Michel Polac, les élites et la pédophilie

 

Michel-Polac-le-polemiste-est-mort-a-l-age-de-82-ans_portrait_w674

 

Droit de réponse, évidemment. Les empoignades du samedi soir dans la lucarne qu’on aurait ratées pour rien au monde parce que tout était possible – vent ébouriffant de liberté (toujours la calvitie en bataille, le Polac), paroles sans tabous, cendriers volants, et grands moments de vérité.

Pour des millions de téléspectateurs, l’homme du changement en 1981, ce fut lui. Mais celui qu’on appelait Polac tout court était bien d’autres choses encore. Cet érudit, ce dandy qui portait foulard comme d’autres, bien avant lui, portaient jabot, était multi-cartes. On aurait pu écrire éclectique, ou touche à tout, mais on s’amuse de la tête qu’il aurait fait à la seule idée d’être encarté, le bougre qui, toute sa vie, rua dans les brancards…

La suite sur Télérama, Michel Polac, le promeneur intranquille

La pédophilie est une attirance ou préférence sexuelle d’un adulte envers les enfants pré-pubères ou en début de puberté.

Comment ne pas réagir à l’exercice de prosternation collective médiatique qui se déroule depuis l’annonce de la mort du journaliste, romancier, critique, producteur, cinéaste et pédophile à ses heures perdues; Michel Polac.

Il nous a semblé sain de rétablir un peu de réalité sur notre site, dans le profil idéal dressé par la corporation envers celui qui serait un monument du journalisme et de l’écriture.

Saint Michel, polémiste reconnu, Herr Polac, pédophile connu. Mais, dans ces milieux, la mémoire est toujours très sélective.

Rappelons-leur de mettre les crocs lors de leur exercice préféré de génuflexion collective. Comme Polac d’ailleurs, le critique acerbe; il en serait fier ! Normalement !

Daniela LUMBROSO parle de la pédophilie de Michel POLAC

Quand il s’agit d’enfoncer les autres, la diction est épurée, le juge sérieux et à l’aise. Quand il s’agit d’assumer sa propre perversion, scandaleusement immonde, tellement plus dégueulasse que celle de son invité, Marc-Edouard Nabe, un vrai écrivain au demeurant qui compte et qui restera, la pleurnicherie accourt.

oui_ai_vecu_polac_source_alainzannini.jpg

Sur le ring, on reconnaît les vrais

Fait isolé ?

N’avons-nous pas vu toutes ces élites se mobiliser pour sauver le soldat Polanski avec une ténacité de saint-bernard lors de son algarade suisse avec la justice américaine ? Et l’argumentation, ou plutôt la vile passion … C’est un génie Il vient du ghetto de Varsovieça fait 30 ansIl ne s’est pas enfui, c’est le juge américain qui voulait sa peauLa victime a pardonné et a même été indemnisée par son agresseur … Quelle époque de fous !

Rappelons simplement que Polanski a juste sodomisé une gamine après l’avoir droguée aux barbituriques. Puis, s’est enfui des USA pendant 30 ans avant d’être rattrapé par son autre génie, pédophile.

Voici une vidéo qui vous permettra de mesurer l’ampleur de ce fléau dans les strates dites supérieures, élevées, érudites.

Protéger ses enfants de ces prédateurs est un acte véritablement compliqué de nos jours. Le consumérisme ambiant fait des enfants des mini-adultes, qui adoptent les comportements dévoyés de leurs aînés (concours de miss, maquillages, culte de la vanité, du futile, sexualisation du comportement tolérée voire acceptée avec les strings et autres vêtements affriolants réservés normalement aux adultes,...).

Les médias érigent des modèles dont l’exemplarité reste encore à prouver: le cas de Marilyn Monroe est un bel exemple de ces starlettes promues pour des raisons d’une médiocrité absolue (nous avons été bassiné toute la semaine dernière par sa trajectoire de pute « intelligente » pour président, ministre, acteur, écrivain, base-baller et autres inconnus pavant les sentiers de la gloire à Hollywood). Cette pauvre blonde, dont le seul mérite dans la vie, a été de coucher avec tout et n’importe quoi qui pourrait lui permettre d’accéder à la notoriété, est un modèle révéré par des journaux, des magazines et fanfreluches. Le message est clair : couchez aussi pour réussir.

Aujourd’hui, le modèle Monroe a tellement bien marché qu’il y’a pléthores d’actrices dont la carrière tient aux mariages, rencontres et autres escapades dites amoureuses et largement diffusées par les magazines. Cela se compte dans les doigts d’une main les réalisateurs qui ne sont pas avec leurs actrices.

Quel est le modèle de société que l’on veut transmettre aux enfants? Il n’est pas question de jouer les prudes mais simplement, de reconnaître que des barrières comportementales sautent quand la société admet des Marilyn Monroe et autres superficialités comme des images à véhiculer. Et l’on s’étonne que les fillettes souhaitent finir mannequin (journaliste semble plus approprié, aujourd’hui,toutes les vedettes veulent au moins une pigiste dans leur tableau de chasse), actrice (mannequin-actrice-réalisatrice, ça marche aussi, c’est à la mode) et non ingénieur, ébéniste ou chef d’entreprise.

Pour en revenir au phare de la critique, Michel Polac, c’était toutes les louanges qui lui ont été chantées et aussi un pédophile, un bon pédophile comme ces élites savent si bien héberger, secréter, protéger et vénérer.

Osez le bon sens !

YDM

Be the first to comment on "Michel Polac, les élites et la pédophilie"

Leave a comment