La Grande Sophie : La Place Du Fantôme : textuellement passable

La Grande Sophie

 

La Grande Sophie, de son vrai nom Sophie Huriaux, née le 18 juillet 1969 à Thionville en Moselle, est une chanteuse compositrice française qui a démarré au milieu des années 1990 dans le milieu alternatif parisien

 

Source : wikipedia

 
Comment fonctionne l’évaluation textuelle ?

 

 

Grande SO

 

Évaluation textuelle de cet album est de 10.28/20 (102.87/10).

 

Il peut donc être qualifié d’album textuellement passable   –   à risquer

 

 

Qu’ai-je pensé de cet album ?
Victoire de l’artiste féminine de l’année 2013 ! ça se tient.

 

 

 

 

La Place Du Fantôme

 

 

 
1. Bye Bye, Etc
Bye-bye mes rêves s’en vont sans dire
Bye-bye sans mot sans motif et sans détail
Ce soir je vais mal dormir [2]
Bye-bye mes rêves me quittent pour toujours
Bye-bye ce soir c’est le vide autour [2]
Bye-bye tout autour tout autour de mon lit
Je fais deux pas en arrière
Je cogne l’indifférence
Mon coeur se serre [2]
C’est pas mon jour de chance [2]
Le monde a ses mystères
Et ça me tombe __dessus__
J’attrape les courants __d’air__ [2]
L’air froid me __paralyse__
Je désespère ce soir sur ma __banquise__ [2]
Je compte sur mes dix __doigts__
L’autre __réalité__

Bye-bye mon enfance mes __espoirs__
Bye-bye mes rêves sans dire au revoir __sans__
Bye-bye emmènent un bout de ma __vie__
Bye-bye je garde les yeux __ouverts__
Bye-bye je cours je les __récupère__ [2]
Bye-bye c’est trop tard c’est trop tard c’est un __signe__ [1.25]

Bye-__bye__
Bye-__bye__ [1]

Source : Parolesmania
Evaluation YDM,
–  Rimes    16.25/25 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt
Sous-total  17.25/30  soit   11.5/20

 

 

 

 

 

2. Peut être Jamais

Tu ne viendras peut-être __jamais__
Mais je dirai que je t’attends, __toujours__
Tu sais si je comptais les __années__, [0]
Les montagnes russes à s’envoler __autour__
D’un désir aujourd’hui __périmé__,
La date limite est dépassée, à __court__. [3]
J’ai le cœur qui devient un __jardin__,
Mes fleurs n’ont plus de __parfum__ [2]
Ou les regards se __fanent__

Dans une autre vie, une autre __fois__,
Un autre monde, un autre __endroit__, [2]
Une autre __chance__.

Tu ne viendras peut-être __jamais__
Mais je dirai que je t’attends, __encore__
Tout ce qu’il me reste __désormais__, [-1]
Chanson et mouchoirs en papier, le __sort__
Le destin ou la __fatalité__
Que reste-t-il à déguster, d’un __corps__ [3]
Qui apprendra à se __relever__, [-1]
Quand la joie sera le collier de sa __guitare__

Un __jour__…

Mais je dirai que je t’attends, __toujours__ [1]

Mais je dirai que je t’attends, c’est __sûr__

Les bras se relèvent à mes __côtés__,
La blessure n’est pas __surannée__ [-1]
Reste __l’espoir__
Source : Parolesmania
Evaluation YDM,

–  Rimes    8/26 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt
Sous-total  9/31  soit   5.80/20

3. Ne m’oublie pas

Ne m’oublie pas sur la porte au milieu de tes __clés__
Ne m’oublie pas sous la flotte d’un parapluie __mouillé__
Ne m’oublie pas au fond d’un tiroir __rouillé__ [0]
Ou dans un vieux __cahier__ [-1]

Ne m’oublie pas sur ta bouche à en perdre tes __mots__
Ne m’oublie pas quand tu touches une autre avec ta __peau__ [2]
Ne m’oublie pas ailleurs, les idées trainent dans la __semaine__ [1]

Non, je n’insiste __pas__
Je te connais par __cœur__
Et j’entends le chant des __sirènes__
Non, je dis ça comme __ça__
Fais pas comme le __facteur__ [2]
Ne m’oublie pas, ne m’oublie __pas__ [2]

Ne m’oublie pas sur la ligne 12 du __métro__
Ne m’oublie pas sur la p’louse en l’honneur d’un __râteau__ [2]
Ne m’oublie pas __enfin__
Dans la lumière face au __destin__ [2]

Ne m’oublie à l’époque où je n’existais __plus__
Ne m’oublie pas dans tes poches petit bouton __perdu__ [2]
Ne m’oublie pas dehors, hors de tes rêves la __réalité__

Ne m’oublie pas sous la plume légère de __l’oreiller__
Ne m’oublie pas sous l’écume dans le marc de __café__ [-1]
Ne m’oublie pas…pas __toi__
Si ça s’y prête pas dans __l’immédiat__ [2]

Ne m’oublie pas n’importe où ou je vais y __passer__
Ne m’oublie pas au mois d’août je vais me __liquéfier__
Ne m’oublie pas au __hasard__
Dans ta __mémoire__ [2]
Où m’as tu __caché__ ? [-1]
Source : Parolesmania

 

 

Evaluation YDM,

 

–  Rimes   14/29 pts
–  Punchlines              0.25/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  15.25/34  soit   8.97/20

 

 
4. Sucrer les fraises
S’il y a un moment que je n’peux pas __prévoir__
La fin de la course ou l’heure de mon __départ__ [2]
Qui tiendra ma __main,__
Qui prendra mon __pouls__,
Qui changera l’eau des __fleurs__ ?
On ferme boutique quand le destin s’en __part__
D’un air angélique il faut dire __au-revoir__
La grande évasion même sans mes valises, sans tambour ni __fanfare__ [3]

J’irai sucrer les fraises, là-haut sur la falaise, un __jour__
Mes kilos d’impatience trouveront l’innocence __autour__ [2]
D’un au-delà, un __jour__
__J’irai__
J’irai planter ma tente dans l’Éden ou chez Dante, un __jour__ [0]

Rien ne pourra éviter les __peines__
Ni l’horloger, ni les pleurs d’une __Madeleine__ [2]
Le compte à __rebours,__
Le long __sablier__,
Le cœur du __minuteur__,
Oh rien n’arrêtera l’appétit du __temps__
Et nous petit à petit nous ne serons que du __vent__. [2]
Partir en voyage, pas sur l’autoroute trouver __l’apesanteur.__ [2]

Quand la coupe sera __pleine__
De larmes et de __déveines__ [2]
Autour d’un au-delà, un jour __j’irai__
Source : Parolesmania
Evaluation YDM,

 

–  Rimes    15/24 pts
–  Punchlines              0.5/2 pts
–  Profondeur              0.75/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt
Sous-total  16.75/29  soit   11.55/20

 

 

 

 

 

 

5. Dans ton royaume

Je suis ton __ombre__
Je suis ton __brouillard__
Ton __symptôme__ [1.75]
Ou ton __cauchemar__ [2]
Je suis ta __peur__
Et ton __échec__
Dans ton __royaume__
Je suis ton __jeune__
Je suis ton __vieillard__
Je suis ton __kyste__
Ou ton __ringard__
Ton __complexe__ [1.5]
Et tes __écarts__ [3]
Dans ton __royaume__ [1]

On en a toujours plus qu’il n’en __faut__
De ces incontournables __défauts__ [2]

Je suis ton __lâche__
Dans ton __décor__
Ta __roquette__
Ou ton __bâbord__ [2]
Ta __défaite__ [2]
Une __rumeur__

Je suis la __pointe__
De ta __faiblesse__
Ton __ego__
Ou ta __paresse__
Je suis ta __conne__
Ou ta __détresse__ [3]

On en a toujours plus qu’on n’en __souhaite__
C’est sûrement pour ça qu’on se les __prête__ [2]

C’est sûrement pour ça qu’on se __déteste__ [1]
Evaluation YDM,

 

–  Rimes    21.25/28 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt
Sous-total  22/33  soit   13.33/20

 

 

 
6. Ma radio

elle est là, elle me __réveille__
comme un essaim __d’abeilles__
la radio, ma __radio__
celle qui photographie ta__ voix__,
madame de __compagnie__
je l’allume et elle me __suit__ [2]
avec ses __ritournelles__
la radio, ma __radio__ [1]
celle qui chantonne à mes __oreilles__ [3]
un genre de p’tit __bonheur__

je l’attends, elle me dit tant de __choses__
elle est là quand il n’y a __personne__
elle me berce, j’en fais des __overdoses__ [2]
des mots, des airs, des __histoires__
ha ha ha ha ha à la __radio__

pas souvent des bonnes __nouvelles__,
infos ou __météo__
à la radio, ma __radio__ [1]
celle qui ne s’essouffle __jamais__
au coeur des __insomnies__
percher sur un __meuble,__
dans un taxi, une __épicerie__ [2]

celle qui donne l’heure au temps __passé__, [0]
me plonge dans le __présent__

elle est là, immobile elle __résonne__
sa présence me rassure et me __plais__
quand j’entends défiler les __personnes__ [2]

le visage que j’imagine n’est peut-être pas le__ tien__
mais la radio, ma radio alimente mon __imaginaire__,
a construit un __château__
elle est là, c’est elle qui __m’accompagne__
elle respire, je l’entends __grésiller__
elle m’appelle, j’adore quand elle me __parle__
des mots, des airs, des __histoires__ [2]
Source : Parolesmania

 

Evaluation YDM,

 

–  Rimes    15/34 pts
–  Punchlines              0.25/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

 

Sous-total  16.5/39  soit   8.46/20

 

 

 

 
7. Tu fais ton âge

Tu fais ton __âge__
Malgré tous les __détours__
Malgré ceux qui __t’entourent__ [2]
Malgré les __confusions__
Tu fais ton __âge__ [1]
Et quand tu fais la __gueule__
Ça crève les __pupilles__
Ça brûle les __tympans__

J’entends au bout du __fil__
Quand toi tu te __défiles__
Ta voix prend les __devants__

Même si je sais très __bien__
Que ce n’est pas__ facile__ [3]
De compter les __printemps__ [3]

T’es pas à __l’âge__
Où au fond de tes __jeans__
Tes mots sont __délavés__
A tort ou à __raison__
Un __engrenage__ [1]
Où ta vie à __l’envers__
Tombée dans le __passé__ [2]
Ne voit plus __l’horizon__

Celui qui __t’appartient__
Celui où le __respect__
Force __l’admiration__

De compter les __saisons__ [3]

Celui qui te va __bien__
Celui qui en __exil__
Reviendra en __courant__

Du haut de ton __building__
Je compte les __étages__ [1]
A travers les __passions__

Ça donne le __vertige__
Ça file bien trop __vite__
Le temps est sans __pardon__

D’attraper le __poison__ [3]

Source : Parolesmania
Evaluation YDM,

–  Rimes    19/34 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0.5/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt
Sous-total  20.25/39  soit   10.38/20

 

 

 

 

 

8. Quand on parle de toi

T’es mon film, t’es mon __bijou__,
t’es mon zouave, t’es mon __hibou__,
t’es ma chance, t’es mon __cygne__,
t’es mon toi, t’es mon __tout__. [3]
T’es ma joie, ma __forteresse__,
mon envie, t’es ma __richesse__, [2]
t’es ma voix, t’es ma __ville__,
t’es mon chou, t’es mon__ île__. [2]

Papapapayapapalapapapayapapapapayapapa__lapa__

T’es ma force, t’es mon __héros__,
t’es mon swim, t’es mon __joyau__, [2]
t’es ma claque, mon __déclic__,
t’es mon toit, t’es mon __tigre__. [1.5]
T’es mon prince, mon __égo__,
mon armure, mon __berlingot__,  [2]
t’es mon crack, t’es mon __style__,
t’es ma droite, t’es ma __pile__. [2]

Quand on parle de __toi__
on n’se lasse pas de __toi__. [1]
On le crie sur les__ toits__
à en perdre sa __voix__,  [2]
quand on parle de __toi__,
surtout ne me dis __pas__
il était une __fois__
si tu n’existes __pas__. [2]

T’es ma plage, mon __élégance__,
t’es mon badge, mon __arrogance__, [2]
mon école, mon __église__,
mon idole, ma __banquise__. [2]
T’es mon plaid , mon __mystère__,
mon soleil, mon __univers__, [2]
t’es mon teigne, t’es __montagne__,
t’es mon calme, t’es mon __culte__.
Source : Greatsongs
Evaluation YDM,

 

–  Rimes    25.5/33 pts
–  Punchlines              0.75/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  27.5/38  soit   14.63/20

 

 
9. Ecris-moi

Écris __moi__,
Écris __moi__,
Entre dans ma __chambre__,
Tous les jours rien que __toi__, [2]
Pour mieux te __comprendre__, [1.75]
Ne deviens jamais __raisonnable__,
Ne mets pas de __point__,
Reste toujours __incontrôlable__, [2]

Parle moi sans __fin__
Tout cela restera entre __nous__,
Toi et __moi__,
Je ne tiens qu’à __ça__ [1]
Écris moi aussi des __fadaises__
je te __répondrai__
Ne mets jamais de __parenthèse__, [2]
ce qui nous __unit__

Des mots qui __ressemblent__
à ta vie, au chez toi que je ne connais __pas__,
Je serai peut être la première dans la __confidence__
Écris moi aussi tes __colères__,
Tout ce que tu __penses__, [2]

Je viendra cueillir tes parfums, tes __émois__ [2]
l’important c’est de dire ce qu’il y au fond de nos __ventres__
Sans jamais __rougir__
Perdu dans ce champs d’impatience juste avant __d’ouvrir__ [2]

Écris moi __encore__
Tout au bout de tes dois tendus à mon __sort__, [2]
Je recevrai la délivrance tes mots font le __poids__
et si un jour tu t’en balances tu me __détruiras__ [2]

Hun hun__ hun__
Source : Parolesmania
Evaluation YDM,

 

–  Rimes    18.75/30 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt
Sous-total  20/35  soit   11.42/20

 

 

 
10. Suzanne

Regarde-moi, j’ai bien changé __Suzanne__
J’ai viré de l’autre côté de mon __nid__
Le volcan ne s’éteint pas __Suzanne__ [1]
La mer est haute, rien n’est __tranquille__ [1.5]
Qu’est ce qui m’arrive, qu’est qui __m’attend__,
qu’est-ce qui m’a pris, et quand j’y __pense__ [1.75]

Comment te dire ce que __j’entends__
Venu de nulle __part__
Un autre __vertige__

Qu’as-tu fais de mes étoiles __Suzanne__
Au fond de mes __yeux__
Les deux __locataires__
Qu’as-tu vu dans ma spirale __Suzanne__
Le long de mes côtes, le bord de la __terre__ [2]

Venu de nulle __part__
Un autre __vertige__
Ouh ouh ouh, ouh ouh ouh __ouh__
Mmmmmm
Ouh ouh ouh, ouh ouh ouh __ouh__ [1]
Hun hun mmmm

Je sais, tu n’existes pas __Suzanne__
Pourtant je te parle, pourtant je te __parle__ [1]
Ton oreille, un coquillage __Suzanne__
Ou j’entends la __mer__
Quand je suis en ville, quand je suis __vie__ [1]
Réponds-moi __Suzanne__
Réponds-moi __Suzanne__ [0]
Source : Parolesmania
Evaluation YDM,


–  Rimes    9.25/25 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt
Sous-total  10.25/30  soit   6.83/20
Pour conclure

Grande SO
Évaluation textuelle de cet album est de 10.28/20 (102.87/10)

 

Il peut donc être qualifié d’album textuellement passable   –   à risquer

 
Osez le bon sens !

YDM

Be the first to comment on "La Grande Sophie : La Place Du Fantôme : textuellement passable"

Leave a comment