La France Hollande

Actu

Compte-rendu officiel du 1er tour Présidentielles 2012

François Hollande – 28,63%

Nicolas Sarkozy – 27,18%

Marine Le Pen – 17,9%

Jean-Luc Melenchon – 11,1%

François Bayrou – 9,13%

Taux de participation – 80%

 

 

 

 

Réaction

 

1- Sacrés com – menteurs; incompétents, manipulateurs ou blablateurs omnipotents ?

Ils se sont tous plantés mais au soir des résultats, ils sont là, souriants, plus visionnaires que jamais, préposés aux commentaires erronés. Et jamais honteux, jamais couvert de goudron pour leurs flatulences intellectuelles.

Nous avions simplement raison dans nos analyses du 13 février portant sur la participation à cette élection et sur le fait que le FN ne passerait pas le 1er tour mais aurait un résultat honorable. Force est de constater qu’il a été « historique ». Nostra culpa.

2- FN – 3e, grand vainqueur de ce tour et faiseur de président.

 

Alors, quoi ?

 

On est vainqueur du 1er tour quand on va au 2ème tour !

Un peu de bon sens ! Quand on se déplace pour participer à un concours, c’est pour gagner. Pas pour faire bonne figuration. Car aussi bonne qu’elle soit la figuration, elle demeure de la figuration.

Le résultat est historique. Soit ! Le FN est 3e. Vainqueur : l‘UMPS.

FN arbitre du 2e tour : quelle surprise !

a) Séduction des électeurs du FN

Il est simplement l’éternel allié de circonstances du PS (n’allez pas voter pour l’UMP à défaut de voter pour nous) ou l’allié « objectif » de l’UMP (votez pour nous, ne vous abstenez pas pour faire passer les gauchistes).

Dans les deux cas, ce sont les français qui décideront. Et dans les deux cas, c’est l‘UMPS qui gagne.

Marine Le Pen n’est pas le gardien des 6 millions d’électeurs qui l’ont choisie.

Les frontistes ont un cerveau et feront leur choix dans les urnes. Donc, l’appel à voter pour untel ou de ne pas se déplacer est très largement surestimé et folklorique. Idem pour les partisans de Bayrou.

 

 

b) Législatives 2012

Vue du FN

que le PS gagne – Climat de désolation à l’UMP – Dislocation de la droite – Triangulaires bénéfiques si appel à voter pour le FN – Présence de quelques députés à l’assemblée nationale – MLP, chef de l’opposition : devant Copé, Fillon, Bayrou, et une révélation de la droite populaire… Et même Juppé. Doux rêves.

que l’UMP gagne – repousse la séparation à 5 ans – Toutes les possibilités sont ouvertes et probablement que rien ne changera – zéro député à l’assemblée nationale

Seule sa fréquentabilité est actée dans les deux cas. Son acceptabilité sociale ne fait plus de doute.

Dédiabolisation du FN – autant on rappelle à tout français d’origine étrangère qu’il n’est pas « totalement » français, autant on rappellera au FN qu’il n’est pas « totalement » républicain. A chacun son chemin de croix. A moins de soumettre les autres à son idéologie, d’être dominant. Devant Copé, NKM, Dati, Raffarin, Fillon et consorts. Les fratricides seront en vogue pendant le prochain quinquennat.

Par contre, dédiabolisé, la suite logique, est de gouverner avec la droite, faire partie d’un gouvernement.

Question : Quand l’on s’allie à des personnes dont on a passé tout son temps à rabâcher aux français qu’ils étaient le système, que devient-on ?

3) 2e tour

L’UMPS a bien réussi son coup : l’alternance fonctionne à plein.

Droitisation du discours de l‘UMP pendant cette intermède de 2 semaines pour gagner les élections.

C’est prendre vraiment les électeurs du FN pour des crétins.

Sir Winston Churchill a dit en d’autres circonstances bien plus mémorables que cette élection du Van Rompuy français : « Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre. »

Faut savoir perdre dignement.

A défaut de DSK, voici Hollande devenu président de la France.

Qu’est-ce que cela change à la situation ?

Osez le bon sens !

YDM

Be the first to comment on "La France Hollande"

Leave a comment