Notorious BIG : album Ready to die – Traduction française

Biggie smalls – Ready to die

Tous les textes ont été récupérés sur le site Rapgenius.

 

 

 

 

 

 

1.  Intro

Push
– Pousse

C’mon Shorty stay push, c’mon
– Allez Shorty « ne lâche pas », allez
C’mon, c’mon push it’s almost there
– Allez, allez, pousse on y est presque
One more time, c’mon
– Une fois de plus, allez
*baby cries* (enfant pleure)
C’mon push baby, one more time
– Allez pousse cherie, une fois de plus
*baby cries* (enfant pleure)
Harder harder, push harder
– plus fort, plus fort, pousse plus fort
Push, push, c’mon
– Pousse, pousse, allez
One more time, here it goes!
– Une fois de plus, le voici !
I see the head!
– Je vois la tête
Yeah c’mon!
– Oh allez !
YEAH! YEAHHHH!
You did it baby, yeah!
– Tu l’as fait cherie, Oh !

*Curtis Mayfield’s « Super Fly » plays over this*
Super Fly de Curtis Mayfield joue dessus ceci
*Sugarhill Gang’s « Rappers Delight » fades in*
Rapper’s delight de Sugarhill Gang apparaît

… the hibby, the hibby dibby hip hop and ya don’t stop!
– The hippie dibby hip hop hop and you don’t stop – début du texte de rapper’s delight !
Rock it out baby bubba, to the boogedy bang bang
– textes de rappers delight
The boogey to the boogedy beat
– textes de rappers delight
Now what you hear is not a test, I’m rappin, to the beat
Maintenant ce que tu entend n’est pas un test, je rappe, sur le rythme

*voice comes in over* (des voix se superposent)
God damnit, what the fuck are you doin?
– Putain, qu’est ce que tu fais ?
You can’t control that god damn boy? (What?)
– Tu ne peux pas contrôler ce crétin de garçon ( Quoi ?)
I just saw Ms. Jersey, he told me he caught the
– Je viens juste de voir Mr. Jersey, il m’a dit qu’il a arrêté le
Motherfuckin boy and chopped him
– fils de pute de garçon et l’a hâché (tabassé)
(Get your black ass off!) (Degage ton cul noir de là !)
You can’t control the god, I don’t know
– Tu ne peux contrôler le dieu, Je ne sais pas
What the fuck to do with that boy
– Que faire avec ce garçon
(What the fuck do you, whatta you do?) (que faire, putain, que fais-tu ?)
If if you can’t fuckin control him
– Si si tu ne peux pas le contrôler
(All you fuckin do is bitch at me) (tout ce que tu fais c’est me crier dessus)
Bitch, what I say, I’mma send his motherfuckin ass
– Salope, ce que je dis, je vais envoyer son putain de cul
To a group home goddamnit, what??
– A une maison pour handicapés, putain, quoi ?
I’ll smack the shit outta you bitch
– Je vais te massacrer, salope
(Take your black ass, the fuck outta here) (Sors ton cul noir, d’ici)
Motherfucker, you are fuckin up
– Fils de pute, tu dégammes
(Comin in here, smellin like pile of shit, dumb motherfucker)
– S’introduisant ici, sentant comme un tas de merde, l’idiot fils de pute
*Sugarhill fades out, Audio Two fades in*
– Sugarhill disparaît, Audio Two apparaît
Gizmo’s cuttin, up for the
– Gizmo coupe pour les
Suckers that’s, down with me!
– Suceurs c’est-à-dire, en bas avec moi !

What nigga you wanna rob them motherfuckin trains you crazy?
– Quel nègre tu veux les voler, putain te rend fou ?
B.I.G.: Yes, yes, motherfucker, motherfuckin right, nigga yes
– Oui, oui, fils de pute, très juste, nègre oui
Nigga what the fuck nigga? We gonna get…
– Nègre quoi nègre ? Nous allons avoir …
B.I.G.: Nigga it’s eighty-seven nigga, is you dead broke?
– Nègre, c’est 87, nègre, es-tu raide mort ?
Yeah nigga but, but…
– Oh nègre mais, mais …
B.I.G.: Motherfucker is you broke motherfucker?
– Fils de pute, es-tu raide fils de pute ?
We need to get some motherfuckin paper nigga
– Nous avons besoin d’avoir quelques putains de papiers nègre
Yeah but nigga it’s a train ain’t nobody robbed no motherfuckin train
– Oh mais nègre c’est un train personne n’est volé aucun putain de train
B.I.G.: Just listen man, your mother givin you money nigga?
– Ecoute, vieux, ta mère te donne de l’argent nègre ?
My moms don’t give me shit nigga, it’s time to get paid nigga
– Ma mère ne me donne rien nègre, il est temps d’être payé, nègre
Is you wit me? *gun clicks* Motherfuck is you wit me?
– Es-tu avec moi ? (bruits d’armes qu’on charge) Putain es-tu avec moi ?
Yeah I’m wit you nigga c’mon
– Oh Je suis avec toi nègre allez
B.I.G.: Alright then nigga lets make it happen then
– Ok alors nègre allons-y !
All you motherfuckers get on the fuckin floor! *blam blam*
– Vous tous fils de pute, couchez (Coups de feu)
Get on the motherfuckin floor!
Couchez-vous sur ce putain de sol !
B.I.G.: Chill, give me all your motherfuckin money
– Hé, donne moi ton putain d’argent
And don’t move nigga!
– Et ne bouge pas nègre !
B.I.G.: Give me all your motherfuckin money, I want the jewelry
– Donne moi tout ton putain d’argent, je veux la joaillerie
Give me every fuckin thing
– Donne moi tout
Nigga I’d shut the fuck up or I’mma blow your motherfuckin brains out!
– Nègre je vais te faire taire ou t’exploser ton putain de cerveau
Nigga, give me your jewerly, give me your wallet
– Nègre, donne moi ta joaillerie, donne moi ton portefeuille
B.I.G.: Fuck you bitch, get up off that shit
– Eh salope, dégage de là
What the fuck you holdin on to that shit for bitch?
– Qu’est ce que tu tiens sur ce truc, salope ?
*Audio Two fades out, Snoop Dogg fades in*
Audio Two disparaît, Snoop Dogg apparaît

Open C-74, Smalls
Ouvres la cellule C-74, Smalls

Mr. Smalls, let me walk you to the door
– Mr Smalls, permettez-moi de vous conduire à la porte
So how does it feel leavin us?
– Alors, qu’est-ce que ça fait de nous quitter ?
B.I.G.: C’mon man, what kind of fuckin question is that man?
Allez, vieux, quelle est cette putain de question, vieux ?
Tryin to get the fuck up out this joint dog
– J’essaie de me tirer de ce chenil
Yeah, yeah, you’ll be back
-Oh, Oh, tu seras de retour
You niggas always are
– Vous nègres revenez toujours
B.I.G.: Go head man, what the fuck is you hollerin about?
– Dégage vieux, qu’est-ce que tu me chantes ?
You won’t see me up in this motherfucker no more
– Tu ne me reverras jamais plus
We’ll see
– Nous verrons
B.I.G.: I got big plans nigga, big plans, hahahahaha
– C’est des grands plans, grands plans, ha ha

 

 

 

 

 

2.  Things done changed

Back in the day
– Auparavant
Things done changed on this side
– Les choses ne changent pas de ce côté
Remember they used to thump but now they blast, right [x4]
– Souviens-toi, ils étaient habitués à cogner mais maintenant, ils explosent

Remember back in the days when niggas had waves
– Souviens-toi les jours quand les nègres avaient « l’afro » ?
Cazal shades and corn braids
– Lunettes vintage et des cheveux nattées
Pitching pennies, honeys had the high-top jellies
– jeu avec les pièces d’argent, les filles avaient les cheveux pleins de gel
Shooting skelly, motherfuckers was all friendly
– Shooting skelly, les fils de pute étaient tous amicaux
Lounging at the barbecues, drinking brews
– Paressant dans les barbecues, buvant de la bière
With the neighborhood crews, hanging on the avenues
– Avec les gangs des environs, squattant les avenues
Turn your pagers to 1993
– Mettez vos téléavertisseurs à 1993
Niggas is getting smoked, G: believe me
– Les nègres se faisant fumer, Gars, crois-moi
Talk slick, you get your neck slit quick
– Parle mielleusement, tu auras ton cou tranché rapidement
Cause real street niggas ain’t having that shit
– Car les vrais nègres de rues n’écoutent pas cette merde
Toting Tecs for rep, smoking blunts in the project
– Armés Tecs for rep ?, fumant des joints dans
Hallways, shooting dice all day
– Les couloirs, jouant des dès toute la journée
Wait for niggas to step up on some fighting shit
– Attendant que les nègres se lèvent pour une quelconque bagarre
We get hype and shit and start lighting shit
– On se chauffe et on commence à tirer
So step away with your fist-fight ways
– Donc, écarte-toi avec tes techniques de luttes
Motherfucker, this ain’t back in the days –
– Fils de pute, ceci n’est pas dans le passé
But you don’t hear me though
– Mais tu ne m’écoutes même pas

No more coco-levio 1, 2, 3
– Plus de coco-levio
1, 2, 3.. all of this, to me, is a mystery
– 1, 2, 3.. tout ceci, pour moi, est un mystère
I hear you motherfuckers talk about it
– Je vous entends fils de pute en parler
But I stay seeing bodies with the motherfucking chalk around it
– Mais je reste à regarder des corps avec de la putain de craie autour d’eux
And I’m down with the shit, too
– Et je suis fatigué avec cette merde, aussi
For the stupid motherfuckers want to try to use Kung-Fu
– Car les fils de pute stupides veulent essayer d’utiliser le Kung-fu
Instead of a Mac-10, he tried scrapping
– Au lieu d’un Mac-10, il essaya de se bagarrer
Slugs in his back and that’s what the fuck happens
– Les balles dans son dos et voilà ce que qui arrive
When you sleep on the street
– Quand tu dors dans la rue
Little motherfuckers with heat want to leave a nigga 6-feet deep
– Les petits fils de pute motivés veulent laisser un nègre 6 pieds dessous (dans une tombe)
And we coming to the wake
– Et nous venons pour la veillée
To make sure the crying and commotion ain’t a motherfucking fake
– Pour nous assurer que les pleurs et le tumulte ne sont pas des putains de leurres (faux)
Back in the days, our parents used to take care of us
– Dans le passé, nos parents s’occupaient de nous
Look at em now: they even fucking scared of us
– Regarde-les maintenant : ils ont même peur de nous
Calling the city for help because they can’t maintain
– Appelant la société à l’aide car ils ne peuvent nous contenir
Damn, shit done changed
– Putain, la merde ne change pas

If I wasn’t in the rap game
– Si je n’étais pas dans le business du rap
I’d probably have a key knee-deep in the crack game
– Je serais probablement plongé jusqu’aux genoux dans le business du crack
Because the streets is a short stop:
– Car les rues sont un arrêt-court
Either you’re slinging crack rock or you got a wicked jump shot
– Soit tu te lances dans le crack, soit tu reçois un méchant coup de feu
Shit, it’s hard being young from the slums
– Merde, c’est dur d’être jeune des taudis
Eating 5 cent gums, not knowing where your meal’s coming from
– Mangeant des chewing-gums à 5 cents, ne sachant d’où vient ton repas
And now the shit’s getting crazier and major
– Et maintenant la merde devient de plus en plus folle et importante
Kids younger than me, they got the Sky brand pagers
– Des gosses plus jeunes que moi, ont eu le nouveau Sky téléavertisseur
Going out of town, blowing up
– Sortant de la ville, explosant
6 months later, all the dead bodies showing up
– 6 mois plus tard, tous les cadavres apparaissent
It make me wanna grab the 9 and the shotty
– Cela me donne l’envie de choper un 9 millimètres et un gun shot
But I gotta go identify the body
– Mais je dois aller identifier les cadavres
Damn, what happened to the summertime cookouts?
– Putain, qu’est-il arrivé aux barbecues d’été ?
Every time I turn around, a nigga getting took out
– A chaque fois que je zone, un nègre est descendu
Shit, my momma got cancer in her breast
– Merde, ma mère a un cancer du sein
Don’t ask me why I’m motherfucking stressed, things done changed
– Ne me demande pas pourquoi je suis stressé, les choses ne changent pas

 

 

 

 

 

 

3. Gimme the loot

Yeah, mothafuckas better know
– Fils de pute, vous ferez mieux de savoir
I’m a bad bad bad
– Je suis méchant, méchant méchant
Lock your windows, close your doors
– Fermez vos fenêtres, fermez vos portes
Biggie Smalls
– Biggie Smalls

My man Inf left a Tec and a 9 at my crib
– Mon gars Inf a laissé un TEC-9 sur ma côte
Turned his self in, he had to do a bid
– S’est introduit, il avait à faire une offre
A 1-to-3, he be home the end of ’93
– Un 1-to-3, il sera à la maison à la fin de ’93
I’m ready to get this paper G, you with me
– Je suis prêt à avoir ce papier Gars, toi avec moi
Motherfucking right, my pockets looking kinda tight
– Putain juste, mes poches sont en quelque sorte vides
And I’m stressed
– Et je suis stressé
Yo, Biggie let me get the vest
– Yo Biggie permets-moi d’être le gilet
No need for that, just grab the fucking Gat
– Nul besoin de ça, shot le putain de Gat (pistolet)
The first pocket that’s fat, the Tec is to his back
– La première poche, c’est le gras, le Tec-9 est sur son dos
Word is bond, I’mma smoke him, yo don’t fake no moves
– Le mot est un engagement, je vais le fumer, yo je suis sérieux
Treat it like boxing, stick and move, stick and move
– Traite le comme la boxe, pique et bouge, pique et bouge
Nigga, you ain’t got to explain shit
– Nègre, tu ne vas pas expliquer la merde
I’ve been robbing motherfuckas since the slave ships
– J’ai volé les fils de pute depuis les bâteaux de négriers
With the same clip and the same .45
– Avec la même pince et le même .45
Two point blank, a motherfucka sure to die
– Deux trous, un fils de pute est sûr de mourir
That’s my word, nigga even try to bogart
– C’est mon mot, nègre essaie même de ne pas faire tourner le joint
Have his mother singing, it’s so hard
– Avoir sa mère qui chante, c’est trop dur
Yes love, love your fucking attitude
– Oui, aime, aime ta putain d’attitude
Because the nigga play pussy, that’s the nigga that’s getting screwed
– Car le nègre qui se fait mielleux, c’est un nègre qui se fait baiser
And bruised up from the pistol whipping
– Et blessé d’un coup de pistolet
Whelts on the neck from the necklace stripping
– Marques sur le cou d’un collier arraché
Then I’m dipping up the block and I’m robbing bitches too
– Ensuite, je parcours le bloc et je vole les putes aussi
Up the herringbones and bamboos
– Haut les chevrons (mains) et bambous
I wouldn’t give a fuck if you’re pregnant
– Rien à foutre que tu sois enceinte
Give me the baby rings and the #1 Mom pendant
– Donne moi les bagues du bébé et le pendentif de la mère
I’m slamming niggas like Shaquille, shit is real
– Je slam les nègres comme Shaquille, merde est réelle
When it’s time to eat a meal, I rob and steal
– Quand il est temps de manger, je cambriole et vole
Cause mom dukes ain’t giving me shit
– Car j’en ai rien à foutre des mamans
So for the bread and butter I leave niggas in the gutter
– donc, pour du pain et du beurre, je laisse les nègres dans la rigole
Huh, word to mother, I’m dangerous
– Huh, mot à ma mère, je suis dangereux
Crazier than a bag of fucking angel dust
– Plus fou qu’un sac de putain d’angel dust (drogue chimique, supergrass)
When I bust my Gat, mothafuckas take dirt naps
– Quand je sors mon Gat, les fils de pute ont de mauvaises siestes
I’m all that, and a dime sack, where the paper at
– Je suis tout ça, et un paquet de $10 de marijuana, où est le papier

When he’s sticking you, and taking all your money
– quand il te frappe, et te prend tout ton argent

Gimme the loot, gimme the loot
– Donne moi le butin, donne moi le butin

Big up, big up, it’s a stick up, stick up
– Ohé, Ohé, c’est un cambriolage, cambriolage
And I’m shooting niggas quick if ya hiccup
– Et je tire sur des nègres vite comme si j’étais le hoquet
Don’t let me fill my clip up in ya back and headpiece
– Ne me laisse pas recharger dans ton dos et ton casque
The opposite of peace, sending Mom duke a wreath
– L’opposé de paix, envoyé à maman une couronne
You’re talking to the robbery expert
– Tu parles à un expert en cambriolage
Step into your wake with your blood on my shirt
– Sors de ton reveil avec du sang sur le tee-shirt
Don’t be a jerk and get smoked over being resistant
– Sois pas stupide à vouloir jouer les résistants, les héros
Cause when I lick shots, them shits is persistent
– Car quand je tire, leurs merdes sont persistantes
Goodness gracious the papers
– Bon dieu ! précieux le papier
Where the cash at, where the stash at
– où est le fric ? où sont les stocks ?
Nigga pass that
– Nègre passe moi ça
Before you get your grave dug from the main thug .357 slug
– avant d’avoir ton tombeau creusé par un calibre .357
And my nigga Biggie got a itchy one grip
– Et mon nègre Biggie a le poignet qui démange
One in the chamber, thirty-two in the clip
– Un dans la chambre, 32 dans le chargeur
Motherfuckas better strip, yeah nigga, peel
– Fils de pute, mieux vaux se dépouiller, yeah nègre, désapes-toi
Before you find out how my blue steel feel
– Avant de découvrir comment mon fer bleu sent
(From the Beretta, putting all the holes in ya sweater
– Du Beretta, mettant tous les trous dans ton pull
The money-getter, motherfuckas don’t know better
– Le preneur d’argent, fils de pute ne connaissent pas mieux
Rolex watches and colorful Swatches
– Montres Rolex et Swatches multicouleurs
I’m digging in pockets, motherfuckas can’t stop it
– Je fouille les poches, fils de pute ne peuvent s’arrêter
Man niggas come through I’m taking high school rings too
– Vieux nègres on s’active, je prends les bagues de lycée aussi
Bitches get strangled for their earrings and bangles
– Les salopes sont étranglées pour des boucles d’oreilles et les bracelets
And when I rock her and drop her, I’m taking her doorknockers
– Et quand je les agresse et les dépouille, je leur prends leurs heurtoirs
And if she’s resistant: blakka, blakka, blakka
– Et si elle résiste : blakka, blakka, blakka
So go get your man bitch, he can get robbed too
– Donc va chercher ton mari, salope, il peut se faire voler aussi
Tell him Biggie took it what the fuck he gonna do
– Dis-lui que Biggie a tout pris, que va-t-il faire ?
Man I hope apologetic or I’m a have to set it
– Vieux, j’espère des excuses ou je tirerai pour de vrai
And if I set it, the cocksucker won’t forget it
– Et si je tire, le suceur de bites ne l’oubliera pas

Man listen, all this walking is hurting my feet
– Vieux écoute, toute cette marche me fait mal aux pieds
Ooh money looks sweet
– Oh l’argent est doux
Where
– où
In the Isuzu jeep
– Dans la jeep Isuzu
Man, I throw him in the fiend you grab the fucking cream
– Vieux, je l’ai jeté sur le démon, tu chopes la putain de thunes
And if he start to scream, bom bom, have a nice dream
– et si il commence à crier, bom bom, fais de beaux rêves
Hold up, he got a fucking bitch in the car
– Hold up, il a une salope dans sa voiture
Fur coats and diamonds, she think she a superstar
– Manteaux de fourrure et diamants, elle pense qu’elle est une superstar
Ooh Biggie let me jack her, I’ll kick her in the back
– Oh Biggie, permets moi de la soulever
Hit her with the Gat
– Frappe-la avec le Gat
Chill shorty, let me do that
– Relax, laisses moi le faire
Just get the fucking car keys and cruise up the block
– Prends les putains de clés de la voiture et fais le tour du bloc
The bitch act shocked getting shot on the spot
– La salope paraît choquée comme si elle s’est faite tirée dessus tout de suite
Oh shit the cops, be cool, fool
– Oh merde les flics, sois cool, idiot
They ain’t gonna roll up, all they want is fucking doughnuts
– Ils ne vont pas s’amener, tout ce qu’ils veulent c’est des putains de beignets
So why the fuck he keep looking
– Alors pourquoi il ne cesse de regarder
I guess to get his life tooken
– Je suppose qu’il veut se faire tuer
I just came home, ain’t trying to see central booking
– Je viens juste de rentrer à la maison, je n’essaie pas de revoir le dépôt
Oh shit, now he looking in my face
– Oh merde, maintenant il me fixe
You better haul ass cause I ain’t with no fucking chase
– Tu ferais mieux de tirer car je ne suis pas prêt pour une course-poursuite
So lace up your boots, cause I’m about to shoot
– Alors, prépare-toi, car je vais tirer
A true motherfucka going out for the loot
– Un vrai fils de pute sorti pour le butin

Take that motherfuckers
– Descend ces fils de putes

 
4. Big machine gun

So you wanna be hardcore
– Donc, tu veux devenir hardcore
With your hat to the back
– avec ta casquette retournée
Talking about the Gats in your raps
– Parlant de Gat dans tes textes de rap
But I can’t feel that hardcore appeal
– Mais je ne peux ressentir cette hardcore attirance
That you’re screaming, maybe I’m dreaming
– Que tu cries, peut-être que je rêve
This ain’t Christopher Williams, still some
– Ceci n’est pas Christopher Williams, encore un de ces
MC’s got to feel one. Caps, I got to peel some
– MC qui se croient vrai. Les gars, je dois en peler quelques-uns
To let niggas know that if you fuck with Big-and-Heavy
– Pour permettre à ces nègres de savoir que si tu t’amuses avec Big et Heavy
I get up in that ass like a wedgie
– Je rentrerai dans ton cul comme un string
Says who? Says me, the lyrical
– Tu dis qui ? Dis-moi, le lyriciste
Niggas saying: « Biggie off the street, it’s a miracle! »
– Les nègres disent : Biggie hors de la rue, c’est un miracle
Left the drugs alone, took the thugs along with me
– A abandonné les drogues, pris les voyous avec moi
Just for niggas acting shifty
– Juste pour les nègres louches
Sticks and stones break bones, but the Gat’ll kill you quicker
– Les bâtons et les pierres cassent les os, mais les Gat te tueront plus vite
Especially when I’m drunk off the liquor
– Surtout quand je suis saoûl
Smoking blunts by the boxes, packing Glocks, it’s
– Fumant des joints par paquets, rangeant des Glocks, c’est
Natural to eat you niggas like chocolates
– Naturel de vous manger nègres comme des chocolats
The funk, baby
– Le funk, bébé (la trouille)

« I live for the funk, I’ll die for the funk »
– Je vis pour le funk, je vais mourir pour le funk

All I want is bitches, big-booty bitches
– Tout ce que je veux, des salopes, les salopes à gros cul
Used to sell crack so I could stack my riches
– Je vendais du crack ainsi je pouvais stocker mes richesses
Now I pack Gats to stop all the snitches
– Maintenant, je stocke des Gats pour arrêter tous les cafteurs
From staying in my business, what is this relentless
– De rester dans le business, quelle est cette implacable
Approach to know if I’m broke or not
– idée de savoir si je suis sans le sou ou non
Just cause I joke and smoke a lot
– Juste parce que je blague et fume beaucoup
Don’t mean I don’t tote the Glock
– Ne veut pas dire que je ne brandis pas de Glock
16 shots for my niggas in the pen
– 16 tirs pour mes nègres en taule
Until we motherfucking meet again
– Jusqu’à ce que nous nous rencontrions de nouveau
I’m doing rhymes now, fuck the crimes now
– Je fais dans la rime maintenant, merde au crime maintenant
Come on the ave, I’m real hard to find now
– vient dans l’avenue, je suis vraiment dure à trouver maintenant
Cause I’m knee-deep in the beats
– Car je suis jusqu’aux genoux dans les beats
In the Land Cruiser Jeep with the Mac-10 by the seats
– Dans la jeep Land Cruiser avec le Mac-10 sur les sièges
For the jackers, the jealous-ass crackers in the *blue suits*
– Pour les kidnappeurs, les fumeurs de cracks jaloux dans leurs costumes bleus
I’ll make you prove that it’s bulletproof!
– Je te prouverai que c’est un pare-balles !
Hold your head, cause when you hit the bricks
– Sois prudent, car quand tu t’en iras
I got gin, mad blunts, and bitches sucking dick
– J’ai du gin, des joints dements et des salopes suçant ma bite
The funk, baby
– Le funk, bébé

So I guess you know the story, the rap-side, crack-side
– Donc, je suppose que tu connais l’histoire, le côté rap, le côté crack
How I smoked funk, smacked bitches on the backside
– Comment j’ai fumé le funk, baisé des salopes sur le siège arrière
Bed-Stuy: the place where my head rests
– Bed-Stuy (Bedford Stuyvesant, quartier de Brooklyn): l’endroit où ma tête se repose
50-shot clip if a nigga want test
– 50 balles dans le chargeur si un nègre veut tester
The rocket launcher, Biggie stomped ya
– Le lanceur de fusée, Biggie te piétinera
High as a motherfucking helicopter
– Haut comme un putain d’hélicoptère
That’s why I pack a Nina, fuck a misdeameanor
– C’est pour cela que je stocke un Nina, merde aux écarts de conduite
Beating motherfuckers like Ike beat Tina
– Les batteurs de femmes comme Ike battant Tina
« What’s love got to do »?
– Qu’est-ce que l’amour a à y voir ? (titre chanson)
When I’m ripping all through your whole crew
– Quand je déchire complétement ton équipe
Strapped like Bamboo but I don’t sling guns
– à court d’argent comme Bamboo mais je ne vends pas les armes
I got bags of funk and it’s selling by the tons
– J’ai des sacs de funk et cela se vend par tonne
Niggas want to know how I live the mack life
– Les nègres veulent savoir comment je vis la vie de mac
Making money, smoking mics like crack pipes
– Faisant de l’argent, fumant les mics comme des pipes à crack
It’s type simple and plain to maintain
– C’est très simple à expliquer
I add a little funk to the brain
– J’ajoute un peu de funk dans mon cerveau
The funk, baby
– Le funk, bébé

 

 
5.   Big warning

[Notorious B.I.G.]
Who the fuck is this? Paging me at 5:46
– C’est qui ça ? me textant à 5h46
In the morning, crack of dawn and
– Le matin, crack de l’aube et
Now I’m yawning, wipe the cold out my eye
– Maintenant je baîlle, essuyer le froid hors de mon oeil
See who’s this paging me – and why?
– Regarde qui m’envoie un message – pourquoi moi ?
It’s my nigga Pop from the barbershop
– C’est mon nègre Pop du salon de coiffure
Told me he was in the gambling spot, and heard the intricate plot
– M’a dit qu’il était dans une salle de pari, et a entendu le complot complexe
Niggas wanna stick me like flypaper, neighbor
– Les nègres veulent coller comme un papier tue-mouches, voisin
Slow down love, please chill, drop the caper
– Parles calmement frangin, s’il te plait, raconte-moi

[Pop]
Remember them niggas from the hill up in Brownsville
– Souviens-toi d’eux nègres des collines là-haut à Brownsville
That you rolled dice with, smoked blunts and got nice with?
– Dont tu traînais si souvent avec, fumant des joints et vous mettant à l’aise

[Notorious B.I.G.]
Yeah my nigga Fame up in Prospect
– Oui, mon nègre Fame de Prospect
Nah them my niggas nah love wouldn’t disrespect
– Non mes nègres frangin ne me manqueraient jamais de respect

[Pop]
I didn’t say them, they schooled me to some niggas
– Je n’ai pas dit eux, ils m’ont tuyauté sur des nègres
That you knew from back when, when you was clocking minor figures
– Que tu connaissais avant quand, quand tu gagnais de la menue-monnaie
Now they heard you’re blowing up like nitro
– Maintenant ils entendent que tu exploses comme la nitro
And they wanna stick the knife through your windpipe slow
– et ils veulent coller leur couteau dans ton cou, lentement
So, thank Fame for warning me cause now I’m warning you
– Donc, remercie Fame de m’avoir prévenu car maintenant je te previens
I got the Mac, nigga tell me what you gonna do
– J’ai un Mac, négro dis-moi ce que tu vas faire

[Notorious B.I.G.]
Damn, niggas wanna stick me for my paper (Repeat x4)
– Putain, les nègres veulent me planter pour de l’argent

[Pop]
They heard about the Rolexes and the Lexus
– Ils ont entendu parler des Rolex et des Lexus
With the Texas license plates out of state
– avec la licence Texas .? hors de l’Etat
They heard about the pounds you got down in Georgetown
– Ils ont entendu parler des kilos que tu as recupérés à Georgetown
And they heard you got half of Virginia locked down
– Et ils ont entendu que tu as fait arrêter la moitié de la Virginie
They even heard about the crib you bought your moms out in Florida
– Ils ont même entendu parler du lit d’enfant que tu as acheté pour ta mère en Floride
The Fifth Corridor
– Le cinquième corridor

[Notorious B.I.G.]
Call the coroner!
– Appelle le légiste
There’s gonna be a lot of slow singing and flower bringing
– Il y aura beaucoup de chants très lents et dons de fleurs
If my burglar alarm starts ringing
– Si mon alarme de cambriolage commence à sonner
What ya think all the guns is for?
– tu crois que toutes ces armes sont pourquoi ?
All-purpose war, got the Rottweilers by the door
– Toutes les guerres ont des rottweilers au pas de la porte
And I feed em gunpowder, so they can devour
– et je les nourris de poudre de feu, ainsi ils peuvent dévorer
The criminals trying to drop my decimals
– Les criminels essaient de ?
Damn…niggas wanna stick me for my cream
– Putain … les nègres veulent me collent pour mon argent
And it ain’t a dream, things ain’t always what it seem
– et ce n’est pas un rêve, les choses ne sont pas ce qu’elles paraissent
It’s the ones that smoke blunts with ya, see your picture
– Ce sont ceux qui fument des joints avec toi, regarde la photo
Now they wanna grab they guns and come and get ya
– Maintenant, ils veulent attraper leurs armes et venir te chercher
Bet ya Biggie won’t slip
– Je te parie Biggie ne s’esquivera pas
I got the Calico with the black talons loaded in the clip
– J’ai le Calico (fabricant de riotgun) avec les talons noirs remplis dans le chargeur
So I can rip through the ligaments
– ainsi je peux frapper à travers les ligaments
Put the fuckers in a bad predicament, where all the foul niggas went
– Met les baiseurs dans une mauvaise situation, où tous les idiots de nègres vont
Touch my cheddar, feel my Beretta
– Touche mon cheddar, sens mon Beretta
Buck! What I’mma hit you with you motherfuckers better duck
– Vieux ! ce avec quoi je veux vous frapper les fils de pute feraient mieux de se planquer
I bring pain, bloodstains on what remains
– J’amène la douleur, tâches de sang sur les restes
Of his jacket – he had a gun he shoulda packed it
– de sa veste – il avait une arme aurait dû la ranger
Cocked it, extra clips in my pocket
– il a foiré, des chargeurs en plus dans ma poche
So I can reload and explode on you rasshole
– Donc, je peux recharger et fondre sur toi enculé
I fuck around and get hardcore
– je débarque et je suis violent
C-4 to your door, no beef no more nigga
– C-4 sur ta porte, pas de viande plus de nègres
Feel the rough, scandalous
– Ressens la brute, scandaleux
The more weed smoke I puff, the more dangerous
– Le plus d’herbes je fume, le plus je suis dangereux
I don’t give a fuck about you or your weak crew
– Rien à foutre à propos de toi et ton équipe de faibles
What you gonna do when Big Poppa comes for you?
– Que feras tu quand Big Poppa vient à toi ?
I’m not running, nigga I bust my gun and
– Je ne fuis pas, negro ! Je sors mon arme et
Hold on, I hear somebody coming
– Arrête, j’entends quelqu’un qui vient

 

 
6. Ready to die

[Intro – Puff Daddy]
Yeah, you ready motherfucker?
– Oui, tu es prêt fils de pute ?
We gonna kill your ass
– Nous allons te botter le cul

As I grab the Glock, put it to your headpiece
– Comme j’attrape le Glock, le met sur ta tête
One in the chamber, the safety is off release
– Une dans la chambre, le cran de sureté relevé
Straight at your dome, homes, I wanna see cabbage
– Droit dans ton crâne, Pequenaud, je veux voir de l’argent
Biggie Smalls the savage, Doing your brain cells much damage
– Biggie Smalls le sauvage, travailler tes cellules grises fait plus de dégâts
Teflon is the material for the imperial
– Le Teflon est le matériel pour l’impérial
Mic ripper, girl stripper, the Henny sipper
– Eventreur de micro, déshabilleur de filles, buveur de Hennessy (champagne Moët)
I drop lyrics off and on like a lightswitch
– J’allume et éteins les rimes comme un interrupteur
Quick to grab the right bitch and make her drive
– Rapide pour choper la droite salope et conduire
The Q-45, Glocks and tecs are expected when I wreck shit
– la Q-45 (voiture Infiniti), Glocks et tecs sont presents quand je règle un problème
Respect is collected, so check it
– Le respect est gagné, donc valide l’approche
I got techniques dripping out my buttcheeks
– J’ai les techniques qui s’échappent de mes fesses
Sleep on my stomach so I don’t fuck up my sheets, huh
– Couche toi sur mon ventre ainsi que je ne poisse pas mes draps, huh
My shit is deep, deeper than my grave G
– Ma merde est profonde, plus profonde que mon tombeau Gars
I’m ready to die and nobody can save me
– Je suis prêt à mourir et personne ne peut me sauver
Fuck the world, fuck my moms and my girl
– J’emmerde le monde, j’emmerde mes mères et ma meuf
My life is played out like a Jheri curl, I’m ready to die!
– Ma vie est périmée comme un Jheri curl, je suis prêt à mourir

As I sit back and look when I used to be a crook
– Comme je m’assois et regarde quand j’étais un escroc
Doing whatever it took from snatching chains to pocketbooks
– Faisant ce qu’il fallait d’arracher les chaînes aux portefeuilles
A big bad motherfucker on the wrong road
– Un gros méchant fils de pute sur la mauvaise voie
I got some drugs, tried to get the avenue sold
– J’ai des drogues, essayé de vendre l’avenue
I want it all from the Rolexes
– Je veux tous, des Rolex
To the Lexus. Getting paid is all I expected
– Aux Lexus. Etre payé est tout ce que j’attends
My mother didn’t give me what I want, what the fuck?
– Ma mère ne m’a pas donné ce que je voulais, quoi ?
Now I’ve got a Glock making motherfuckers duck
– Maintenant j’ai un glock qui pousse les fils de pute à s’esquiver
Shit is real, and hungry’s how I feel
– La merde est réelle, et affamé, c’est ainsi que je me sens
I rob and steal because that money got that whip appeal
– J’ai cambriolé et volé car cet argent a l’attirance d’une cravache
Kicking niggas down the steps just for rep
– bottant les nègres dans les escaliers juste pour ?
Any repercussion lead to niggas getting wet
– toute repercussion mène aux négros en train de mouiller
The infrared’s at your head real steady
– L’infrarouge sur ta tête vraiment stable
You better grab your guns cause I’m ready, ready
– Tu ferais mieux de choper tes armes car je suis prêt, prêt

I’m ready to die!
– Je suis prêt à mourir

Nah we ain’t gonna kill your ass yet
– Nah nous n’allons pas encore te tuer
We gonna make you suffer
– nous te ferons souffrir

In a sec, I throw the tec to your fucking neck
– Dans une seconde, je jette le Tec pour ton putain de cou
Everybody hit the deck, Biggie bout to get some rec
– Tout le monde se planque, Biggie est prêt à avoir de la reconnaissance
Quick to leave you in a coffin, for slick talking
– Rapide de te laisser dans un cercueil, pour un dialogue mielleux
You better act like CeCe and keep on walking
– Tu ferais mieux d’agir comme CeCe et continuer de marcher
When I hit ya, I split ya to the white meat
– Quand je te frappe, je te fends jusqu’à la chair blanche
You swung a left, you swung a right, you fell to the concrete
– Tu te balances à gauche, tu te balances à droite, tu ressens le beton
Your face, my feet, they meet, with stompin’
– Ta face, mes pieds, se rencontrent avec des piétinements
I’m rippin MC’s from Tallahassee, to Compton
– Je déchire les MC de Tallahassee à Compton
Biggie Smalls on a higher plane
– Biggie Smalls sur un avion plus grand
Niggas say I’m strange deranged because I put the 12 gauge to your brain
– Les nègres disent que je suis étrangement dérangé car je mets le reservoir de 12 dans ton cerveau
Make your shit splatter
– le faisant s’éclabousser
Mix the blood like batter then my pocket gets fatter
– Mélange le sang avec la pâte à frire et puis ma poche sera plus grosse
After the hit, leave you on the street with your neck split
– Après la frappe, je te laisse dans la rue avec ton cou fendu
Down your backbone to where your motherfucking cheek drip
– de ta colonne vertébrale à là où ta machoire goutte
The shit I kick, ripping through the vest
– La merde que je frappe, déchiré à travers le débardeur
Biggie Smalls passing any test, I’m ready to die!
– Biggie Smalls ne passen aucun test, je suis prêt à mourir

I’m ready
– Je suis prêt
(Time to go, we gonna put you out your misery motherfucker)
– temps de partir, nous allons te sortir de ta misère fils de pute
Niggas definitely know what time it is
– Les nègres savent définitivement quel temps il fait
The Notorious one in full effect
– Le notoire dans tous ses effets
For ninety-three!
– pour 93
Suicidal, I’m ready!
– Suicidaire, je suis prêt

(Now I lay me down to sleep)
– Maintenant je m’étale pour me coucher
Yeah
– Oui
(Pray the Lord my soul to keep)
– Prie le Seigneur de garder mon esprit
(If I should die before I wake)
– si je dois mourir avant de me reveiller
(I pray the Lord my soul to take)
– Je prie le Seigneur de prendre mon esprit
(Cause I’m ready to die)
– Car je suis prêt à mourir
(All y’all motherfuckers come with me if you want to)
– Tous, vous tous fils de pute venez avec moi si vous le voulez
(Biggie Smalls the biggest man)
– Biggie Smalls le plus grand homme
(Rocking on and on in ninety-three, Easy Mo Bee)
– Se balançant en 93, Easy Mo Bee
(Third Eye, and the rest of the Bad Boy fam)
– Third Eye et le reste de la Bad Boy family
(I don’t wanna see no crying at my funeral)
– Je ne veux pas voir de pleurs à mon funéraille

 

 
7. One more chance

[Intro: Answering Machine] (répondeur)
Why you ho’s calling here for my daddy (?)
– Pourquoi toi pute, tu appeles ici pour mon père ?
What’s that mommy?
– Qui est cette maman ?

Hi Daddy, how you doing, this is (?). I was thinking about you last night. Mm you actin’ like you can’t call me no more cause you busy n all that, but you trying to tell me it wasn’t good?
– Salut Papa, comment vas-tu ?, c’est ?. Je pensais à toi la nuit dernière. Mm tu agis comme si tu ne peux plus m’appeler car tu es occupé et tout ça, mais tu essaies de me dire que ça ne va pas bien ?

That shit is real fucked up what you did! I hooked you up with my girl and shit you fuck her every time you see her, you don’t even say shit to her, you know what I’m saying! And all that bitch do is call me all day talking about you, « why the fuck Big don’t want me? »
– Cette merde est vraiment foutue ce que tu as fait ! Je t’ai chopé avec ma meuf et putain tu la baises à chaque fois que tu la vois, tu ne l’as même pas embrouillée, tu vois ? Et tout ce que cette pute fait est de m’appeler tout le temps pour me parler de toi, Pourquoi Big ne veut pas de moi ?

Yo Big this is (?), (?) told me she saw you and (?) at the mall and I know you ain’t fucking her. You fucked with me last night, that’s my best friend and we don’t get down like that!
– Yo Big c’est ?, ? m’a dit qu’elle t’a vu et ? au supermarché et je sais que tu ne la baises pas. Tu m’as baisé la nuit dernière, c’est ma meilleure amie et cela ne se passera pas comme ça !

Yeah motherfucker this is Stephanie, I was waiting outside for your ass, you was like a fucking (?). I don’t know what’s going on, motherfuckers trying to roar at me, you be disappearing and shit, and I’m waiting in the cold. What the fuck is going on? When you get in give me a fucking call alright?
– Yeah fils de pute, c’est Stephanie, je t’attendais, tu étais comme une putain de  ?. Je ne sais pas ce qui ne va pas, des fils de pute essaient de me hurler dessus, toi tu disparais et merde, j’attends dans le froid. Que se passe-t-il ? Quand tu rentres, appelle-moi, ok ?

When it comes to sex, I’m similar to the Thrilla in Manila
– Quand il s’agit de sexe, je suis similaire au Thrilla in Manila (combat de boxe à Manille entre Ali et Joe Frazier)
Honeys call me « Bigga the Condom Filler »
– Les femmes m’appelent Bigga le remplisseur de condom
Whether it’s stiff tongue or stiff dick, Biggie squeeze it to make shit fit
– Que ce soit une langue dure ou une bite dure, Biggie la presse pour la faire rentrer
Now check this shit:
– Maintenant vérifie cette merde
I got the pack of Rough Riders in the back of the Pathfinder
– J’ai un pack de Rough Riders (marque de condoms) dans la Pathfinder (marque voiture Nissan)
You know the epilogue by James Todd
– Tu connais l’épilogue par James Todd
Smith — I get swift with the lyrical gift
– Smith – je suis un beau parleur
Hit you with a dick, make your kidney shift
– Je te frappe avec ma bite, je vais reculer ton rein
Here we go, here we go, but I’m not Domino
– Allons-y, allons-y mais je ne suis pas Domino
I got the funk flow to make your drawers drop slow
– J’ai le flow du funk pour faire ouvrir lentement tes tiroirs
So recognize the dick size in these Karl Kani jeans
– Donc, reconnais la taille de la bite dans ces Karl Kani jeans
I wear thirteens — know what I mean?
– Je porte du 13 (taille de chaussures)  – tu vois ce que je veux dire ?
I’ll fuck around and hit you with the Hennessy dick
– Je vais baiser partout et te frapper avec la bite Hennessy
Mess around and go blind, don’t get to see shit
– traînes dans mes parages et deviens aveugle, t’as pas à voir la merde
The next batter, here to shatter your bladder
– La prochaine pâte à frire, ici pour déchirer ta vessie
It doesn’t matter: skinny or fat or light-skinned or black
– Cela ne compte pas : mince ou grosse ou claire de peau ou noire
Baby, I drop these Boricua mamis screaming ¡ay papi!
– Bébé, je lâche ces portoricaines qui crient ¡ay papi!
I love it when they call me Big Poppa
– J’aime quand elles m’appellent Big Poppa
I only smoke blunts if they rolled proper
– Je fume seulement des joints si elles l’enroulent correctement
Look, I gotcha caught up with the drunk flow
– Regarde, je suis en retard avec le flow de saoûlard
Fuck tae kwon do, I tote a .44
– j’emmerde le tae kwon do, je porte un .44
For niggas getting mad cause they bitch chose me
– Pour les nègres qui deviennent fous car leurs meufs m’ont choisis
A big black motherfucker with G
– Un gros fils de pute noir avec charme
You see, all I do is separate the game from the truth
– Tu vois, tout ce que je fais est séparé le jeu de la vérité
Big bang boots from the Bronx to Bolivia
– Le big bang explose du Bronx jusqu’en Bolivie
Getting physical like Olivia Newt
– Devenant physique (sexuel) comme Olivia Newton Jones, chanteuse dont l’un des titres est Physical avec des poses très sensuelles
Tricks suck my clique dick all day with no trivia
– Les femmes sucent la bite de mon groupe tous les jours sans chipoter
So give me a ho, a bankroll and a bag of weed:
– Donc donne moi une pute, de la thune et un paquet d’herbes
I’m guaranteed to fuck her ’til her nose bleed
– Je garantis de la baiser jusqu’à ce que son nez saigne
Even if your new man’s a certified mack
– Même si ton nouveau copain est un mac certifié
You’ll get that H-Town in ya: you want that old thing back
– Tu auras cette ? en toi : tu veux le retour des choses passées (connues)

Oh, Biggie, give me one more chance
– Oh Biggie, donne moi une autre chance
(I got that good dick, girl, you didn’t know?)
– J’ai cette bonne bite, fille, tu ne savais pas ?

Is my mind playing tricks, like Scarface and Bushwick
– Mon esprit me jouet-il des tours comme Scarface et Bushwick
Willie D, having nightmares of girls killing me
– Willie D, ayant des cauchemars sur des filles me tuant
She mad because what we had didn’t last
– Elle est folle car nous ne sommes pas restés ensemble longtemps
I’m glad because her cousin let me hit the ass
– Je suis content car sa cousine m’a laissé l’enculer
Fuck the past: let’s dwell on the 500SL, the E&J and ginger ale
– Merde au passé : restons dans le 500SL, sorte de cocktail à base de gingembre et citron
The way my pockets swell to the rims with benjamins
– La manière dont mes poches débordent de billets de 100 dollars américains
Another honey’s in the crib? Please, send her in
– Une autre fille dans le berceau ? Stp, fais la entrer
I fuck non-stop, lick my lips a lot
– Je baise non-stop, lèche beaucoup mes lèvres
Used to lick the clits a lot, but licking clits had to stop
– J’avais l’habitude d’aimer lécher les clitoris mais le léchage de clitoris devait cesser
‘Cause y’all don’t know how to act when the tongue go down below
– Car vous toutes ne savez pas réagir quand la langue va en dessous
Peep the funk flow
– Mate le flow du funk
Really, though, I got the cleanest, meanest penis
– Vraiment, même si j’ai le pénis le plus propre, le plus moyen
You never seen this stroke of genius
– Tu n’as jamais vu cette attaque de génie
So take off your Tim boots and your body suit
– Donc enlèves tes Timberland et ton body
I mean the spandex — and hit my man next
– je veux dire le spandex – et attrape ma bite ensuite
Sex get rougher when it come to the nut buster
– Le sexe devient plus lourd quand il s’agit de beurre de noisettes (jeux de mots avec buster à trouver )
Pussy crusher, black nasty motherfucker
– Broyeur de chattes, sale fils de pute noir
I don’t chase ’em, I replace ’em, and if I’m caressing ’em I’m undressing ’em
– Je ne les chasse pas, je les remplace et si je les caresse, je les déshabille
Fuck what you heard, who’s the best in New York
– J’emmerde tout ce qu’on te raconte, qui est le meilleur à New York
Fulfilling fantasies without that nigga Mr. Roarke or Tattoo
– Réalisant les fantasmes sans ce nègre Mr. Roarke ou Tattoo
I got you wrapped around my dick, and when I nut I got to split (shit)
– Je t’ai eu enroulé autour de ma bite, quand je jouis, je me tire
Backshots is my position, I got you wishing for an intermission
– Position sexuelle (femme couchée sur l’homme) est ma position (vu le poids du bestiaux, il n’avait pas vraiment le choix, le pauvre), je te vois espérer une interruption
Fuck the kissin’
– j’emmerde les bisous
Lick you down to your belly button, I ain’t frontin’
– Je te lèche jusqu’à ton nombril, je ne fais pas semblant ?
They don’t call me big for nuttin’
– Ils ne m’appellent pas Grand pour rien
All of a sudden
– Soudain

 
8. Fuck me

[Woman moaning] (femme gémissant)
Uuh, yeah, uh, oooh, oh yeah, mmm, yeah
Oh fuck me you black mothafucka, oooohh yeah!!! MMMMMM, Aaahhh
– Oh baise moi toi ce fils de pute noir
Oh fuck me you black Kentucky Fried Chicken eatin’
– Oh baise moi toi ce noir mangeur de KFC
Ohhh, ooohhh, yeah
You mothafuckin’ gangsta killin’, mutha fuckin black mafia ass
– Toi ce fils de pute de racaille, putain de cul de mafioso noir

Muthafuckin, you, ohhhhh my god
You chronic smokin’, Oreo cookie eatin’, pickle juice drinkin’
– Toi fumeur chronique, ?, buveur de jus de saumure
Chicken gristle eatin’, biscuit suckin’, MUTHAfucka
– Mangeur de poulets, suceur de biscuits, fils de pute
V8 juice drinkin’, slim fast, black greasy muthafucka
– Buveur de jus de V8, mince rapide, noir graisseux fils de pute
OOOHHHHH

[Biggie]
What’s my name?
– Quel est mon nom ?

[Woman]
Biggie!

[Biggie]
What’s my name?
– Quel est mon nom ?

[Woman]
Biggie!
Oh yeah

(Sound of Biggie and the woman falling off the bed)
– son de la femme et de Biggie quittant le lit
[Biggie] I’m sorry
– Désolé
[Woman] Ahhhh….
[Biggie] Oh shit. Damn
– Oh Putain; Merde
[Woman] (laughing) Jenny Craig eatin’ muthafucka
– Femme riant, fils de pute de mangeur de régimes Jenny Craig (sorte de weightwatchers)
[Biggie] (laughing) Fuck you bitch…
– Biggie riant je t’emmerde, salope

 
9. The what

I used to get feels on a bitch
– J’avais l’habitude d’avoir des sentiments pour une salope
Now I throw shields on the dick
– Maintenant, je jette des boucliers sur ma bite
To stop me from that HIV shit
– Pour me protéger de cette merde de VIH
And niggas know they soft like a Twinkie filling
– Et les nègres savent qu’ils sont doux comme ‘marque de gâteau’ américain
Playing the villain, prepare for this rap killing
– Jouant les méchants, prêt pour ce rap assassin
Biggie Smalls is the illest
– Biggie Smalls est le plus malade
Your style is played out
– Ton style est périmé
Like Arnold and that, what you talkin’ bout Willis
– Comme Arnold et ça, sans même parler de Willis
The thrill is gone, the Black Frank White
– Le frisson est évanoui, le Noir Frank White
Is here to excite and throw dick to dykes
– est ici pour exciter et jeter les mecs au-delà des digues
Bitches I like em brainless
– Salopes je les aime sans cervelle
Guns I like em stainless steel
– Les armes je les aime en acier
I want the fucking Fortune like the Wheel
– Je veux la putain de fortune comme une roue
I squeeze Gats till my clips is empty
– Je presse des Gat jusqu’à ce que mes chargeurs soient vides
Don’t tempt me, you don’t want to fuck with the M-E
– Ne me tente pas, tu ne veux pas blaguer avec moi

…T-H-O-D Man, here I am
– Thod man, me voici
I’ll be damned if this ain’t some shit
– Je serai damné si ceci n’était pas important
Come to spread the butter lyrics over harmony grits
– Venu pour repondre les lyrics beurrés sur des mélodies-gruaus, sortes de préparation culinaire à base de maïs
It’s the low killer death trap, yes I’m a jet-black ninja
– C’est le piège du tueur silencieux, oui je suis le black ninja
Coming where you rest at, surrender
– Venant où tu habites, rends-toi
Step inside the ring, you’s the number one contender
– Monte sur le ring, tu es le n°1 des adversaires
Looking cold-booty like your pussy in December
– Ton cul froid est comme une chatte en Décembre
Nigga stop bitching, button up your lip and
– Les nègres arrêtent d’être des salopes, ferme ta bouche et
From Method all you getting is a can of ass-whipping
– De Method tout ce que tu auras est une conserve de tapes-cul
Hey, I’ll be kicking
– Hé, je frapperai
You, son, you doing all the yapping
– Toi, fils, tu feras les jappements
Acting as if it can’t happen
– agissant comme si cela ne pouvait arriver
You front and got me mad enough to touch something
– Toi devant et cela me rend assez fou pour toucher quelque chose
Yo I’m from Shaolin Island and ain’t afraid to bust something
– Yo, je suis de l’île du Shaolin et je ne suis pas effrayé de perce quelque chose
So what you want nigga, you won’t nigga
– Donc ce que tu veux, tu ne le voudras pas negro
I got a 6-shooter and a horse named Trigger
– J’ai un pistolet un cheval appelé détente
It’s real, ’94 rugged-raw
– C’est vrai, ’94 raboteux-brut
Kicking down your goddamn door
– Enfonçant ta putain de porte
And it goes a little something like this
– Et cela donne quelque chose comme ça

Fuck the world, don’t ask me for shit
– J’emmerde le monde, ne me demande pas de la merde
Everything you get you gotta work hard for it
– tout ce que tu as, tu devrais travailler dur pour l’avoir
Honeys shake your hips, you don’t stop
– Les femmes secouent leurs hanches, tu n’arrêtes pas
And niggas pack the clips, keep on
– Et les nègres stockent les chargeurs, continue

Welcome to my center
– Bienvenue dans mon centre
Honeys feel it deep in they placenta
– Les filles le sentent profondément jusqu’à leur placenta
Cold as the pole in the Winter
– Froid comme le pôle en hiver
Far from the inventor, but I got this rap shit sewed
– Loin de l’inventeur mais je contrôle cette merde de rap
And when my Mac unloads I’m guaranteed another video
– Et quand mon Mac (arme à feu) se décharge, je garantis une autre vidéo
Ready to die, why I act that way?
– Prêt à mourir, pourquoi agir de cette façon ?
Pop Duke left Mom Duke, the faggot took the back way
– Papa Duke a laissé mère Duke, le pédé aime enculer/ se faire enculer
So instead of making hoes suck my dick up
– Alors plutôt que de fabriquer des putes, suce ma bite
I used to do stick-ups
– J’avais l’habitude de cambrioler
Cause hoes is irritating like the hiccups
– car les putes sont énervantes comme les hoquets
Excuse me, flows just grow through me
– Excuse moi, les rimes grandissent juste à travers moi
Like trees to branches, cliffs to avalanches
– Comme les arbres aux branches, des falaises aux avalanches
It’s the praying mantis, deep like the mind of Farrakhan
– Ce sont des mantes réligieuses, profondes comme l’esprit de Farrakhan
A motherfucking rap phenomenon
– Un putain de phénomène rap
Plus (I got more Glocks and Tecs than you)
– Plus J’ai plus de Glocks et Tecs que toi
I make it hot (niggas won’t even stand next to you)
– J’élève la température ( les négros ne voudront même pas se tenir prêts de toi)
Nigga touch me you better bust me three times in the head
– Negro touche moi si tu m’attaques assures toi de tirer 3 fois à la tête
Or motherfucker’s dead
– Ou le fils de pute est mort
You thought so
– Tu as pensé ainsi

 

 

 

 

 

 

 

10.  Juicy
[Intro]
Fuck all y’all hoes
– Je vous emmerde vous tous, salopes
Get a grip motherfucker
– chope une prise fils de pute
Yeah, this album is dedicated
– Yeah, cet album est dédicacé
To all the teachers that told me I’d never amount to nothing
– à tous les profs qui m’ont dit que je n’arriverai jamais à rien
To all the people that lived above the buildings that I was hustling in front of
– à toutes les personnes qui vivaient au-dessus des immeubles où je dealais en face
That called the police on me
– qui appelait la police pour moi
When I was just trying to make some money to feed my daughter
– quand j’essayais juste de faire des sous pour nourrir ma fille
And all the niggas in the struggle
– et tous les nègres dans la souffrance
You know what I’m saying
– tu sais de quoi je parle
It’s all good baby baby
– Tout va bien bébé bébé

[Verse 1]
It was all a dream
– C’était tout un rêve
I used to read Word Up magazine
– j’avais l’habitude de lire Word Up magazine
Salt ‘n’ Pepa and Heavy D up in the limousine
– Salt ‘n’ Pepa et heavy D dans la limousine
Hangin pictures on my wall
– Collant des posters sur le mur
Every Saturday Rap Attack, Mr. Magic, Marley Marl
– Chaque samedi Rap attack, Mr. Magic, Marley Marl
I let my tape rock ’til my tape popped
– J’ai laissé tourné ma cassette jusqu’à ce qu’elle saute
Smoking weed and Bambu, sipping on Private Stock
– Fumant de l’herbe et Bambu (Marque papiers à tabac), buvant à petites gorgées des Private Stock (alcool)
Way back, when I had the red and black lumberjack
– Y a longtemps, quand je portais les chemises écossaises rouges et noires
With the hat to match
– Avec le chapeau qui correspondait
Remember Rappin Duke? duh-ha, duh-ha
– souvenez-vous Rappin Duke ? duh-ha, duh-ha
You never thought that hip hop would take it this far
– Vous n’avez jamais cru que le hip hop irait aussi loin
Now I’m in the limelight cause I rhyme tight
– Maintenant je suis au Limelight (boîte de nuit) car je rappe proprement
Time to get paid, blow up like the World Trade
– Temps de se faire payer, exploser comme le commerce international
Born sinner, the opposite of a winner
– Né pêcheur, l’opposé du gagneur
Remember when I used to eat sardines for dinner
– Souvenez-vous quand j’avais l’habitude de manger des sardines au dîner
Peace to Ron G, Brucey B, Kid Capri
– Paix à Ron G, Brucey B, Kid Capri
Funkmaster Flex, Lovebug Starski (wassup)
– Funkmaster Flex, Lovebug Starski (wassup)
I’m blowing up like you thought I would
– J’explose comme vous même si je voudrais
Call the crib, same number same hood (that’s right)
– Appeler la cité, même numéro, même quartier (c’est juste)
It’s all good (it’s all good)
– Tout va bien
And if you don’t know, now you know, nigga
– Et si tu ne savais pas, maintenant tu sais, negro

[Hook]
You know very well who you are
– Tu sais très bien qui tu es
Don’t let em hold you down, reach for the stars
– Ne les laisse pas te maintenir dans la merde, bats toi pour atteindre les étoiles
You had a goal, but not that many
– Tu avais un but, mais tant que ça
Cause you’re the only one I’ll give you good and plenty
– parce que tu es le seul, je te donnerai Good and Plenty (sucrerie)

[Verse 2]
I made the change from a common thief
– J’ai changé du voleur habituel
To up close and personal with Robin Leach
– pour monter aussi haut, proche et personnel de Robin Leach
And I’m far from cheap, I smoke skunk with my peeps all day
– et je suis loin du moins cher, je fume mon skunk avec mes pipes tous les jours
Spread love, it’s the Brooklyn way
– Repand de l’amour, c’est le style de Brooklyn
The Moet and Alizé keep me pissy
– le Moet et Alizé me font pisser
Girls used to diss me
– Les filles avaient l’habitude de se moquer de moi
Now they write letters cause they miss me
– Maintenant elles écrivent des lettres car je leur manque
I never thought it could happen, this rapping stuff
– Je n’ai jamais pensé que cela arriverait, ce rap truc
I was too used to packing gats and stuff
– J’étais trop habitué à ranger des Gats et des affaires
Now honeys play me close like butter play toast
– Maintenant les filles recherchent ma proximité comme le beurre sur un toast
From the Mississippi down to the east coast
– Du Mississippi jusqu’à la côté Est
Condos in Queens, indo for weeks
– Condos ? dans le Queens, joint pour des semaines
Sold out seats to hear Biggie Smalls speak
– Les places sont en rupture de stock pour écouter Biggie Smalls
Living life without fear
– Vivant la vie sans peur
Putting 5 karats in my baby girl’s ears
– Mettant du 5 carats sur les oreilles de ma fille
Lunches, brunches, interviews by the pool
– Les dîners, les brunches, interviews à côté de la piscine
Considered a fool cause I dropped out of high school
– Considéré comme un idiot car j’ai quitté l’école au lycée
Stereotypes of a black male misunderstood
– Stéréotypes de mâles noirs incompris
And it’s still all good
– Et encore tout va bien
Uh…and if you don’t know, now you know, nigga
– Uh… et si tu ne savais pas, maintenant tu sais, négro

[Hook]

[Verse 3]
Super Nintendo, Sega Genesis

When I was dead broke, man I couldn’t picture this
– quand j’étais sans le sou, vieux je ne pouvais même pas les regarder
50-inch screen, money green leather sofa
– Ecran 50 pouces, sofa en cuir vert argent
Got two rides, a limousine with a chauffeur
– J’ai deux voitures, une limousine avec un chauffeur
Phone bill about two G’s flat
– Facture de téléphone pour 2 ? appartements
No need to worry, my accountant handles that
– Pas la peine de s’inquiéter, mon comptable gère ça
And my whole crew is lounging
– Et toute mon équipe est logée
Celebrating every day, no more public housing
– s’amusant chaque jour, plus de HLM
Thinking back on my one-room shack
– Me rappelant mon studio
Now my mom pimps a Ac with minks on her back
– Maintenant ma mère roule dans une Acura customisée avec du vison sur le dos
And she loves to show me off, of course
– et elle aime frimer, bien sûr
Smiles every time my face is up in The Source
– Sourit chaque fois que mon visage est en couverture de The Source
We used to fuss when the landlord dissed us
– Nous avions l’habitude des embêtements quand le bailleur nous dénigrait
No heat, wonder why Christmas missed us
– Pas de chauffage, tu m’étonnes que Noël nous ait manqué
Birthdays was the worst days
– Les anniversaires étaient les jours les pires
Now we sip champagne when we thirst-ay
– Maintenant on boit du champagne quand on a soif
Uh, damn right I like the life I live
– Uh, très juste j’aime la vie que je mène
Cause I went from negative to positive
– car je suis parti du négatif vers le positif
And it’s all
– et c’est tout

(It’s all good)
– tout va bien

…and if you don’t know, now you know, niggaaa
– et si tu ne savais pas, maintenant tu sais, négro

 

 
11. Everyday struggle

[Hook]
I don’t wanna live no more
– Je ne veux plus vivre
Sometimes I hear death knocking at my front door
– Parfois, j’entends la mort sonnée à ma porte
I’m living everyday like a hustle
– Je vis chaque jour comme la débrouille
Another drug to juggle, another day, another struggle
– Une autre drogue à dealer, un autre jour, une autre souffrance

[Verse 1]
I know how it feel to wake up fucked up
– Je sais comment cela fait de se lever abattu
Pockets broke as hell, another rock to sell
– les poches vides, un autre caillou à vendre
People look at you like you’s the user
– les gens te regardent comme si tu es l’usager
Selling drugs to all the losers, mad buddha abuser
– vendre la drogue à tous les losers, les buddha fous
But they don’t know about your stress-filled day
– mais ils ne connaissent rien de ta journée remplie de stress
Baby on the way, mad bills to pay
– Un enfant d’un côté, des factures démentes à payer
That’s why you drink Tanqueray, so you can reminisce
– C’est pour cela que tu bois du Tanqueray, comme cela tu peux te souvenir
And wish, you wasn’t living so devilish, shit
– et espérer que tu ne vis aussi diaboliquement, merde
I remember I was just like you
– Je me souviens j’étais juste comme vous
Smoking blunts with my crew, flipping over 62’s
– fumant des joints avec mon équipe, jouant aux craps, aux dés
Cause G-E-D, wasn’t B-I-G
– car le BEPC n’était pas B I G
I got P-A-I-D, that’s why my mom’s hate me
– je me suis fait payé c’est pour cela que ma mère me hait
She was forced to kick me out, no doubt
– elle était obligée de me chasser de la maison, pour sûr
Then I figured out nicks went for 20 down South
– ensuite, ?
Packed up my tools for my raw power move
– j’ai rangé mes outils pour un changement brut
Glock nineteen for casket and flower moves
– Des Glock dix-neuf and dans le cercueil et des couronnes de fleurs
For chumps tryna stop my flow
– Pour les imbéciles tryna arrête mon flow
And what they don’t know will show on the autopsy
– et ce qu’ils ne savent pas se révélera à l’autopsie
Went to see Papi, to cop me a brick
– sont allés voir Papi pour m’avancer un kilo de drogue
Asked for some consignment and he wasn’t tryna hear it
– ont demandé une consigne et il n’était pas prêt de l’entendre
Smoking mad Newports cause I’m due in court
– Fumant des Newports déments car j’étais au tribunal
For an assault that I caught in Bridgeport, New York
– pour uen agression à Bridgeport, New York
Catch me if you can like the Gingerbread Man
– Arrêtes moi si tu peux comme the Gingerbread Man
You better have your gat in hand, cause man
– Tu ferais mieux d’avoir ton Gat en main, car vieux

[Hook]

[Verse 2]
I had the master plan, I’m in the caravan on my way to Maryland
– J’avais un plan de génie, je suis dans un minivan en chemin pour le Maryland
With my man Two-Tecs to take over this projects
– avec mon gars Two-Tecs pour réaliser ces projets
They call him Two-Tecs, he tote two tecs
– Ils l’appelent Two-Tecs, il brandit deux Tecs
And when he start to bust, he like to ask, « Who’s next? »
– et quand il commence à tirer, il aime demander, qui est le prochain ?
I got my honey on the Amtrak with the crack
– J’ai ma copine dans un bus Amtrak avec le crack
In the crack of her ass, two pounds of hash in the stash
– Dans le creux de son cul, deux livres de haschich en stock
I wait for hon to make some quick cash
– je m’impatiente ? pour faire de l’argent
I told her she could be lieutenant, bitch got gassed
– Je lui ai dit qu’elle pourrait devenir mon second, elle a kiffé
At last, I’m literally lounging black
– Enfin, je flâne littéralement comme un noir ??
Sitting back, counting double digit thousand stacks
– Assis derrière, comptant des milliers de billets à 2 chiffres
Had to re-up, see what’s up with my peeps
– dois me réapprovisionner, voir comment ça marche avec mes potes/vendeurs ?
Toyota Deal-a-Thon had it cheap on the Jeeps
– Toyota Deal-a-thon l’a eu moins cher sur les Jeeps ?
See who got smoked, what rumors was spread
– Regarde qui s’est fait fumer, quelles rumeurs ont été repandues
Last I heard I was dead with six to the head
– La dernière que j’ai entendue est morte avec 6 balles dans la tête
Then I got the phone call, it couldn’t hit me harder
– Puis j’ai reçu l’appel téléphonique, cela ne pouvait pas me faire plus mal
We got infiltrated, like Nino at the Carter
– nous avons été infiltrés, comme Nino Brown dans son refuge le Carter (New Jack City)
Heard Tec got murdered in a town I never heard of
– J’ai entendu que Tec s’est fait tué dans une ville dont je n’ai jamais entendu parler
By some bitch named Alberta over nickel-plated burners
– par des salopes appelées Alberta sur ?
And my bitch, swear to God she won’t snitch
– et une salope, je jure, elle ne cafterait pas
I told her when she hit the bricks, I’ll make the hooker rich
– Je lui ai dit que quand elle sortira de prison, je la rendrai riche
Conspiracy, she’ll be home in three
– Pour complot, elle serait à la maison dans 3 ans
Until then I looks out for the whole family
– jusqu’à là, je veille sur toute la famille
A true G, that’s me, blowing like a bubble
– Un vrai gars, c’est moi, explosant comme une bulle
In the everyday struggle
– Dans la souffrance au quotidien

[Hook]

[Verse 3]
I’m seeing body after body and our mayor Giuliani
– Je vois des corps après des corps et notre maire Giuliani
Ain’t tryna see no black man turn to John Gotti
– N’essaie pas de voir qu’aucun noir ne s’est transformé en John Gotti
My daughter use a potty so she’s older now
– Ma fille utilise un pot donc elle est plus âgée maintenant
Educated street knowledge, I’mma mold her now
– Connaissance de la rue, je vais la modeler maintenant
Trick a little dough buying young girls fringes
– mettre de la thune pour acheter des habits de jeunes filles
Dealing with the dope fiend binges, seeing syringes
– dealant avec le demon de la drogue, voyant des séringues
In the veins, hard to explain how I maintain
– Dans les veines, dur d’expliquer comment je contrôle
The crack smoke make my brain feel so strange
– la fumée du crack fait que mon cerveau est étrange
Breaking days on the set, no sweat
– jours de travail au labo, pas de sueur
Drunk off Moet, can’t bag yet because it’s still wet
– vidé des Moet, ne peut les empaqueter car c’est encore humide
But when that dry, bagging five at a time
– mais quand c’est sec, les rangeant par serie de 5
I can clock about nine on the check cashing line
– je pourrais être à 9h devant le centre d’encaissement des aides sociles
I had the first and the third, rehearse that’s my word
– J’avais le premier et le 3, souviens-toi de ce mot
Thick in the game, D’s knew my first name
– Installé dans le business, les flics connaissaient mon nom
Should I quit? Shit no, even though they had me scared
– Devrais-je laisser tomber ? Putain non, même s’ils ont essayé de me faire peur
Yo, they got a eight, I got a Tec with air holes
– Yo, ils avaient un 8 millimètres, j’avais un Tec avec des trous d’air

[Outro]
And that’s just how the shit go in the struggle, mothafucka
– Et c’est ainsi que les choses marchent dans la souffrance, fils de pute
(Hah, come on, what you say)
– ha, allez, ce que tu dis

 

 

 

 

 

 

 

12. Me and bitch

[Puff Daddy]
Yo let, let, let me ask you a question yo
– Yo, permets, permets moi de te poser une question
Yo would you kill for me?
– Yo tu tuerais pour moi ?

[Girl]
Hmmm… yeah
– Hmmm.. oui

[Puff Daddy]

What took you so long to answer motherfucker?
– Pourquoi as tu mis aussi long pour répondre connasse ?

[Girl]
I don’t know
– Je ne sais pas

[Puff Daddy]
The fuck wrong with you bitch?
– qu’est-ce qui ne tourne pas rond avec toi, salope ?

[Verse One: Notorious B.I.G.]
When I met you I admit my first thoughts was to trick
– Quand je t’ai vu, j’avoue mes premières pensées ont été d’user d’argent pour te conquérir
You look so good huh, I suck on your daddy’s dick
– Tu étais si bonne huh, je suce la bite à ton père
I never felt that way in my life
– Je ne me suis jamais senti ainsi dans la vie
It didn’t take long before I made you my wife
– il n’a pas fallu longtemps avant que je fasse de toi ma femme
Got no rings and shit, just my main squeeze
– je n’avais pas de bague et merde, juste mon principal ?
Comin’ the crib, even had a set a keys
– Venant de la cité, j’avais même un set de clés
During the days you helped me bag up my nickels
– Pendant ces années, tu m’as secondé
In the process, I admit, I tripped a little
– dans le processus, j’avoue, j’ai parfois dégammé
But you was my bitch, the one who’d never snitch
– mais tu étais ma salope, la seule qui ne cafterait jamais
Love me when I’m broke or when I’m filthy fuckin rich
– tu m’as aimé quand j’étais pauvre ou quand j’étais salement riche
And I admit, when the time is right, the wine is right
– et j’avoue, quand le temps est beau, le vin est bon
I treat you right, you talk slick, I beat you right
– je te traite avec respect, tu parles mal, je te frappe directement

[Hook: Notorious B.I.G.]

Just me and my bitch [variations repeat to next verse]
– juste moi et ma salope

[Girl]
But you know you love that ass, don’t you?
– mais tu sais que tu aimes ce cul, n’est-ce pas ?

[Puff Daddy]
Yeah, no question
– Oui, pas de question

[Girl]
No question
– pas de question

[Puff Daddy]
Yo, let me ask you another question
– Yo, permets moi de te poser une autre question

[Girl]
What?
– quoi ?

[Puff Daddy]
You ever fuck around on me?
– Tu m’as déjà trompé ?

[Girl]
Why would I do that?
– pourquoi ferais-je ça ?

[Puff Daddy]
Yo don’t lie to me motherfucker
– Yo, ne me mens pas salope

[Verse Two]
Moonlight strolls with the hoes, oh no, that’s not my steelo
– Les ballades au clair de la lune avec des meufs, oh non, ce n’est pas mon style
I wanna bitch that like to play ceelo, and craps
– je veux une meuf qui aime jouer à Ceelo et aux craps / dés
Packin gats, in a Coach bag steamin dime bags
– rangeant des Gat, dans les sacs d’entraînement
A real bitch is all I want, all I ever had
– une vraie femme c’est tout ce que je veux, tout ce que j’ai eu
With a Glock just as strong as me
– avec un Glock aussi dure que moi
Totin guns just as long as me, the bitch belongs with me
– brandissant des armes aussi longtemps que moi, cette salope m’appartient
Any plans with another bitch, my bitch’ll spoil it
– tout plan avec une autre meuf, la mienne le fera capoter
One day, she used my toothbrush to clean the toilet (that’s nasty)
– Un jour, elle a utilisé ma brosse à dents pour nettoyer les toilettes (c’est sale)
Throwin my clothes out the windows, so when the wind blows
– Jetant mes habits par la fenêtre, ainsi quand le vent souffle
I see my Polos and Timbos
– je vois mes polos et mes timberland
Hide my car keys so I can’t leave
– cacher les clés de ma voiture donc je ne peux pas partir
A real slick bitch, keep a trick up her sleeve
– Une vraie salope avec plus d’un tour dans son sac
And if I deceive, she won’t take it lightly
– et si je deçois, elle ne le prendra pas calmement
She’ll invite me, politely, to fight, G
– elle m’invitera gentiment à lutter, Gars
And then we lie together, cry together
– et ensuite, on se couchera ensemble, on pleurera ensemble
I swear to God I hope we fuckin die together
– Je le jure j’espère qu’on mourra ensemble

[Hook]

[Girl]
Let me tell you nigga, if I ever, ever catch your ass fuckin around
– permets moi de te dire négro, si je t’attrape entrain de fricoter ailleurs
I’mma cut your mother-fuckin dick off
– je te coupe les couilles

[Puff Daddy]
Hah, heheh stop playin, hah
– ha, arrête de divaguer

[Girl]
I ain’t playin, ain’t no jokes, ain’t no jokes
– je ne rigole pas, ce n’est une blague
Ain’t no jokes
– ce n’est pas une blague

[Puff Daddy]
Yo, don- don’t play with my dick
– Yo, ne joue pas avec ma bite

[Verse Three]
She helped me plan out my robberies on my enemies
– Elle m’aidait à planifier mes braquages sur mes ennemis
Didn’t hesitate to squeeze, to get my life out of danger
– n’hésittait pas de presser pour me mettre hors de danger
One day, she put 911 on the pager
– Un jour, elle a mis le numéro des urgences dans mon pager
Had to call back, whether it’s minor or major
– je devais rappeler, que ce soit mineur ou important
No response, the phone just rung
– aucune reponse, le téléphone a juste sonné
Grab my vest, grab my gun, to find out the problem
– j’ai chopé ma veste, une arme pour aller découvrir le problème
When I pulled up, police was on the scene
– quand j’ai débarqué, la police était sur la scène
Had to make the U-turn, make sure my shit was clean
– j’ai fait démi-tour pour m’assurer que j’étais propre
Drove down the block, stashed the burner in the bushes
– j’ai conduit jusqu’au bloc, caché le flingue dans les buissons
Stepped to police with the shoves and the pushes
– et je me suis rendu à la police avec des gands et les bousculades
It didn’t take long before the tears start
– il n’a pas fallu longtemps avant que les larmes s’écoulent
I saw my bitch dead with the gunshot to the heart
– j’ai vu ma meuf morte avec une balle dans le coeur

And I know it was meant for me
– et je sais qu’elle m’était destinée
I guess the niggas felt they had to kill the closest one to me
– je suppose que les négros ont pensé qu’il leur fallait tuer la personne la plus proche de moi
And when I find em your life is to and end
– et quand je les retrouverai, leur vie sera finie
They killed my best friend… me and my bitch
– ils ont tué mon meilleur ami… moi et ma meuf

[Hook]

 

 

 

 

 

 

 

 

13. Big poppa
[Verse 1]
To all the ladies in the place with style and grace
– A toutes les femmes dans la place avec style et grâce
Allow me to lace these lyrical douches in your bushes
– permettez moi d’arroser de mes lyrics-douches vos chattes
Who rock grooves and make moves with all the mommies?
– Qui fait danser et bouger toutes les mères ?
The back of the club sipping Moet is where you’ll find me
– à l’arrière salle du club tu me trouveras entrain de déguster du Moet
The back of the club, macking hoes, my crew’s behind me
– à l’arrière salle du club, maquang les putes, mon équipe derrière moi
Mad question asking, blunt passing, music blasting
– questions démentes qui fusent, partage de joints, music à fond
But I just can’t quit
– mais je ne peux pas laisser tomber
Cause one of these honies Biggie gots to creep with
– car une de ces filles Biggie devra ramper avec
Sleep with, keep the ep a secret, why not?
– coucher avec, garder secret cette amourette, pourquoi pas ?
Why blow up my spot cause we both got hot?
– Pourquoi me faire chier parce que nous avons baisé ?
Now check it: I got more mack than Craig and in the bed
– Maintenant vérifie : j’ai plus de Mack que Craig et dans le lit
Believe me sweetie, I got enough to feed the needy
– crois-moi chérie, j’en ai assez pour nourrir les necessiteux
No need to be greedy, I got mad friends with Benzes
– pas besoin d’être gourmande, j’ai des amis fous avec des Mercedes Benz
C-notes by the layers, true fucking players
– Des billets de 100 dollars de mes avocats, de vrais putains de dealers
Jump in the Rover and come over, tell your friends jump in the GS3
– Monte dans le Rover et rejoins moi, dis à tes amies de monter dans le GS3
I got the chronic by the tree
– j’ai la meilleure herbe

[Hook]
[I love it when you call me big pop-pa]
– J’aime quand tu m’appeles Big Pop-pa
Throw your hands in the air, if you’s a true player
– lèves tes mains, si tu es une croqueuse de diamants
[I love it when you call me big pop-pa]
– J’aime quand tu m’appeles Big Pop-pa
To the honies getting money playing niggas like dummies
– Aux filles obtenant de l’argent en balladant les negros comme des idiots
[I love it when you call me big pop-pa]
– J’aime quand tu m’appelles big pop-pa
If you got a gun up in your waist, please don’t shoot up the place! (why?)
– si tu as une arme à ta hanche, stp, ne tire pas à tout-va
Cause I see some ladies tonight who should be having my baby, baby
– car je vois des filles ce soir qui devraient avoir mon bébé, bébé

[Verse 2]
Straight up honey really I’m asking
– Toute droite chérie vraiment je me demande
Most of these niggas think they be macking, but they be acting
– la plupart de ces ngros pensent qu’ils dirigent, mais ils font de la comedie
Who they attracting with that line, « What’s your name, what’s your sign »
– qui séduisent-ils avec cette phase : c’est quoi ton nom, quel est ton signe
Soon as he buy that wine, I just creep up from behind
– puis quand il raque pour ce vin, je m’incruste
And ask what your interests are, who you be with
– et demande quels sont tes intérêts, avec qui tu es
Things that make you smile, what numbers to dial
– les choses qui te font sourire, quel numéro appeler
You gon’ be here for a while?
– tu serais ici encore un moment ?
I’m gon’ go call my crew, you go call your crew
– je vais chercher mon équipe, tu vas appeler ton équipe
We can rendezvous at the bar around 2
– on se retrouve au bar vers 2h
Plans to leave, throw the keys to Lil Cease
– Je m’apprête à partir, je jette les clés à Lil Cease
Pull the truck up front, and roll up the next blunt
– Mets la voiture devant le lobby/ boîte et roule le prochain joint
So we can steam on the way to the telly, go fill my belly
– ainsi on pourra la fumer tout le long du trajet jusqu’à l’hôtel pour me remplir le ventre
A T-bone steak, cheese eggs and Welch’s grape
– un steak T-bone, des oeufs avec du fromage et des raisins de Welch
Conversate for a few, cause in a few, we gon’ do
– je discute un peu, car d’ici peu, on s’arrache
What we came to do, ain’t that right boo? (true)
– que sommes nous venus faire, c’est pas juste ? juste
Forget the telly, we just go to the crib
– oublie l’hôtel, nous rentrons au quartier
And watch a movie in the jacuzzi, smoke L’s while you do me
– et nous materons un film dans le jacuzzi, je fumerai de l’herbe pendant qu’elle me baisera

[Hook]

[Verse 3]
(How you living, Biggie Smalls?) In mansion and Benzes
– comment tu vis, Biggie Smalls; dans les manoirs et les Benz
Giving ends to my friends and it feels stupendous
– aidant tes potes et c’est très bien comme attitude
Tremendous cream: fuck a dollar and a dream
– beaucoup d’argent : j’emmerde le dollar et le rêve (serait le slogan du loto américain)
Still tote Gats strapped with infrared beams
– je braque encore des Gat avec des infrarouges
Chopping O’s, smoking la in Optimos
– coupant la drogue, fumant des cigares
Money, hoes and clothes: all a nigga knows
– l’argent, les putes et les habits: tout ce dont un négro connaît
A foolish pleasure? Whatever
– Un plaisir vaniteux ? Rien à foutre
I had to find the buried treasure, so grams I had to measure
– j’ai dû chercher le trésor caché, alors les grammes, j’ai dû mesurer
However living better now, Coogi sweater now
– même si je vis mieux maintenant, des pulls Coogi maintenant
Drop top BM’s, I’m the man, girlfriend
– ma top BMW, je suis le bonhomme, fille

[Outro: Puffy]
(Honey check it
Tell your friends to get with my friends
– dis à tes amies de venir avec leurs amies
And we can be friends
– et nous serons tous amis
Shit, we can do this every weekend
– merde, on pourrait faire ça chaque weekend
Aight? Is that aight with you?
– Oui ? c’est ok pour toi ?
Yeah… keep bangin’)
– Yeah… continues de t’activer

 

 

 

 

 

 

 

14. Respect
[Notorious B.I.G.]
Nineteen-seventy something, nigga I don’t sweat the date
-mille neuf cent soixante-dix quelque chose, negro, je ne retrouve pas la date
My moms is late so I had to plan my escape
– ma mère est en retard donc j’ai dû planifier mon évasion
Out the skins, in this world of fly girls
– hors du corps dans ce monde de filles sexy
Tanqueray and Hennessy until I cold hurl
– Tanqueray et Hennessy jusqu’à ce que je me refroidisse
Ten months in this gut, what the fuck
– 10 mois dans cette geôle, putain
I wish moms would hurry up so I could get buck
– J’espère que maman va se presser ainsi je pourrais rapper
Wild juvenile ripping mics and shit
– jeune sauvage eventrant les mics et merde
New York, New York, ready for the likes of this
– New york, New York, prêt pour me kiffer
Then came the worst date, May 21st
– puis vint la pire date, mai 21
2:19, that’s when my momma water burst
– 2h19 c’est quand ma mère a perdu les eaux
No spouse in the house so she rode for self
– pas de conjoint dans la maison donc elle a conduit
To the hospital, to see if she could get a little help
– jusqu’à l’hôpital, pour voir si elle pouvait avoir un peu d’aide
Umbilical cord’s wrapped around my neck
– le cordon ombilical enroulé autour de mon cou
I’m seeing my death and I ain’t even took my first step
– je regarde ma mort alors que je n’ai même pas encore fait un pas
I made it out, I’m bringing mad joy
– J’ai pu m’en sortir, j’apporte une joie folle
The doctor looked and said, « He’s going to be a bad boy »
– le docteur a regardé et dit, il sera un mauvais garçon

[Hook – Diana King]
Me holla respect, to all the gun men dem
– Moi, tout mon respect à tous les gangsters
Gun men alone, keep gun men friend
– les gangsters seuls, gardent des gangsters amis
Fire bun, fi all the informer dem
– brûlez, tirez tous les informateurs
Informer lone keep informer friend
– un informateur seul garde un informateur ami

[Notorious B.I.G.]
Now I’m thirteen, smoking blunts, making cream
– maintenant j’ai 13 ans, fumant des joints, faisant de l’argent
On the drug scene, fuck a football team
– Sur la scène du deal de drogue, j’emmerde l’équipe de baseball
Risking ruptured spleens by the age of sixteen
– risquant des ruptures de ligaments à 16 ans
Hearing the coach scream at my lifetime dream, I mean
– entendant le coach crier sur mes rêves de vie, je veux dire
I want to blow up, stack my dough up
– je veux exploser, économiser un max d’argent
So school I didn’t show up, it fucked my flow up
– donc l’école, je n’y allais pas, cela a freiné mon flow ?
Mom said that I should grow up and check myself
– Maman a dit que je devais grandir et m’occuper de moi
Before I wreck myself, disrespect myself
-avant de me démolir, de me dégoûter de moi-même
Put the drugs on the shelf? Nah, couldn’t see it
– mettre les drogues sur la commode ? non, pas possible
Scarface, King of New York, I want to be it
– Scarface, roi de New Yor, je veux devenir
Rap was secondary, money was necessary
– le rap était secondair, l’argent était nécessaire
Until I got incarcerated–kinda scary
– jusqu’à ce que je sois incarceré, un peu effrayant
C74-Mark 8 set me straight
– C74- Mark m’a poussé à filer droit
Not able to move behind the great steel gate
– incapable de me déplace derrière le grand portail en acier
Time to contemplate, damn, where did I fail?
– le temps de contempler, putain, où ai-je échoué ?
All the money I stacked was all the money for bail
– tout l’argent que j’ai mis à gauche était pour payer ma caution

[Hook]

[Notorious B.I.G.]
Ninety-four, now I explore new horizons
– 94, maintenant j’explore de nouveaux horizons
Mama smile when she see me, that’s surprising
– Maman sourit quand elle me voit, c’est surprenant
Honeys is tantalizing, they freak all night
– les filles salivent, elles pètent un câble toutes les nuits
Peep ducking cops on the creep all night
– les policiers sous couverture le surveillent toutes les nuits
As I open my eyes and realizing I changed
– quand j’ouvre mes yeux et réalise que j’ai changé
Not the same deranged child stuck up in the game
– plus le même enfant dérangé coincé dans le business
And to my niggas living street life
– et à mes négros vivant encore dans la rue
Learn to treat life to the best, put stress to rest
– apprenez à garder le meilleur de la vie, mettez le stress au repos
Still tote your vest man, niggas be tripping
– je porte encore une arme sous ma veste vieux, les negros sont désarçonnés
In the streets without a gat? Nah, nigga you’re slipping
– dans les rues sans un Gat ? non, negro tu t’esquives
If I’m pimping on The F with weed on my breath
– si je me promène sur le F avec de l’herbe dans les poumons
Original hustler with the muffler on the Tec
– Véritable débrouillard avec un silencieux sur le Tec
Respect to the macks in the Ac’s
– respect à tous les macs dans les Acura (marque voiture)
To the freaks in the Jeeps, lick shots to my peeps
– aux dingues dans les jeep, respect ? à mes gars

 

 

 
15. Friend of mine

[Intro]
Fuck the bitches, fuck all the stank-ass hoes, all my niggas know
– J’emmerde les salopes, j’emmerde toutes les sales putes, tous mes négros savent
Junior M.A.F.I.A. clique, Gucci Don, you know how we play
– ma clique Junior M.A.F.I.A., Gucci Don, tu sais comment on joue
Fuckin scandalous-ass bitches; you know how it go, Gooch
– baisant des salopes aux culs scandaleux, tu sais comment ça marche, Gooch
I meet a bitch, fuck a bitch
– J’ai rencontré une salope, j’emmerde la salope
Next thing you know you fuckin the bitch
– la prochaine chose que je sais c’est que tu baises la salope
You just pass it around and shit, pass the shit like a cold and shit
– tu la fais tourner et merde, fais tourner le joint comme froid et merdeux
Fuck ’em
– Je vous emmerde

[Verse 1]
Now when I’m fucking off gin I’m invincible
– maintenant quand je bois du gin je suis invincible
Don’t love no ho, that’s my principle
– je n’aime aucune pute, c’est mon principe
Cause uh, bitches come [and uh] bitches go
– car uh, les salopes viennent et uh les salopes s’en vont
That’s why I get my nut and I be out the fucking door
– c’est pour cela que je prends mes couilles et je suis hors de cette putain de porte
[You know] they might be the one to set me up
– tu sais, elles pourraient être ceux qui me piègeront
Want to get they little brother to wet me up
– veulent que leurs petits frères me mouillent ?
That’s why I tote Tecs and stuff to get them off my case
– c’est pour cela que je braque des Tecs et des trucs pour les éloigner de mon chemin
Just in case the little fucker ends up misplaced
– juste dans le cas où le petit crétin atterrisse par hasard sur mon chemin
I don’t give a bitch enough to catch the bus
– je ne donne pas assez à une salope pour prendre le bus
And when I see the semen I’m leaving
– et quand je vois le sperme que je laisse
Bitches be scheming, I kid you not
– les salopes manigancent, je vous assure
That’s why I keep my windows locked and my Glock cocked
– c’est pour cela que je garde mes fenêtres fermées et mon Glock prêt
One ho said (Big, why you so hard on us?
– Une pute a dit Big pourquoi es tu si dur envers nous ?
Why you swear all bitches are so scandalous?)
– pourquoi tu jures que toutes les salopes sont scandaleuses ?
Thug nigga until the end, tell a friend bitch
– négro voyou jusqu’à la fin, dis-le à tes amies, salope
Cause when I like you, then you go and fuck my friend bitch
– car que je t’apprécie, tu t’en vas et tu baises mon pote salope
[And you know that ain’t right]
– et tu sais que c’est faux

[Hook]
You know that ain’t right
– tu sais que c’est pas vrai
With a friend of mine
– avec un ami à moi

[Verse 2]
You see, I don’t sweat these hoes
– tu vois, je ne sue pas derrière ces putes
I keep them in flavors like Timbos and Girbauds
– je les savoure comme les Timberland et les jeans Marithé et Girbaud
Bitches just like to play the merry-go
– les salopes aiment juste jouer au merry-go
(Yeah we know, drop the scenario)
– yeah on sait, arrête de mitonner
It was me, Dee, the MPV
– c’était moi, Dee, le MPV
The blunts and brew thang, knocking some Wu-tang
– les joints et la bière thang, écoutant du Wu-tang
M-E-T-H-Oh shit, look at them lips and them hips on that bitch
– M-E-T-H-Oh merde, regarde leurs lèvres et leurs hanches sur cette salope
Dee hit the dip, so I can drop my mackadocious shit
– Dee rapproche-toi, ainsi je pourrais lui compter fleurette
Light the blunt clip, and recognize a pimp
– Allume le joint et elle reconnaîtra le mac
Needless to speak, the G’s obsolete
– nul besoin de parler, le G’s est dépassé
Don’t sleep, banged the skins in a week
– ne t’endors pas, je la baise dans la semaine
On the creep up the avenue
– de la cité jusqu’à l’avenue
I seen her on the block, who she rapping to?
– je l’ai vu au bloc, elle parle à qui ?
That’s my nigga Dee, damn he got G
– c’est mon négro Dee, putain il a le G coup ?
Now she fucking him and fucking me, see
– maintenant elle le baise et elle me baise, tu vois
You know that ain’t right
– tu sais que ce n’est pas vrai

[Hook]

[Verse 3]
Uh now I play her far like a moon play a star
– Uh maintenant je m’amuse avec elle comme la lune s’amuse avec une étoile
She still sweat me hard cause I’m a rap star
– elle me tanne encore car je suis une star du rap
I be cruising up the block, I be passing her
– je me promène jusqu’au bloc et je la dépasse

Pimping hard with the female passenger
– draguant une passagère
And the only time I call her to hang
– et la seule fois que je l’appelle pour qu’elle raccroche
Is when me and Dee blunted up, pissy, scheming on a gang-bang
– c’est quand elle et Dee se pointent, énervée, complotant sur un gang-bang ?
She should have used her intuition
– elle devrait déjà avoir user de son intuition
Then she wouldn’t be classified in that position, listen
– puis elle ne serait pas mise dans cette position, écoute
She’s saying I dissed her cause I’m fucking her sister
– elle dit que je l’évite car je baise sa soeur
A message to the fellas, that really gets them pissed, uh
– un message aux mecs, cela les énerve, uh
But she started that fucking family
– mais elle débute dans cette putain de famille
She fucked my man Dee, so why she mad at me? (True)
– elle a baisé mon gars Dee, alors pourquoi elle m’en veut ? vrai
Plus your sister look better than you
– en plus ta soeur est plus belle que toi
Give head better than you, pussy get wetter than you
– suce mieux que toi, et son cul est plus humide que le tien
So break the fuck out like a rash
– donc fermes-la et dégage
I’m glad I ain’t spend no cash to hit your nasty ass
– je suis content de n’avoir pas dépenser d’argent pour baiser ton sale cul

[Hook]
Track 15 on Ready to Die
– piste 15 sur Ready to Die

 

 

 

 

 

 

 

16. Unbelievable

[Verse 1]
Live from Bedford-Stuyvesant, the livest one
– Depuis Bedford-Stuyvesant, le plus fou
Representing BK to the fullest
– représentant tout Brooklyn
Gats I pull it
– Gats je les tire
Bastards ducking when Big be bucking
– les bâtards se planquent quand Big tire
Chickenheads be clucking in my bathroom, fucking
– les têtes de poules s’agitent dans ma salle de bain, baisant
It ain’t nothing, they know BIG be handling
– il n’ y a rien, ils savent que BIG gère
With the mac in the Ac’ door paneling
– avec le Mac dans la porte de l’Acura
Bandaging MC’s, oxygen they can’t breathe
– MC suffoquant, oxygène ils ne peuvent pas respirer
Mad tricks up the sleeve
– des manigances folles jusqu’à la pochette
Wear boxers so my dick can breathe
– je porte des Boxers donc mon penis peut respirer
Breeze through in the Q-45 by my side, lyrical high
– s’aérer à travers dans le Q-45 sur le côté, ?
And those that rushes my clutches get put on crutches
– et ceux qui me cherchent des noises seront handicapés
Get smoked like dutches from the master
– se feront fumés comme des cigares dutch du maître
Hate to blast you but I have to, you see I smoke a lot
– Je hais de crier après toi mais je dois le faire, tu vois, je fume beaucoup
Your life is played out like Kwame and them fucking polka dots
– Ta vie est périmée comme celle de Kwamé et leurs putains de polka à points
Who rock the spot, Biggie
– qui joue-t-on dans les boîtes ?
You know how the weed go, unbelievable
– tu sais comment l’herbe agit, incroyable

[Hook]
It’s unbelievable
– c’est incroyable
Biggie Smalls is the illest (repeat x4)
– Biggie Smalls est le plus malade

[Verse 2]
B-I-G, G-I-E, A.K.A., B.I.G

Get it, Biggie
– A toi, Biggie
Also known as the bon appetit
– aussi connu comme le Bon appetit
Rappers can’t sleep
– les rappeurs ne peuvent plus dormir
Need sleeping Big keep creeping
– ils ont besoin de dormir Big continue de ramper
Bullets heat-seeking
– sous les balles chercheuses de têtes
Casualties need treating
– Les dommages ont besoin de traitements
Dumb rappers need teaching
– les rappeurs idiots ont besoin d’apprendre
Lesson A – don’t fuck with B-I, that’s that
– Leçon A – ne pas blaguer avec B-I, c’est ça déjà
Oh I, thought he was wack, Oh come come now
– Oh, J’ai pensé qu’il était délirant, Oh allons, allons !
Why y’all so dumb now, hunt me or be hunted
– pourquoi vous tous êtes si idiots maintenant, chassez-moi ou soyez chassés
I got three hundred and fifty-seven ways
– J’ai 357 manières
To simmer saute, I’m the winner all day
– de vous faire sauter, je suis le gagnant tous les jours
Lights get dimmer down Biggie’s hallway
– Les lumières étaient plus ombrées dans le corridor de Biggie
My forte causes Caucasians to say
– Ma présence pousse les blancs à dire
He sounds demented, car weed scented
– Il paraît dément, l’herbe est le parfum de sa voiture
If I said it, I meant it
– si je le dis, j’y crois
Bite my tongue for no one
– je ne me mords pas la langue pour quiconque / je ne reviens pas sur mes décisions
Call me evil or unbelievable
– appelez moi Diable ou incroyable

[Hook]

[Verse 3]
Buck shots out the sun roof of Lexus Coupes
– ? tirs hors du toit ouvrant de la Lexus Coupes
Leave no witnesses, what you think this is
– ne laisse aucun temoin, que crois tu que ce soit
Ain’t no amateurs here, I damage and tear
– il n’y a pas d’amateur ici, je détruis et déchire
MC’s fear me, they too near not to hear me
– Les MC ont peur de moi, ils sont trop proches pour ne pas m’entendre
Clearly, I’m the triple beam dream
– Clairement,  je suis la triple poutre de leurs rêves ?
One thousand grams of uncut to the gut
– 1000 grammes de coke pure dans les couilles
It seems fucked up, the way I touched up the grill
– ça paraît foutu, la manière dont je ?
Trying to play guerilla, when you ain’t no killer
– essayant de jouer les gangsters, quand tu n’es pas un tueur
The gat’s by your liver, your upper lip quiver
– Les Gat sur ton foe, ta lèvre supérieure tremble
Get ready to die, tell God I said hi
– prépare-toi à mourir, Dis à Dieu que je lui dis Coucou
And throw down some ice, for the nicest MC
– et jette quelques bijoux en diamant pour le MC le plus gentil
Niggas know the steelo, unbelievable
– Les négros connaissent le style, incroyable

 

 

 

 

 

 

 

17. Suicidal thoughts
[Intro: Puff Daddy]
Hello, aw shit nigga, what the fuck time is it
– Coucou, merde negro, quelle heure est-il ?
Oh goddamn, nigga do you know what time it is
– Oh putain, negro tu sais quelle heure il est
Aw shit, what the fuck is going on
– Merde, que se passe-t-il ?
You alright, nigga what the fuck is wrong with you
– Tu vas bien, negro qu’est-ce qui ne tourne pas rond avec toi ?

When I die, fuck it I wanna go to hell
– quand je mourrai, merde, je veux aller en enfer
Cause I’m a piece of shit, it ain’t hard to fucking tell
– car je suis une merde, ce n’est pas difficile à dire
It don’t make sense, going to heaven with the goodie-goodies
– cela n’est pas sensé, aller au paradis avec des sachets de cadeaux / benêts
Dressed in white, I like black Timbs and black hoodies
– habillé en blanc, j’aime les timberland noirs et les capuches noires
God’ll prolly have me on some real strict shit
– Dieu va probablement avoir des règles très strictes
No sleeping all day, no getting my dick licked
– Pas moyen de dormir toute la journée, d’avoir ma bite lechée
Hanging with the goodie-goodies lounging in paradise
– traînant avec des benêts ? logeang au paradis
Fuck that shit, I wanna tote guns and shoot dice
– Merde, je veux porter des armes et jouer aux dés
(You talking some crazy shit now, nigga)
– tu dis des choses folles merde maintenant negro
All my life I been considered as the worst
– toute ma vie j’ai été considéré comme le pire
Lying to my mother, even stealing out her purse
– mentant à ma mère, volant même dans son porte-monnaie
Crime after crime, from drugs to extortion
– crime après crime, des drogues à l’extorsion
I know my mother wished she got a fucking abortion
– je sais que ma mère souhaitait avoir un putain d’avortement
She don’t even love me like she did when I was younger
– elle ne m’aime même pas comme elle m’aimait quand j’étais plus jeune
(Get a hold of yourself nigga)
– reprends-toi negro
Sucking on her chest just to stop my fucking hunger
– tetant pour arrêter ma putain de faim
I wonder if I died, would tears come to her eyes
– Je crois que si je meurs, les larmes ne viendraient pas à ses yeux
Forgive me for my disrespect, forgive me for my lies
– pardonne-moi pour le manque de respect, excuse moi pour mes mensonges
My baby mother’s eight months, her little sister’s two
– La fille de ma mère a 8 mois, sa petite soeur aussi
Who’s to blame for both of them
– qui est à plaindre pour les deux ?
(Naw nigga, not you
– Non negro pas toi
I swear to God I want to just slit my wrists and end this bullshit
– Je jure je veux juste me couper les poignets et arrêter cette merde
Throw the Magnum to my head, threaten to pull shit
– Braquer le Magnum sur ma tête et menacer d’appuer merde
(Nigga what the fuck)
– Negro, qu’est ce qu’il y’ a
And squeeze, until the bed’s completely red
– et appuyer, jusqu’à ce que le lit soit complètement rouge
(It’s too late for this shit)
– c’est trop tard pour cette merde
I’m glad I’m dead, a worthless fucking buddha head
– Je suis content d’être mort, une putain de tête de bouddha sans grand intérêt
The stress is building up, I can’t
– Le stress monte, je ne peux pas
(Yo, I’m on my way over there man)
– Yo, je suis sur le chemin vers chez toi, vieux
I can’t believe suicide’s on my fucking mind, I wanna leave
– Je ne peux pas croire que le suicide soit dans mon esprit, je veux m’en aller
I swear to God I feel like death is fucking calling me
– Je jure je sens que la mort m’appelle
Naw you wouldn’t understand
– Non tu ne pourrais pas comprendre
(Nigga talk to me please, man)
– Negro parle pour me faire plaisir, vieux
You see it’s kinda like the crack did to Pookie, in New Jack
– tu vois c’est comme si ce que le crack a fait à Pookie, dans New Jack
Except when I cross over, there ain’t no coming back
– sauf quand je trépasserai, il n’y a pas de retour
(Yo, I’mma call you when I get in the car)
– Yo je vais t’appeler quand je suis dans la voiture
Should I die on the train track, like Ramo in Beatstreet
– Devrais-je mourir dans le train, comme Ramo dans Beatstreet
People at the funeral fronting like they miss me
– les gens à mon funéraille faisant comme si je les manque
My baby momma kissed me but she glad I’m gone
– Ma fille / mère ? m’embrassant mais contente que je sois parti
(Put your girl on the phone, nigga)
– Passe moi ta fille, negro
She knew me and her sister had something going on
– Elle me connaissait et sa soeur a quelque chose en cours
I reach my peak, I can’t speak
– Je suis sur le point de rupture, je ne peux plus parler
(Yo, you listening to me motherfucker)
– Yo, tu m’écoutes fils de pute
Call my nigga Chic, tell him that my will is weak
– Appele mon negro Chic, dis lui que ma volonté est faible
(Eyo c’mon nigga)
– Eyo allez negro
I’m sick of niggas lying, I’m sick of bitches hawkin’
– Je suis malade des negros qui mentent, je suis malade des salopes qui me chassent
Matter of fact, I’m sick of talking
– en fait, je suis fatigué de parler
(BANG)
– Bang

[Puff Daddy]
Ayo Big, ayo Big
– Ayo Big, ayo Big

[Outro]
*Heartbeat slowing*
– le pouls se fait lent
Please hang up, and try your call again
– Svp, raccrochez, et faites un autre essai

 

 

 

 

 

 

Ready to die

 

 

 

 

Pourquoi traduire ces textes ?

 

Traduction de textes de rappeurs américains. Pour la bonne raison qu’il circule sur Internet que Booba serait juste un type qui traduisait les textes de Biggie, 2pac, Nas, Mobb Deep. Comme personne ne se gêne pour faire la lumière sur cette polémique et comme je considère Booba comme le meilleur lyriciste de tous les genres musicaux confondus et francophones, je crois qu’il est de l’intérêt collectif d’apporter une réponse à ces accusations de plagiat.

 

Si vous repérez une punchline qui aurait été plagiée par Booba ou un autre rappeur français, faites-le moi savoir !

 

 

 

Osez le bon sens !

YDM

Be the first to comment on "Notorious BIG : album Ready to die – Traduction française"

Leave a comment