La stratégie du 22 novembre

Voici un scénario, ma foi, très plausible qui m’est venu à l’esprit quand je me suis posé cette question assez banale :

Que faudrait-il faire pour s’assurer que Marine Le Pen soit la première femme présidente de France ?

 

 

 

Ne nous méprenons pas: MLP n’est pas mon oméga et ceux qui me lisent savent ce que je pense des fils et fille de, papa-maman-le réseau-la pleurniche.

Simplement, il faut affronter la réalité, fixer le monde dans les yeux, et essayer de le comprendre en faisant turbiner le ciboulot et non, le palpitant.

C’est une évidence qu’elle a actuellement le vent dans le dos et qu’en face, ça fouette grave. Ils se demandent tous quand est-ce qu’ils se rendent aux idées lépenistes; avant ou après 2017 ?

Que (queue aussi) de John Rambo sur la scène politique française ! Tous plus guerriers, tous plus intrépides, tous couillus, à la chasse aux voix de l’électeur frontiste, devenu en quelques faits divers, le George Clooney de ces dames, la Marion Cotillard de ces messieurs.

Raisonner ? Oh non ! Plus le temps, l’énergie, les capacités. Passionnons. C’est tellement plus simple.

 

Aussi, j’accompagnais une cliente à la Gare du nord en écoutant la France d’en dessous sur RMC‘ déblatérer sur un énième fait divers raccroché naturellement à l’Islam, et donc à l’immigré, quand a jailli de mon esprit, un peu torturé, je l’avoue, cette question.

 

Que faudrait-il faire pour s’assurer que Marine Le Pen soit la première femme présidente de France ?

 

Et la réponse m’est apparue comme une évidence ce matin. Les dirigeants français si prompts à chanter la république et à élever des murs de sons contre le communautarisme en seront fortement marris.

 

Vous savez, tous ces gens bien qui ne voient jamais la poutre qu’ils ont dans l’œil. Voici le scénario, simple comme bonjour et qui devrait filer un mauvais coton aux services secrets et toute la quincaillerie. Enfin j’espère ! Normalement, ils ont dû l’envisager. Normalement ! Car depuis que je vois tous les zigotos qui pénètrent à leur guise dans les centrales nucléaires, ou bien la facilité avec laquelle Ed Snowden ou Bradley Manning ont mis à sac le système d’espionnage américain, je doute fortement de la compétence dont on affuble d’office, les services de surveillance.

 

 

 

D’après vous, quel est le lieu où l’on est certain à 200% de pouvoir retrouver tous les politiques de France, et je dis bien TOUS les politiques de France, réunis et serrés comme des sardines dans une enceinte bien close et bien identifiée ?

 

(battement de tambours)

 

– Le dîner du CRIJF !!!

 

 

Le dîner du CRIJF. Grande messe incontournable pour les politiques, dixit L’Express.

C’est le seul moment en France où toute l’indigentsia politique se rassemble dans un endroit, fait fi des étiquettes et va se repentir en rang d’oignon auprès d’une communauté. Vous noterez bien évidemment la tartufferie de la république qui ne plie jamais devant aucune communauté. Sacré baratin anti-communautariste ! Plus c’est énorme, plus ça passe !

Il serait tout de même marrant que l’essentiel du personnel politique de la république saute d’un coup à cause d’une communion communautariste, n’est-ce pas ? Le clin d’œil serait terriblement désastreux pour ces extrémistes de la laïcité, du culte républicain.

 

 

La stratégie du 22 novembre

Vous l’aurez compris. Et pour tous ceux qui pensent que les complots n’existent pas, demandez à la fille de Kennedy, nouvelle ambassadrice des USA au Japon, ce qu’elle en pense.

Un attentat, des islamistes en toc ou même des jeunes paumés manipulés, deux trois roquettes tirées lors de ce grand raout par une cellule d’Al-Qaïda (ne me demandez pas ce que c’est, je reprends la glose des caresse-anus de guerre), deux trois lampistes paieront l’addition comme Lee Harvey, mais la messe sera dite.

 

Que l’attentat réussisse et c’est le grand boulevard des Champs-Élysées pour Marine Le Pen.

En effet, vu que le FN n’y est jamais convié, elle sera la seule à échapper à l’attaque. Enfin, soyons précis, avec Bayrou qui a récemment tiré sa révérence à cette convocation de l’État français. Bayrou, le mégalodon du Béarn, est exactement comme l’ours noir en France: on en parle beaucoup mais ils ne sont que 3; il regarde l’histoire s’écrire, comme toi et moi.

Je vous laisse deviner la déferlante mariniste. Nul besoin de faire une quelconque campagne pour parler du danger islamiste. Toute voix dissonante, toute analyse froide sera vue comme un acte de trahison par le peuple blessé dans sa chair et vindicatif. Comme dirait l’autre; tu doutes, collier de pneus, on te crame. Fera pas bon avoir une barbe ou une tête d’arabe, de noir, d’immigré en France. Des nuits de cristal garantis en banlieues, à Paris ou à Roubaix. Et le FN n’aura même pas à se baisser pour ramasser l’Elysée. On la suppliera de sauver la France.

Pour ceux qui pensent que l’Europe interviendra, ils se mettent un gros doigt dans le derche. Le parti de Jorg Haider, l’autre macoumé de l’extrême-droite européenne a bien dirigé l’Autriche sans souci, ainsi que d’autres entités nationales- socialistes scandinaves qui pèsent sur la politique de leur pays. C’est le prix de la démocratie, mon vieux ! La démocrassie.

 

 

Si l’attentat échoue, les effets seront pratiquement les mêmes aussi. L’UMPS se démagnétise net. L’Islam deviendrait réligion interdite en France et les musulmans seraient tout simplement ratonnés avec l’aimable autorisation des institutions et la tacite compréhension du peuple de souche. Déjà qu’actuellement, ils sont la raison de vivre de tous les politiques de France, ils deviendront du jour au lendemain, leur raison de mourir. Des martyrs en perspective.

Bien évidemment, le grand vainqueur de ce binz sera le FN, la scission de l’UMP sera autorisée (ralliement sans aucune réprobation du corps social, d’une part non négligeable de l’actuel droite) et le PS actera simplement son futur échec aux présidentielles en essayant de tout miser sur Manuel, pour limiter la casse.

 

Évidemment, dans les deux cas, la peau d’un immigré ne vaudra pas la vessie d’un mouton. Contrairement à ce que l’on peut croire, ce sera sans doute le déclic, l’électro-choc, pour les noirs qui comprendront finalement et assumeront plus sereinement la fermeture des frontières européennes non seulement à leurs enfants mais aussi à leurs ressources. Plus d’immigration en France, plus de pillages de l’Afrique. Je pense que ce sera la naissance d’un équilibre réel entre nations, le début de la fin de la néo-colonisation et la fin de la Françafrique tant souhaitée par tous. Les humanistes de gôche l’ont rêvé, la stratégie du 22 Novembre le réalisera.

Ce grand toilettage forcé aura aussi un bénéfice immédiat en France : il n’y aura plus besoin de se presser pour faire passer des lois contre le cumul des mandats et la fossilite en politique. Certains décideront de cesser de vivre sur le dos des français, d’aller faire quelque chose d’intéressant du reste de leur vie, de devenir des valeurs ajoutées pour leur pays.
Qui sera le commanditaire ?

Difficile à identifier. La France, atteinte du syndrome de Sarkozy, a tellement multiplié ses ennemis depuis son passage, qu’il sera compliqué d’établir les responsabilités. Al Qaïda ? Services secrets syriens ? Ben Mokhtar et Aqmi? Kaddhafistes lybiens ? Services iraniens ? Hezbollah ? FN ? Mossad ? Le Parti communiste ? Groupuscules d’extrême-droite ? Royalistes ? Armée française ? Acte isolé ? Extra-terrestres ? Les théories afflueront et quelque soit celle qui sera déclarée officielle, elles persisteront comme celles de Dallas.

 

Et ces républicains pompeux périront parce qu’ils n’auront pas fait ce qu’ils ont toujours prêché au peuple : zéro communautarisme.

Justice immanente, diraient de mauvaises langues.

 

 

 

C’est du délire !

 

N’oubliez jamais que les évolutions marquantes au monde, les guerres ont toujours été provoquées par des attentats, des complots.

Quelle pente prendrait la Norvège aujourd’hui s’il n’y avait pas eu la tragédie d’Utoya ?

Ce type d’acte change radicalement le cours de l’histoire. Ce qui n’était pas envisageable la veille devient une réalité le lendemain.

 

 

 

 

Osez le bon sens !

YDM

Be the first to comment on "La stratégie du 22 novembre"

Leave a comment