Lacrim – Corleone : album faible, très faible

Lacrim

Lacrim, né le 19 avril 1985, de son vrai nom Karim Zenoud, est un rappeur français.

Source : wiki

 

 

 

 

PRINCIPES DE NOTATION DES TEXTES DE RAP (cliquez ici pour les découvrir)

 


version-colorisée-2-1024x1024

 

Évaluation textuelle de cet album – Corleone – est de 139.02/15 soit 9.26/20.

Il peut donc être qualifié d’album textuellement médiocre.

 

 

 

 

Qu’ai-je pensé de cet album ?

C’est dramatique !  D’un vide sidéral, un flow pompé de Kaaris, une production hyper actuelle, sirupeuse et chiante, … Très mauvais rap de gamin. Il y a un public pour ça, sans doute. Mais franchement, aucune créativité, aucune spontanéité, aucune fulgurance. Et sans vouloir jouer les moralistes à deux balles; il a été en prison, il nous le dit sans cesse… Mais qu’est-ce qu’on en a à foutre ? Où sont les punchlines ? Les figures de style ? Son style ? Le fonds ? Rien ! C’est ahurissant de vacuité, et de vanités. Et d’une vulgarité très crasseuse. Tout ce que le rap ne devrait plus être. Le drame dans tout ça, c’est qu’il a une putain de voix, Seigneur ! Avec du fond, une prod moins bang bang pour la laisser vivre, il existerait dans le rap français.

Oui c’est vrai. Laurent Bouneau (directeur général des programmes de Skyrock – ndlr) a aimé l’album, ça me touche.

 

Que dire de plus ?

 

 

 

 

 

 

Corleone

 

 

 

 

 

 

1. Corleone

Lacrim, Kore

Tu fais des sous t’as pas kave-pou, c’est qu’tes comme moi
La rue c’est plus dangereux qu’un coma [2]
Vrais me suivent et me supporte,
j’vous oublie pas

La vie est courte, [1.75]
monsieur,
donc faut des armes,
du courage

Du vice,
de l’honneur,
petit frère
sois fier, [2]

regarde moi,
là ouais
Le jour,
la veille,

de ma paye, [1]
j’dors pas
L’ivresse,
la faim,

les billets ne mordent pas [1]
Ouais, ouais, la guerre pour faire ma vie,
protéger la miff’
Tirer sur l’ennemi, viser dans le mille, [2.5]

tout niquer
Des frères ont embrassé la mort,
Saïd et Mehdi des vrais soldats
j’vous oublie pas [1]

Vais-je pouvoir un jour me reposer ?
Mon Père taffait la nuit le dos cassé [-1]
Combien dans ta ville ont fini bandit ?
À 15 ans je volais des sous j’ai jamais grandi [2]

Pourquoi mon cœur est maudit,
envie de faire des folies ? [2]
Pourquoi les démons me font croire que l’enfer est joli ? [1]

Même avec des millions, aurons-nous la paix ?
Beaucoup trop finissent par se fumer [-1]
Ont niqué leur vie en taule mon gros

Avec la faim je suis parti de rien je voulais (je voulais),
voir le monde donc j’ai volé [1.75]
L’estomac noué,
jeune et doué,

j’ai fumé le roi qui me croyait dévoué [2.5]
Lovés,
mon Dieu toi seul peut me sauver, [0]
si vous saviez

ce qu’on a fait n’est pas toujours ce qui fallait [0]
Crever, le fond de mon cœur n’est pas mauvais,
juste un grand loup de la tess’ qui a tout niqué [-1]
pour gratter sa pièce frérot !

9,4

ça braque, ça vend de la drogue
Tout fait pour creuser mon trou
et fallait se débrouiller fallait qu’on baise tout [1]
Y’a rien dans mon assiette donc je prends tout au resto

la faim nous a soudé, nous a rendu plus forts
On a grandi sans un sou,
adolescent Nous prenions que des loc’
Fais du mal, déçue ma mère,

amour venu d’ailleurs du fusil-mitrailleur, [1]
t’es là pour toucher tous les gains,
t’es là pour tout perdre [1.5]
J’suis qu’un homme parmi tant d’autres juste de passage
bienvenue dans mon monde

Corleone

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    21/66 pts soit    4.77/15

–  Profondeur                          0.5/4 pts
–  Punchlines/Styles               0.25/3 pts
–  Langage                     0.25/1 pts
–  Flow                                         0/1 pt
–  Mélodie                                     0/0.5 pt
–  Inventivité                      0/0.5 pt

Sous-total  5.77/25  soit  4.61/20

2. Mon Glock te mettra à genoux

T’as pris des pecs tu veux me faire la guerre
Mon glock te mettra à genoux
2-3 promenades et tu me croyais mort

Y’a pas de hasard, y’a le baveux

J’relève les comptes et tu m’dois des sous [1]

J’suis pas la perle rare
Vas niquer ta mère j’emmerde le rap [1.75]
C’est moi que les keufs appellent l’Arabe
C’est moi qui vais t’allumer ta race [1.75]

Pourquoi sont-ils mauvais ?
Ils font les voyous mais sans lové [0]
Je les laisserai jamais partir en paix
Parole du premier, bâtiment B [2]

Là j’suis sorti ça part de là
Dédicace à Luynes, à tous mes braves [1.75]
Qui m’ont dit Lacrim baise tous ces trav’
Rien qu’ils parlent de la rue mais rien ne bicravent [1.5]

Vas donc surveiller ta soeur la chienne
Tout le monde est chaud, ce soir il gèle
Gros, en avoir qu’une c’est ça que j’aime [1.75]
(Mais qu’est ce que t’as à?) caresser sa shnek [1]

Ouais ouais, j’veux du cash, villa et piscine
Pour perpétrer des homicides
Tu peux garder toutes tes salopes
Rien à voir avec nos missiles [2]

On a les vrais bonhommes avec nous
Ceux qui sucent des bites avec vous
Tous les Hommes meurent ne peuvent vivre
Comme un trou du cul que je parle avec vous [2]

J’fais pas dans l’détail
Casque intégral, une grosse bécane
Bang, bang, bang Lacrim c’est oim [1.75]
Pas d’diplomatie j’suis une racaille [1]

Et ouais hatay regarde le drapeau
Couleur billet de 100, couleur crapaud [2]
T’as fais 100 pipes moi 100 braquos
Dormi dans les hôtels de Monaco [2]

Bref ce sont tous des chiens qui aboient
Maintenant on leur nique leur mère et y’a quoi ?! [2]
Bon d’accord j’vais p’tête commencer par toi
Connard j’veux voir te rentrer tes doigts [1]

Écoutes et tais toi
Affrontes ?! Pas sur ces bâtards
Donnes moi le tuyau j’l’attache au Qatar
On a passé l’âge de faire des bagarres [3]

Cousin j’t’allume ta mère et j’rentre au placard
Du biff, du shit, une chatte au parloir [2]
Baveu qui me prend 2 bâtons par mois
Des milliers d’lettres remplissent mon armoire [1.75]

Les vrais qui n’font que penser à moi
Je n’suis haïs que chez les faux
J’suis sorti d’taule negro j’ai les crocs [2]
Seul sur la route et j’roule sans rétro
Aimé par les pro, aimé par les gros [2]

Bastos dans leurs mères ouais !
D’la frappe, d’la frappe, d’la frappe, d’la frappe !

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    37/56 pts soit    9.91/15

–  Profondeur                          0.25/4 pts
–  Punchlines/Styles               1/3 pts
–  Langage                     0.25/1 pts
–  Flow                                         0.5/1 pt
–  Mélodie                                     0/0.5 pt
–  Inventivité                      0/0.5 pt

Sous-total  11.91/25  soit  9.52/20

3. Oz

Arrivant, isolé quel mauvais temps
J’m’étais dis ça plus jamais, les parloirs et les rages de dents [2]
La canicule assèche les fleurs, bah moi la taule noircit mon âme
Juste une petite trêve, j’dors plus, j’traîne j’fais plus d’rêves [1]

Laissez mon coeur au greffe, gros
« Wesh Lacrim, comment ça va ?
T’inquiète mon frère, un téléphone, un block de shit

J’m’occupe de toi » [1]
J’pense à ma famille, que j’ai laissé,
ma mère doit péter les plombs
Pour toutes ces galères là, j’voudrais vous demander pardon [1]

Si tu viens m’voir, retiens tes larmes
Ne t’inquiète pas, je sors bientôt
La taule c’est rien, j’suis sur un pied
Mais en vérité, j’suis dégoûté [-1]

J’veux juste être libre,
voir grandir un peu mon fils [1]
Je pense à mes potes encore là-bas
Le coeur serré, j’vous oublie pas [1]

Frère envoie des lovés
On tombe mais on sait s’relever
J’arrive au bâtiment B, j’ai les potes donc j’suis vite opé [-1]
Ouais Kore frère ils m’ont eu, envoie d’la prod’ j’les tue [1]

J’venais à, peine de signer,
c’est pas comme ça qu’j’vais m’réinsérer [-1]
Tu crois vraiment que j’vais m’laisser faire
Ma dignité vaut-elle de la merde [1.75]
Aurais-je le cran de leur faire la guerre

Aurais-je le temps de voir toute la Terre [2]
M’étouffer d’haine, c’est tout c’qu’ils veulent
J’ai trop fait d’peines à tous ceux que j’aime [+2]
A l’intérieur c’est comme dans la tess’

Faut se débrouiller pour se faire sa place
Dans les salles d’attente, les cours de promenade
Les jours de mitards, les affaires en plus
L’attente d’un courrier, les fouilles au parloir [+1]

Ta femme qu’en peux plus, ta mère qui fatigue de trop
Madame la juge on est fiers, faits de sang et de chair
Vos peines plancher n’ont qu’un seul but : faire pleurer nos mères [1.5]

Tu prends des risques, tu t’prends pour un boss
Tu veux pas d’une p’tite vie, toi tu veux la Porsche [1.25]
Peu importe c’qu’il en coûte, sur la liste, sur écoute [1]
Et un jour tu t’réveilles t’as pris quinze piges

Source : Rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    15.50/43 pts soit    5.40/15

–  Profondeur                          1.5/4 pts
–  Punchlines/Styles               1/3 pts
–  Langage                     0.25/1 pts
–  Flow                                         0.5/1 pt
–  Mélodie                                     0.25/0.5 pt
–  Inventivité                      0/0.5 pt

Sous-total  8.90/25  soit  7.12/20

4. Tout le monde veut des Lovés

J’ai toujours voulu voler de mes propres ailes
Ma demoiselle attention si je t’aime tu pourras toucher le ciel [2]
Envie de briser les chaines, envie de signer des chèques
Je sais qu’on va mourir, mais avant on part aux Seychelles [1.75]

Ouais une plage, un verre, couché de soleil [1]
Mon frère ouais ouais j’insinue car j’suis dans ma cellule
Ici tellement c’est nul que je me renferme [+1]
Souvent je pense à elle, besoin de l’apaiser, besoin de la serrer [1]
D’ouvrir les yeux de voir la vie, tout est raffalé par la vitre [1]

Criez, Fumez, buvez, bien j’suis rancunier [1]
Y’a tout mon public qui chante
Lacrim va tout vous rafler

Y’avait rien pour nous dépanner
Faut des sous pour changer d’ambiance, mon son pour nous évader [2.5]

Tout l’monde veut des Lovés

Pour pouvoir s’évader [-1]

J’rêve d’avancer ou de quitter la Terre
Si j’attrape dix millions ça fera surement l’affaire [2]
Je peux tout jouer mais je pense à mon fils
Sinon aux nouvelles kehbas je n’ai pas besoin d’la notice [2]

Dans l’rap des bêtes de thos-my
J’ai les mêmes lunettes que Tony [2]
Tout prendre je vous le promets
Lacrim se propage soutenu par trop de vies humaines

Ma belle, là j’ai pris deux-cent billets de cent
Oui laisse les parler dans le vent [2]
[Qui ? West le soleil couchant ?]
Je sais c’est touchant tes cheveux dans l’vent [1]

Mais nos cœurs ne sont pas mauvais
Ma villa au bord de la mer
Je sors de son-pri je veux m’évader- [-0.5]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    18.75/31 pts soit    9.07/15

–  Profondeur                          1.5/4 pts
–  Punchlines/Styles               0.75/3 pts
–  Langage                     0.25/1 pts
–  Flow                                         0.5/1 pt
–  Mélodie                                     0.5/0.5 pt
–  Inventivité                      0/0.5 pt

Sous-total  12.57/25  soit  10.05/20

5. Pronto (exclu)

Gros, bah oui prends nous pas en photo
Gros, bah oui pose nous des micros [1]
Gros, les Chappas sont dans le dos
Gros, la curiosité est un vilain défaut [2]

Tu parles de qui ? Tu parles de moi ?
Moi j’te connais pas, je n’plaisante pas [1]
Reste tranquille renoi,
moi j’suis pas d’ici

Mais j’suis partout chez moi [2]
Brolique, Kalash, Uzi [1.75]
Rhaa ! Trop d’salopes sur la vie d’ma mère
Rhaa ! Un dernier verre j’vais tous me les faire [2]

Rhaa ! 7 62 pour t’casser les jambes
Faire courir les gens, tout nu sur les champs [1.75]
Qui peut test avec moi ? Personne
J’vous baise toi, lui, et elle, tout seul
La me-cri, Versace, Rolex, j’suis pas Qatari
Le pétrole, made in l’Algérie [1]

No, tu veux faire la guerre mais t’es pas prêt
No, crois moi, nous on blague pas
No, on s’en bat les couilles de c’que t’as fait
No, pourquoi t’regarder quand j’suis refait [2.5]

La vie d’ma mère, la vie d’ma mère
N’jouez pas les fous la vie d’ma mère, la vie d’ma mère

N’jouez pas les fous, parce qu’on aime ça, on attend qu’ça
On est nés pour ça, on baise la Pronto

Tes sons téléphonés ton équipe de bouffons
Pe-fra cellophané parlu pour mes frelons [+2]
Bah ouais t’es un vrai, moi j’sais qu’tes un faux
J’suis dans les faits divers, t’es qu’a la radio [1]

Cramée est mon équipe, pas d’CB qu’du liquide [1]
Si j’te fume on est quittes, la cavale un grand kiff [1]
Donc je m’arrache au de-blé, Alger,Corniche et Sheraton
J’serai jamais extradé même pour deux tonnes [1.75]

Les couilles et l’honneur, l’oseille et les tarpés
Les harbis, les harbis
Big up aux vendeurs, aux braqueurs, aux tueurs [1]
Les amis les ennemis [1]

La tête sous l’eau, enfant d’la rue, t’inquiètes c’est nous
Trois millions, ça c’est pour la daronne
Mais pour dix piges mon frère on prend tout [1]
Comme tu sais, on a peur de rien

Ta vie ou la mienne, en vrai j’en sais rien
Ratata, et j’suis déjà loin [1.5]
94, Marseille, Bondy Nord, et j’oublie pas mes Montreuillois

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    26.25/45 pts soit    8.75/15

–  Profondeur                          0.25/4 pts
–  Punchlines/Styles               0.5/3 pts
–  Langage                     0.25/1 pts
–  Flow                                         0.5/1 pt
–  Mélodie                                     0/0.5 pt
–  Inventivité                      0/0.5 pt

Sous-total  10.25/25  soit  8.2/20

6. Barbade

Allez viens je t’emmène
Les pieds sur le sable, toi au bord de l’eau
Mais j’oublie pas mes problèmes [1.75]
La kalash peut toujours tirer dans l’eau [1]

La Barbade, les Seychelles (la Barbade, les Seychelles)
J’ai fait assez d’oseille (J’ai fait assez d’oseille) [1.75]

J’t’avais dis qu’ont feraient le tour du monde
T’as pris mon cœur en or, tu l’as fait fondre [2]
La plus grande des braqueuses en vrai c’est toi
T’as tiré le gros lot en étant avec moi [2]

Rien que j’me lève tôt, comme mes potos
Ils sont sur moi, y’a pas qu’les fans qui prennent des photos [2]
Ils m’ont mis au shtar mais jamais démolis
On commence sur la plage, on finit dans mon lit [2]

Nan, t’es trop fraiche, tes beaux seins, tes grosses fesses
Une demi seconde avec toi j’oublie tout
J’ai des trucs à régler, on s’revoit bientôt [1.75]
On dîne chez moi, viens qu’on s’hiberne
Du champagne, des fraises, des diamants, des perles [1.75]
Des fois j’me dis « et si tout ça c’était faux ? »
Ils t’ont choisi pour me faire
Moi j’suis Parano ! [1]

Un hélicoptère
On sait jamais des fois que t’es le mal de mer
Je t’emmène dans les airs [2]
Fini la galère, dit le à ton père [1.75]

Je t’ai donné ma confiance ne me déçois pas
T’es pas mon objet mais bon t’es à moi ! [2]
Si t’as des interrogations y’a mon casier pour te répondre
J’te taquine, mais en vrai c’est ma vie

Ma chérie j’ai beaucoup d’ennemis
Habitues-toi au fusil dans mon lit [1]
Plus d’oseilles, plus d’oseilles
Ton doigt sur le globe et on finit aux Seychelles [0]
Je te dis pas tout c’est mieux pour nous
C’est quoi ce petit sourire tu me veux plus comme époux [1]
Hmm, mais pas de stress c’est la rue
Que veux-tu, j’peux pas cher-la c’est ma maîtresse [+2]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    24.75/38 pts soit    9.76/15

–  Profondeur                          1.5/4 pts
–  Punchlines/Styles               1/3 pts
–  Langage                     0.25/1 pts
–  Flow                                         0.5/1 pt
–  Mélodie                                     0.5/0.5 pt
–  Inventivité                      0.25/0.5 pt

Sous-total  13.76/25  soit  11.01/20

7. On fait pas ça

Parler pour ne rien faire
On fait pas ça !
S’coucher dans une affaire [1]
Reu-fré, on fait pas ça ! [1]

Balancer un d’mes frères
Ne faites pas ça !
Fuck tous ceux qui veulent le faire [1]
Me parle pas, prends tes sous et barre toi [1]

Faut qu’on les chope, qu’on les baise
Faut qu’ils paient

Fuck la paix [1]

Glock, shit, coke, biff, 3 litres 2, phares xénon
Si j’arrive tu t’feras buter forcément [+1]
Ils m’en veulent car j’ai trouvé la faille
J’dormirais plus jamais sur la paille [2]

Bébé, ils n’sont pas à ma taille [1]
Fuck you, kalash, rafale
Pourquoi faire de la thaï [1.75]
Cette année on verra bien qui est le meilleur

J’suis d’mauvaise humeur [1]
ce matin j’lui est mis derrière
La devise : ne jamais parler pour rien
Alors ferme ton claque merde, nous on s’en bat les reins [1]

Pro-fond, dans ses fesses
Deux heures du mat’ j’fais un bain d’minuit noyé dans l’ivresse [2]
Pas besoin de sucer pour me faire des amis
Ils parlent de mourir, j’sais qu’ils aiment trop la vie [2]

Oui, j’veux faire des gros sous m’casser loin d’ici
Dis-leur, Sabri C-4 pour mes ennemis [1]
Chevilly-Larue, 9.4. c’est là d’où je viens
Afif, Jean-Mi, P’tit Bash et les Marocains [1]
Luynes, Bâtiment B (squad !)

Source :  rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    18.75/32 pts soit    8.78/15

–  Profondeur                          0.5/4 pts
–  Punchlines/Styles               0.5/3 pts
–  Langage                     0.25/1 pts
–  Flow                                         0/1 pt
–  Mélodie                                     0/0.5 pt
–  Inventivité                      0/0.5 pt

Sous-total  10.03/25  soit  8.02/20

8. La Rue

J’ai fait les quatre coins d’la France
J’vois qu’c’est la même partout
La rue te prend, la rue te tue gros
Mais tout ça tu connais

J’pourrais jamais m’laisser m’la faire mettre
C’est dans nos gênes d’puis la maternelle [1.5]
J’vais tout perdre et c’est la vie gros
Y aura plus d’mitraillettes et d’micros [2]

Kore, La-crim

En résumé pour moi tout est partit très tôt, j’étais qu’un branleur
J’m’en fous de l’école de tous ses codes je n’veux que prendre l’air [1.75]
J’me serais tatoué « La rue for life » [1]
– Je voulais croquer le monde, j’voulais pas qu’on XXX

T’as b’soin de trois mille eus, mon gros j’te les prête
Y a toujours des fils de putes qui finissent chez les traîtres [1.75]
Tu parles dans mon dos, me tournes le dos, craches dans mon dos
J’ai pris la moto, tiré dans son dos [1]

Pas peur de mourir mais trop faim de vivre [1]
Délaisser les rires pour les peines ouais, pour la haine ouais
Et de tout c’que j’ai pu faire pour elle [1.75]

Mama y a trop de choses que je regrette
Toutes ces peines de prison, les cris, les hôpitaux
Mes yeux ont vus c’qu’il n’fallait pas voir

J’suis un vrai soldat (soldat, soldat)
J’aime la rue, j’aime la rue [1]
Et c’est tout c’que je sais faire

J’aime la rue, j’aime la rue, même si elle m’a volé tant de frères [2]

Oh oui la rue quand tu veux la tej elle revient de si tôt
Et moi j’suis dépendant comme un putain d’vulgaire toxico [2]
Y a ce loyer, et moi j’veux partir en vacances
Si t’as trois millions dis-moi tu reviens quand ? [1.75]

La cagoules et le glock, j’prend cinquante en trois minutes
Aller taffer pour mille eus, personne va gober la pilule [1.75]
Je n’ai plus le bon profil pour être un gars rangé
Fréro uste avant de partir, j’voudrais me venger [0]

La rue c’est ma femme c’est plus qu’un ami
J’y étais, j’y suis, cicatrice à vie [2]
J’ai dormi dehors, j’ai braqué de l’or
– Mieux qu’Sébastien Loeb j’ai piloté XXX

Cette pute à qui j’ai tout donné
Elle m’a pas nourri, j’ai tout volé
J’lui ai pris Lacrim et même un bébé [-1]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    21.25/40 pts soit    7.96/15

–  Profondeur                          1.5/4 pts
–  Punchlines/Styles               0.5/3 pts
–  Langage                     0.25/1 pts
–  Flow                                         0.5/1 pt
–  Mélodie                                     0.25/0.5 pt
–  Inventivité                      0/0.5 pt

Sous-total  10.96/25  soit  8.77/20

9- Pour de vrai

J’entends que, t’es chaud-bouillant, ouais, que t’es refait, ok
Que t’es un voyou, que t’es venu chez nous, que moi j’ai rien fait, ok [2]
On commence quand
Soit disant tu sais faire la guerre, on commence quand [1]
N’oublie pas d’embrasser ta mère [1]

Va falloir assumer, c’est pour de vrai
T’as ouvert ta bouche tu payes, c’est pour de vrai
Chappas dans les vas-go on est prêts, c’est pour de vrai [1]
La faucheuse m’a parlé d’toi, et elle t’attend sous ses draps [1]

J’vis ma vie, j’suis tranquille dans mon coin
J’ai rien à prouver, c’que je veux, je l’obtiens [2]
J’suis organisé, j’ai des sous, des gros moyens
Des routes à n’pas prendre mais te voilà, sur mon chemin [1]

J’vais t’montrer de quoi j’suis capable oh
Sale fils de timp tu vas finir dans un trou
Car c’est tout c’que tu mérites
Croire que moi j’prendrai la fuite, [2]
mais toi t’es fou [2.5]
Pa-pa-pa-pa-pam, me voilà ton enterrement ça finit comme ça

J’voulais faire le bonheur de mes proches avant le mien, mais
J’ai l’instinct de loup et t’sais c’que j’aimerais [1.75]
C’est prendre mon p’tit dej’ en sachant que ce soir j’t’aurais fumé
Tu verras mon ombre, et ça toutes les nuits

L’ange de la mort, sera ton seul ami [1]
Frère tu n’es pas un voyou, j’sors d’la rue laisse-moi faire
Si tu veux pas tout perdre, demande à ton père [1]
Va vendre ton kilo, mais qui t’a vendu c’kilo ?
Les petits des petits d’mes petits en bas de l’échelle c’est tout c’que tu vaux [1.75]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    19/28 pts soit    10.17/15

–  Profondeur                          1.5/4 pts
–  Punchlines/Styles               0.5/3 pts
–  Langage                     0.25/1 pts
–  Flow                                         0/1 pt
–  Mélodie                                     0.25/0.5 pt
–  Inventivité                      0/0.5 pt

Sous-total  12.67/25  soit  10.13/20

10- Bracelet

T’es une belle petite bombe atomique
Un bête de corps une parole de fusil
J’ai le bracelet électronique [2]
sinon j’serais déjà parti dans les îles [1]

J’veux une salope comme Clara Morgane
t’as envie d’baiser je l’ai lu dans ton regard
69890, Bâtiment B, posé dans l’calme [1.75]
Le matin j’descends dans la promenade [1.5]

J’tue cette barre de fils de pute
J’veux la directrice dans un convoi avec Felix et So’ pour faire sauter l’bus [1]
Dehors ça complote on va t’fumer, un jour de pluie t’laisser par terre
J’aurais un alibi j’serais à Miami sur un jet-ski sans débardeur [1]

Coup d’M16 si t’aimes j’vais t’faire, Lacrim n’est pas fait pour décevoir ses frères
Tu me donnes un tuyau je vais te faire l’affaire [2]
J’donnerais pas ton nom si l’procureur m’enferme
Je suis tellement fier, même pour dix millions j’sucerai pas d’bites, on dit que le diable m’habite [1]

Connaît toute ma vie, que le doute navigue dans toute ma vie
Mon automatique va le faire changer d’avis [2]
Toujours du flow, pour les fils de putes et les donneurs de gow
J’pense à mes kho, toujours en cage, ils ont beaucoup de rêves à convertir en cash [+1] [1]

Clique ma page j’nique les barrages, ton pote le voyou va devenir l’otage
Besoin d’évacuer ma rage, veux un bon massage au bord de la plage [2]
Ouais ouais j’mets mon fils dans le X6, 5 ans il aura fait le Mexique
Ferme ta gueule, imbécile, nous c’est V12 c’est pas V6 [1.75]

J’ai tout niqué dans ma té-ci, j’ai pas d’chatte j’suis pas Messi
J’viens du 9.4 j’me suis fait tout seul, donc je prends tout j’dis pas merci [2]
Espèce de fils de pute t’as sucé, y’a des locations qui sont pucées
C’est les vrais qui font que j’ai du succès, j’cotoîe de vrais tueurs toi-même tu sais [0]

Demande leur quand tu as des couilles, ça c’est pour la vie
Mais comme t’as donné ton p’tit cul, tu seras jamais mon ami [1]
Poto à 23 heures j’bois du champagne, foie gras, pas de Pringles
T’inquiète mon frère j’suis toujours le même, calibré comme à Engle’ [2]

Ils parlent tous de moi comme gros Carlos, bécanne poto, vamos
J’te laisse sortir devant chez toi, t’es mort devant la porte de ton gamos [2]
J’ai jamais sucé j’ai jamais violé, jamais des gris que des billets violets
Sales fils de putes vous êtes démodés, c’est quoi ces talons j’vais la démonter [2]

J’suis parti pour tout baiser, les charts, les chiffres jusqu’à tes WC
Dans la rue sur mes couilles que j’ai tout misé comme une kalach pas besoin de savoir viser [-1]
Tout le temps j’suis sté-pi, de toutes les couleurs sur mes llets-bi,
de toutes les couleurs sont mes amis
Russie, Bastia jusqu’au Mali, as-tu saisi ?!, nique ta mère [+1.5]

J’représente, les vrais frères, j’suis déter’,  [1]
y’a mon album qui va sortir
Demande à mes co’ cellulaires,
avant d’aller au prétoire j’fume un joint d’herbe

J’me rappelle, que je peux mourir [2]
avant d’avoir l’âge de mon père, quel enfer [1.5]
Faut se battre pour avoir la foi, tu me fais : « Je t’emmène avec moi »
On est simples, on ne plaisante pas sur la tête de ma daronne que je changerai pas [2]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    35/49 pts soit    10.71/15

–  Profondeur                          0.5/4 pts
–  Punchlines/Styles               1/3 pts
–  Langage                     0.25/1 pts
–  Flow                                         0.5/1 pt
–  Mélodie                                     0.25/0.5 pt
–  Inventivité                      0/0.5 pt

Sous-total  13.21/25  soit  10.56/20

11- Le loup d’la street

Le loup de la street…

Comme un écho dans la plaine, résonne le cri de la haine
Nous entends-tu chanter nos peines [2]
Nous entends-tu pleurer tous nos frères

Comme une bouteille à la mer [1]
Pourquoi nos larmes tombent et se perdent
Nous entends-tu chanter nos rêves
Nous entends-tu préparer la guerre [2.5]

Corleone n’est pas un film, à la fin j’vais vous laisser
Mais tout comme eux je n’avais rien, je suis parti pour tout baiser [2]
Des vols, des effractions, des flingues et des tractions
Je n’suis rentré dans le coeur de la vie que par pénétration [2]

Déflagration, l’enfer de la nation
Je suis noir de relation et ces musiques sont les déboires de nos passions [2]
Dans le 9.4, c’est d’là d’où j’suis sorti
Soit tu chasses avec les loups, soit tu manges que les orties [2]

Plus d’oseille, plus d’oseille (plus d’oseille, plus d’oseille)
Y a peu d’espoir donc on veut plus d’oseille (plus d’oseille) [1]
Ce putain d’système nous bloque dans une impasse
Ils attendent que tu sois bien blessé pour venir à la chasse [2]

On se rebelle, l’état nous classifie danger
Ils ont pas tort y’a même des lions qui se font manger [0]
J’pense à ma famille, pas faire des choses à en perdre la raison
Mais j’veux plus d’la famine j’veux faire un stock pour tenir la saison [2]

On fait c’qu’on fait, pas juste pour le faire
Enfant de la misère [1]
Ici bas soit tu marches soit tu crèves, et on t’enterre
Pour ça qu’on reste solidaires [1]
Enragés, dignes et fiers
On est juste une meute de loups du ter-ter [1.75]

A l’époque je voulais manger
On a grandi on veut se venger [1]
Je m’en bats les couilles du loyer
Dans mes billets je veux me noyer [0]

Voyez, la rue n’est pas ce que vous croyez
Les soucis me cassent les reins j’ai les os broyés [1.75]
Tu fais du rap arrête de chialer sur c’que t’as pas
Dis-leur Kore, chef de meute je suis leur papa ! [2]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    27/38 pts soit    10.65/15

–  Profondeur                          1/4 pts
–  Punchlines/Styles               1/3 pts
–  Langage                     0.25/1 pts
–  Flow                                         0.75/1 pt
–  Mélodie                                     0.25/0.5 pt
–  Inventivité                      0/0.5 pt

Sous-total  13.9/25  soit  11.12/20

12. A.W.A

Lacrim, haaan

A.W.A, A.W.A [1]

Qui revient foutre la merde ? C’est toujours les mêmes [1]
T’as reconnu l’équipe, t’as senti l’liquide [1]
Y a des chevaux plus que dans ton Lambo
Rlah ! Tu t’es fait rafaler dans l’dos (han) [2]

Trop loin pour qu’tu nous rattrapes
T’es né dans les choux, j’suis né dans la braque [1.75]
La liberté mon frère c’est savoureux

Tu rentres chez les timps t’en ressors amoureux (shame nigga) [2]
Pour ceux qui font des sous comme nous
A.W.A dans l’sang, on vous mettra à genoux [1]

Nouvelle caisse, nouvelle liasse
Rolls Royce, pétasse [2]
Grosse table, vingt bouteilles
Toujours calibré dans l’club re-fré

On t’monte en l’air (I get it, I get it)
– On t’monte en l’air (talk about it, I live it)
– On t’monte en l’air (fly cars I whip it)
– On t’monte en l’air (big money I flip han)

Tu nous verras pas sucer pour des lov’
Pour avoir ta chatte t’auras jamais du mauve (jamais) [2]
6.3 frérot j’te vois plus
Si tu m’parles oseille j’suis toujours à l’affut [2]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    15.75/21 pts soit    11.25/15

–  Profondeur                          0/4 pts
–  Punchlines/Styles               0.5/3 pts
–  Langage                     0.25/1 pts
–  Flow                                         0.75/1 pt
–  Mélodie                                     0.25/0.5 pt
–  Inventivité                      0/0.5 pt

Sous-total  13/25  soit  10.4/20

 

 

 

 

 

 

13. Pocket Coffee

Je rêve de tranquillité, de millions de dollars
J’sors du placard, demain matin je veux me faire sucer dans un sauna [1.75]
J’suis un homme faut qu’on se le dise, j’pourrais te faire des trucs de malade
Peut être que t’as vendu quelques disques, parce que papa n’était pas là [1.75]
Qu’est ce tu vas m’apprendre de la vie ? Je fais partie des anciens routards

60 Jours avant que n’arrive l’euro j’avais déjà 10 barres en moutarde (Franc?) [1.75]
Jamais connu la puberté, 11 ans j’tirais des grosses taffes
17 ans raté le million le juge m’a privé de liberté [+1.75]
Déjà sevré dès la portée, on fait l’amour avec la muerte [1]

Jveux rentrer dans le cul de la France
Ce n’est qu’une histoire de fierté
C’que j’ai fait je ne le regrette pour une seul raison
Parce-que ma mère a pleuré

Je m’en bats les couilles
C’est pas ma faute tu fais ton taff de banquier apeuré [2]
Tu rêvais d’avoir un bateau ? Tu n’as même pas eu la voilette
Ma mère m’a dit : t’as pris des millions que ta chié dans les toilettes [2]

Des mecs comme moi dans le rap y’en a peu,
mais dans les cités y’en a des milliers
Si tu fais plus de sous que les shmit ils voudront t’humilier [0]

J’ai connu Marbella, la rep dom, la favela
Je leurs prenais des kilos de pure, toi tu n’étais jamais là [2]
Frère tu connais la devise: Lacrim dans ta voiture compteur bloqué minimum à 210 [1]

J’suis bourré, j’pense à mes frères que j’ai laissé dans la promenade
Ils ont trop la dalle et peut être beaucoup de gens à tuer
Beaucoup de gens à tuer, on veut pas être adulé
Nous ne sommes pas dans un film, tah « Omar ma tuer » [3]

Une cinquantaine de loyers c’est le tarot d’un soldat pour foudroyer
J’ai l’alibi mais voilà nettoyé [0]
J’peux aller dealer tranquille, sur la tête de mon fiston
Quand j’vais chez Louis Vuitton, c’est pour lui pas pour des putes [+2]

Je lui prendrais même du vison, j’pense à lui j’ai des frissons
Lui dans mes bras, un brolic sur moi, quelle vit nous subissons ? [2]
Regarde ce système, à quoi il t’amène
Remplis le sac de lovés ou bien j’te nique ta mère [1.75]

Vécu dans les égouts, j’ai ma suite au palace
Ta tête me dit quelque chose ..? Y’aurais pas ta mère au Dallas? [2]
Des cartouche de FAMAS y’en a jusqu’à Damas
Mais la j’suis dans les îles sous rhum ananas [2]

La bagarre on sait pas faire
On préfère t’allumer ta mère [2]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    29.75/41 pts soit    10.88/15

–  Profondeur                          1/4 pts
–  Punchlines/Styles               1.25/3 pts
–  Langage                     0.25/1 pts
–  Flow                                         0.5/1 pt
–  Mélodie                                     0.25/0.5 pt
–  Inventivité                      0/0.5 pt

Sous-total  14.13/25  soit  11.30/20

14. J’suis qu’un thug

J’suis qu’un thug, j’suis qu’un thug j’suis qu’un thug, j’suis qu’un thug ouais

Tu fais shab tu m’es cher tu sais où me trouver

Même si t’as le pare-balles j’vais quand même te trouer
D’où je viens tu connais je n’ai rien à prouver [3]
Des lovés, des lovés, des lovés, des lovés
T’as le permis de poucave, j’ai l’permis de tuer [-1]

C’est la guerre, frérot j’sais c’que je vaux
Ils veulent me tirer dans le dos [2]
Tous aveuglés par les gows
Lacrim est venu tout rafler, t’es qu’un rigolo [1]

Pas de cadeau, fume le mégot j’ai grandis dans les affaires
Nique ta mère si tu penses nous la faire [2]
Tu sais que rien n’est offert
Tu vas goûter le FAMAS, il est mort allons trinquer nos verres [2]

Lunettes sur le nez, l’album il sort en été
Dis-leur Djamel il manque plus que leurs mères et leurs soeurs pour un vrai comité
J’ai des couilles, des grosses liasses, des gros billets (des lovés, des lovés) [2]
Jamais dévié, jamais, comme moi en cité, y en a des milliers [-1]

J’veux faire le tour de la Terre
Reu-fré, ici c’est l’enfer [2]
J’suis dans ma cité, personne à quitter
Dormir en tôle depuis seize ans, vacciné [2]

Devant la porte un gamos, dans mon équipe y a jamais de chivatos [1]
Il faut des lovés, demain j’vais crever [-0.5]
Suffit de 5 chiffres pour qu’on vienne te lever mon gros
Y a des mes-ar, pour te fumer ou te prendre ton gent-ar [1]

Pour la bagarre, j’appelle Babou le barbare
Tu vas ronfler jusqu’à demain soir [1]
Frérot j’veux ma paye, la même que Robben
Sur mon père qu’ils aiment trop la vie pour devoir la perdre

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    16.5/30 pts soit    8.25/15

–  Profondeur                          0.25/4 pts
–  Punchlines/Styles               0.25/3 pts
–  Langage                     0.25/1 pts
–  Flow                                         0/1 pt
–  Mélodie                                     0.25/0.5 pt
–  Inventivité                      0/0.5 pt

Sous-total  9.25/25  soit  7.4/20

15. Mon frère

T’étais mon frère, les bons qui perdent
Ça fait du mal, mais je dois m’y faire [1.75]
Tu vas m’manquer mon ami (je dois m’y faire)

Elle a tes yeux, tu peux être fier (tu peux être fier)
J’te vois partout, moi j’veux pas m’y faire (j’veux pas m’y faire) [1]

Une amitié née d’une enfance difficile
Banlieusards, on a grandi sur un fil [1]
Mais t’étais là pour moi, moi j’étais là pour toi [1]
Nous étions juste des p’tits jeunes qui dans l’mal ont pris racine

Insolents, on a pas rendu un kil’ [1]
On était jeunes et fous
On en voulait des sous oh [2]

Alors on a quitté l’école, on s’inventait nos codes
On voulait partir en vacances avec les meufs les plus bonnes [1.75]
Et y’a les balles qui résonnent, on avait peur de personne
On avait qu’un seul grand frère c’était le Smith & Wesson [2]

On veut l’coffre et la caisse, du champagne, de la fraise
Molotov dans la tess’, sur le coffre on encaisse re-fré [2]
On avait qu’un but, celui d’tout baiser
On était dangereux pour la banalisée [-1]

Plus d’oseille, plus d’oseille, plus d’oseille
Tu m’disais Karim « on arrête » j’te répondais plus d’oseille [1]
« On va tout perdre », c’est toi qui m’disais ça
Ma folie t’répondait « wesh t’as peur de quoi ? » [1]

Poto t’es fou prend tout maintenant
On s’en bat les couilles on est dedans [2]
Les anciens laisse-les qu’ils s’amènent, qu’on leur mette des balles dans les dents
J’vois la scène avec toi devant, nan, le glock pointé vers l’avant, nan
Cette pute qui visait la tête, mon calibre s’enraye en même temps, nan [2.5]

J’bois du Sky vers quelques gouttes parterre
J’pense à toi mon frère
Ta femme, ta fille qu’t’as laissées derrière
T’inquiète même pas mon frère, dans la vie tout se paye j’vais les laisser parterre

J’leur ferai même la guerre en enfer [2]
J’ai plus rien à perdre, cette fois c’est la dernière
J’récupère la bécane que t’avais caché derrière [1]
Et j’déboule en plein jour, sans détour [1]

Le premier direct dans les genoux,
les deux autres j’les vise dans le dos
J’leur vide le chargeur dans les joues [2]
Alors on fait moins les fous ?
Dans cette histoire on sera jamais quittes
l’homme que vous avez tué vaut beaucoup [1.75]

plus que toute ton équipe [2]
On était frères mais pas d’la même mère
Religions différentes, situation précaire [2]
On a mangé les mêmes pierres,

on a partagé les mêmes épreuves
On a vécu les victoires, les défaites,
été comme hiver [1]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    31.75/50 pts soit    9.52/15

–  Profondeur                          2/4 pts
–  Punchlines/Styles               1/3 pts
–  Langage                     0.25/1 pts
–  Flow                                         0.5/1 pt
–  Mélodie                                     0.25/0.5 pt
–  Inventivité                      0/0.5 pt

Sous-total  13.52/25  soit  10.81/20

 

 

 

Pour conclure,

 

version-colorisée-2-1024x1024

 

Évaluation textuelle de cet album – Corleone – est de 139.02/15 soit 9.26/20.

Il peut donc être qualifié d’album textuellement médiocre.

 

 

 

Osez le bon sens !

YDM

 

Be the first to comment on "Lacrim – Corleone : album faible, très faible"

Leave a comment