Le « S », du sang sur les billets des colons
Sur la montagne du game, l’œil de Sauron [2]
Le « S » de S.O.S. Africa, #Sankara
Sur le torse de Saïd, le « S » de Sopra! [1.75]

« Y » comme yacht sur le vieux port
Paul & Shark, en mer est le transport [1.75]
« Y » comme Yougoslavie en sponsor
J’rappe comme une arme de l’est, sonore, t’es mort [1.75]
« Y » pour le Yamaha de Riad, ah ah
Réveille la France, j’crois qu’elle est rabate [1.5]
« Y » pour les hyènes, carte bleue japonaise
« Y » de Yves Saint-Laurent, j’ai le swag au mec à Kardachienne
« Y » contre Air Yemenia
L’oiseau de fer, on pleure jusqu’à maintenant
« Y » pour ma yema, aya
« Y » pour les Yankees, les Winners, torse nus dans l’froid, aya! [1.75]

Source : rapgenius
Evaluation YDM,

–  Rimes    21.5/43 pts  soit     7.5/15

–  Profondeur                          1/4 pts
–  Punchlines/Styles             1.5/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0.5/1 pt
–  Mélodie                                       0.25/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  11/25  soit  8.8/20

 

13-  Juste Pour Une Nuit ?

Veux-tu faire la folle
Juste pour une nuit ?
Ou faire un gosse
Une nuit [1]

Bedi , Laila
Ou le style à Nabila [1.75]
Dis moi quel genre de filles veux-tu être
Dans ce monde là
Les dalmatiens que nous sommes
Démons pâles et cruella
Et on ne sait pas regarder dans les yeux
Anderson Pamela [2.75]
Tu dis que tu veux du respect
De la poésie et des roses
Un mec qui te fait un bébé [0]
Mais qu’il ait des liasses dans les poches
Un beau gosse comme Trey Songz
Qui te fait l’amour comme personne [2]
Si j’ai bien compris tu veux un mec qui te fasse grimper le ciel comme King Kong
Tu ne veux pas de ping pong avec une autre
Tu me dis que les filles que décrivent [Booba ?]
C’est pas toi mes les autres [1]
Donc en gros
Tu es presque vierge
Tu penses qu’à faire le Hllel
Alors dis moi qu’est ce que tu fous
Dans cette chambre d’hôtel [1.75]

Où tu traines ? dis moi
Avec qui tu marches
Tu es une reine ou bien
Tu es une grosse biatch [1.5]
Faudrait savoir ton miroir
Dis que tu prends de l’âge
Un coup de queue , un coup de coeur
Quelle est ton image ? [1.75]
Super fraîche dans ta mini
Tu veux un mari [1.75]
Ou bien tu cherches le profit
Tu es naturelle ?
Ou siliconée dans le bikini [1.75]
Tu crois au ciel [1.75]
Ou au porte feuille plein de illets-bi
Baby [2]
Une fois tu l’aimes une fois tu l’aimes plus
Les boites , les chichas ont foutus en l’air toutes tes études [1.25]
Expérimentée , réservée , dentelle ou pucelle
à qui tu veux ressembler , avant de vouloir faire un hllel ? [1]

Assise comme d’hab au comptoir
Elle attend qu’un truc se passe
Pour la vie ou pour un soir [1.75]
Dire « Oui » au premier qui passe [1]
Girl veut le fire
Mais pas celui d’Alicia [1.75]
Briller like a Diamond
Un peu comme Rihanna
Tu connais les secrets de Victoria
Tu aimes toute sa lingerie fine
Desperate Longoria [2.75]
Lindsay est un peu coquine [1.75]
Elle aime les mots doux
A force elle va tomber
Un jour sur un fou [1.75]
Pour son 90 C [-1]
Miss indépendante voit la vie fraîchement au boulot
Sur ses boutines-tines excitantes
Elle mets mets le guro [1.75]
Je sais que parfois tu penses au futur
Histoire de tétine
Mais ce soir , à ce camptoir
Veux-tu un plan de routine

Source : paroles.net
Evaluation YDM,

 

–  Rimes   33.25/69 pts  soit     7.22/15

–  Profondeur                          2.5/4 pts
–  Punchlines/Styles             1.75/3 pts
–  Langage                         0.5/1 pts
–  Flow                                             0.5/1 pt
–  Mélodie                                       0.25/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  12.72/25  soit   10.18/20

 

14- Enfants Soldats

Puisque ta vie est un combat
Que la victoire est ton seul droit [1.75]

Il portait un sourire à en faire envier un ange
Le premier à donner quand nos cœurs faisaient la manche [1.5]
Il avait les mots qui savaient éponger nos larmes
Il dessinait un nez rouge sur le visage de son drame [1.75]
Lui qui n’a connu que l’hôpital et les urgences
Il a du pour son rêve aménager sa souffrance [1.75]
Ce rêve de chanter devant des milliers de personnes
Dieu merci il l’a vécu avant que son heure sonne [2]
Mais pour ça, il en a bouffer des castings
Pas facile avec les antibiotiques de chanter comme Sting [2]
Mais quand résonnait sa voix, la détresse de ce terrien ressuscitait Balavoine [1]
Beaucoup se batte malgré leur handicap
Je rend gommage à tous ces héros sans cape [1.75]
Même si la mort a toujours le dernier mot
La vie est une bataille et t’es parti en héros [2]

Tu ne dois pas baisser les bras
Lève toi enfant soldat [1.75]
Garde ton courage et ta foi
Vis tes rêves et ne regrette pas [1.75]
Puisque ton bonheur est à toi [1]

Elle a la chance de s’en sortir
Pour mieux sortir [1]
Du ventre en temps de guerre
D’où je viens on naît en martyr
Pour s’en sortir il faut du courage
Ici c’est impossible de dormir [1.75]
Veiller sur les miens à chaque seconde
J’cache ma peur dans ma joie de vivre
Quand mes nuits sont des jours éclairés par les bombes [1.75]
On dis qu’on vit d’amour et d’eau fraîche
Moi j’vis dans la crainte de plus avoir d’oxygène
Chaque jour est un combat pour trouver la brèche
Éteins moi sa frangin n’allume pas la mèche [3]
J’aurais la chance de m’en sortir
Grandir, et faire des prouesses
Malheureusement ici on meurt en martyr
Veillez sur les miens, SOS [2]

Il a rien demandé
C’est le produit de l’amour
Au début c’est tout rose
Au début c’est pour toujours [1.75]
Il a ses deux parents, situation normale
Le père c’est le modèle et la mère c’est le moral [2]
Les années défilent, le foyer bat de l’aile
Lui il comprend pas, son papa n’est plus ponctuel [1.75]
Il l’amenait à l’école, lui faisait prendre son bain
Il lui faisait le lait quand il regardait Franklin
Mais tous sa c’est loin [2.5]
Il entendait sa maman pleurer
Il a autant consolé qu’il a aidé [0]
Malgré son jeune âge c’était l’homme de la maison
Il se permettais d’engueuler sa sœur aîné
Yeah, Est-il ou pas perturbé [-1]
Mais est-ce qu’il aura les armes pour combattre ou se tuer
Beaucoup sont dans son cas dont je tiens a rendre hommage
A ceux qui remplace le padre [-1]

Source : paroles.net
Evaluation YDM,

–  Rimes    35.5/57 pts  soit     9.34/15

–  Profondeur                          2/4 pts
–  Punchlines/Styles             1.75/3 pts
–  Langage                         0.5/1 pts
–  Flow                                             0.5/1 pt
–  Mélodie                                       0.25/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  14.34/25  soit   11.47/20

15- Interlude : le bal achraf

Source : deezer

Evaluation YDM,

Ne compte pas

16-  Lever tôt

Il faudra vous lever tôt pour nous sortir de là
On y est on y reste

Malgré les coups du ghetto le sourire est là [1]
Il y est il y reste [1]

Mwananannananna samé…

Ok eh
De quoi tu me parles? J’ai mes papiers
Que tu le veuilles ou pas, je suis français [0]
Marseillais d’origine étrangère
T’as pas oublié, classe ouvrière [1.75]
C’est quoi le problème? On aime danser
Faire la fête permet de décompresser [-1]
Mon père m’a dit « Faut lever tôt
Si tu veux le sauti, fo lever très tôt » [1]

Il paraît qu’on est fait pour se mélanger
Que tu sois blanc ou noir vient danser [0]
Tu sentiras l’hospitalité
Dis leur qu’on est pas prêt d’s’en aller [-1]
Qu’on est tous nés ici où aller (?)
Nous qui n’avons connu qu’la cité [-1]

Attention, attention à gauche et à droite
On bouge le pied

Doucement, oui vas-y doucement
On nous regarde au gouvernement, oui fais-ça doucement [1]
A Monaco, à Bamako, au Congo, au Cambodge
A Porto, chez Lucho, me gusto
Si t’es bien avec nous fais
Pour la Psy4 fait
Si tu te reconnais, continue à ambiancer [-1]
Si t’es prêt à bouger pour le bal achraf fais
Si tu te reconnais, fais

Oh merci, Jamel, Zinédine, Omar Sy
De mettre en valeur nos racines [1.5]
Marine nos peines à l’usine c’est bon pour nous
Imbécile, oublier l’histoire c’est facile
Hier nos darons à l’usine
Aujourd’hui Psy4 à Bercy [2]

Paye ça, paye ta course

Présentez vos papiers s’il vous plait
Alonzo Soprano, Vincenzo, Sya le Marocco
Chaud chaud chaud chaud [2]

Source : parolesmania

Evaluation YDM,

–  Rimes    7.25/41 pts  soit     2.65/15

–  Profondeur                          1/4 pts
–  Punchlines/Styles             0.25/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0.5/1 pt
–  Mélodie                                       0.25/0.5 pt
–  Inventivité                 0.25/0.5 pt

Sous-total  5.15/25  soit   4.12/20

17- King de ma life

J’suis le king de ma life, king de ma life…
(Poto)

(Essayer de trouver un équilibre au milieu de tout ce bordel)

(Assumer ses choix et ses défaites)
(Le king de ma life)

Celui qui se contente de peu ne manque de rien
Voilà comment je mène ma vie, je combat mes faux besoins au quotidien
Ici, le clinquant empêche de voir le bon chemin [2]
Pour mieux le voir c’est le cœur qu’a besoin d’un opticien [2]
Voilà pourquoi mes vers gardent un œil sur les miens
Et qu’il y a des larmes dans le regard de mes alexandrins [1.75]
J’sais pas faire semblant
Le monde va mal, wake up
L’amour est cardiaque donc j’rappe comme un peacemaker
Toujours humble et discret,
Un vrai n’expose pas ses actes à la lumière comme un trophée
J’boxe avec les mots #Sopra’Bomayé [-1]
Mais le rap fait pas le poids face à l’urgence de mon foyer [0]
Le din m’a appris le love
Il m’a apprit que la liberté s’arrête là où commence celle des autres
Homme de parole les miens me connaissent
Mon succès n’est pas un vœux mais plutôt une promesse [2]

J’suis le king de ma life, vu qu’il y a qu’une place sur le trône
Difficile de dicter et d’assumer ses choix
Mettre le king c’est tranchant comme dans Game Of Thrones [2]
Et de surcroît sans ta famille t’es rien faut m’croire
J’traverse la vie en solitaire, loin des Glock
Poséïdon me mène la vie dure à chaque cap
J’navigue comme François Gabart, v’là l’époque [2]
Dur de garder la place one quand t’es dans une barque [2]

Gardez vos ceintures et vos rings la mienne est au doigt de ma wife [1]
Chaque jour est un fight, pour accroître ma foi
J’remercie le seigneur et lève mon verre chaque night (King)
Comme TI à ATL
Maman soit heureuse, ton fils a pris le temps d’ouvrir ses ailes [1.75]
(King) car à chacun sa bonne étoile, la mienne n’est pas sur Hollywood mais dans le cœur

J’réanime ma joie quand elle se fait percuter pas les soucis
Je suis king de ma life et ça depuis mon premier cri [1.75]
J’apprend a me connaître pour eviter le feu
Car je suis mort en 1982 [1.75]
Et tu peux dire aux non-croyants que dieu existe
Ne pas le reconnaître c’est comme s’enquiller dix litres et rester droit sur un pupitre [1.5]
Je ferai parti de ceux qui se soumettent
Car je suis le king de mon être [2]
J’ai toujours le choix même les difficiles
Je suis maître de moi l’avouer c’est pas facile [1.75]
Quand je me comporte comme un ignorant perdu
Habillé je ne me suis jamais senti aussi nu [1.75]
Tu te rappelleras que je parlai de mon environnement
Légal ou illégal ils seront là a mon enterrement [2]
Souvent j’ai tiré au canon pour écraser une punaise
J’ai envie de dire au diable que je le baise. [1.75]

Source : paroles.net
Evaluation YDM,

–  Rimes    30.25/52 pts  soit    8.72/15

–  Profondeur                          2/4 pts
–  Punchlines/Styles             2.25/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0.5/1 pt
–  Mélodie                                       0.25/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  13.97/25  soit   11.18/20

18- Jamaïque

Welcome to Marseille
Psykatra, Révolution Urbaine

Commence à piler, on arrive
Tu vas te faire fumer, c’est la Jamaïque
On rap depuis la fusée, #satellite
C’est la maison-mère sur orbite [1.75]

C’est la Psykatra en direct de Kingston
Faites gaffe aux balles perdues, mon flow a parkinson [2]
Il défouraille tes rappeurs dans la zone
Ouais, ils sont plus troués que Zahia et la couche d’ozone [1.75]
Voilà l’homme aux milliards de hits, de feats, Soprano la machine
N’écoute pas tes fans, t’es pas un talent, t’es un talon d’Achille [1.5]
Rageux, au lieu d’parler, agît
Quand je prends mes royales j’me dis qu’le game c’est ma monarchie [2]

Marseille centre-ville, et ses alentours, et cetera
Le seul endroit où tu verras des BCBG et des rats [2]
Je-je fais mon cartable: vodka, be-her et pétards
J’représente ceux qui braque, en CBR et qui calent
Commence à tirer-tirer, on arrive
C’est le Real de Madrid contre les Canaris
Entretient bien ta Barbie, on va faire preuve de barbarie
On va-on va vous rhali, comme les qataris [3]

Ici c’est R.U.E. en direct de Kingston
J’m’installe accompagné d’mon Colt
Centre-ville, c’est la guerre et seules les balles résonnent
Explosif, on détonne, no-nocif, on décolle [1.25]
J’vais tous les shooter
J’écartèle la vibe, les grenades pour tous vous couler [0]
J’suis dans la strata ???, t’as cru pouvoir nous duper?
T’es grillé comme les faux billets que j’fais passer, enculé [0]
Nous raconte pas tes blagues

J’ai le swag à l’italienne et la violence comorienne
La kalash phocéenne et la monnaie européenne [2]
J’suis le king du duel, nique ta mère la chienne
Je vais battre le pollen si je fais plus de salles pleines [2]
Et dans la night y’a des sirènes, les fayas, les djihads
Alonz’ le phénomène qui est dans les ???, dans les HLM
XXX coréenne, dynamité dans les abdomens [1.75]
J’suis rentré dans le bus du rap (Pa-pa-pa-pa-pah!)
#BombeHumaine

Commence à piler-piler sur la piste
On est venus dealer-dealer, #BlueMagic
Blue mountain, là où on cultive notre zic’
Rendez-vous à l’IBN, c’est la Jamaïque [3]
Oui commence à rétrograder, y’a le rap et man ça vient du Plan d’Aou
C’est Vincenzo, j’viens t’ambiancer comme les mix à hangy man
Demande à Khaled, on te fait voyager trop de miles
Une grenade pour mes soldiers, excités, yes man [1]

On arrive sur la piste, toutes les lumières sont allumées
J’veux voir tout le monde à terre, oui c’est la guerre, on veut la paix
Faut qu’tu fasses à l’idée, accepter les défaites n’est pas une fatalité [-1.5]
T’es trop resté bouche bée, j’ai vu, t’en perds tes chicots
J’crois que la relève ne se relèvera pas de sitôt [2]
Rien qu’tu racontes des pipeaux, j’vais t’fumer comme un toxico
Ta femme finira veuve et moi j’pète un Veuve Clicquot [2]

Source : paroles.net
Evaluation YDM,

–  Rimes    27.5/55 pts  soit     7.5/15

–  Profondeur                          1/4 pts
–  Punchlines/Styles             1.75/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0.5/1 pt
–  Mélodie                                       0.25/0.5 pt
–  Inventivité                 0.25/0.5 pt

Sous-total  11.5/25  soit   9.2/20

19- Perf 2 Ouf

Pom pom! C’est une perf de ouf
Ooh et toi qu’est-ce t’as à donner
Es-tu prêt à l’assumer?
Alonz te donne ce que t’as à donner [-1]

Un billet de vert en pourboire c’est une perf de riche
Marine au pouvoir c’est une perf raciste
Dissimuler les cartes c’est une perf de triche [2.75]
Ferme-la quand tu rappes c’est une perf de biatch
On t’a volé tes gentes c’est une perf de guigne
Tu reconnais pas ton fils c’est une perf indigne [1.75]
La vie n’avance plus, perf de marabou
Tu te douche avec ton tel perf chelou [1.75]
Ah ah ratatata perf de bifle
Le cerveau ne répond plus c’est une perf de shit [1.5]
Si ta femme s’épile pas c’est une perf de touffe
Enfermez moi avant que je fasse une perf de Ouf [1]

Sopra en air yeezy c’est une perf de mode
Le Bling de ton Mc ? Perf de toc [1.25]
Le poids du rap en france perf d’obèse
Bientot j’sors une sextape, perf de buzz
Ta BM t’as laché bonjour la perf de bus [1.25]
Ouai Djamali en marcel c’est une perf de muscle
Palmares de l’om une perf de coupe
Celui du PSG, une perf qui coûte [1.5]
Ton sexe sent la fraise c’est une perf de gloss
Et si ta femme t’as cramée prépare une perf de roses [1.25]
Julia Channel est dans la perf de uc
Appelle moi Sopra channel j’suis dans la perf de luxe [1.25]

Omar Sy qui reçoit un césar c’est une perf de black
Soprano au B.E.D c’est une perf de rap [1.25]
Les kalash qui défilent à marseille, c’est une perf de ouf
Nicky Minaj de profil (wouh) sacré perf de 12 [0.75]
Charboneur dans le block, c’est des perf de cash
Booba Rohff dans le game, c’est des perf de clash [2]
Coté match chaque week-end, c’est des perf de foot
Derrière la ligne j’suis à 3 pts, perf de shoot [2]
Flash mob en concert, psy 4perf de danse
Et si on est encore présents c’est pas des perf de chance [2]
On découpe et vend la rime, perf de dealer
Prod de ouf signée Spike Miller [1.75]

Source : paroles.net
Evaluation YDM,

–  Rimes    23/40 pts  soit     8.625/15

–  Profondeur                          0.5/4 pts
–  Punchlines/Styles             1.25/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0.5/1 pt
–  Mélodie                                       0.25/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  11.375/25  soit   9.1/20

 

 

 

20- couvre moi

Couvre moi, couvre-couvre moi
Couvre toi, couvre-couvre toi

Je vais shooter du MC, poussez-vous, laissez-le moi [2]

Ma life c’est d’l’impro, j’suis au coeur d’l’info
Follow me, follow me, j’te ferais un prix d’gros [1.75]
2054 péchés capitaux, je brûle d’la peau
J’ai signé mon contrat sur un bateau comme Diego [1.75]
Enclenche la photo, pronto
Non c’est pas Fernando mais A.L.O.N.
Ça va vite comme le grand prix à Monaco
Les simulateurs fument la pomme, moi j’fume la bombe
Y a Interpole qui me recherche en hélico [2.5]
Prie pour moi, le rap j’vais le rendre interdit
J’vais m’faire exploser le jour où je rempli Bercy
Les négros parlent, c’est des Roselmack qui racontent la vie des voyous de leur té-ci, habibi [2.75]
Véritable, véritable, si le hip-hop est mort à la barre je plaide coupable
Enfermez-moi pour crime passionnel
Sinon le prochain feat, wallah je le découpe en lamelle, zamal [1.75]

J’adresse mes condoléances à tous tes fans
Qu’ils pardonnent mon flow d’être impulsif comme Bertrand Cantat fasse à sa femme [1.75]
Sur le trottoir, j’te ferais revivre en hologramme
Même si vivant, tu ne me rapportais plus 1 dirham [1.75]
Grâce à ce drame chez moi on fait la teuf
Tes poches lâchaient des larmes, dessus, je fais du surf [1.5]
Pour ce game, j’suis du Spasfon
Ou un laxatif car ton cercueil c’est du Jacob Delafon [2]
Beaucoup polluent les ondes rapologique
Mais grâce à toi j’ai eu le prix Nobel du rap écologique [2]
Grâce à ton rap soporifique je n’ai plus d’insomnies
Si mon rap est extrémiste, t’étais une des femmes soumises [1.75]
Ouais une vieille Katsumi, ouais qui aime ça
Obligé de shooter ce meskine, comme avec R.E.D.K. (Ah-aah!) [2]
Meskine, meskine
Que ton âme repose en guerre à chaque fois que j’m’exprime (Amine!) [2]

Pool! (Vas-y!), vas-y Vinc’ shoot-le
MC couvre toi, si tu m’échappes c’est que t’as dû bouler [0]
Laisses-les rentrer dans l’arène, esclave du gladiator (Nigga!)
4ème album, voilà l’effet du Mediator (Nigga!) [2]
Couvre-moi, j’y vais sans les armes, le torse bombé
Entre les jambes, une paire de Rangers, lassés serrés
Mirobolant, volcanique, j’crois qu’Vinc’ a changé [-1]
Rentre dans l’équipe d’Avengers si tu veux me défier [2]
Peu importe qui sont les adversaires, Psy 4 arrivent, MC couvre toi
J’pars à la guerre avec un gout amer, si t’es mon gars sur, vas-y couvre-moi
Champion comme LeBron, meneur comme D. Wade
Vas-y prend la gagne, mais si tu t’acharnes, j’vais te shooter comme John Wayne
Plan d’Aou, bang-bang, V.N., H.Touch
J’veille sur les miens, mon ombre veille sur moi, c’est comme-comme Starsky et Hutch [1.75]
C’est le Colonel, M’Baba et Papé, fais pas le fou, tu vas raquer
Couvre toi si tu veux me quinter, ici Poséidon n’a pas pied [2]

Source : paroles.net

Evaluation YDM,

–  Rimes    34/50 pts  soit     10.2/15

–  Profondeur                          1/4 pts
–  Punchlines/Styles             1.5/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0.5/1 pt
–  Mélodie                                       0/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  13.7/25  soit   10.96/20

Pour conclure,

 

 

psy

 

 

 

Évaluation textuelle de cet album – 4ème dimension – est de  soit   8.73/20 (157.25/18) 

 


 

Il peut donc être qualifié d’album textuellement pauvre

 

 

 

 

 

 

Osez le bon sens !

 

YDM

Be the first to comment on "Psy4 de la rime – 4e dimension : textuellement pauvre"

Leave a comment