Mylène Farmer – Interstellaires – album textuellement correct

Mylène Gautier, dite Mylène Farmer, est une auteure-compositrice-interprète, productrice et actrice française, née le 12 septembre 1961 à Pierrefonds (Montréal, Québec).

Source : wiki

 

 

Comment fonctionne l’évaluation textuelle ? (cliquez ici pour le découvrir)

 

comment-fonctionne-evaluation-textuelle

 

 

Évaluation textuelle de cet album – Encore heureux – est de  96.93/10 soit 9.69/20.

Il peut donc être qualifié d’album textuellement passable

 

 

 

Qu’ai-je pensé de cet album ?

Évidemment, l’on ne peut tout expliquer avec rationalité. Mylène Farmer est un geyser d’évasion musicale et c’est toujours un plaisir pour moi de l’écouter. Textuellement, elle se maintient et sa voix fait beaucoup pour embellir sa poésie. A nu, ses textes sont acceptables et sans réel relief. Rien de bien renversant. Accompagnés de sa voix, elles deviennent voluptueuses et entraînantes. C’est du Mylène Farmer; l’AC/DC de la chanson française. Rien ne change mais c’est toujours aussi envoûtant.

 

 

Mylène Farmer – Textes et paroles

 

 
Interstellaires

Voir l’espace, rêver d’un ailleurs
Recommence dans un monde meilleur [2]
Le ciel profond où je plonge
Amas d’étoiles, un songe. [2]

Cet émoi, pour nos rêves
Mettre les voiles
Le jour se lève [2]
On se prépare
Au voyage [2]
Pour des ères
Interstellaires! [2]

Devant moi, nébuleuses obscures
Moi diffuse, j’ai fait ce que j’ai pu
Le ciel profond où je plonge
Constellations dans un monde sans retour

Source : paroles

Évaluation YDM,

–  Rimes    10/15 pts
–  Punchlines              0.25/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  11.5/20

 

 

 

 

 

Stolen car

 

Et le moteur s’allume enfin
Nos vies s’enlacent

 

Oh le cuir doux s’en mêle
Affole ton imagination
Je te vois déjà
Dans une autre situation [2]
Tu es company director
Une vie de famille
J’ai ce feeling qu’il y a bien plus de choses à dire [1.25]

 

Il lui dit

 

Il y a des traces

 

Tous les mots de sa maîtresse
À l’oreille sans détour
Comme une chanson d’amour  [1]

 

S’il te plaît, emmène-moi danser ce soir. Je me sens seule depuis longtemps.
Les promesses d’un jour, d’un soir, je les entends comme un psaume.

 

Je ne suis qu’un prisonnier de l’amour.
Prisonnière de mes failles

 

Imagine ta femme
Sa vie glisse entre ses doigts
Il y a une règle : être chasseur ou bien la proie. [1]
Il lui dira « je rentre tard »
À ses affaires, il partira.

 

Et les enfants feront la tête

 

Source : paroles

Évaluation YDM,

–  Rimes    5.25/24 pts
–  Punchlines              0.5/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  6.75/29 soit 4.65/20

 

 

 

 

 

 

 

 
A rebours

Le réel se dérobe
Les anges m’ont dit que rien
Ne nous est envoyé
Qu’on ne peut supporter [0]

Un, deux, et passe et lasse
Et moi je passe hélas [2]
Questionnant l’infini
Fermant porte à l’oubli [1]

Et d’un tour de clé
Comme un sourd muet [-1]
Nul besoin de barreaux, de croix
On s’enferme tout seul parfois [1]

Et l’amour, je sais
A portée, t’aimer
Les fantômes nous laissent en paix
Tyrannie des secrets gardés [-1]

La vie ne vaut rien mais,
Mais rien ne vaut la vie
C’est Epsilon plus que petit
C’est Epsilon pourtant l’envie [2.5]

Et la vie passe et lasse
Et la bête passe et chasse [1]
Toute forme de résistance
Si elle menait la danse [2]

A rebours de tout,
Du bon sens, s’en fout [1]
Je rêvais d’enfreindre et mettre en terre
Ignorer, tout foutre en l’air [2]

Pour gagner les cimes
Tout simplement vivre [1]
Oh mon verrou qui semblait lâcher
Je crains qu’il ne me manque la clé [2]

Il faudra bien m’apaiser, enfin..

Source : paroles

Évaluation YDM,

–  Rimes    13.5/33 pts
–  Punchlines              1/2 pts
–  Profondeur              0.5/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.75/1 pt

Sous-total  16.25/38 soit 8.55/20

 

 

 

 

 

 

 

C’est pas moi

Comme un crayon sans mine
Un bout de bois
Qui demande l’asile [1.5]
Un peu plus de toi, toi, toi [1]

 

Indicible famine
Manque de toi
Hum hum
J’ose, le songe est digne [1]
Déposer des baisers
Là ou là [1]

 

Ainsi la ritournelle
La vie sans son sans sel [1]
Pas là
Pas dans la mienne
C’est pas moi [1]

 

Danser sur une grève
La vie sans pont sans sève [2]

 

Tous les sanglants de ciel
Éclairez-moi !
La vie, mais que vaut-elle [1]
Sans danger, sans sexe
Et sans choix ? [1]

 

Marcher sa vie entière à
Côté de soi
Tant d’âmes se méprennent
Un oui
Un non
Une ligne droite [1.25]

Source : paroles

Évaluation YDM,

–  Rimes    11.75/28 pts
–  Punchlines              0.5/2 pts
–  Profondeur              0.5/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  13.5/33 soit 8.18/20

 

 

 

 

 

 

 

Insondables

Plus rien n’enchante le monde
Insondables sont les flots
Et là contemple les ombres [1.75]
Il lui dit à demi-mot [1]

 

Qu’Il l’aime et qu’il l’adore
Qu’il l’aime
Mais le chaos du corps
A ses raisons, a ses remords [1.5]

 

Et le ciel est sans nuage
Et les jours semblent longs
A perdu son point d’ancrage [2]
Il rentre dans sa maison [2]

 

Il l’aime, ill’ adore
Il l’aime encore [1]

Insondables sont les vents

 

Un silence assourdissant [1]

 

Perdu le cœur d’une femme
Et la mort porte son nom [1]

 

Il saignera encore jusqu’à sa mort,
Sa mort, sa mort, sa mort  [1]

Source : paroles

Évaluation YDM,

–  Rimes    12.25/20 pts
–  Punchlines              0.75/2 pts
–  Profondeur              0.5/1 pt
–  Mélodie                   0.75/1 pt
–  Flow                        0.75/1 pt

Sous-total  15/25 soit 12/20

 

 

 

 

 

 

 

Love song

Aux nuits consumées
Aux solitaires
Et autres de l’oubli
D’une vie à l’autre
Pas un hiver [2]
Qui ne saigne
Aimer
Résistances
Dissonances [2]
S’aimer et être
Ébloui [2]

BA A A …lançoire
PA… A. Ars
Dans l’espace

Love song des laissés pour compte

Une love song
Quand je vois l’ombre
Nous séparer du monde [2.25]

PA A Ale est
La lune
BA A Al
De fortune [2]

Source : paroles

Évaluation YDM,

–  Rimes    10.25/22 pts
–  Punchlines              0.5/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  11.75/27 soit 8.70/20

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pas d’access

Ballade
Astrale [1.5]
Plus de ce monde
Sarcophage
Otage [2]
Des jours des ombres [1.75]

 

L’espace
La grâce
De grâce [2]
Délivrez-moi

 

Il n’y a pas d’access

 

Pour être libre

 

De vaines promesses [1]
Pas d’équilibre [2]

 

Rapace

 

Je m’évade
Trouver son nid
Cathédrale
Au Kamtchatka [1.5]
Ou Sibérie [1]

 

Décolle
Je m’envole [2]
Plus ici
Je m’asphyxie [2]

 

Obscures
Dérives
Nuits d’insomnies
Dissonance
Errance [2]
Lente agonie [2]

 

Là, je vole
M’affole [1]
Moi faucon
Je suis Birdy

Source : paroles

Évaluation YDM,

–  Rimes    21.75/34 pts
–  Punchlines              0.5/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  23.25/39 soit 11.92/20

 

 

 

 

 

 

 

 

I Want You To Want Me

I want you to want me
I need you to need me
I’d love you to love me
I’m beggin’ you to beg me

I want you to want me
I need you to need me
I’d love you to love me
I’ll shine up the old brown shoes,
Put on a brand-new shirt
I’ll get home early from work
If you say that you love me

Didn’t I, didn’t I, didn’t I see you cryin’?
Oh, didn’t I, didn’t I, didn’t I see you cryin’?
Feelin’ all alone without a friend,
You know you feel like dyin’
Oh, didn’t I, didn’t I, didn’t I see you cryin’?

I want you to want me
I need you to need me
I’d love you to love me

I’m beggin’ you to beg me
I’ll shine up the old brown shoes,
Put on a brand-new shirt
I’ll get home early from work
If you say that you love me

Didn’t I, didn’t I, didn’t I see you cryin’?
Oh, didn’t I, didn’t I, didn’t I see you cryin’?
Feelin’ all alone without a friend,
You know you feel like dyin’

Oh, didn’t I, didn’t I, didn’t I see you cryin’?
Feelin’ all alone without a friend,
You know you feel like dyin’
Oh, didn’t I, didn’t I, didn’t I see you cryin’?

I want you to want me
I need you to need me
I’d love you to love me
I’m beggin’ you to beg me
I want you to want me
I want you to want me
I want you to want me
I want you to want me

 

Texte en anglais

 

 

 

 

 

 

 

Voie lactée

Pas le droit de s’en faire
Pas plus le droit de s’enfuir
Il m’faut des hop des hop
De l’air de l’air
Il m’faut des hop de l’air des terres [2.5]

Longue vie aux morts de mes nuits
Qui font la nique à l’ennui
Qui surgissent sans répit
Sans aucun bruit [3]

Longueur des jours alanguis
« L’a quoi bon » dicte ma vie [3]
Une part de moi qui s’en va
Échec échec tout laisser là [1]

Comme les flocons d’air
De neige en hiver [1]
Qui fondent au printemps
Me perd dans la voie lactée
Amour nu de mystères
M’y plonger dedans [1.75]

Pas le droit de me taire [1.5]

Pas plus le droit d’en finir

Longueur et mélancolie
Même laissées là pour la vie [1]
Déposer armes et fracas
Et puis comme ça tout laisser là [1]

C’est comme

Source : paroles

Évaluation YDM,

–  Rimes    15.75/26 pts
–  Punchlines              1/2 pts
–  Profondeur              0.5/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.75/1 pt

Sous-total  18.25/31 soit 11.77/20

 

 

 

 

 

 

 

City of love

Quand la danse cessera
Trop tard
Tout prendra un goût de cendres [1.25]
Hmmm

Si seulement chemin faisant
La morsure gît du néant [2]
L’avoir d’autres veut que l’autre [1]
Même un instant [1]

Les mots au bout des lèvres
Un chemin vers la vie
Si je m’abandonne
Je bâtirai the city of love [1.75]
Oooh
Si je sais que je l’aime
Et le monde et l’envie
Si là je t’attends

The city of love

Qui ne connait pas la peur
Ne connait pas le courage
Si je suis de belle humeur [1]
Pas de rage [2]

Quand progressant dans le noir
Quand j’étudie l’infini
Je vois des flocons de neige
De poésie [1]

Source : paroles

Évaluation YDM,

–  Rimes    11/25 pts
–  Punchlines              0.75/2 pts
–  Profondeur              0.5/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  13.25/30 soit 8.83/20

 

 

 

 

 

 

 

Un jour ou l’autre

Tout s’efface, un point dans l’univers
Dans des eaux solitaires [2]
Être privée de tout, de soi
D’une trace, humanité fragile
Si au moins je devine [1]
Combien de vies se perdent en chemin

Nous irons aussi loin [1]
Nous prendrons le temps de nous
Si seulement un sursaut de l’âme
Pluie de fous [2]
Consciences endormies
L’absence et puis l’oubli [2]
Nos illusions qui se mettent à genoux [1]

Retrouver un jour ou l’autre une étoile
S’endormir l’un contre l’autre
Aimer
Chavirer et prendre l’eau [1.5]
Quand tout ruisselle
S’élever et recoudre l’air

Vois quand les yeux se résignent
S’arracher à l’enfer
Mais que penser de l’univers ? [1]
Je nous vois des peintres de lumière
Si c’est au nom du Père [2]
Pourtant aussi ces noirs mélanges

Source : paroles

Évaluation YDM,

–  Rimes    13.5/25 pts
–  Punchlines              1.25/2 pts
–  Profondeur              0.5/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  16.25/30 soit 10.83/20

 

 

 

Pour conclure,

Interstellaires Mylène Farmer

Évaluation textuelle de cet album – Encore heureux – est de  96.93/10 soit 9.69/20.

Il peut donc être qualifié d’album textuellement passable

 

 

 

Osez le bon sens !

YDM

Be the first to comment on "Mylène Farmer – Interstellaires – album textuellement correct"

Leave a comment