Nigerian Anthropologist, Dr. Ogbu Proves Negroes Я Lazy

L’anthropologue nigérian, Dr. Ogbu prouve que les noirs sont paresseux

Sujet de la vidéo : Les parents noirs américains devraient se sentir concerner par l’éducation de leurs enfants.

J’ai découvert cette vidéo sur Internet d’un afro-américain qui ose dire sa vérité sur l’échec scolaire des enfants noirs à l’école.

Le message est assez percutant et ne mérite aucun autre commentaire.

Je l’ai immédiatement traduit pour que vous puissiez en profiter. J’aurais aimé le faire directement sur la vidéo mais je n’ai pas encore l’autorisation du propriétaire.

Dr_John_Ogbu.bmp

Traduction (soyez indulgents)
Vidéo ajoutée par tmotofga le 22 nov. 2010

0:01 – Salut, les gars, TMark de retour pour notre temps de conduite.

– Maintenant, je peux vous dire que certains d’entre vous, qui sont déjà venus ici, ont déjà vu le titre. Si vous êtes déjà énervés, allez ailleurs car je ne veux pas l’entendre.

– Un ami blanc m’a demandé de donner mon avis sur ça et bien sûr, je suis content de le faire, parce qu’il ne le pourrait pas car il serait labellisé « raciste » et probablement, il serait viré.

– Le politiquement correct, pour quelque raison que ce soit, est devenu comme de la kryptonite pour les blancs… Mais aucun effet sur moi, les gars.

– Le titre de ce temps de conduite est : l’anthropologue nigérian, Dr Ogbu prouve que les noirs sont paresseux. Ok, laissez-moi vous conter cette histoire.

– L’histoire se déroule dans une école de province, Shaker heights. Les parents noirs allaient dans cette ville car ils voulaient mettre leurs enfants dans de bonnes écoles car cette province était réputée d’avoir un système éducatif performant, du primaire jusqu’au lycée.

1:48 – Le problème était que pour des raisons bizarres, les noirs étaient moins doués scolairement que leurs camarades blancs. Les élèves blancs en moyenne avaient 3.45 GPA (moyenne pondérée cumulée), les noirs étaient juste à 1.9.

Alors, les parents noirs, soupçonneux, se demandaient ce qui se passe. Était-ce du racisme ? Était-ce que les noirs étaient juste plus nuls que les autres et incapables d’apprendre ? Ils voulaient savoir ce qui se passe.

– Le rectorat n’avait pas de réponses pour eux. Ils ne pouvaient pas expliquer ce phénomène par contre, ils les ont assurés qu’il n’ y’ avait aucune discrimination raciale. Alors, que se passait-il ?

2:33 – Alors, un des parents s’est mis en relation avec le professeur de UCLA Berkeley, un anthropologue. Son nom était le professeur John Ogbu. Et il avait étudié de nombreux groupes dans le cadre de ses recherches. Ils voulaient qu’il étudie leur cas et qu’il leur explique pourquoi les élèves noirs étaient moins bons que les blancs.

– Il leur a dit grosso modo, qu’il était un chercheur et non une assistante sociale. Il faudrait qu’il fasse des recherches pour savoir ce qui allait.

– Et donc, ce parent s’est associé à d’autres parents et ils sont allés voir les dirigeants de l’école, qui ont accepté d’accueillir ce type pour ces recherches, car ils voulaient savoir ce qui se passait, ne voulant pas être accusés de discriminations raciales; et les parents voulaient à tout prix comprendre ce qui se passait, refusant d’accepter le fait que leurs enfants étaient inférieurs scolairement aux blancs.

– Donc, ils ont accepté que ce type vienne. Déjà, gardez à l’esprit que certains parents étaient énervés par les journaux qui parlaient déjà de leur situation, publiquement. Ils étaient énervés que cette situation soit exposée au grand public, cela ne leur plaisait pas.

– Et parfois, les gars, vous devez mettre le feu pour pousser les gens à se bouger le cul et faire quelque chose. Comme c’était exposé au public et irréfutable, ils ont dû l’accepter et faire quelque chose. L’info est arrivée au Dr Ogbu.

– Dr Ogbu arrive, cela se passe en 1997 et les parents lui accordent un accès total à leurs enfants. Il observe un nombre incalculable de cours en classe de la maternelle jusqu’au lycée. Cette étude a duré plus de 9 mois.

4:44 – A la fin, il est prêt pour donner les résultats. Et, les gars, ils n’étaient pas contents.

– Il a admis que, quoiqu’il ait quelques… quelques ressentiments raciaux dans quelques endroits de Shaker Heights, ce n’est pas … ce n’est pas la raison pour laquelle ces élèves étaient moins doués que les autres blancs.

– Il leur a révélé que la raison était… l’attitude. Le ressentiment scolaire pour apprendre. Qu’a-t-il dit ?

– Il a dit que l’attitude de la plupart de ces noirs notamment ceux qui échouaient, était qu’ils pensaient que dans le but de réussir dans les études, ils devaient essayer de jouer les blancs. Essayer de jouer les blancs.

– Il a dit que plusieurs parents mettaient peu ou pas d’effort pour s’assurer que leurs enfants faisaient leurs devoirs à la maison. la plupart des enfants participaient peu ou pas du tout aux devoirs de maison.

– Et il a dit que le plus important était qu’ils étaient paresseux quand il s’agissait de faire ce qu’il fallait faire pour réussir. car il y’ avait des enfants qui réussissaient. Mais le groupe des enfants qui ne réussissaient pas, il pensait que c’était cela la raison majeure : peu ou pas d’envie à essayer de réussir.

6:56 – Maintenant, je vais partager quelques infos personnelles avec vous. Je suis allé… je suis sorti d’une école à dominante blanche. Il y’ avait un élève noir appelé Chill. Excellentissime (A, classification des notes américaines).

– Il ne me souvient pas de l’avoir jamais vu porter un cahier à l’école. Et pourtant il était excellent. et je crois qu’il a eu une bourse pour Harvard. Il y’ avait aussi un autre camarade de classe dont je ne souviens plus du nom … et ce frère n’a pas seulement un diplôme en médecine mais aussi, un doctorat en droit. Il est avocat.

– Par conséquent, je sais que, pari pris, si tu mets l’effort, tu peux y arriver. Mon propre père était excellent du début de sa scolarité jusqu’à son master. Tout le long de sa scolarité, au sommet.

– Les autres se moquaient à propos de cela, il allait à l’école avec un carnet dans la poche arrière de son pantalon. Ils ne lisaient même pas les livres.

8:01 – Donc, nous pouvons y être. J’avais un instructeur, …….., il m’a dit quand j’étais dans l’armée… je ne sais pas comment tu as fait … tu as raté la plupart des cours et tu as réussi à être le meilleur. Je veux en venir à… Quand tu mets les efforts pour faire ce que tu veux, …

– Quand j’étais un enfant, j’avais l’habitude d’être testé… on m’appelait cerveau, …., l’homme professeur, pourquoi tu essaies de parler blanc ? tu sais, de temps en temps, on se fait avoir par le slang, je dis des choses comme Yo, ManEh, vieux ! Sors ton cul de ma maison, … Je sais que c’est « ton »… Et quand j’écris, j’écris correctement… J’essaie de respecter dans les règles grammaticales… quand je dis des choses comme « Get y’r butt out of here« … ou « Y’r« … Je vois des gens qui croient que c’est le mot « Your« … comme s’ils disaient « get your butt out of here »… Ils ne savent pas que c’est « You are » où « You » est la conjonction de You et are…Ils ne le savent même pas…

– C’est une chose de parler de cette façon mais es-tu capable de communiquer en écrivant ? Sais-tu ce que ça signifie vraiment ? Il y’a plusieurs d’entre nous qui ne savent pas car nous n’essayons pas d’apprendre comment nous pensons cette information … Paresse …

9:27 – Et vous voulez savoir à qui s’est la faute ? … Les foutus parents… Putain de parentalité… Je ne sais pas pour la plupart d’entre vous, mais quand moi je ramenais de mauvaises notes à la maison, ma mère me tapait… C’est comme cela que c’était…

– Vous savez, si les parents ne se mobilisent pas pour leurs enfants, c’est ce qu’on obtient. Et c’est ce que les études de ce type ont montré… ils étaient paresseux… Est-ce que je dis que les noirs sont incapables d’être de bons élèves ? Non, pas du tout ! Le disait-il lui ? Non, pas du tout ! …

– Il disait qu’il y’ avait des parents paresseux qui n’étaient pas engagés dans le travail que devaient faire leurs enfants à l’école… A cause de ce sentiment anti-éducatif qui semblait être prégnant dans la communauté noire.

– Si tu essayes d’étudier ou de réussir, tu essayes de faire blanc. Vous viendrez sur Youtube gueuler… commentant mes vidéos avec des… c’est de l’éducation de blancsC’est de l’éducation de blancs … Que dois-je faire avec ça ! Écouter ça !

10:00 – J’ai entendu des gens dire que … Gars tu sais, ton concept de la profondeur de l’homme est euro-centré… Quoi ? Aimer vos enfants est euro-centré ? Vous voulez me dire que les noirs n’aiment pas leurs enfants en plus ? ….. je suis un peu excité avec ça … Je vois tellement de choses qui me sidèrent.. Donc, mes amis, …

– Mon point de vue, j’en ai parlé, et j’en suis désolé…Les foutus parents … Les vôtres peuvent être des gens bons mais ils peuvent encore être de « mauvais » parents. Et c’était ça le cas de Shaker Heights…

– Et voici l’épilogue, quand le type est rentré en Californie, l’un des parents est allé aux médias et a dit qu’il était l’équivalent intellectuel d’un Clarence Thomas

– Allez, pensez-y ! TMark

Ne pas comprendre la langue anglaise vous sépare de tout un monde !

C’est devenu une telle évidence au fil de ma traduction des propos de ce prédicateur. On passe à côté d’un monde d’informations.

C’est vrai, aujourd’hui, le fait de ne pas parler anglais nous fait passer à côté de travaux, d’auteurs intéressants, de livres et d’enseignements. Le français est limitatif. Le nombre de vidéos en anglais qui mériteraient d’être traduites est astronomique. Avec le français, on vit réellement couper du monde, c’est fou !

Ne pas parler anglais, c’est être myope. Définitivement. Avoir des chercheurs qui ne touchent pas une bille dans cette langue me semble finalement préoccupant. Il existe tout un monde qui nous échappe (enfin, qui vous échappe) là-dehors. Est-il intéressant ? Je ne sais pas, à vous de voir.

Osez le bon sens !

YDM

Be the first to comment on "Nigerian Anthropologist, Dr. Ogbu Proves Negroes Я Lazy"

Leave a comment