Pourquoi ne pas remplacer les cours de poésie en 6e avec des cours de lecture ?

Quel est l’intérêt pour des gamins qui n’ont aucune maîtrise des notions de base, de passer leur première année au collège à lire et commenter plus ou moins savamment des poèmes ?

Cette année d’entrée au collège ne pourrait-elle pas être mise à profit pour s’assurer que les élèves savent lire, écrire et s’exprimer ?

 

 

Il n’y a d’ailleurs rien de plus moche qu’un poème truffé de fautes.

La poésie, exercice technique par excellence, nécessite une bonne assise grammaticale et culturelle. Savoir que des élèves de 6e perdent un temps précieux à réciter des poèmes et à regarder des professeurs s’extasier sur des figures de style de très grands, semble clairement inefficace. A quoi ça sert de faire des rimes si à chaque strophe, on démultiplie des fautes de grammaire ou d’orthographe ?

 

 

Ne serait-il pas temps pour ce système scolaire à la dérive d’instituer pour tous les enfants du primaire et même en 6e, une à deux heures de lecture en salle de classe ?

Chaque enfant viendrait avec son roman, choisi par lui et validé par son professeur de français et, pendant deux heures, chacun lirait en silence et de temps en temps, l’un des élèves lirait son texte à haute voix à ses camarades et ferait une présentation orale de son livre à ses camarades. Donner concrètement envie aux enfants de lire, de se découvrir des centres d’intérêt édifiants, d’apprendre à parler en public, à s’exprimer correctement devant un public sur un sujet donné, à répondre aux questions, à reformuler les questions pour mieux y répondre, à écouter…

 

 

La lecture est simplement à la culture ce que la natation est au sport : elle développe tous les domaines liés à la langue (grammaire, orthographe, vocabulaire, prononciation, expression …). Il faudrait peut-être cesser d’en parler partout, sur tous les plateaux, pour faire beau et intéressant, et mettre en application.

Pour tous ces enfants en flottement, des heures de lecture à l’école, en classe, pendant toute la durée de leur scolarité.

 

 

 

Osez le bon sens !

YDM

Be the first to comment on "Pourquoi ne pas remplacer les cours de poésie en 6e avec des cours de lecture ?"

Leave a comment