Nasdrovia !

A cette époque hyper-crade, je le crains
J’ai fait un serment d’hypocrite
Je vivrai assez longtemps pour voir disparaître le CRAN
Comme le CRIF
Négro, j’ai les crocs
Quand je vois ces élevages d’autruches
Je prie pour une vacherie de Frêche
Et j’emmerde la LICRA
Je prépare la paix avec un parabellum
En écoutant Battery de Metallica
Fier de les laisser se complaire dans leurs plaintes
Leurs arguments apocryphes
Car règne l’ultima ratio regum
N’en doutes point

Nous avons quitté Goré pour Auschwitz
Comme nos ex-maîtres d’Orient
Amateurs de raï et de raies
J’ai quitté l’Afrique pour une vie dorée
Crois-moi
C’est naze d’où je viens
C’est pire où je vais
Je n’aspire à rien qu’à ma paie
Donc je n’astique qu’un pieu, le mien
Dans mon canapé
Et je laisse l’américain
Inspirer le monde avec sa canne à pêche

Je ne crains plus la guerre
Depuis que Tsahal l’a faite sous Valium
Chirurgicale et exsangue
La mort est belle sous les oliviers
La terreur est un viol d’opprimés
Qu’ils mettent des condoms
Et ils parleront peut-être de résistants
Au vingt-heures d’Harry Poivre Shalom
Et puisqu’il ne doit en rester qu’un
J’espère que ce sera le bon
Que cette terre lui soit légère !
Pour l’instant, ça va bien à Megève
Encore mieux à Pékin

J’ai du Nas dans la gova
Et même du Booba
Un pack de bières sur le siège arrière
Et un peu de la vodka
Par conséquent, ♫ jusqu’ici, tout va bien* ♫
Rejoins-moi et sers-nous un verre
Que je me noie dans la Volga
Négro, j’ai déjà un anus
Je refuse d’avoir aussi un vagin
Cette réalité est une souffrance
Et il n’y’a que l’alcool qui me soulage
De ces maux, alors j’en abuse
Trinquons pour la France
Afin qu’elle cesse de ployer sous l’âge

La pauvre
Elle crie sa déchéance
Elle est en location-gérance
Depuis qu’elle a perdu son pucelage
Sur l’autel de la repentance
Elle souffre de ses dépendances
La pauvre
Buvons pour la France
A la France, négro !

Nasdrovia !

Be the first to comment on "Nasdrovia !"

Leave a comment