Oui, de Marc-Edouard Nabe

 

Pourquoi avoir peur de l’Islam,
Religion verte et si dorée
Qui a encore envie de l’Ame,
Et dont bandent les minarets ?

Cinq fois par jour, le muezzin
Hurle à l’amour pour rappeler
Que la foi – espèce d’usine
A jouir – mieux que la télé

(Et beaucoup plus fort que le shit),
Abrutit l’homme d’une extase
Culminant chez ceux qu’on dit Chiites
Et que l’instinct de mort embrase

Ce qui fait trembler l’Occident
Prosterné devant Internet,
C’est l’oeil-pour-oeil, le dent-pour-dent
Mal supporté par les mauviettes

Les médias méritent des bombes !
Les voilà, les vrais tyranniques.
L’information est dans la tombe.
Adieu, versets journalistiques

<< Le porc se tourne vers La Mecque ! >>
C’est ce que dit Petit Satan
Qui pousse tant et tant de mecs
A imiter le Grand Satan

J’ai rien contre ce Mahomet,
Mais je ne suis pas son adorant.
Dommage que certains omettent
Que tout n’est pas dans le Coran.

Nous sommes encore au Moyen Age ?
Le coupable n’est pas Allah.
Vous n’avez pas fait le message :
Voilà pourquoi Dieu s’en alla.

L’Eternité, 1er février 1997

 

Recueil d’articles écrits par Marc-Edouard Nabe parus dans la presse publié aux Éditions du Rocher en 1998

 

Be the first to comment on "Oui, de Marc-Edouard Nabe"

Leave a comment