Les lecteurs iPod et la perte auditive chez les jeunes

Jusqu’à 10 % des jeunes ont des risques élevés de connaître une perte auditive permanente

teen_iPod_homework_FR.jpg

Du fond du métro, vous entendez les notes d’une musique prisée par les adolescents qui s’échappent des écouteurs d’un lecteur porté par un adolescent qui écoute cette musique tout en lisant son livre d’histoire. Vous pouvez presque comprendre les paroles de la chanson. Est-ce bon pour son ouïe? Ce bruit nuit-il à sa capacité d’apprentissage?

Selon un rapport récent à grande échelle de scientifiques de la Commission européenne qui examine l’utilisation de lecteurs de musique personnels comme les lecteurs iPod, la réponse à la première question est « non » : jusqu’à 1 utilisateur sur 10 de lecteurs de musique personnels risque de connaître une perte permanente de l’ouïe se cette personne écoute son lecteur à un niveau élevé plus d’une heure par jour pendant cinq ans. Et la réponse à la deuxième question est « oui » : la capacité d’apprentissage est probablement réduite en raison du bruit.

Pour préparer ce rapport, un groupe de travail du SCENIHR, le comité scientifique en charge de l’évaluation des risques sanitaires et environnementaux au sein de la Direction santé et Protection des consommateurs de la Commission Européenne, a tenu compte de preuves provenant de sources variées. Cela comprenait des études scientifiques révisées par des pairs, et des rapports publiés par des groupes de professionnels, des gouvernements et des organisations non gouvernementales. Le groupe de travail a aussi tenu compte de toutes les réponses à un appel d’information lancé par la Commission.

À partir de cette mine de données, le groupe a effectué une évaluation des risques pour la santé et a déterminé si un risque existe pour la santé, l’amplitude de l’effet associé à ce risque, et le risque associé aux différentes formes d’exposition. Ils ont évalué l’exposition dans le grand public et ont estimé les effets de l’exposition sur le fardeau total de la maladie.

Une exposition à long terme à des sons supérieurs à 85 dB représente le seuil critique pour la perte auditive. La Commission européenne exige qu’une protection auditive soit fournie en cas d’exposition pendant toute la journée à des sons de 80 dB ou plus en milieu de travail. Mais il existe un compromis entre la durée et l’intensité de l’exposition. Par exemple, une exposition de deux minutes à un son de 104 dB dans une boîte de nuit équivaut à une exposition de huit heures à un son de 80 dB. L’écoute d’un lecteur de musique personnel à 95 dB pendant 15 minutes par jour, mesurée au niveau de l’oreille, équivaudrait à une exposition de huit heures à un niveau de 80 dB.

Comment se produit une perte auditive induite par le bruit ?

Cliquez ici pour la suite de l’article

Ross Hetherington, PhD, psych c.

Directeur général et éditeur en chef,

AboutKidsHealth

Be the first to comment on "Les lecteurs iPod et la perte auditive chez les jeunes"

Leave a comment