Le journalisme à la française : classement de toutes les aides à la presse en 2011

Qui s’étonnera encore de la médiocrité des agents de communication que sont devenus les journaleux après avoir vu ces chiffres délirants?

 

Qui te nourrit te dicte ta conduite.

 

On se fout de la gueule de la pravda russe mais l’on serait bien luné de regarder la poutre qu’il y a dans l’œil des commentateurs encanichés qui déblatèrent sur les ondes, se prennent pour des lumières et vivent au crochet des français.

 

Nouvelle forme d’assistanat née de ce monde tertiarisé; le privilégiat; création et maintien d’aides, subventions, exonérations, abattements et autres mots-voiles, qui ne sont en réalité que des assistanats organisés pour les riches et les classes supérieures, obtenus par leurs lobbies; leurs roms. Les premiers assistés de France sont les riches. Sauf que pour eux, il n’existait aucun mot pour nommer leur parasitisme social. Je propose le mot privilégiat.

 

 

Et s’exhorte une fois de plus, les pauvres contribuables sequano-dyonisiens à militer pour la fermeture des 40 journaux locaux qui plombent leurs finances pour une agence régionale de communication, plus restreinte, moins onéreuse, d’une dizaine de passeurs de plats, hébergés sur internet.

 

 

 

Chers amis, la pravda française : rigolons !

 

 

– Le Monde : 16 932 067 euros de subvention

– Le Figaro : 15 990 740 euros de subvention

– Ouest France : 14 108 028 euros de subvention

– La Croix : 10 437 334 euros de subventions

– Télérama : 9 533 479 euros de subvention

– Libération : 8 971 182 euros de subvention

– Le Nouvel Observateur : 7 917 224 euros de subvention

– L’Express : 7 621 766 euros de subvention

– Télé 7 jours : 7 288 021 euros de subvention

– Aujourd’hui en France : 6 777 475 euros de subvention

– Sud Ouest : 6 707 844 euros de subvention

– L’Humanité : 6 259 222 euros de subvention

– Paris Match : 5 359 329 euros de subvention

– La Nouvelle République du centre ouest : 5 171 578 euros de subvention

– A2 presse : 4 868 424 euros de subvention

– Télé Star : 4 790 124 euros de subvention

– La Voix du Nord : 4 546 741 euros de subvention

– Le Point : 4 543 178 euros de subvention

– Télé Loisirs : 4 411 904 euros de subvention

– La Dépêche du Midi : 4 038 548 euros de subvention

– Le Dauphiné libéré : 3 927 893 euros de subvention

– Newsprint SAS : 3 900 000 euros de subvention

–  Syndicat de la presse quotidienne nationale (SPQN) : 3 771 080 euros de subvention

– Les Échos : 3 753 737 euros de subvention

– La Montagne : 3 747 371 euros de subvention

– Télé Z : 3 745 212 euros de subvention

– Télégramme : 3 739 454 euros de subvention

– Télécâble Sat hebdo : 3 324 771 euros de subvention

– Le Petit Quotidien : 3 298 437 euros de subvention

 

 

Source: Observatoire des subventions

 

 

 

D’après vous, à quoi sert encore ces journalistes ?

 

 

 

 

Osez le bon sens !

YDM

Be the first to comment on "Le journalisme à la française : classement de toutes les aides à la presse en 2011"

Leave a comment