Nas : album Illmatic – traduction française

Nas – Illmatic

 

Tous les textes ont été récupérés sur le site Rapgenius.

 

 

 

 

 

1. Genesis

Street’s disciple, my raps are trifle
– disciple de la rue, mes textes sont des fadaises ?
I shoot slugs from my brain just like a rifle
– je tire des balles de mon cerveau juste comme une rifle (un fusil)
Stampede the stage, I leave the microphone split
– débandade sur la scène, je laisse le microphone fendu
Play Mr. Tuffy while I’m on some Pretty Tone shit
– Joue Mr Tuffy pendant que je suis sur un Pretty Tone de merde
Verbal assassin, my architect pleases
– assassin verbal, mon architecture plaît ?
When I was 12, I went to…
– quand j’avais 12 ans, je suis allé

[Hector]
And you’re sitting at home doing this shit
– et tu es assis à la maison faisant cette merde
I should be earning a medal for this
– je devrais gagner une médaille pour ça
Stop fuckin’ around and be a man, there ain’t nothin’ out here for you
– arrête de traîner et sois un homme, il n’y a rien là dehors pour toi

Zoro:
Oh yes there is…this
– oh oui il y’a … ça

[Jungle]
Yo, Nas, yo what the fuck is this bullshit on the radio son
– yo, Nas, c’est quoi cette merde à la radio

[Nas]
Chill chill, that’s the shit God, chill
– frisonne, c’est la merde de Dieu (d’un autre rappeur)

[AZ]
Aiyyo yo, pull down the shade, man
– aiyyo yo, sors de l’ombre, vieux
Let’s count this money, nigga
– comptons cette argent, negro
Ayeo Nas, put the Jacksons and the Grants over there
– ayeo Nas, mets les Jacksons et les Grants (billets de banque US) là-bas
You know what I’m sayin’
– tu sais de quoi je parle
Cause we spendin’ the Jacksons
– car nous défensons les Jacksons
You know how we get down baby
– tu sais comment on se détend bébé

[Nas]
True, true
– vrai, vrai

[Jungle]
Nas, yo Nas, man shit is mad real right now in the projects
–  nas, Nas, la merde de l’homme est follement réelle, maintenant dans les HLM
For a nigga yo, word to mother
–  pour un negro, mot à la mère (sur la tête de ma mère) ?
All them crab-ass rappers
– tous ces rappeurs gangsters
Be comin’ up to me, man word to mother man
– qui viennent me voir, vieux sur la tête de ma mère vieux ?
I think we need to let them niggas know it’s real man
– je crois que nous avons besoin de faire savoir à ces negros que c’est réel, vieux

[Nas]
True indeed, knamsayin’, but when it’s real you doin’ this
– définitivement vrai, ?, mais quand c’est réel tu le fais ça
Even without a record contract, knamsayin’
– même sans un contrat d’un label

[AZ]
No question
– aucune question

[Nas]
Been doin this since back then
– faisant cela depuis longtemps

[Jungle]
No doubt
– sans aucun doute

[AZ]
I’m sayin’ regardless how it go down we gone keep it real
– je dis que peu importe ce que cela donnera, nous allons continuer
We tryin’ to see many mansions and, and Coupes kid
– nous essayons de voir plusieurs manoirs et et Coupes (voiture Lexus), garçon

[Nas]
No doubt, we gon keep it real, true, true
– sans aucun doute, on va garder cela réel, vrai, vrai ( nous allons avancer)

[Jungle]
Aiyyo where’s Grand Wizard and Mayo at man
– où est Grand Wizard et Mayo ?
Takin’ niggas a long time, man
– cela met du temps pour les negros, vieux

[Nas]
Who got the Phillies, take this Hennessy
– qui a les cigares, prend ce Hennessy

[AZ]
Aiyyo Dunn
– Dunn
C’mon, c’mon, man stop wavin’ that man
– Allez, allez, vieux arrête de montrer ça, vieux
Stop pointin’ that at me Dunn, take the clip out
– arrête de pointer ça sur moi Dunn, retire le chargeur

[Nas]
Nigga alright but take this Hennessey man
– Ok negro mais prend ce Hennessey

[AZ]
I’m sayin’ take the clip man, c’mon, take it out
– je dis retire le chargeur, allez, retire le

[Nas]
Light them Phillies up man, niggas stop fuckin’ burnin’ Phillies man
– allume les cigares, les negros arrêtent de brûler les cigares, vieux
Light some Phillies up then
– allume des cigares

[Jungle]
Pass that henrock, pass that henrock, nigga, act like you know
– passe ce Hennessy, negro, agis comme tu sais

[AZ]
Yo, we drinkin’ this straight up with no chaser
– yo, nous buvons cela directement sans aucune autre boisson en plus
I ain’t fuckin’ with you nigga
– je ne m’amuse pas avec toi, negro

[Nas]
I’m saying though man
– je dis tout de même vieux

[AZ]
What is it, what is it baby
– c’est quoi ça, c’est quoi ça bébé

[Jungle]
What is it Son, what is it
– c’est quoi ça Fils

[AZ]
You know what time it is
– tu sais quelle heure il est

[Nas]
I’m saying man, ya know what I’m saying
– je dis vieux, tu sais ce que je dis
Niggas don’t listen man, representin’ it’s Illmatic
– les negros n’écoutent pas, vieux, représentant c’est Illmatic

 

 

 

 

 

 

2. NY state of mind

Straight out the fucking dungeons of rap
– Droit sorti du putain de donjons du rap
Where fake niggas don’t make it back
– où les faux negros n’ y arrivent pas
I don’t know how to start this shit, yo
– je ne sais pas comment commencer cette merde

[Verse 1]
Rappers, I monkey flip em with the funky rhythm
– Les rappers, je les fais passer (mouvement de catch) avec le rythme funky
I be kicking, musician, inflictin’ composition
– je serai entrain de frapper, musicien, infligeant des compositions de douleurs
Of pain I’m like Scarface sniffin cocaine
– je suis Scarface sniffant de la coke
Holding an M-16, see with the pen I’m extreme, now
– tenant un M-16, regarde avec le stylo je suis extrême, maintenant
Bullet holes left in my peepholes, I’m suited up in street clothes
– les trous de balles laissés sur mes gars (people, les gens), je suis habillé avec les fringues de la rue
Hand me a nine and I’ll defeat foes
– tend moi un 9mm et je défierai mes ennemis
Y’all know my steelo with or without the airplay
– vous savez tous que mon style, avec ou sans diffusion radio
I keep some E&J, sitting bent up in the stairway
– je garde du E&J  (marque alcool), assis courbé dans les escaliers
Or either on the corner betting Grants with the cee-lo champs
– ou dans un coin pariant des Grants (50 dollars) avec le jeu de dés
Laughing at baseheads trying to sell some broken amps
– me moquant des fumeurs de cracks essayant de vendre des amplis cassés
G-packs get off quick, forever niggas talk shit
– Paquets de drogue se vendent rapidement, pour toujours, les negros racontent de la merde
Reminiscing about the last time the Task Force flipped
– se souvenant de la dernière fois quand le GIGN a débarqué
Niggas be running through the block shootin’
– les negros couraient à travers le bloc tirant
Time to start the revolution, catch a body, head for Houston
– temps de démarrer la revolution, tuer quelqu’un, filer à Houston
Once they caught us off-guard, the Mac-10 was in the grass and
– une fois qu’ils nous ont pris par surprise, le Mac-10 était parterre et
I ran like a cheetah with thoughts of an assassin
– j’ai couru comme un singe avec des pensées d’un assassin
Pick the Mac up, told brothers, « Back up, » the Mac spit
– ramassé le Mac, dit aux frères, reculez/baissez-vous, le Mac a craché
Lead was hitting niggas, one ran, I made him backflip
– un flic frappait les negros, un autre a couru, je lui ai fait faire un saut arrière
Heard a few chicks scream, my arm shook, couldn’t look
– j’ai entendu des filles crier, mon bras fut secoué, je ne pouvais pas regarder
Gave another squeeze, heard it click, « yo, my shit is stuck »
– j’ai tiré une autre rafale, entendu un clic, yo, mon arme est enraillé
Try to cock it, it wouldn’t shoot, now I’m in danger
– j’ai essayé de le recharger, il ne pouvait plus tirer, maintenant je suis en danger
Finally pulled it back and saw 3 bullets caught up in the chamber
– finalement j’ai retiré la culasse et vu 3 balles coincées dans la chambre
So now I’m jetting to the building lobby
– donc mainteant je file dans le lobby du building
And it was filled with children probably couldn’t see as high as I be
– et il était plein d’enfants qui probablement ne pouvaient pas voir combien j’étais excité
(So what you saying?) It’s like the game ain’t the same
– donc qu’est ce que tu dis c’est comme le jeu, ce n’est pas le même
Got younger niggas pulling the triggers, bringing fame to their name
– nous avons de plus jeunes negros qui appuyent sur la détente, se faisant une réputation
And claim some corners, crews without guns are goners
– et reclamer des coins, les équipes sans armes sont des morts vivants
In broad daylight, stickup kids: they run up on us
– dans la lumière du jour, enfants collants : ils ont couru vers nous
45’s and gauges, Macs, in fact
– des 45 et des fusils à pompe, des Macs en fait
Same niggas will catch a back-to-back, snatching your cracks in black
– les même negros vont choper un ?, volant ton crack en noir ?
There was a snitch on the block getting niggas knocked
– il y avait une balance dans le quartier qui faisait arrêter les negros
So hold your stash ’til the coke price drop
– donc garde ton argent jusqu’à ce que le prix de la coke chute
I know this crackhead who said she’s got to smoke nice rock
– je connais cette droguée qui a dit qu’elle allait fumer du bon caillou
And if it’s good, she’ll bring you customers in measuring pots
– et si c’est bon, elle t’emmenerait beaucoup de clients
But yo, you gotta slide on a vacation, inside information
– mais, il faut te terrer car une balance
Keeps large niggas erasin’ and their wives basin’
– fait éliminer les negros et leurs femmes seules
It drops deep as it does in my breath
– C’est profond comme cela longe mes poumons
I never sleep, cause sleep is the cousin of death
– je ne dors jamais car le sommeil est le cousin de la mort
Beyond the walls of intelligence, life is defined
– au-delà des murs de l’intelligence, la vie est définie
I think of crime when I’m in a New York state of mind
– je pense au crime quand je suis dans un état d’esprit de New York

[Hook]
New York state of mind
– état d’esprit New York

[Verse 2]
Be having dreams that I’m a gangsta; drinking Moets, holding Tecs,
– je fais des rêves où je suis un gangster: buvant du Moet, tenant des Tec
Making sure the cash came correct, then I stepped
– m’assurant que l’argent rentre correctement, puis je vais
Investments in stocks, sewing up the blocks to sell rocks
– investir à la bourse, contrôlant les quartiers pour vendre du crack
Winning gunfights with mega-cops
– gagnant les échanges de coups de feu avec des grands flics
But just a nigga walking with his finger on the trigger
– mais je suis juste un negro qui marche avec le doigt sur la détente
Make enough figures until my pockets get bigger
– vendre un max jusqu’à ce mes poches soient plus bombées
I ain’t the type of brother made for you to start testin’
– je ne suis pas le type de frère que tu aurais envie de tester
Give me a Smith and Wesson, I have niggas undressin’
– donne moi un smith et wesson, je déshabillerai des négros
Thinking of cash flow, buddah and shelter
– pensant à l’argent, Bouddha ? et un toit
Whenever frustrated, I’m a hijacked Delta
– quand je suis frustré, je suis un Delta détourné
In the P.J.’s, my blend tape plays, bullets are strays
– Dans la cité, ma cassette joue, les balles errent
Young bitches is grazed, each block is like a maze
– de jeunes salopes sont touchées, chaque quartier est comme un labyrinthe
Full of black rats trapped, plus the Island is packed
– rempli de rats noirs piégés, en plus la prison de Rhode Islan est pleine
From what I hear in all the stories when my peoples come back, black
– D’après ce que j’entends dans toutes ces histoires quand mes gars reviennent, noirs
I’m living where the nights is jet-black
– je vis où les nuits sont plus sombres ?
The fiends fight to get crack I just max, I dream I can sit back
– les drogués luttent pour avoir leur crack, je me repose, je rêve de me retirer
And lamp like Capone, with drug scripts sewn
– et profiter de la vie comme Capone, avec les écrits sur la drogue cousus ?
Or the legal luxury life, rings flooded with stones, homes
– ou la vie de luxe legale, les bagues serties de bijoux, des maisons
I got so many rhymes I don’t think I’m too sane
– j’ai tellement de rimes que je ne crois pas être sain
Life is parallel to Hell but I must maintain
– la vie est parallèle à l’enfer mais je dois me maintenir
And be prosperous, though we live dangerous, cops could just
– et être prospère, même si nous vivons dangereusement, les flics pouvaient juste
Arrest me, blaming us, we’re held like hostages
– arrêtez moi, accusez moi, nous sommes arrêtés comme des otages
It’s only right that I was born to use mics
– c’est seulement vrai que je suis né pour utiliser les micros
And the stuff that I write is even tougher than dykes
– et les trucs que j’écris sont plus solides que les digues
I’m taking rappers to a new plateau, through rap slow
– j’emmène les rappeurs dans une nouvelle dimensin, à travers le rap lent
My rhymin’ is a vitamin held without a capsule
– mon style est une vitamine tenue sans capsule
The smooth criminal on beat breaks
– le tueur silencieux sur le beat débarque
Never put me in your box if your shit eats tapes
– ne me met jamais dans ton ghetto blaster si ta merde détruit les cassettes
The city never sleeps, full of villains and creeps
– la cité ne dort jamais pleine de méchants et de voyous
That’s where I learned to do my hustle had to scuffle with freaks
– c’est là où j’ai appris à rapper, je devais me bagarrer avec les monstres
I’m an addict for sneakers, 20’s of buddah and bitches with beepers
– je suis obsédé des baskets, billets de 20 dollars et les salopes avec des bipers
In the streets I can greet ya, about blunts I teach ya
– dans les rues je peux te saluer, à propos des joints, je peux t’enseigner
Inhale deep like the words of my breath
– à inspirer profondément comme les mots de ma respiration
I never sleep, cause sleep is the cousin of death
– je ne dors jamais car le sommeil est le cousin de la mort
I lay puzzle as I backtrack to earlier times
– je suis confus quand je repense aux temps passés
Nothing’s equivalent to the New York state of mind
– rien n’est équivalent à l’esprit de New York

[Hook]

 

 

 

 

 

 

3. Life’s a bitch

[Intro]
Ayo what’s up what’s up let’s keep it real son (AZ)
– Ayo qu’est-ce qu’il y’a, reste conscient, fils
Count this money, you know what I’m saying?
– compte cet argent, tu vois de quoi je parle
Yeah yeah (Nas)

Ayo put the Grants (50$) over there in the safe you know what I’m sayin’
– mets les Grants par là dans le coffre tu sais de quoi je parle
Cause we spendin’ these Jacksons
– car nous allons dépenser ces Jacksons (20$)
The Washingtons go to wifey, you know how that go
– Les Washingtons (5$) vont à la femme, tu sais comment ça marche
I’m saying, that’s what this is all about right?
– je dis, il ne s’agit que de ça ?
Clothes, bankrolls, and hoes you know what I’m saying?
– les habits, les billets, et les salopes tu sais de quoi je parle
Yo then what man, what? (Nas)
– alors quoi, mec, de quoi s’agit-il

[Verse 1: AZ]
Visualizing the realism of life and actuality
– Visualisant la réalité de la vie et de l’actualité
Fuck who’s the baddest, a person’s status depends on salary
– j’emmerde le plus méchant, le statut d’un homme dépend de son salaire
And my mentality is money-orientated
– et ma mentalité est orientée vers l’argent
I’m destined to live the dream for all my peeps who never made it
– je suis destiné à vivre mon rêve pour tous mes gars qui ne l’ont jamais fait
Cause yeah, we were beginners in the hood as 5 percenters
– car nous étions tous des débutants dans la cité comme des 5% ?
But something must of got in us cause all of us turned to sinners
– mais quelque chose a dû nous arriver car tous, nous avons changé en pêcheurs
Now some resting in peace and some are sitting in San Quentin
– maintenant certains reposent en paix et d’autres sont assis à la prison de San Quentin
Others such as myself are trying to carry on tradition
– les autres comme moi essayent de diffuser la tradition
Keeping this Schefervescent street ghetto essence inside us
– gardant l’essence de cette rue du ghetto Schefer effervescente ? en nous
Cause it provides us with the proper insight to guide us
– car cela nous donne une meilleure vision pour nous guider
Even though, we know somehow we all gotta go
– même si, nous savons toutefois que nous allons tous y passer
But as long as we leaving thieving, we’ll be leaving with some kind of dough
– mais aussi longtemps que nous vivrons en volant, nous vivrons avec un peu d’argent
So, until that day we expire and turn to vapors
– donc, jusqu’au jour où nous expirons et devenant vapeurs/poussière ?
Me and my capers will be somewhere else stacking plenty papers
– moi et mes voyous serons ailleurs se faisant beaucoup d’argent
Keeping it real, packing steel, getting high
– restant conscients, portant des arme, fumant
Cause life’s a bitch and then you die
– car la vie est une salope et puis tu meurs

[Hook: AZ]
Life’s a bitch and then you die
– la vie est une salope et puis tu meurs
That’s why we get high
– c’est pour cela que nous fumons
Cause you never know when you’re gonna go
– car tu ne sais jamais quand tu t’en iras
Life’s a bitch and then you die
– la vie est une salope et puis tu meurs
That’s why we puff lye
– c’est pour cela que nous fumons des joints
Cause you never know when you’re gonna go
– car tu ne sais jamais quand tu t’en iras

[Verse 2: Nas]
I woke up early on my born day, I’m 20, it’s a blessing
– je me suis levé tôt le jour de mon anniversaire, j’ai 20 ans, c’est une bénédiction
The essence of adolescence leaves my body, now I’m fresh and
– l’essence de l’adolescence a quitté mon corps, maintenant je suis frais et
My physical frame is celebrated cause I made it
– ma personne est célébrée car j’ai reussi/ je l’ai fait
One quarter through life some Godly-like thing created
– un quart de siècle dans la vie qu’un certain dieu a créé
Got rhymes 365 days annual plus some
– j’ai des rimes 365 jours sur 365 et quelques-uns en plus
Load up the mic and bust one, cuss while I puffs from
– j’ai branché le micro et sorti une, car pendant que je fume
My skull cause it’s pain in my brain vein, money maintain
– de ma tête car c’est une douleur dans ma veine du cerveau, l’argent me maintient
Don’t go against the grain, simple and plain
– ne pas nager à contre-courant, simple et clair
When I was young, at this I used to do my thing hard
– quand j’étais jeune, à ce jeu, j’avais l’habitude d’exceller
Robbing foreigners, take their wallets, their jewels, and rip their green cards
– volant les étrangers, prendre leurs portefeuilles, leurs bijouex et déchirer leurs cartes vertes
Dipped to the projects flashing my quick cash and
– plongé dans le quartier en montrant mon argent rapide et
Got my first piece of ass smoking blunts with hash
– je me suis mis à fumer des joints avec du hasch
Now it’s all about cash in abundance
– maintenant c’est tout pour l’argent en abondance
Niggas I used to run with is rich or doing years in the hundreds
– les negros avec lesquels je traînais sont riches ou en prison (purgent des peines de centaines d’années)
I switched my motto; instead of saying « fuck tomorrow »
– jai changé mon slogan; au lieu de dire j’emmerde demain
That buck that bought a bottle could’ve struck the lotto
– ce con qui achetait une bouteille pouvait jouer au loto
Once I stood on the block, loose cracks produce stacks
– une fois que je me suis dressé dans le quartier, j’ai vendu du crack et produit de l’argent
I cooked up and cut small pieces to get my loot back
– je le cuisinais et le coupais en petits morceaux pour avoir mon retour d’investissement
Time is Illmatic, keep static like wool fabric
– le temps est illmatic, reste statique comme les tissus en coton
Pack a 4-matic that crack your whole cabbage
– je porte un 4-matic qui peut faire exploser toute ta tête

 

 

 

 

 

 

4. The world is yours

[Hook: Pete Rock]
Whose world is this?
– ce monde est à qui
(The world is yours, the world is yours)
– le monde est le tien
It’s mine, it’s mine, it’s mine
– c’est le mien

[Verse 1]
I sip the Dom P, watching « Gandhi » ’til I’m charged
– je déguste le Dom Perignon, regardant  Gandhi jusqu’à ce que je sois gonflé à bloc
Then writing in my book of rhymes, all the words past the margin
– puis j’écris dans mon cahier de rimes, tous les mots jusqu’à dépasser les marges
To hold the mic I’m throbbing, mechanical movement
– pour tenir un micro, je bande, mouvements mecaniques ?
Understandable smooth shit that murderers move with
– douce merde compréhensive que les meurtriers écoutent avec
The thief’s theme – play me at night, they won’t act right
– le chant du voleur – ils me jouent la nuit, ils n’agiront pas légalement
The fiend of hip-hop has got me stuck like a crack pipe
– le drogué du hip-hop m’a coincé comme une pipe à crack
The mind activation, react like I’m facing time like
– l’activation de l’esprit, réagit comme j’affronte le temps comme
« Pappy » Mason, with pens I’m embracing
– Pappy Mason avec des stylos que je tiens
Wipe the sweat off my dome, spit the phlegm on the streets
– j’essuie la sueur sur mon front, je crache le flegme des rues
Suede Timbs on my feets makes my cipher complete
– Des Timberland Suede sur mes pieds complètent le tableau
Whether cruising in a Sikh’s cab or Montero Jeep
– que je me promène dans un taxi conduit par un Sikh ou en Montero Jeep
I can’t call it, the beats make me falling asleep
– je ne peux pas l’appeler, les beats me donnent envie de dormir
I keep falling, but never falling six feet deep
– je m’endors mais jamais je ne meurs
I’m out for presidents to represent me (Say what?)
– je suis dehors pour que les présidents me representent. (que dis tu ?)
I’m out for presidents to represent me (Say what?)

I’m out for dead presidents to represent me
– je suis dehors pour que les présidents morts me représentent

[Hook]

[Verse 2]
To my man Ill Will, God bless your life
– à mon gars III Will, Dieu bénit ta vie
To my peoples throughout Queens, God bless your life
– à mes gars du Queens, Dieu bénit vos vies
I trip, we box up crazy bitches, aiming guns in all my baby pictures
– J’ai rêvé que nous tuons ces salopes folles, qui mettent des armes dans les photos des enfants
Beef with housing police, release scriptures that’s maybe Hitler’s
– embrouille avec la police, qui tendent des arrêtés d’expulsion qui pourraient être ceux d’Hitler
Yet I’m the mild, money-getting style, rolling foul
– encore je suis doux, j’ai de l’argent, je roule des joints
The versatile, honey-sticking wild golden child
– Le versatile, ?
Dwelling in the Rotten Apple, you get tackled
– demeurant dans la pomme pourrie, tu te fais interpeller
Or caught by the devil’s lasso, shit is a hassle
– ou arrêter par le lasso du diable, cette merde est toute une histoire
There’s no days, for broke days we sell it: smoke pays
– il n’y a pas de jours, pour les mauvais jours, nous la vendons : fumer paie
While all the old folks pray to Jesús, soaking their sins in trays
– alors que tous les vieux prient Jesus, noyant leurs péchés dans les plateaux
Of holy water, odds against Nas are slaughter
– de l’eau divine, les chanceux contre Nas sont tués
Thinking a word best describing my life to name my daughter
– pensant à un mot qui décrit le mieux ma vie pou nommer ma fille
My strength, my son, the star, will be my resurrection
– ma force, mon fils, l’étoile, seront ma ressurection
Born in correction, all the wrong shit I did, he’ll lead a right direction
– né dans une prison, toutes mes mauvaises choses que j’ai faites, il ira dans une bonne direction
« How you living? » Large, a broker charge – cards are mediocre
– comment tu vis ? Depensier, un courtier ? est médiocre
You flipping coke or playing spit spades and strip poker?
– tu vends de la coke ou tu joues aux cartes ? ou au strip poker ?

[Hook]

[Verse 3]
I’m the young city bandit, hold myself down single-handed
– je suis le jeune bandit de la cité, très prudent
For murder raps, I kick my thoughts alone, get remanded
– pour des textes meurtriers, je m’isole, me mets en quarantaine (détention provisoire)
Born alone, die alone, no crew to keep my crown or throne
– né seul, on meurt seul, aucune équipe pour garder ma couronne ou mon trône
I’m deep by sound alone, caved inside, 1,000 miles from home
– je suis profondément seul, vide à l’intérieur ?, à 1000 miles de la maison
I need a new nigga for this black cloud to follow
– j’ai besoin d’un nouveau negro  pour suivre ce nuage sombre
Cause while it’s over me it’s too dark to see tomorrow
– car pendant que tout est fini, il est trop sombre pour voir demain
Trying to maintain, I flip, fill the clip to the tip
– j’essaie de me maintenir, je jongle, j’ai mon chargeur bien rempli
Picturing my peeps not eating can make my heartbeat skip
– regardant mes gars qui ne mangen peut faire accélérer les battements de mon coeur
And I’m amped up, they locked the champ up, even my brain’s in handcuffs
– et je suis motivé, ils ont fermé le champion, même mon cerveau a des menottes
Headed for Indiana, stabbing women like the Phantom
– je suis parti dans l’Indiana, plantant les femmes comme le Fantôme
The crew is lamping, Big Willie style
– l’équipe est tient les murs, à la manière de Big Willie ?
Check the chip-toothed smile, plus I profile wild
– mate le sourire de la dent ébréchée, j’ai un profile méchant
Stash loot in fly clothes, burning dollars to light my stove
– de l’argent dans les vêtements ?, brûlant des dollars pour allumer mon rechaud
Walk the blocks with a bop, checking dames
– me promenant dans le quartier avec une salope, cherchant des femmes
Plus the games people play, bust the problems of the world today
– en plus des jeux que les gens jouent, débarque dans les problèmes du monde d’aujourd’hui

[Hook]

 

 

 

 

 

 

5. Hafltime

[Intro]
Check me out y’all
– Ohé
Nasty Nas in your area
– Nasty Nas est dans le coin
About to cause mass hysteria
– prêt à causer une hysterie collective

[Verse 1]
Before I blunt, I take out my fronts
– avant de fumer, je retire mes dents en or
Then I start to front; matter of fact, I be on a manhunt
– puis je commence à vendre, en fait, je suis dans une chasse à l’homme
You couldn’t catch me in the streets without a ton of reefer
– tu ne peux pas m’arrêter dans les rues sans une tonne de joints ?
That’s like Malcolm X catching the Jungle Fever
– comme Malcolm X arrêtant the Jungle Fever ?
King poetic. Too much flavor, I’m major
– roi poétique (tribun). trop de qualités, je suis le meilleur/un grand
Atlanta ain’t Brave-r, I’ll pull a number like a pager
– atanta n’est pas plus brave, je sors mon arme comme si je tapais sur un biper
Cause I’m an ace when I face the bass
– car je suis un ace quand j’affronte un beat, une basse
40-side is the place that is giving me grace
– 40-side (la rue) est l’endroit qui m’a donné cette grâce
Now wait, another dose and you might be dead
– maintenant attends, une autre dose et tu pourrais mourir
And I’m a Nike-head, I wear chains that excite the Feds
– et je suis une tête de Nike ?, je porte des chaînes qui excite les fédéraux
And ain’t a damn thing gonna change
– et rien ne risque de changer
I’mma performer strange, so the mic warmer was born to gain
– je suis un performer étranger donc le rechauffeur de micro était né pour gagner
Nas, why did you do it
– Nas, pourquoi l’as tu fait ?
You know you got the mad fat fluid when you rhyme, it’s halftime
– tu sais que tu as le fluide gras fou quand tu rimes, c’est la mi-temps

[Hook]
It’s halftime
– c’est la mi-temps
This is how it feel, check it out, how it feel
– c’est comme cela que ça marche, vérifie, comme cela que ça marche

[Verse 2]
It’s like that, you know it’s like that
– c’est comme ça, tu sais que c’est comme ça
I got it hemmed, now you never get the mic back
– j’ai tout sous contrôle, maintenant tu n’auras plus jamais le mic
When I attack, there ain’t an army that could strike back
– quand j’attaque, il n’ y a pas une armée qui pourrait riposter
So I react never calmly on a hype track
– donc je ne réagis jamais calmement sur un bon beat
I set it off with my own rhyme
– je déclenche avec mes propres rimes
Cause I’m as ill as a convict who kills for phone time
– car je suis aussi malade qu’un prévenu qui tuerait pour pouvoir téléphoner
I’m max like cassettes, I flex like sex
– je suis max comme les cassettes (Maxwell de meilleure qualité), je suis tendre comme le sexe
In your stereo sets, Nas’ll catch wreck
– dans ta stereo, Nas t’anéantira
I used to hustle – now all I do is relax and strive
– j’avais l’habitude de dealer, maintenant tout ce que je fais c’est me relaxer et me battre
When I was young I was a fan of the Jackson 5
– quand j’étais jeune j’étais un fan des Jackson 5
I drop jewels, wear jewels, hope to never run it
– volant des bijouex, portant des bijoux, j’espère ne jamais en manquer
With more kicks than a baby in a mother’s stomach
– avec plus de frappes qu’un bébé dans le ventre de sa mère
Nasty Nas has to rise cause I’m wise
– Nasty Nas doit s’élèver car je suis sage
This is exercise ’til the microphone dies
– ceci est un exercice jusqu’à ce que le micro meurt
Back in ’83 I was an MC sparkin’
– en 83, j’étais un MC brillant
But I was too scared to grab the mics in the parks and
– mais j’avais peur de prendre les micros dans les parcs et
Kick my little raps cause I thought nigga wouldn’t understand
– poser mes petits textes car je pensais que les negros ne comprendraient pas
And now in every jam I’m the fuckin’ man
– et maintenant dans chaque session, je suis le bonhomme
I rap in front of more niggas than in the slave ships
– je rap devant plus de negros que dans les bateaux d’esclaves
I used to watch « CHiPs », now I load Glock clips
– j’avais l’habitude de regarder CHiPs maintenant, je remplis les chargeurs de Glock
I got to have it, I miss Mr. Magic
– je dois l’avoir, Mr Magic me manque
Versatile, my style switches like a faggot
– Versatile, mon style change comme un pédé
But not bisexual, I’m an intellectual
– mais pas bisexuel, je suis un intellectuel
Of rap I’m a professional and that’s no question, yo
– du rap je suis profesionnel et ce n’est pas un problème
These are the lyrics of the man, you can’t near it, understand?
– ce sont les lyrics de l’homme, que tu ne peux approcher, compris ?
Cause in the streets, I’m well-known like the number man
– car dans les rues, je suis connu comme l’homme des chiffres
Am I in place with the bass and format
– suis-je en place avec le beat et le format
Explore rap and tell me « Nas ain’t all that »
– j’explore le rap et dis moi que Nas n’est pas tout cela
And next time I rhyme, I be foul
– et la prochaine fois que je rime, je serai un idiot
Whenever I freestyle I see trial, niggas say I’m wild
– qu’importe quand je freestyle, je vois des procès, les negros disent que je suis méchant
I hate a rhyme-biter’s rhyme
– je déteste les plagiaires de rimes
Stay tuned, Nas soon – the real rap comes at halftime
– restez connectés Nas arrive, le vrai rap vient à la mi-temps

[Hook]

[Verse 3]
I got it going on, even flip em on this song
– je poursuis, j’en ai même tabassé dans cette chanson
Every afternoon, I kick half the tune
– chaque après-midi, je frappe/rap la moitié de l’album ?
And in the darkness, I’m heartless like when the NARC’s hit
– et dans le noir, je suis sans coeur quand les Narcotiques frappent
Word to Marcus Garvey: I hardly sparked it
– parole à Marcus Garvey : je fume difficilement
Cause when I blast the herb, that’s my word
– car quand je fume de l’herbe, c’est mon mot
I be slayin’ them fast, doing this that and the third
– je les éventrerai plus vite, faisant ceci cela et le troisième ?
But chill, pass the Andre, and let’s slay
– mais rejouis-toi, passe le champagne André et posons nous
I bag bitches up at John Jay, and hit a matinee
– je soulevais des salopes à John Jay et je les baisais dans la matinée
Putting hits on 5-0
– mettant des frappes ? sur ?
Cause when it’s my time to go, I wait for God with the .44
– car quand il est l’heure d’y aller, j’attends Dieu avec un 44
And biters can’t come near
– et les plagiaires ne peuvent pas s’approcher
And yo: « go to hell » to the foul cop who shot Garcia
– et yo : va en enfer au flic idiot qui a tiré sur Garcia
I won’t plant seeds, don’t need an extra mouth I can’t feed
– je ne planterai pas les graines, nul besoin d’une bouche supplémentaire que je ne peux nourrir
That’s extra Phillie change, more cash for damp weed
– c’est un autre reliquat d’un billet, plus d’argent pour l’herbe
This goes out to Manhattan, the island of Staten
– ceci sort jusqu’à Manhattan, l’île de Staten
Brooklyn and Queens is living fat and
– Brooklyn et le Queens grossissent et
The Boogie Down, enough props, enough clout
– ?, marre des aides ? marre du pouvoir
Ill Will, rest in peace, yo, I’m out
– III Will, repose en paix, je m’arrête/je m’en vais

 

 

 

 

 

 

 

6. Memory lane

[Verse 1]
I rap for listeners, bluntheads, fly ladies and prisoners
– je rappe pour ceux qui écoutent, les fumeurs de joints, les femmes faciles et les prisonniers
Henessey-holders and old-school niggas
– ceux qui tiennent/boivent du Hennessy et les negros à l’ancienne
Then I be dissing a Unofficial that smoke Woolie Thai
– puis je débinerai un officieux ? qui fume des joints (type de joints)
I dropped out of Cooley High, gassed up by a cokehead cutie pie
– j’ai quitté Cooley High (école) et je me suis lié à une droguée
Jungle survivor, fuck who’s the live-er
– survivant de la jungle, peu importe qui est le vivant
My man put the battery in my back, a difference from Energizer
– un homme a mis la batterie sur mon dos, une différence d’Energizer
Sentence begins indented with formality
– la sentence a commencé à prendre forme ?
My duration’s infinite, moneywise or physiology
– ma durée est infinie, sagesse d’argent et physiologie
Poetry, that’s a part of me, retardedly bop
– la poésie, c’est une partie de moi, ?
I drop the ancient manifested hip-hop straight off the block
– j’ai laissé l’ancien hip hop dans la cité
I reminisce on park jams, my man was shot for his sheep coat
– je me souviens des battles dans les parcs, mon gars avait été tué pour sa veste en peau de chèvre
Childhood lesson make me see him drop in my weed smoke
– les leçons d’enfance m’ont fait le regarder arrêter de fumer de l’herbe
It’s real, grew up in trife life, the times of white lines
– c’est vrai, j’ai grandi dans une vie d’embrouilles, le temps des dessins à la craie (scène de meurtres)
The hype vice, murderous nighttimes and knife fights invite crimes
– le vice branché ? des cauchemars meurtriers et un couteau qui invite au crime
Chill on the block with Cognac, hold strap
– du bon temps dans la cité avec le Cognac, portant une arme
With my peeps that’s into drug money, market into rap
– avec mes potes dans le business de la drogue, je suis entré dans le rap
No sign of the beast in the blue Chrysler, I guess that means peace
– aucun signe de bête dans la Chrysler bleue, je dévine que cela signifie la paix
For niggas no sheisty vice to just snipe ya
– pour les negros aucun ? pour te viser
Start off the dice-rolling mats for craps to cee-lo
– j’ai commencé par le dice-rolling mats (style de jeu de dés) au craps to cee-lo
(un autre style de jeu de dés)
With side-bets, I roll a deuce, nothing below (Peace God!)
– avec des paris à côté ?, je fais apparaître un 2, rien en dessous (la paix Dieu)
Peace God — now the shit is explained
– La paix Dieu – maintenant la merde est expliquée
I’m taking niggas on a trip straight through memory lane
– je prends les negros dans un voyage à travers le chemin de la mémoire
It’s like that y’all
– c’est comme ça

[Hook]
« Now let me take a trip down memory lane »
– maintenant permettez moi de faire un voyage dans le chemin de la mémoire
« Coming outta Queensbridge »
– venant de Queensbridge

[Verse 2]
One for the money
– 1 pour l’argent
Two for pussy and foreign cars
– 2 pour la femme et les voitures étrangères

Three for Alize, niggas deceased or behind bars
– 3 pour Alize ?, les negros morts ou derrière les barreaux

I rap divine, God, check the prognosis: is it real or showbiz?
– je rappe divinement, Dieu, vérifie le prognostic : est-ce vrai ou du showbiz
My window faces shootouts, drug overdoses
– ma fenêtre fait face aux échanges de tirs, aux overdoses
Live amongst no roses, only the drama, for real
– vivre parmi les sans roses ?, seulement du théâtre, pour de vrai
A nickel-plate is my fate, my medicine is the ganja
– unearme est ma foi, ma médecine est la ganja
Here’s my basis, my razor embraces, many faces
– voici ma base, mon rasoir embrasse, plusieurs faces
Your telephone blowing, black stitches or fat shoelaces
– ton telephone sonne, de vieilles chaussures et des gros lacets
Peoples are petro, dramatic automatic .44 I let blow
– les gens sont pétrifiés, un automatique 44 crache
And back down po-po when I’m vexed so
– et couche-toi Police ? quand je suis énervé donc
My pen taps the paper then my brain’s blank
– mon stylo frappe le papier et mon cerveau est vide
I see dark streets, hustling brothers who keep the same rank
– je vois les rues noires, des frères se débrouillant qui ont gardé le même rang
Pumping for something, some’ll prosper, plus some fail
– se battant pour quelque chose, certains prospéreront, et d’autres échouent
Judges hanging niggas, uncorrect bails for direct sales
– les juges pendent les négros, ?  pour des ventes directes
My intellect prevails from a hanging cross with nails
– mon intellect prévaut d’une croix avec des clous
I reinforce the frail, with lyrics that’s real
– je renforce le faible, avec des lyrics vrais
Word to Christ, a disciple of streets, trifle on beats
– parole du Christ, un disciple de la rue, embrouille sur les beats
I decipher prophecies through a mic and say peace
– je déchiffre les prophéties à travers un micro et dis paix
I hung around the older crews while they sling smack to dingbats
– je traînais auprès des plus vieilles équipes pendant qu’ils vendaient de la drogue aux idiots
They spoke of Fat Cat, that nigga’s name made bell rings, black
– ils parlent de Gros chat, le nom de ce négro a fait tinter la sonnette, noir
Some fiends scream, about Supreme Team, a Jamaica Queens thing
– des drogués ont crié, à propos de Supreme Team, un truc de Jamaïcains du Queens
Uptown was Alpo, son, heard he was kingpin, yo
– en ville était Alpo, fils, j’ai entendu qu’il était le pivot
Fuck « rap is real », watch the herbs stand still
– j’emmerde « le rap est réel », regarde les herbes sont toujours debout ?
Never talking to snakes cause the words of man kill
– ne jamais parler aux serpents car les paroles de l’homme tuent
True in the game, as long as blood is blue in my veins
– vrai dans le business, aussi longtemps que le sang est bleu dans les veines
I pour my Heineken brew to my deceased crew on memory lane
– je verse mon Heineken à mon équipe décédé sur le chemin de la mémoire

 

 

 

 

7. One love

[Verse 1]
What up kid? I know shit is rough doing your bid
– ça va, petit ? je sais que la merde est rude quand tu fais ton temps
When the cops came you should have slid to my crib
– quand les flics sont venus, tu aurais dû glisser jusqu’au quartier
Fuck it black, no time for looking back it’s done
– merde negro, plus le temps de regarder en arrière, c’est fait
Plus congratulations, you know you got a son
– en plus félicitations, tu as un fils
I heard he looks like ya, why don’t your lady write ya?
– j’ai entendu qu’il te ressemble, pourquoi ta femme ne t’écrit-elle pas ?
Told her she should visit, that’s when she got hyper
– je lui ai dit qu’elle devrait de rendre visite, c’est quand elle est devenue hautaine
Flipping, talking ’bout he acts too rough
– indécise, disant que tu as agi trop brutalement
He didn’t listen he be riffing while I’m telling him stuff
– il ne m’écoutait pas, il ferait la canaille pendant que je le conseillais
I was like yeah, shorty don’t care, she a snake too
– j’étais comme yeah, shorty t’inquiètes, elle est un serpent aussi
Fucking with them niggas from that fake crew that hate you
– baisant avec eux les negros du faux groupe qui te haïssait
But yo, guess who got shot in the dome-piece?
– mais yo, devine qui a pris une balle dans la tête ?
Jerome’s niece, on her way home from Jones Beach
– la nièce de Jerôme, sur son chemin à la maison depuis Jones Beach
It’s bugged, plus little Rob is selling drugs on the dime
– Dommage, en plus Little Rob va de la drogue par paquet de 10 cents
Hanging out with young thugs that all carry nines
– zonant avec de jeunes voyous qui portent tous des 9mm
And night time is more trife than ever
– et la nuit, il y a plus d’embrouilles que jamais
What up with Cormega, did you see him, are y’all together?
– comment va Cormega, l’as tu vu, vous êtes ensemble ?
If so then hold the fort down, represent to the fullest
– si oui alors accrochez-vous, representez au maximum
Say what’s up to Herb, Ice and Bullet
– Salut Herb, Ice et Bullet
I left a half a hundred in your commissary
– j’ai laissé 50 dollars pour cantiner
You was my nigga when push came to shove, one what? (One love)
– tu étais mon negro quand ?, un quoi ? (un amour)

[Verse 2]
Dear Born, you’ll be out soon, stay strong
– Cher né, tu seras dehors dans bientôt, reste fort
Out in New York the same shit is going on
– dehors à NY la même merde se déroule
The crackheads stalking, loudmouths is talking
– les drogués font la queue, les grandes gueules parlent
Hold, check out the story yesterday when I was walking
– Tiens, écoute cette histoire hier quand je marchais
That nigga you shot last year tried to appear
– ce negro sur qui tu as tiré l’année dernière est apparu
Like he hurting something, word to mother, I heard him fronting
– comme s’il avait heurté quelque chose, je jure sur ma mère, je l’ai entendu ?
And he be pumping on your block, your man gave him your Glock
– et il traîne dans ton bloc, ton gars lui a donné ton Glock
And now they run together, what up son, whatever
– et maintenant ils dealent ensemble, que se passe-t-il fils, peu importe
Since I’m on the streets I’mma put it to a cease
– Depuis que je suis dans les rues, je suis prêt à tout arrêter ?
But I heard you blew a nigga with a ox for the phone piece
– mais j’ai entendu que tu as blessé un negro à cause du téléphone
Wilding on the Island, but now in Elmira
– c’est sauvage sur l’île mais maintenant tu es à Elmira
Better chill cause them niggas will put that ass on fire
– fais gaffe car des negros y voudront ta perte (mettre ton cul sur le feu)
Last time you wrote you said they tried you in the showers
– la dernière fois que tu as écrite tu as dit qu’ils ont essayé de t’avoir dans les douches
But maintain when you come home the corner’s ours
– mais maintiens toi quand tu reviendras à la maison, le coin est à toi
On the reals, all these crab niggas know the deal
– Pour de vrai, tous ces faux negros savent comment ça marche
When we start the revolution all they probably do is squeal
– quand nous commençons la revolution, tous probablement grinceront
But chill, see you on the next V-I
– mais fais gaffe, on se voit à la prochaine visite
I gave your ma duke’s loot for kicks, plus sent you flicks
– j’ai donné à ta mère les thunes de Duke pour acheter des chaussures, et pour t’envoyer des photos
Your brother’s buckwilding in 4-Main, he wrote me
– ton frère fait toutes sortes de deals à 4-main, il m’a appelé
He might beat his case, ’til he come home, play it low key
– il pourrait gagner son procès, jusqu’à ce qu’il revienne à la maison, fais toi discret
So stay civilized, time flies
– reste civilisé, le temps passe vite
Though incarcerated your mind die, I hate it when your moms cries
– même si incarcéré, ton esprit meurt, c’est détestable quand ta mère pleure
It kinda wants to make me murder, for reala
– cela me donne une sorte envie de commettre un meurtre, pour de vrai
I even got a mask and gloves to bust slugs but one love
– j’ai comme un masque et des gants pour tirer des balles mais un amour

[Verse 3]
Sometimes I sit back with a Buddha sack
– parfois, je m’allonge avec un sac de haschich
Mind’s in another world thinking how can we exist through the facts
– mon esprit est dans un autre monde pensant comment nous existons à travers  les faits
Written in school text books, bibles, et cetera
– écrits dans les cahiers d’école, les bibles, etc
Fuck a school lecture, the lies get me vexed-er
– j’emmerde la conférence, les mensonges me mettent plus en colère
So I be ghost from my projects, I take my pen and pad
– donc je serai un fantôme depuis mon Hlm, je prends un stylo et un cahier
For the weekend hittin L’s while I’m sleeping
– pour le weekend ? pendant que je dors
A two day stay, you may say I need the time alone
– un séjour de 2 jours, tu peux le dire que j’ai besoin de temps seul
To relax my dome, no phone, left the nine at home
– pour me relaxer la tête, aucun téléphone, j’ai laissé le 9mm à la maison
You see the streets had me stressed something terrible
– tu vois la rue me met sous stress quelque chose de terrible
Fucking with the corners have a nigga up in Bellevue
– blague avec les coins (la rue) a fait qu’un negro s’est retrouvé à St Anne
Or HDM, hit with numbers from 8 to 10
– ou ?, frappe avec les nombres de 8 à 10 ?
A future in a maximum state pen is grim
– un futur dans une maison centrale est sombre
So I comes back home, nobody’s out but Shorty Doo-Wop
– donc je reviens à la maison, personne dehors mais Shorty Doo-Wop
Rolling two phillies together in the Bridge we called ’em oo-wops
– roulant deux cigares ensemble dans le Bridge nous les appelons ?
He said « Nas, niggas cold be busting off the roof
– il a dit Nas, les negros froids tirent du toit ?
So I wear a bullet proof and pack a black trey-deuce »
– donc je porte un gilet pare-balles et j’ai pris une arme ?
He inhaled so deep, shut his eyes like he was sleep
– il a inhalé profondément, fermé ses yeux comme s’il était endormi
Started coughing, one eye peeked to watch me speak
– a commencé à tousser, un oeil ouvert pour me regarder parler
I sat back like The Mack, my army suit was black
– je me suis assis derrière comme Le Mac, mon arme était noire
We was chilling on these benches where he pumped his loose cracks
– nous étions assis sur ces bancs où il fumait du crack
I took the L when he passed it, this little bastard
– j’ai pris le joint ? quand il l’a passé, ce petit bâtard
Keeps me blasted and starts talking mad shit
– ne cesse de me parler et commence à délirer
I had to school him, told him don’t let niggas fool him
– je devais l’encadrer, je lui ai dit ne laisse pas les négros te rouler
Cause when the pistol blows the one that’s murdered be the cool one
– car quand un pistolet crache, celui qui est tué est le plus tranquille
Tough luck when niggas are struck, families fucked up
– une chanc inouie quand les negros sont coincés, les familles détruites
Coulda caught your man, but didn’t look when you bucked up
– pouvait le choper ton gars, mais je n’ai pas regardé quand tu as tiré ?
Mistakes happen, so take heed never bust up
– les erreurs arrivent, donc tiens compte de ça, ne t’engueule jamais
At the crowd catch him solo, make the right man bleed
– devant la foule, arrête le seul, fais saigner la bonne personne
Shorty’s laugh was cold blooded as he spoke so foul
– le sourire de Shorty était froid quand il délirait
Only twelve trying to tell me that he liked my style
– seulement 12 ans essayant de me dire qu’il aimait mon style
Then I rose, wiping the blunt’s ash from my clothes
– puis je me suis levé, en essuyant les cendres du joint de mes habits
Then froze only to blow the herb smoke through my nose
– puis froid quand il a fallu aspirer la fumée de l’herbe à travers mon nez
And told my little man I’mma go [???]
– et j’ai dit au petit homme que je dois m’en aller
Left some jewels in his skull that he can sell if he chose
– j’ai laissé des bijoux sur son crâne qu’il peut vendre s’il le veut
Words of wisdom from Nas: try to rise up above
– paroles de sagesse de Nas: élèvetoi bien au-dessus
Keep an eye out for Jake, Shorty Wop, one love
– garde un oeil ouvert pour Jake, Shorty Wop, un amour

 

 

 
8. One time 4 your mind

[Intro – Nas + Large Professor]

[Hook]
(Large Professor) One time for your mind, one time
– Une fois pour ton esprit, une fois
(Nas) Yeah, whatever
– yeah, peu importe
(LP) One time for your mind, one time

(Nas) Yo, whatever

(LP) One time for your mind, one time

Hey yo, Nas? Kick that fuckin’ rhyme
– Nas ? accouche ces putains de rimes

[Verse 1]
Check it out
– j’y vais
When I’m chilling, I grab the buddha, get my crew to buy beers
– quand je me mets bien, je prends de l’herbe, demande à mon équipe d’acheter des bières
And watch a flick, illin’ and root for the villain, huh
– et je regarde un film, fou des méchants, huh
Plus every morning, I go out and love it sort of chilly
– en plus chaque matin, je sors j’aime quand il fait un peu frisquet ?
Then I send a shorty from my block to the store for Phillies
– puis j’envois un petit de mon bloc à la boutique pour des cigares
After being blessed by the herb’s essence
– après avoir été béni par l’essence de l’herbe
I’m back to my rest, ten minutes, some odd seconds
– je suis de retour pour me reposer, 10 min, et quelques vieilles secondes
That’s where I got the honey at, spends the night for sexing
– c’est là où j’ai rencontré la coquine, on a passé la nuit à faire l’amour
Keep lubrication, Lifestyle protection
– elle n’a pas cessé de mouiller, j’ai mis des condoms
Htting up my stereo’s remote control quickly
– appuyant sur la télécommande de ma radiocassette rapidement
Ron G’s in the cassette deck, rocking the shit, G
– Ron G chante, assurant un max, vieux
I try to stay mellow, rock, well acappella rhymes’ll
– j’essaie de rester tendre, les rimes en a capella vont
Make me richer than a slipper made Cinderella fella
– me rendre plus riche que le dormeur qui a rendu Blanche-Neige dingue
Go get your crew, Hobbes, I’m prepared to bomb troops
– va chercher ton équipe, Hobbes, je suis prêt à bombarder des troupes
Y’all niggas was born, I shot my way out my mom dukes
– vous tous les négros étaient nés, je me suis cassé de la maison de ma mère
When I was ten, I was a hip-hoppin’ shorty wop
– quand j’avais 10 ans, je fais du hip hop ?
Known for rocking microphones and twisting off a 40 top, yeah
– connu pour faire groover les microphones et ouvrir des bouteilles d’alcool

[Hook]

[Verse 2]
Right, right, what up niggas, how y’all? It’s Nasty, the villain
– ok, ok que se passe-t-il negros, c’est Nasty le méchant
I’m still writing rhymes, but besides that I’m chillin’
– j’écris encore des rime, mais à côté de cela, je m’amuse
I’m trying to get this money, God, you know the hard times, kid
– j’essaie d’avoir de l’argent, Dieu, tu connais les temps difficules, petit
Shit, cold be starving make you wanna do crimes kid
– Merde, le froid et la faim te donnent envie de commettre des crimes, petit
But I’mma lamp, cause a crime couldn’t beat a rhyme
– mais je suis cool car un crime ne peut battre une rime
Niggas catching 3 to 9’s, Muslims yelling « Free the mind »
– les négros se prennent des peines de prison de 3 à 9 ans, les musulmans crient Libérez vos esprits
And I’m from Queensbridge, been to many places
– et je suis de Queensbridge, être à plusieurs endroits
As a kid when I would say that out of town, niggas chased us
– quand j’étais petit je dirais que hors de la ville, les négros nous chasseront
But now I know the time, got a older mind
– mais maintenant je connais le temps, j’ai un esprit plus vieux
Plus control a nine, fine, see now I represent mine
– en plus de porter un 9 mm, superbe, regarde maintenant j’ai le mien
I’m new on the rap scene, brothers never heard of me
– je suis nouveau dans la scène du rap, les frères n’ont jamais entendu parler de moi
Yet I’m a menace, yo, police wanna murder me
– encore je suis une menace, yo la police veut me tuer
Heini Dark drinker, represent the thinker
– Buveur Heini Dark, je représente le penseur
My pen rides the paper, it even has blinkers
– mon stylo roule sur le papier, il a même des clignoteurs
Think I’ll dim the lights then inhale, it stimulates
– pense je vais baisser la luminosité puis fumer, cela me stimule
Floating like I’m on the North 95 Interstate
– flottant comme si j’étais sur l’Interstate North 95
Never plan to stop, when I write my hand is hot
– je ne planifie pas de m’arrêter, quand j’écris ma main est chaude
And expand a lot from the Wiz to Camelot
– et s’épand beaucoup du Wiz à Camelot
The parlayer, I’ll make ya heads bop, pa
– le porte-voix, je vais faire exploser vos têtes
I shine a light on perpetrators like a cop’s car
– je fais briller une lumière sur les perpétreurs comme la voiture d’un flic
From day to night, I play the mic and you’ll thank God
– du matin au soir, je joue du micro et tu remercieras Dieu
I wreck shit so much, the microphone’ll need a paint job
– je démolis la merde telllement que le micro a besoin d’être réparé
My brain is incarcerated
– mon cerveau est incarcéré
Live at any jam, I couldn’t count all the parks I raided
– présent à chaque battle, je ne peux compter tous les parcs où j’ai sévis
I hold a Mac-11, and attack a reverend
– je tiens un Mac-11 et j’attaque un  révérend
I contact 11 L’s and max in heaven
– je contacte ? et je file au paradis

[Hook]

[Outro]
[Nas] Yo, from ninety-two to ninety-nine
– Yo, de 92 à 99
[LP] Yeah that shit was greasy fat Paul, kno what I’m sayin?
– cette merde était graisseuse gros Paul, tu vois de quoi je parle
But check it, you gotta another verse for me
– mais regarde, tu as un autre couplet pour moi
I want you to kick it, you know what I’msayin?
– je veux que tu défonces tout, tu vois de quoi je parle
Kick that shit for the projects
– défonce cette merde pour le quartier

 

 

 

 

 

 

9. Represent

[Hook]
Represent, represent
– représente
[Verse 1]
Straight up shit is real and any day could be your last in the jungle
– levé, la merde est réelle et chaque jour pourrait être ton dernier dans la jungle
Get murdered on a humble, guns’ll blast, niggas tumble
– se faire tuer pour un délit mineur, un échange de tirs, les negros tombent
The corners is the hot spot, full of mad criminals
– les coins de rues sont des points chauds, pleins de criminels fous
Who don’t care, guzzling beers, we all stare
– qui s’en foutent, buvant des bières, tous, nous observons
At the out-of-towners, they better break North
– les étrangers, ils feraient mieux de déguerpir
Before we get the four pounders and take their face off
– avant que nous nous servions des poids américains ? et arrachions leurs visages
The streets is filled with undercovers, homicide chasing brothers
– les rues sont remplis d’indics, recherchant les frères
The D’s on the roof tryna watch us and knock us
– les ? sur le toit essayant de nous observer et nous arrêter
And killer coppers, even come through in helicopters
– et les flics tueurs / snipers ?, viennent même avec des hélicoptères
I drink a little vodka, spark a L and hold a Glock
– je bois un peu de vodka, fume un joint et tiens un Glock
For the fronters, wannabe ill niggas and spot runners
– pour les rivaux, les inconscients et les vendeurs de drogues
Thinking it can’t happen ’til I trap ’em and clap ’em
– pensant que rien ne peut arriver jusqu’à ce que je les piège et les frappe
And leave ’em done, won’t even run about Gods
– et je les tue, je ne m’engage même pas à propos des dieux
I don’t believe in none of that shit, your facts are backwards
– je ne crois à aucune de vos merdes, vos faits sont dépassés
Nas is a rebel of the street corner
– Nas est un rebelle du coin de la rue
Pulling a Tec out the dresser, police got me under pressure
– sortant un Tec de la penderie, la police me met sous pression

[Hook]

[Verse 2]
Yo, they call me Nas, I’m not your legal type of fella
– Yo, ils m’appellent Nas, je ne suis pas un type normal
Moet drinking, marijuana smoking street dweller
– je bois du Moet, fume de la marijuana, habitant de la rue
Who’s always on the corner, rolling up blessed
– qui est toujours dans le coin, l’herbe appréciée
When I dress, it’s never nothing less than Guess
– quand je m’habille, ce n’est jamais rien de moins qu’un Guess
Cold be walking with a bop and my hat turned back
– froid marchant avec une arme et mon chapeau retourné
Love committing sins and my friends sell crack
– j’aime commettre des péchés et mes amis vendent du crack
This nigga raps with a razor, keep it under my tongue
– ce negro rappe avec un rasoir, le garde sous la langue
The school drop-out, never liked the shit from day one
– l’abandon de l’école, je n’ai jamais aimé cette merde depuis le premier jour
Cause life ain’t shit but stress fake niggas and crab stunts
– car la vie n’est pas de la merde mais elle stresse les faux negros et piètres acrobates ?
So I guzzle my Hennesey while pulling on mad blunts
– donc je déguste mon Hennessy en tirant sur des joints déments
The brutalizer, crew de-sizer, accelerator
– le brutaliseur, le reducteur d’équipe, l’accélérateur
The type of nigga who be pissing in your elevator
– le type de negro qui pisserait dans un ascenseur
Somehow the rap game reminds me of the crack game
– quelque part le business du rap me rappelle celui du crack
Used to sport Bally’s and Cazals with black frames
– j’avais l’habitude de porter des Bally’s et des Cazals avec des bordures noires
Now I’m into fat chains, sex and Tecs
– maintenant je suis dans les grosses chaînes, le sexe et les Tecs
Fly new chicks and new kicks, Heine’s and Beck’s
– baiser de nouvelles filles et de nouvelles chaussures, des Heineken et des Beck

[Hook]

[Verse 3]
No doubt, see my stacks are fat, this is what it’s about
– sans aucun doute, je vois que mes économies grossissent, c’est important ?
Before the BDP conflict with MC Shan
– avant que le ? entre en conflit avec Mc Shan
Around the time when Shante dissed the Real Roxxane
– à peu près au moment où Shante a débiné la vraie Roxxane
I used to wake up every morning, see my crew on the block
– j’avais l’habitude de me lever chaque matin, regarde mon équipe dans le quartier
Every day’s a different plan that had us running from cops
– chaque jour un plan différent nous pousse à fuir les flics
If it wasn’t hanging out in front of cocaine spots
– si ce n’est pas en traînant devant le point de vente de la coke
We was at the candy factory, breaking the locks
– nous étions à la fabrique de sucreries, brisant les cadenas
Nowadays, I need the green in a flash just like the next man
– de nos jours, j’ai besoin de l’argent juste comme le type d’à côtté
Fuck a yard God, let me see a hundred grand
– j’emmerde les 1 dollar ? Dieu, permets moi de voir des billets de 100 dollars
Could use a gun Son, but fuck bein the wanted man
– je pourrais utiliser une arme fils, mais j’emmerde le fait d’être l’homme recherché
But if I hit rock bottom then I’mma be the Son of Sam
– mais si je touche le fond, alors je serai le fils de Sam
Then call the crew to get live too with Swoop
– puis j’appellerais l’équipe pour passer à l’antenne live avec Swoop
Hakim, My brother Jungle, Big Bo, cooks up the blow
– Hakim, mon frère Jungle, Big Bo, il prépare la coke
Mike’ll chop it, Mayo, you count the profit
– Mike la coupe, Mayo, tu comptes les profits
My shit is on the streets, this way the Jakes’ll never stop it
– ma merde est dans les rues, ainsi les flics ne pourront jamais l’arrêter
It’s your brain on drugs, to all fly bitches and thugs
– c’est ton cerveau sous effet de la drogue, à toutes les filles faciles et les voyous
Nuff respect to the projects, I’m ghost, one love
– assez de respect pour les quartiers, je suis le fantôme, un amour

[Hook]

[Outro]
One time for your mothafuckin’ mind
– un temps pour ton putain d’esprit
This goes out to everybody in New York
– ceci va à toute personne à NY
That’s living the real fucking life and every projects, all over
– qui vit la vraie vie et chaque HLM, partout
To my man, Big Will he’s still here
– à mon gars, Big WIll il est encore là
The 40 side of Vernon, my man Big L.E.S
– le 40 côté de Vernon, mon gars Big LES
Big Cee-Lo from the Don, Shawn Penn, the 40 busters

My crew the shorty busters, the 41st side of Vernon posse

The Goodfellas, my man Cormega, Lakey the Kid

Can’t forget Drawers, the Hillbillies

My man Slate, Wallethead, Black Jay, Big Oogi

Crazy barrio spot, Big Dove, we rock shit, Ph.D

And my man Primo, from Gang Starr

’94 real shit y’all, Harry O, fuck y’all crab-ass niggas though

 

 

 

10. It ain’t hard to tell

[Verse 1]
It ain’t hard to tell, I excel then prevail
– ce n’est pas dur à dire, j’excelle puis prévaux
The mic is contacted, I attract clientele
– le micro est connecté, j’attire la clientèle
My mic check is life or death, breathing a sniper’s breath
– mon contrôle du micro est vivant ou mort, respirant comme un sniper respire
I exhale the yellow smoke of buddha through righteous steps
– j’expire la fumée jaune du joint à travers le bon chemin
Deep like the Shining, sparkle like a diamond
– profond comme le film Shining, je brille comme un diamant
Sneak a Uzi on the island in my army jacket lining
– cache un Uzi sur l’île dans la veste de mon armée alignée
Hit the Earth like a comet – invasion!
– je frappe la terre comme une invasion de comètes
Nas is like the Afrocentric Asian, half-man, half-amazing
– Nas est comme le noir d’Asie, demi-homme, demi-formidable
Cause in my physical, I can express through song
– car en forme, je peux m’exprimer à travers la chanson
Delete stress like Motrin, then extend strong
– supprimer le stress comme Motrin, puis rester fort
I drink Moet with Medusa, give her shotguns in hell
– je bois du Moet avec Meduse ?, lui donne des riotguns en enfer
From the spliff that I lift and inhale, it ain’t hard to tell
– depuis le joint que je lève et inhale, ce n’est pas dur à dire

[Verse 2]
The buddha monk’s in your trunk, turn the bass up
– le joint fumé, augmente le volume du son
Not stories by Aesop, place your loot up, parties I shoot up
– pas des histoires de Aesop, mettez votre argent en l’air, j’arrête les soirées
Nas, I analyze, drop a jewel, inhale from the L
– Nas, j’analyse, accouche d’une rime, inhale
School a fool well, you feel it like Braille, it ain’t hard to tell
– à l’école j’étais un idiot, tu as l’impression que c’est comme le Braille, ce n’est pas dur à dire
I kick a skill like Shaquille holds a pill
– je tiens le mic comme Shaquille tient le ballon
Vocabulary spills I’m Ill plus Matic
– le vocabulaire se déverse, je suis III et Matic
I freak beats, slam it like Iron Sheik
– je fais peur aux beats, balance tout comme Iron Sheik
Jam like a Tec with correct techniques
– rappe comme un Tec avec les techniques correctes
So analyze me, surprise me, but can’t magnetize me
– donc analyse moi, surprends moi mais tu ne peux pas me magnétiser
Scannin’ while you’re plannin’ ways to sabotage me
– je t’examine pendant que tu fais des plans pour me saboter
I leave ’em froze like her-on in your nose
– je les laisse refroidis comme l’héroine sur ton nez
Nas’ll rock well, it ain’t hard to tell
– Nas va te faire groover bien, ce n’est pas dure à dire

[Verse 3]
This rhythmatic explosion, is what your frame of mind has chosen
– cette explosion rythmique, est le cadre que ton esprit a choisi
I’ll leave your brain stimulated, niggas is frozen
– je vais laisser ton cerveau stimulé, les négros sont refroidis
Speak with criminal slang, begin like a violin
– je parle l’argot avec les criminels, commence comme un violon
End like Leviathan, it’s deep, well let me try again
– finis comme du Leviathan, c’est profond, alors laisse moi essayer de nouveau
Wisdom be leaking out my grapefruit, troop
– la sagesse s’écoule de mon équipe
I dominate break loops, giving mics men-e-strual cycles
– je domine les interludes, donnant aux micros des cycles menstruels
Street’s disciple, I rock beats that’s mega trifle
– disciple de la rue, je gère les beats les plus dangereux
And groovy but smoother than moves by Villanova
– et groovy mais plus doux que les mouvements de Villanova
You’re still a soldier, I’m like Sly Stone in Cobra
– tu es encore un soldat, je suis comme Sly Stone dans Cobra
Packing like a Rasta in the weed spot, vocals’ll squeeze Glocks
– chargeant comme un Rasta dans un point de vente d’herbe, les voix essorent les Glocks
MC’s eavesdrop though they need not to sneak
– les MC m’écoutent même s’ils n’ont pas besoin de se cacher
My poetry’s deep I never fail
– ma poésie est profonde jamais je n’échoue
Nas’ raps should be locked in a cell, it ain’t hard to tell
– Les textes de Nas devraient être enfermés dans une cellule, ce n’est pas dur à dire

 

 

 

 

nas

 

 

 

 

Pourquoi traduire ces textes ?

 

Traduction de textes de rappeurs américains. Pour la bonne raison qu’il circule sur Internet que Booba serait juste un type qui traduisait les textes de Biggie, 2pac, Nas, Mobb Deep. Comme personne ne se gêne pour faire la lumière sur cette polémique et comme je considère Booba comme le meilleur lyriciste de tous les genres musicaux confondus et francophones, je crois qu’il est de l’intérêt collectif d’apporter une réponse à ces accusations de plagiat.

 

Si vous repérez une punchline qui aurait été plagiée par Booba ou un autre rappeur français, faites-le moi savoir !

 

 

 

Osez le bon sens !

YDM

Be the first to comment on "Nas : album Illmatic – traduction française"

Leave a comment