Lescop – Pop noire : textuellement passable

Lescop
Lescop, de son vrai nom Mathieu Peudupin, né le 2 novembre 1978 à Châteauroux est un chanteur français de pop, cold wave. Il a été le chanteur du groupe Asyl.
Source : wikipedia
Comment fonctionne l’évaluation textuelle ?

 

Pop noire
Évaluation textuelle de cet album est de 11.34/20 (124.8/11).
Il peut donc être qualifié d‘album textuellement passable  –   à risquer

 

Qu’ai-je pensé de cet album ?
Album écrit, simple et sans réelle aspérité à part le premier texte La forêt qui traite d’un meurtre. Les thèmes sont assez divers. Pour être honnête, si vous avez écoutez les 3 premières chansons, vous pouvez vous passer des autres; c’est la même rythmique, quasiment le même son que l’on retrouve à chaque morceau. Faut aimer ces sonorités métalliques, électroniques. En tout cas, ce n’est pas mauvais, ça passe.

Pop noire
1. La Forêt
Un coup de feu dans la nuit
Une douleur glaciale qui s’élance
La Forêt soudain qui frémit [2]
Puis s’installe le silence [2]

Tu te tiens là assourdie
Tu prononces la sentence
Le deuxième coup est parti [2]
Et fait bientôt la différence [2]

Dans la Forêt je te retrouve à l’heure opportune
Un rendez vous improvisé sous la lune [2]
Sourires crispés, situation compliquée
Je sens ton souffle qui me frôle le coup
Un pistolet chargé me caresse la joue
Tu me dis « cette fois c’est moi qui joue » [2]%
Dans la forêt la première détonation raisonne
Un coup de feu puis deux, mon corps qui frissonne [2]
Puis doucement s’écroule

Plus rien, plus un bruit
Personne n’a rien vu par chance
Pour moi maintenant c’est fini [2]
Et tout le monde s’en fout, tu penses! [2]

Te voilà maintenant qui t’enfuis
Tirant ta révérence
La forêt de nouveau frémit [1]
Et je profite du silence [1]
Source : lyricsmania
Évaluation YDM,
–  Rimes    20/25 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  21/30  soit   14/20
2. La Nuit Américaine
Sandra s’endort la tête entre les mains
Elle rêve diva s’éloigne de loin en loin [2]
Elle se voit; héroïne hollywoodienne
Petite poupée de la nuit américaine [2]

oooh oooh la nuit américaine

Fantôme au long du fond noir arraché
Ces joues vers l’intérieur sont creusées [-1]
C’est une vieille technique à l’ancienne qui traîne
Un vieux secret de la nuit américaine [1]

Le décor s’entortille et se traîne
Dans le bleu sacré de la nuit américaine
Source : lyricsmania

 

Évaluation YDM,
–  Rimes    4/11 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  5.25/16  soit   6.56/20
3. Ljubljana
Nous marchions tous les deux
Dans cette ville morte
Le regard belliqueux, [2]
Tu me servais d’escorte. [2]

Nous marchions tous les deux,
Deux âmes dans la nuit.

Trempés sous la pluie. [2]

Dans cette ville, solitaires.
Faisant brillonner le bleu [1]
Qui battait dans nos artères. [2]

Perdus dans la nuit

Trempés sous la pluie

Ooh Ljubljana
Ooh Ljubljana [1]%

Devant nous s’étendait
Ljubljana et ses feux qui brillaient
qui brillaient qui brillaient [-1]

Serrés corps à corps.
et demain si tu veux, [1]
Nous marcherons encore. [2]

Ooh
Ooh … [1]

 

Source : lyricsmania

 

Évaluation YDM,

–  Rimes    13/22 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt
Sous-total  13.5/27  soit   10/20
4. Los Angeles

 

C’était bien, souviens toi ;
Moi je n’ai pas oublié
Le boulevard La Brea [2]
Nous brûlait les pieds. [-1]

Tu riais aux éclats,
Débordant d’allégresse.
Les autres aussi étaient [2]
à Los Angeles. [2]

Qu’avons nous laissé là-bas,
qu’avons nous oublié
pour que ce souvenir [2]
soit sûr de garder? [-1]

Passion, mais déjà
un souvenir de jeunesse
qui ne reviendra pas [2]
de Los Angeles. [1]

J’y repense évidemment.
Mais moins souvent que toi.
J’ai laissé depuis longtemps [2]
L.A. derrière moi. [2]

Tu m’a menti une fois.
J’allais laisser passer.
Puis j’ai menti comme toi, [1]
En rêvant éveillé. [-1]

Mensonge et quelle preuve ?
Des serments des promesses.
Qui sont restés là-bas,
À Los Angeles. [1]
Source : lyricsmania
Évaluation YDM,
–  Rimes    14/28 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  14.75/33  soit   8.93/20
5. Le Mal Mon Ange
Si tu sais qui je suis
Moi je ne sais pas qui tu es
Mais je vois dans tes yeux qui me fuient [2]
Que je ne te reverrai jamais [-1]

Tu me parles d’amour
Mais tu ne sais pas ce que tu veux
Tu vois je ne suis pas faite pour [2]
J’ai de bien trop jolis yeux [2]

Tu incarnes le mal mon ange
Tu es coupante comme un couteau
Trouble comme les eaux du Gange [2]
Mais tu coupes comme une paire de ciseaux [2]

Tu es coupante comme un couteau
Il est bien dommage et bien étrange [1]
Que le mal soit si beau [1]

Moi je joue à des jeux très cons
Je joue au train qui déraille
J’éventre des poissons [2]
Pour lire l’avenir dans leurs entrailles [2]

Toi tu ne sais pas qui je suis
Et tu ne l’as jamais su
Mais peu importe aujourd’hui [1]
Tu ne me reverras plus [2]
Source : lyricsmania
Évaluation YDM,

–  Rimes    18/23 pts
–  Punchlines              0.25/2 pts
–  Profondeur              0.5/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  19.5/28  soit   13.92/20

 

 

6. Tokyo, La Nuit

 

Ce soir je sors dans les cafés
Où les garçons sont en privé [-1]
Garçons de mauvaises habitudes
Garçons de très grande solitude [2]

Un perroquet vert rococo
Me tourne effrontément le dos [2]
Sur l’épaule d’une geisha
Qui sert la bière et la vodka [2]

Tokyo, la nuit
Le doute, la crainte, l’ennui [2]
Tokyo tu vis
Dans la mort, le sang, le bruit [2]

Se complaire dans la souffrance
Fait souvent la différence [2]
Saint Sébastien tout contre moi
Tenant une flèche entre ses doigts [2]

La fin, bien sûr est pour demain
Un bain de sang, thé au jasmin [2]
Visage rasé et maquillé
Sous le soleil, acier trempé [-1]
Source : lyricsmania

 

Évaluation YDM,

–  Rimes    14/20 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  14.5/25  soit   11.6/20

 

 

7. Hypnose
Je me sens glacé
Je me sens froid
Frigorifié [-1]
A l’étroit [2]

Je me sens vide
Caverneux
Translucide [2]
Et vitreux [2]

Je sens mon cœur qui bat
Qui palpite
Encore pour toi [2]
Mais moins vite [2]

Je sens mes yeux
Qui s’enlisent
Peu à peu [2]
Je lâche prise [2]

Je rentre en hypnose
Je pense à toi mais j’ai besoin d’autre chose
Je rentre en hypnose [1]
Je te défie maintenant reviens si tu l’oses [2]
Car
Quand je rentre en hypnose
Ton visage se décompose [1]
Je te regarde fondre quand je m’hypnotise

Le sang circule
Dans mes veines
Il tape et me bouscule [2]
C’est ta faute pas la mienne [2]

 

Source : lyricsmania
Évaluation YDM,
–  Rimes    21/28 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  21.5/33  soit   13.03/20
8. Un Rêve
Je me réveille sursautant
Un mauvais rêve revient me mordre
Morsure sucrée. Douleur pourtant [2]
Tape sur le nez. Rappel à l’ordre [2]

Je me réveille bouillonnant
Entre mes mains les draps se tordent
Mâchoires serrées. Baiser brûlant [2]
Qui me rappelle au désordre [1.75]

Et dans ce rêve je vois
Un chasseur et sa proie
Et dans ce rêve c’est toi [2]
Toi le chasseur et moi la proie [2]
Je vois

Encore ce rêve qui revient me mordre
Quoique presque insignifiant [1]
Ce rêve me fait mal à me tordre
Source : lyricsmania
Évaluation YDM,

–  Rimes    12.75/16 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  13/21  soit   12.38/20

 

 

9. Slow Disco
Une voix haut perchée
Dans un night-club enfumé [-1]
Un bourbon. Un café chaud
C’est tout ce qu’il te faut [2]

Baignée de lumière rouge
Je vois ton ombre qui bouge [2]
Dessine une arabesque fine
Sur un tableau grenadine [2]

Slow, slow disco, slow, disco, slow

Tu te tiens là sans bouger
Lorsque tu commences à chanter [-1]
J’admire les dessins sur ta peau
Ta robe fendue dans le dos [2]

Bientôt la lumière rouge
Aspire ton ombre qui bouge
Chanson terminée. Plus un son
J’allais partir de toute façon [2]
Source : lyricsmania
Évaluation YDM,

–  Rimes    8/17 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  8.5/22  soit   7.72/20
10. Paris S’Endort

 

Une cigarette se consume
Entre les doigts de Stéphanie
L’air un peu absent elle fume [2]
Regarde dans le vide et puis [2]

Compose un numéro au hasard
Sur son clavier téléphonique
Personne au bout il est trop tard [2]
Ils dorment tous. Le coup classique [2]

Place Clichy ou d’Italie
C’est la tombée de la nuit [2]
Paris s’endort (Paris s’endort)
La place du Trocadéro
Pleure les larmes de Waterloo [2]
Paris s’endort (Paris s’endort) [1]

Inlassablement elle fume
Cherchant comment tuer le samedi [1]

S’appuyant sur sa main gauche
Tenant un livre dans sa main droite
Un roman qui parle de débauche [2]
Et d’arrières-pensées délicates [2]

Elle perd ses repères dans la brume [1]

Déjà sa tête s’est posée
Sur la reliure du bouquin
Stéphanie commence à rêver [-1]
Résister ne sert à rien [2]
Source : lyricsmania
Évaluation YDM,

–  Rimes    20/25 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0/1 pt
–  Flow                        0/1 pt

Sous-total  20/30  soit   13.33/20

 

 

11. Le Vent

 

Le vent souffle et me ramène
De vieux souvenirs brûlants
De vieilles images me reviennent [2]
Je n’y ai pas pensé depuis longtemps [2]

Je tenais ta main dans la mienne
Dans tes cheveux jouait le vent
Je te revois. Rejoue la scène [2]
Après-midi d’été brûlant [1]

Le vent souffle à en perdre haleine
Et je te revois me disant
Tu m’oublieras j’en suis certaine [2]
L’amour ne dure pas plus d’un instant [2]

Tu m’oublieras quoi qu’il advienne [1]

 

Source : lyricsmania

 

Évaluation YDM,

–  Rimes    12/13 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0/1 pt
–  Flow                        0/1 pt

Sous-total  12/18  soit   13.33/20

 

 

Pour conclure    

 

Pop noire

Évaluation textuelle de cet album est de 11.34/20 (124.8/11).

Il peut donc être qualifié d’album textuellement passable  –  à risquer
Osez le bon sens !

YDM

Be the first to comment on "Lescop – Pop noire : textuellement passable"

Leave a comment