La loi du 3 Janvier 1973 expliquée par Pierre-Yves Rougeyron

Je me permets d’attirer à votre attention un livre de vulgarisation qui traite d’une loi, la fameuse de 73, qui a eu un impact direct sur la mise au pas de la France par la banque.

Ce livre écrit par Pierre-Yves Rougeyron, vous donnera les clés pour comprendre comment l’endettement de la France a été patiemment organisée et ceux qui ont participé à cette arnaque. Car, il s’agit de cela. La loi du 3 Janvier encadre l’indépendance des banques centrales. Rougeyron nous emmène dans les coulisses.

A la base de cette loi, un rapport, Marjolin–Sadrin-Wormser, une tripotée d’énarques, d’X, de fonctionnaires d’État qui auront mis beaucoup d’entrain et d’abnégation à soumettre leur pays aux banquiers. Vous y retrouverez le fameux Haberer, celui qui ruina le Crédit Lyonnais, VGE, ministre des finances, Jean Monnet et son atlantisme écervelé (vous comprendrez sa théorie des petits pas ou de l’engrenage et l’utilité de l’Europe), Michel Rocard et sa capitulation, Jacques Delors et son Europe, la mise au placard de hauts-fonctionnaires dérangeants comme Bloch-Lainé… Bref, des personnages très marquants de la politique française impliqués dans la démantèlement du pouvoir étatique.

Certains des acteurs de cette spoliation du peuple français finiront par retrouver leur employeur (la banque) après leur forfait commis et même de se bâtir une fortune immense en reprenant dans les années 80 la tête d’entreprises étatiques privatisées. L’euro est le produit de cette libéralisation des marchés.

 

Cliquez sur l’image pour démarrer la vidéo, entretien de Pierre-Yves Rougeyron sur E&R

 

Rougeyron

 

Il serait urgent pour tous de remettre en lumière cette période assez singulière des années 70 au cours de laquelle plusieurs changements majeurs ont eu lieu, et qui, malheureusement,  n’est jamais réellement traitée en profondeur.

Aucun faisceau n’est braqué sur la financiarisation du monde et la prise de pouvoir des banques sur les États.

Le premier choc pétrolier a lieu en 71-73, la guerre du Kippour et l’OPEP, la croissance exponentielle de la dette des pays du tiers-monde (due à cette financiarisation délirante, aux taux variables des emprunts d’État, la destruction de l’étalon-or, à l’obligation d’emprunts auprès des bailleurs de fonds (banques, club de Paris, FMI, Banque mondiale…)  et à la corruption de nos élites), le début du pantouflage des élites françaises, le consumérisme délirant…

Il serait temps de sortir de la mise en quarantaine culturelle et éducative (la 2ème guerre mondiale), pour se consacrer intellectuellement à cette période qui me semble peu connue, peu étudiée, peu maîtrisée.

L’auteur fait témoigner de nombreux acteurs directs, et nous montre clairement comment une élite de banquiers et de hauts fonctionnaires a endetté la France auprès des banques privées. Cette loi du 3 Janvier 1973 est le nœud coulant, le parachèvement d’une lente et malicieuse entreprise de sape de l’État.

Il est néanmoins indispensable d’avoir quelques notions de base en économie pour bien comprendre certains mécanismes financiers ou historiques qu’il décrit.

 

Notre exemplaire est disponible sur notre chaîne de lecture.

 

Enquête sur la loi du 3 janvier 1973

Pierre-Yves Rougeyron

Ed. Jardin des livres, 21€

 

 

Osez le bon sens !

YDM

 

Be the first to comment on "La loi du 3 Janvier 1973 expliquée par Pierre-Yves Rougeyron"

Leave a comment