L'amour lasse

Ne le dites pas à ma sœur
Elle vous en voudrait tellement
Qu’elle vous ferait payer chèrement
Votre propos désenchanteur

Ne le dites pas à ma mère
Elle vous bannira de sa maison
Et épandra son fiel en bonne commère
Qu’elle fut, sur toutes vos futures liaisons

Ne le dites pas à ma fille
Elle refuserait de grandir
Et continuerait à me pourrir
La vie avec ses fantaisies

Ne le dites pas à une femme qui compte
Qui vous est proche, tout ce qui se raconte
Entre quatre couilles qui papotent
Sur ces belles âmes qui les dorlotent

Quand nos pulsions l’intiment
Nous sommes des hommes
De grandes outres de testostérone

Nul besoin que la vie nous cadenasse
Dans ses adulteries légitimes
L’amour lasse

Be the first to comment on "L'amour lasse"

Leave a comment