Kaaris – Or noir : textuellement satisfaisant

Kaaris

Après son retour de New York, en 1999, il commence a rapper et intègre le collectif Niroshima et participera ainsi aux 2 premières compilations. C’est aussi une belle période pour le rap français, alors Kaaris pose, sur différentes mix-tapes Cut Killer, Poska… Freestyles, compilations et scènes sont le lot du rappeur jusqu’en 2003, car il repart, cette fois-ci pour la Cote d’Ivoir, période pendant laquelle le pays est en guerre…

 

Source : Booska p

 

 

 

PRINCIPES DE NOTATION DES TEXTES DE RAP

 

l-album-or-noir-de-kaaris-a-fuite-a-quelques

 

Évaluation textuelle de cet album – Or noir – est de  soit   11.84/20 (213.26/18) 


Il peut donc être qualifié d’album textuellement satisfaisant

 

 

 

Qu’ai-je pensé de cet album ?

C’est celui qui a le mieux compris comment travaille Booba. C’est très inspiré, pour ne pas dire autre chose. ça en devient même gênant. Par contre, c’est du béton : la forme est irréprochable et assumée. Comme son modèle, il fait du rap sale, vulgaire mais de qualité. Aucun fond réel, égotrip et grossièretés, c’est sûr; mais n’en déplaise aux gens bien, c’est un style qui a toute sa place dans le rap. Rap de punchlines. Et il y’en a des sacrées bonnes. Rap sans prétention, pas de leçon de morale, de grand-frère et autres faux-culs de religieux. Des manières de poser différentes qui rendent l’album moins monotone. Du lourd.

Par contre, il lui faudra rapidement trouver son propre chemin car le terrain a été largement balisé par Booba. Je pense qu’il pouvait faire encore plus compact avec un 15 titres. Aucune variété de thèmes, non plus. Vivement le prochain album. Il aura moins à prouver qu’il a une bonne plume et on verra ce qu’il a dans le ventre. Et puis cette mode ridicule des culturistes qui rappent, ça commence à bien faire. Le public rap n’est pas gay, à ce que je sache !

Enfin, …. c’est nous qu’on va ramasser l’argent …. Non ! Non, faites des efforts avec la grammaire, les mecs. On peut pas laisser passer un truc pareil en 2013.

 

 

 



Or noir

 

 

 

 

 

1. Bizon

2.7, 2.7
93 j’ai la recette
J’prends en bucket j’prends en levrette [2]
À la lunette, à l’aveuglette [2]

J’me cure les dents avec leur squelette
Comment faire face à la bête ?
Chien de l’enfer à deux têtes (deux têtes) [2.75]
J’investis tôt dans les narco, j’veux voir ton clito dans le Merco

J’ai du sirop dans le Chardonnay, t’as les chicots dans le verre d’eau [2]
Sachet dans le cartonné, de la barbe jusqu’au nez
Ne sais pas pardonner, zoner, ber-bar tu nous connais [0]
J’veux la vie belle j’suis un criminel

Femelle, j’te crache sur le Rimmel, approche de mes décibels [2]
J’brûle comme le soleil, tu repars t’as le cul qui pèle [1]
Y’a de la coke sur leurs mickeys, éteignez vos briquets
Attends la lumière du jour, tu vas voir leur crâne sur un piquet [2]

J’dois finir ma cassette, vider le AK-47
Sans tacher mes frelons et mon nouveau polo EA7 [1]
Z’ont du retard sur le flow, z’ont du retard sur les instrus
Et j’leur baise tellement leur daronne qu’elles ont même du retard sur leurs menstrus [2]

J’veux la gagne, macaque sur le macadam
J’suis pas glam’, pas glam’, [2]
j’râpe mon arme sur la colonne vertébrale
De la came, de la came, au gramme, au gramme je la crame, je la crame [1.5]

J’balance du Napalm ou ma tatane-tatane
Frappe sale dans la transversale, j’suis de Paname comme Zlatan, Zlatan [2]
Teushi nouvel arôme, de-spee j’roule un cône
J’sais que tu m’aimes pas, tends-moi encore ta putain d’main j’te chie sur la paume [1.5]

Plaide pour moi, ils te répondront c’est un morche
Il ne fait qu’du sale il veut rien savoir il est pire que Guy Georges [2]
Poids lourd contre trisomique, à la pesée des kilos
Tu vois flou, gant noir sur automatique au lever du rideau [2]

C’est dans ton bonda que j’déferle, ça te dérange mais tu fermes ta gueule
Tu restes àl tu prends sur oit, comme quand l’daron lâche des perles
J’veux les voir ramper, en me suppliant, j’kiffe
Nan en fait je les veux morts, avec supplément frites [1.25]
J’suis capable du meilleur, comme du pire
Et c’est dans l’pire que j’suis le meilleur

Source : rapgenius.com

Evaluation YDM,

–  Rimes    29/38 pts  soit    11.44/15

–  Profondeur                          0.25/4 pts
–  Punchlines/Styles             2.25/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0/1 pt
–  Mélodie                                       0/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  14.19/25  soit   11.35/20

 

 

 

 

 

 

2. Zoo

Je n’ai aucune peine, j’te nique ta race
Dans les veines je n’ai que de la glace
J’veux savoir c’que ça fait de prendre leur place [1.75]
J’m’entraine à sourire devant ma glace [1]

La capitale dans le barillet
Tout arrive de Colombie akhé [-1]
J’rappe sale tellement avarié
Que même ces putains de rats attrapent la diarrhée [2]

J’encule Brandon et Dylan
Si ces pédés crament au napalm j’veux la palme
J’m’en bats les couilles de qui rend l’âme
J’trempe mes cookies dans tes larmes [3]

Les singes viennent de sortir du zoo
Armés comme à l’époque du Clos [2]
L’ange de la mort dans la peau

Ton cadavre derrière quelques plots
Le sang est plus épais que l’eau [2]

Traqué mais pas domestiqué
Ma vocation : te braquer et t’voir me l’astiquer [0]
J’te met en location t’es maqué, j’vais devoir te niquer
T’es en rotation, t’es claqué, faudra m’expliquer [2]

Dans le calbut, du surplus de quelques barrettes
Transversale, but du tur-fu, j’te la mets en plein tête
Ta mère la sale pute, il est trop tard pour chahed
C’est pas parce que tu ne joues plus que le jeu s’arrête [2.5]

Ça sent la sueur au labo, des Trackers sous le capot
Cent plombs dans tous les bracos
Viser en plein coeur tous ces raclos [3]
3.2 v6, 6.6.6 #Iblis, j’suis un de ces nègres qui persistent, et les ténèbres s’éclaircissent [1]

Y’a que les ficelles de tes strings qui t’soutiennent
J’te baise et les draps s’en souviennent [2]
Gros bras pour que Kadiatou vienne
Me fasse un riz au gras ou un tiebou dien [2]

La chambre est assez grande pour plusieurs chiennes
Le torse est assez large pour plusieurs chaînes [2]
Dans le monde des Blancs, les billets sont mauves
Chez nous, l’animal dominant est un noir chauve [2]

Quelques grammes par jour dans l’piff
Les Hommes mentent mais pas les chiffres [1.5]
Le nom d’un mort tatoué sur la peau

2.7.Z.E.R.O [1]

Source : rapgenius


Evaluation YDM,

–  Rimes    29.75/41 pts  soit    10.88/15

–  Profondeur                          0/4 pts
–  Punchlines/Styles             1.75/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0/1 pt
–  Mélodie                                       0.25/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  13.13/25  soit   10.50/20

 

 

 

 

 

 

 

3. Ciroc

Ok je sirote je pilote j’enquête comme Vidocq
J’crois qu’y’a assez d’place dans ton cul pour y mettre ma bouteille de Ciroc [2]
Tu sors avec le string sur les beuj’, on rentre avec un 100 meujs [1]
Tu peux pas test, c’est pas un euj’, les armes arrivent de l’Est et le baveux est feuj’ [1]

Vendre de la CC dans le mois, parce qu’on veut péter dans la soie [1]
Ça kick sale, ils nous connaissent, enregistre appuie sur « Pomme S » [1]
Spartiate avec des Spiz’ike, crois-tu qu’c’est l’moment d’s’en faire ?
Plus j’nous regarde, plus j’me dis qu’y’aura du monde en enfer [2]

La caméra thermique nous capture, nan nan c’est pas d’la drogue dure
C’est d’la farine pour les flics, nous on préfère le poulet avec de la chapelure [2]
Circoncis avant même que j’tète, pas besoin d’décalotter
La clim’ arrive par l’appuie-tête, pas besoin d’décapoter [2]

J’suis dans le fond du club, thug, j’suis dans le fond du club, thug
J’suis dans le fond du club, thug, brolick à côté du zeub, thug

J’suis dans le fond du club, thug, viens nous, viens nous faire un hug [1]

Dans le club, thug (« 2,7 »), dans le club, thug (« Orh click »)
Dans le club, thug, brolick à côté du zeub, thug
Dans le club, thug (« 2,7 »), dans le club, thug (« Orh click ») [1]
Dans le club, thug, viens nous, viens nous faire un hug

J’prends plus de place qu’un paquebot, si j’passe : ne cherche plus ta go
Ou bien regarde sur les sièges, parce qu’elle laisse plus de traces qu’un escargot [2]
Téflon sur les pecs-pecs, plaque de fer pour la finition
Mec, tu t’trompes d’adversaire, ne te trompe pas de munition [2]

J’dépose mon holster au vestiaire, t’es dans la file d’attente depuis hier
J’remonte la putain d’piste comme le démantèlement des filières [2]
C’est vrai qu’j’ai la folie du biff, et j’ai l’instinct primitif
La face cachée du récif, t’emmène en soins palliatifs [1.5]

T’accouches ta merde en même temps que tes gosses, les problèmes arrivent en même temps que j’accoste
Je sors le chibre en même temps que la crosse, et t’avales le sperme en même temps que ton gloss [1.5]
La soirée ne fait qu’s’embraser, tu veux déjà me quitter
Enfoiré tu viens pas m’embrasser, tu veux déjà me niquer [2]

En fait toi tu viens d’où ? Nous, nous on est Sevranais
Le show-biz’ on lui fait la bise la chevrotine sur les vres-lè
Ne, ne, ne m’pose pas trop d’questions, quoi tu cherches d’la matière grise ?
Fais un cheese, j’te place un kilo d’balles dans le cervelet [1]

Comme Tony Coulibaly bah j’veux Cali comme Pablo
Lamborghini Diablo avec Nafissatou Diallo [2]
Alpha mâle reproducteur si t’as envie d’sexe
Main sur ta schneck, l’autre sur mon ruger : j’suis ambidextre [2]

Tu seras meilleur que nous quand les ours polaires seront en nage
L’argent tombera du ciel quand le string des strip-teaseuses seront trop larges [2]
Ma clique est algérienne-sénégalo-ivoiro-malienne
Je chante mon hymne à la tienne, la puissance est himalayenne, himalayenne [2]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    32.5/43 pts  soit     11.33/15

–  Profondeur                          0/4 pts
–  Punchlines/Styles             2.25/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0.5/1 pt
–  Mélodie                                       0.25/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  14.58/25  soit   11.66/20

 

 

 

 

 

 

 

4. MBM

Du marbre sous les pieds on en rêve tous mais pour l’instant
Pour le crack c’est sous l’évier, et la barbe est sous le keffieh

La barbe est sous le keffieh, pour le crack c’est sous l’évier
Y’a pas de sous-métiers, vient pas nous défier [2]
Du marbre sous les pieds on en rêve tous mais pour l’instant

Même au bord du gouffre j’tends pas la main à mon pire ennemi
Souffrance et douleur sont dans mes disques comme une hernie
T’emportes rien du tout même si tu coffres et qu’tu fais belhani [1.5]
Ça marche pas comme faire ses ablutions avec du vernis [2]

Du big-bang à Mac Doom, plus que les tatoués sur sa choun
Comme l’État Major à Khartoum, j’suis armé comme un pachtoune [2]
Ce n’est que l’préambule, j’avance comme la péninsule
Jeune noir traverse le fil de la vie comme un funambule [1.5]

Maman tu pleures sans fin, je sais même plus si tu souris
Tous tes fils ont faim, mais les tirs sont nourris [2]
Carence affective, enfance difficile
Dans la ville que pour l’argent facile [1.5]

J’sais pas si le pire c’est que les narcotiques s’introduisent
Ou si le plus dangereux soit que les Sarkozystes se reproduisent [2]
J’suis sur un gros biz’, j’me moque qu’on m’applaudisse
Et si tu portes un micro, alors c’est mon Glock qui improvise [2]

On t’douille à vue direct, en France pas d’diplômes dans nos zones
Tes couilles négro : X Y grâce à la danse des chromosomes [1.75]
Tout en haut du building tu peux te retrouver à six pieds
Rien n’est acquis, le chasseur peut devenir le gibier [2]

Si je vous ai ratés, sachez que je voulais vous caner
Un flic noir, zélé : j’en fais du poulet boucané [2]
J’y pense tous les jours de l’année, donc je voulais vous parler
Vous dire qu’on est tous damnés, amenés à être armés [0]

Source : rapgenius.com

Evaluation YDM,

–  Rimes   22.25/29 pts  soit     11.50/15

–  Profondeur                          1/4 pts
–  Punchlines/Styles             2.5/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0/1 pt
–  Mélodie                                       0/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total   15.25/25  soit   12.2/20

 

 

 

 

 

 

 

5. Binks

Back to the future
(2.7. Sevran)

J’ai liasses d’oseille à brasser, j’suis dans le futur, t’es dans le passé
Y’a des négros que j’vais schlasser, j’ai des schneiks de chiennes à casser [0]
Tous les jours dans le binks,

J’écoute tes couplets, ta ‘sique : trop des barres
J’t’apporte des gobelets en plastique pour ton pot d’départ [2]
Ne crois pas qu’j’éprouve de la douleur quand je me recueille
J’me demande juste quelle serait la bonne couleur pour ton cercueil [2]

Y’a pas d’trêve, je n’signe pas la Convention d’Genève
J’lève mon glaive, ouvre ta gueule : j’te fais un bec de lièvre [1.5]
Pas là pour m’amuser, j’ai faim, j’vais faire des douilles comme au G20
Même si je perce, y’aurait pas assez d’cire pour faire mes couilles au Musée Grévin [2]

J’suis dans, j’suis dans l’auto, négro, je suis sur la moto, négro
Semi, semi-auto, j’leur taille un stard-co Yamamoto, négro [1]
Au micro j’suis venu pour voir, dans la machine que des violets
Rafale de pruneaux sur le comico, au menu c’est un tajine au poulet [0]

J’ai vu mon sang rouge sur la jolie fleur blanche du coton
C’est pour ça qu’ma grosse queue fracasse les parois de leur colon [2]
Persona non grata, j’vais faire des pépètes pour Aminata
Neuf-Trois, Mara Salvatrucha, j’t’explose la tête comme une piñata [2]

La vie n’est qu’une tasse-pé avec un gros cul, j’espère qu’tu la montes au moins
Nous, on a les mêmes tards-pé que les lardus, mais avec la honte en moins [1]
Ça joue les durs et les racailles de la tess’, pourtant ça donne des blases
J’graille tellement d’MC indigestes que ça m’donne des gaz [2]

Calibre 38 très spécial, pour la presse et ses conférences
J’crois que le canon et le trou de tes fesses ont la même circonférence [2]
2.7., 2.7., 4124 voilà l’affiliation
La République nous a trompés, donc nous on va la tuer par lapidation [2]

Libérez Bizon et Lil Boosie et te fais pas d’idées groupie
*Sifflement* C’est comme ça qu’j’appelle ton gros cul, y’aura pas d’dîner avec bougies [2]
Le soldat et le char sont tout terrain grâce aux chenilles
La rue a du ce-vi, elle bouge ses reins, j’la regarde pantalon sur les chevilles (Sevran) ! [2]

J’suis venu pour faire de la monnaie, il n’y a pas d’montagnes, il n’y a qu’des sommets
C’est nous qu’on va ramasser l’argent, dorénavant, et désormais [2]
Sept billets comme sept cieux, on se rapproche tous du feu
Avec un plein d’ssence-e. À ce p’tit jeu les morts sont les plus chanceux [1.5]

93, Kaaris
Ooooorh…click !

Source : rapgenius.com

Evaluation YDM,

–  Rimes    27/39 pts  soit     10.38/15

–  Profondeur                          0.5/4 pts
–  Punchlines/Styles             2.5/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0.5/1 pt
–  Mélodie                                       0.25/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  14.38/25  soit   11.50/20

 

 

 

 

 

 

6. Je bibi

Je coupe j’emballe et je bibi, je coupe j’emballe et je bibi
Je coupe j’emballe et je bibi, j’suis un mauvais garçon comme Diddy [2]

C’est la mienne que tu pètes-pètes, c’est la mienne que tu pètes-pètes
C’est la mienne que tu pètes-pètes, j’suis de toutes les fêtes, j’suis dans toutes les têtes [2]

Tous les chiens reconnaissent ma voix, j’tire sur la laisse et ils aboient
On peut te fumer sans faire de fatwa, démarre au Ciroc, j’bois pas d’agua [2]
J’reviens avec l’almanach, fume l’asphalte coupé à l’ammoniac
Double-A hachek grosse niaque, AK 4-7 bosniaque [2]

Mon esprit ne pense qu’au deuil, deuspi j’te porte l’œil
J’peux te faire sauter le gueu-stri, juste en soulevant le porte-feuille [2]
J’me rapproche, j’suis sur les nerfs, tu t’accroches à l’imaginaire
Ouais l’ancien, tu connais l’rap aussi bien que ta poche urinaire [2]

Mon son est sur Deezer, ton front est dans le viseur
Le produit est dans le mixeur, rien ne change à part Freezer [2]
L’industrie ? J’vais la faire kiffer juste en lui mettant une p’tite main
J’les fais tous flipper, j’leur mets plus profond qu’dans le p’tit bain [2]

A quai avec ma flottille, attiéké poulet rôti
Ok on sort des taudis, mais y’a rien à faire, on est maudits [2]
Le globe se réchauffe jusqu’au dégel, tout c’qu’ils nous cachent on le décèle [1]
L’auréole est sous les aisselles, le cœur est sec comme l’œil du Dajjal

J’prends du terrain, je le grignote, comme Hugo Lloris je pivote
Je sais exactement où les atteindre, ils ont le clitoris qui clignote [2]
De la place dans le sac mortuaire, étrange éclipse lunaire
Ils savent même plus quoi faire, vu qu’ils ont peur du noir et d’la lumière [2]

Ma haine, j’la sème, à la Ben Laden
Ta peine, j’la quèn’, pas d’thème, pas d’gun [1.25]
Mon pe-ra fait disjoncter le Soleil, apparaître une grosse liasse d’oseille [1]
Paraît qu’tu jactes de faire disparaître dans un cul d’sac [1]

Shit au gramme, vite on l’crame, tête de mort sur le pictogramme
T’es pas d’accord : ma plus grosse lame se fraye un passage dans ton programme [2]
J’suis pas venu pour m’excuser, j’te le dis sans timinik ouvertement
Tes conseils de merde va les expulser dans une clinique d’avortement [2]

T’es même plus sûr d’l’époque
J’suis dans l’futur, j’te fuck [2]
Le doigt sur la gâchette du Glock jusqu’à la rupture de stock [1]
Le bruit n’fait pas la guerre, négro

J’déverse tonne de me-sper’ et j’t’éteins comme un canadair
Pillave sur la table, j’suis au four, j’fais l’mac
Biatch sous la table, comme la tour du Mac [1]
J’pilote et tes seufs claquent, trouve mes douilles même dans les bacs

Ilotiers, keufs, BAC bouffent mes couilles comme œufs de Pâques [2]
Armée de terre, ma team a la capacité de te faire taire [1]
Ja-ja-ja-jamais nous sous-estimer la rapacité de l’adversaire. À ta race
Regarde c’qu’on peut lui faire, faire, on l’tabasse, 2-7-zer’ pire que le Hamas [2]

Clic sur le ter-ter, pépère: on amasse, on ramasse, on arrache, Kamas, Famas, kalash
Double-A AKA Orochimaru, 458 Italia kho’, si tu veux finir sous ma roue
J’baise les bleus dans la Subaru, grosse queue de loup-garou [2]
Meurs, meurs, meurs vite sans faire de plis, j’fais pas de tri [1]

Me demande pas c’que j’suis venu faire, souviens-toi d’Holyfield
Moi, quand j’paye bitch, c’est pour les trois orifices [1.75]
Je crame de la weed, j’té-chan, trop d’grammes par litre de sang [1]
Fais gaffe à la finition et au comportement de mes munitions [1]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    44/52 pts  soit    12.69/15

–  Profondeur                          0.5/4 pts
–  Punchlines/Styles             2.5/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0.5/1 pt
–  Mélodie                                       0.5/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  16.94/25  soit   13.55/20

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7. Bouchon de liège

J’suis au départ de la fusée Ariane
Ça t’é-t’étonne grosse bouffonne
J’crame le gros cul de Marianne [2]
C’est pour ça qu’ça sent le bacon [1.5]

J’leur mets profond, j’fais d’la spéléo
J’t’ouvre la gorge comme une trachéo
Un facial j’te refais la déco [2]
Ton sang dans le Graal c’est pour l’apéro [2]

Hey, réveille-toi pédé, j’fais les meilleurs CD
Si j’veux j’fume papa, maman, silencieux, j’réveille pas le bébé [0]
On te boit, on te biberonne
Si je t’aime comme Chris Brown [2]

J’t’arrache la gueule comme un piranha
Tu reviens à chaque fois comme Rihanna [2]
MC tu m’as pas l’air si auch’, t’as une drôle de gestuelle
Le Sheitan qui t’conseille sur ta gauche doit être homosexuel [2]

J’vais les hagar comme un tyran, j’prends le pouvoir comme en Iran [1]
Tu peux m’appeler le Chah, j’peux t’la mettre dans la chatte ?

On t’pète comme un bouchon d’liège
Pète comme un bouchon de Liège [1]

2.7.0.93, 2.7.0.93

Mets-moi ma conso dans un grand seau [1]

Ou j’te pète comme le bouchon d’liège

Faut qu’tu m’payes la vraie somme, ou j’te raye le rectum
Sur tes chicots je cum, comme du Vademecum [2]
J’veux la coke et j’veux Cali, le roro, j’suis à bord du rallye
Négro j’suis là pour le khalis, ‘koro comme le nord du Mali [2]

J’suis assis sur le guidon, indispensable comme l’amidon
Peu m’importe si t’es pas Bintou, j’te baise même si t’es guindou [1.75]
Par contumace condamné, on a l’flair, on a l’nez
Vingt mille lieues toute l’année, ma bite dans ton cul fait d’l’apnée [0]

J’te mets en vent tah le mistral, la punch est magistrale
Chacun de mes freestyles fait apparaître les 7 boules de cristal [2]
On joue pas de la mandoline, j’ai le glaive de la garde prétorienne
J’te fume comme à Medellín et j’soulève deux, trois mongoliennes [2]

9 milli-milli, viens pas pour faire des guili-guili
J’suis un grizzilizi dans tous les sauces comme le pili-pili [2]
Le sang coule, c’est pas du Ketchup Heinz, comme 2 Chainz, j’suis venu faire des billions
Merco Benz, ouverture papillon, armé d’haine, j’suis sur le pavillon [2]

Évite de retourner ta veste, j’aime pas trop les grands gestes
Par contre me faire ler-bran j’aime, trois points #LeBronJames [1.5]
Tu n’peux que chahuter, le flingue te passe le S.A.L.U.T
Rien ne-rien ne sert de lutter, gros feat avec Le Chalutier [0]

J’te bouffe la schneck comme une viennoise, en même temps j’fume ma O.G. Kush
En même temps j’attrape une grosse mouche avec une paire de baguettes chinoises [1.75]
On t’pète comme le bouchon d’liège, mets tes ski y’a d’la neige
Deux, trois tours de manège, tu t’en rappelleras comme une vierge [1.75]

 

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    35.25/47 pts  soit     11.25/15

–  Profondeur                          1/4 pts
–  Punchlines/Styles             2.5/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0.5/1 pt
–  Mélodie                                       0.5/0.5 pt
–  Inventivité                 0.25/0.5 pt

Sous-total  16.25/25  soit  13/20

 

 

 

 

 

8- Paradis ou enfer

Les larmes sont le sang de l’âme
J’ai toujours une arme en fond de gam’ [2]
Avant de me faire plomber, que je crève
Je dois essayer de dompter mes rêves [2]

Faudra qu’tu t’appliques si tu veux notre biff
En un clic, on te fait sauter le soutif’ [1.5]
Fais c’que tu peux, je vais pilonner au mortier
Tu ferais mieux d’apprendre à avorter [0]

Rimes sales, bawlers, crime, mal, honneur
À l’heure dans le building, chez nous pas de Breitling [1]
C’est la dalle qui donne l’heure [2]
J’attends pas qu’on m’aide, passons

Je viens du bled pour la moisson [2]
Putes, bouffe, et boissons à foison
Pas de remède : il n’y a que du poison [2]
Que du poison comme recycler

la poudre pour remplir des douilles
Pendant que ton équipe attend la giclée, [0]
passe son temps à vider des couilles [2]
Malhonnête mais pieux, s’il plaît à Dieu

Un jour, je sécherai les larmes et les torrents,
les rivières derrière les fenêtres de mes yeux [1.5]

J’me bats au bout de mes rêves
J’fais la guerre, fais la trêve [1.5]
Dans ma chanson, y’a autant d’mélodies que y’a d’êtres sur la Terre
Tout comme mes congénères, j’aime tout ce qui est éphémère [1.5]

Père et Mère peuvent rien y faire : c’est l’Paradis ou l’Enfer
Le Paradis ou l’Enfer [1]

Père et Mère peuvent rien y faire
Personne ne peut rien y faire [1]

Chaque matin, un nouveau problème est naissant, et blessant
J’m’endors et me lève avec mon fer, il est comme moi : feignant et méchant [2]
Faire du sale, quelle que soit la saison
Te mettre une balle dans le foie, le caisson [2]

J’m’en bats les couilles de donner la bonne réponse, j’veux juste avoir raison [1]
Je sors des cratères, à c’t’heure-ci rien d’autre à faire
Nique ta mère par derrière, j’ai avalé l’hostie de travers [2]
Depuis la cour au couloir, j’ai dû courir pour tout avoir

Je sais que le pouvoir de l’amour n’est rien face à l’amour du pouvoir [1.5]
Mon pire ennemi est dans le miroir, revoir ma Côte d’Ivoire
Tout est écrit dans le grimoire, le temps est gris-noir difficile d’y voir [2]
C’est le son de la Classe C, juste : laisse nous passer
Ton sang est déjà glacé, seul ton ADN peut nous tracer [2]

Double rotor agressif, et j’prends même plus l’périph’
Je sais qu’il tourne comme tes seufs
Je sais qu’il tourne comme les keufs [2]
Je sais qu’l’or se ramollit, et que l’argile durcit [1.25]

Je sais qu’je suis malpoli et que je ne mérite pas mon sursis
Plutôt qu’d’avoir un grand cœur, j’préfère avoir un grand palace
Car tu prends ta race le jour où les balles sortent du FAMAS avec rancœur [2]
Je fais un hug à mes négros: Bison, Miky et Popo

Medhi, Bekoli, Goyo, Chelmi et Koto [2]
Numéro un quand ça kickera
Numéro deux d’Al-Qaïda [2]
J’leur bouffe la schneck pour mardi-gras

Si tu valides pas, on te fatiguera [1.5]
J’monte sur le ring : dis bonjour au King
Dis au revoir au bling-bling, bling-bling
J’ferai du sale, tant que la mort cérébrale ne sera pas sur le monitoring [2.5]

Source : rapgenius.com

Evaluation YDM,

–  Rimes    46.75/59 pts  soit     11.88/15

–  Profondeur                          1.5/4 pts
–  Punchlines/Styles             2.5/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0.5/1 pt
–  Mélodie                                       0.25/0.5 pt
–  Inventivité                 0.25/0.5 pt

Sous-total    17.13/25  soit    13.70/20

 

 

 

 

 

 

9-  LEF

Liberté, égalité, faudra m’indiquer
AK-47 fait du nettoyage de qualité [0]
Mais tu n’en as pas idée
On ne s’arrêtera pas tant que le chargeur n’sera pas vidé, l’rap décapité, izi [0]

J’crois que j’ai assez d’amour dans l’coeur pour vous faire la guerre
J’crois qu’il y a même pas assez de sang dans vos veines pour remplir mon verre [1.5]
Je vais venir, j’vais voir, j’vais vaincre en dépit de votre aide
Construire mon empire avec les débris du World Trade [2]

J’ai surfé sur la vague du crime sans faire la ola
J’écris mieux que Zola et je n’suis qu’un jeune mollah [2]
Que personne ne m’en veuille si j’suis pas poli, me piéger comme un colis
J’te le dis, à ma décharge je plaiderai la folie [2]

J’arrive comme un virus, non détecté par Curie
De mon écurie sort une tuerie sur les traces de l’étoile de Sirius
Hy-hydrodynamique, du coffre à la calandre
Juste en leur parlant faut qu’ils jouissent, juste en leur calant entre les cuisses [2.25]

Figure osseuse, la faucheuse est enchantée
GB 100 sur mains dans tes yeux rouges comme un soleil ensanglanté [2]
Cœur de ciment j’parle uc’, j’vais faire comme le Duc
J’vais pas les prendre par les sentiments, j’vais les prendre par le uc’ [2]

Tous mes rates-pi sont validés [1]
J’ai parloir au premier tour
J’suis un soldat dès le premier jour [2]
Peu importe c’qui va m’arriver
Linceul blanc tâché de sang quand je partirai [2]

On m’a dit ils te rejettent alors domine-les
2.7.0 parce que ce système n’est qu’une grosse tapette gominée [2]
Sans âme, nos corps ne sont qu’de la viande auxquels on retire tout le sel
J’sais pas où j’vais mourir mais j’sais qu’j’suis né quelque part sous le ciel [2]

J’farcis de balles pour les enterrer, j’noircis des pages pour les éclairer [1]
Les anges muets ont un cri, je sais que même les rêves ont un prix [1]
Ce bas-monde est un wagon sans freins en direction des enfers
J’hésite entre les horaires du train et les horaires des prières [1.5]

On me dit de freiner, mais le pompe veut leur faire un trou si large dans l’ventre
Qu’on va savoir ce qu’ils ont mangé au petit-déjeuner
Je sais que j’dois m’élever, oui, je sais mais j’aime la rue, oui
Je sais qu’la force d’une homme peut raser une montagne si elle gêne la vue-vue [1.75]

Jeune mollah, adoubé parce que le Guide a été touché
Le jour où Carla a accouché [0]
Dans mon crâne y’a du magma, je ronge ma plaie c’est Madmax
Dans mes sons je suis lade-ma, et mon cœur éponge le plasma [1.75]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    29.75/41 pts  soit     10.88/15

–  Profondeur                          1/4 pts
–  Punchlines/Styles             2/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0.5/1 pt
–  Mélodie                                       0.25/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  13.88/25  soit   11.10/20

 

 

 

 

 

 

 

10-  Dès le départ

Back to the Future

J’suis dans la cuisine, tu bouffes c’que j’te prépare

Un ient-cli ient-cli, oh nan
Dix ients-cli ients-cli, oh nan
Cent ients-cli ients-cli, oh nan [1]
Mille ients-cli ients-cli, oh oui !

2.0.93 on démarre

On t’prend ta vie, on rentre pioncer peinard [2]
J’suis à l’arrière, pas juste pour les ber-bar’
Suce-moi la bite jusqu’à c’que j’en ai marre [2]
Ange et démons nous regardent rentrer tard

15h, toujours sous les draps, putain d’flemmard [1.75]
Chargeur plein, pas besoin de ler-par’
14 juillet ou pas : j’sors mon pétard [2]
Fonce-dé dans le ML, on fait des écarts

Beuh, blunt, alcool, gobelet on s’casse des barres [2]
C’est le zoo si tu cours pas plus vite que l’guépard
J’te conseille le 3.5.7 et le kevlar [2]

Dans la street depuis le départ
On t’marche dessus et personne t’épargne
On t’crache dessus tous nos têtards [2]
Oseille tout-par’, si on veut, on t’casse le cul et on l’répare

Chienne de guerre, ok, y’a pas d’lézard [2]
Deux chiennes de guerre dans la même breuch pour les veinards
Tu peux négocier l’taro comme au ché-mar’ [2]
Broliqué, paro comme à seille-Mar’

On prie au yer-foi avec les blédards [2]
Y’as que tes hassennettes qui peuvent nous guer-lar’
2.7.0, 2.0.93 mé-ar’
Jusqu’à c’que Dieu nous sépare [3]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    23.75/30 pts  soit     11.87/15

–  Profondeur                          0.25/4 pts
–  Punchlines/Styles             2/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0.5/1 pt
–  Mélodie                                       0.25/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  15.12/25  soit   12.1/20

 

 

 

 

 

 

 

 

11-  Pas de remède

Elle est belle chaque matin
Pourtant elle fait le tapin [2]
Ce monde est malsain
La vie n’est qu’une catin [2]

J’ai le cœur sur la main
Mais mon gang est taquin [2]
Mes ennemis dans le ravin
J’fais des créneaux dans leurs vagins [2]

Parti de rien, du pays, je sais c’que c’est que d’être à jeun
Africain, tu peux me voir avec un treillis ou un bazin [2]
J’arrive comme un sous-marin
Kalashé comme le parrain [2]

Tu vois la taille du machin
Et t’en perd ton latin [2]
J’ai les yeuks pleines, je me vide dans leurs bassins
Je suis incurable il n’existe pas de vaccins [2]

Rajoute quelques grammes que je plane comme Aladdin
C’est mon psychodrame car le temps est assasin [2]

Je ne veux pas que l’on m’aide (Non)

C’est coupable que je plaide
N’existe pas de remède
Clic Clac t’es dead [2]
Je ne veux pas que l’on m’aide [2]

Que l’on m’aide

Tu m’as vu dans les gradins
Tu me vois avec le gratin [2]
Dans toutes les pièces y’a mon parfum
Trois pièces Pierre Cardin [2]

J’avoue quelques larcins
Si je croise la Mort à la fin [2]
Je lui roule un gros patin
J’avoue que je suis un gros gamin [2]

Je lui poserai bien un lapin
Mais elle seule peut stopper ma faim [2]
Dangereux fantassin
Je veux mon linceul en satin [2]

Je prépare que du sale (oh click)
C’est mon gagne-pain
Je suis dans la cuisine
Adam et Eve sont dans le jardin [1.75]

Tu veux pas j’en prends une autre
Ton boul ne sent pas le jasmin
Holster sur les côtes, je déboule ça sent le sapin [2]

Pour eux je rappe comme un martien, ça craint
Issu du sud sub-saharien
Je t’allume si tu me sers à rien [3]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    40.75/46 pts  soit     13.28/15

–  Profondeur                          0.5/4 pts
–  Punchlines/Styles             2.25/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0.25/1 pt
–  Mélodie                                       0.25/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  16.78/25  soit  13.43/20

 

 

 

 

 

 

12. 63

Back to the future
Sevran, 2.7, Kaaris

Bitch mon coeur a déménagé, A.M.G. 63
Même si ma peine est aménagée, A.M.G. 63
Mes sentiments sont déchargés, A.M.G. 63
Les piles d’dollars laissent présager, A.M.G. 63
A.M.G. 63, A.M.G. 63, A.M.G. 63, A.M.G. 63
J’t’allume de sang froid, j’te l’redis une deuxième fois : [1.75]
J’t’allume de sang froid, j’crame tes 63 grammes

Ramasse ton string et va t’laver, et j’te l’répéterai pas
Crack, héroïne dans des sachets, t’es très près du trépas [2]
Du kérosène pour mélanger, quelques feuilles de coca
Tu peux l’inhaler, tu peux l’injecter, le produit est local [1.75]

Tout droit du 9.3, A.M.G. 63
Gros son de laud-sa, c’est Kaaris en gova [1]
T’es démasqué, tu peux faire l’ancien, la preuve est qu’j’t’ai fais mal
T’auras pas besoin d’danser comme un indien pour qu’il pleuve des balles [2]

Au fond d’la classe j’ai pas d’jouets, nique sa race les rouages (2.7 !)
J’ai des traces de coups d’fouets à la place des tatouages [2]
Les flics fachos rôtissent, même les manchots m’applaudissent
Ça brûle comme la chaude pisse et les mules la vomisse [2]

Quand y’a un flingue, y’a plusieurs flingues, fais très attention
T’es né baltringue, tu meurs baltringue, te pose pas de question [1.75]
Double Rotors en platine comme les couilles à Terminator
Elles se déboîtent les babines quand elles sucent le dinosaure [2]

Sous le rayé, 4×4, j’vais déblayer l’asphalte
J’vais débrayer, j’attaque, j’vais te rayer d’la carte [1.75]
Quelques cartouches parce que je peux pas perdre, j’te promets d’être au top
Ils ouvrent la bouche que pour d’la merde, diplômés de blowjobs [1.75]

Je viens prendre des sous, j’ai le sang qui bout
Et le temps que tu m’touches, t’as une dent qui bouge [1.75]
J’t’élimine vite, j’t’étrangle, qu’on m’informe que j’les appâte
Illuminati, ton triangle comme la forme de ta chatte [2]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    23.5/33 pts  soit     10.68/15

–  Profondeur                          0.25/4 pts
–  Punchlines/Styles             2/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0.5/1 pt
–  Mélodie                                       0.25/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  13.93/25  soit  11.14/20

 

 

 

 

 

 

13. Bébé

B.T.T.F, 2.7.Z.E.R.O poto
Back to the future

Elle veut porter mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé

(Mmmmhhh) Bébé, moi j’veux porter un tard-pé
(Mmmmhhh) mon bébé, moi j’veux porter un tard-pé [1]

J’suis au top, j’suis un de ces sales chiens qu’elles adoptent
J’ai le torse et les triceps du tricératops [2]
Tout est vrai de sous les pieds jusqu’à la barbe
J’suis goût café, torréfié, #JacquesVabre [1.75]

J’arrive pile au club minceur, j’suis livré avec le Glock
Comme ton vibromasseur est livré avec les piles
T’es au courant qu’j’peux les électrocuter comme Zeus
Le compte courant sur le gros cul des strip-teaseuses [1.5]

Je suis célèbre comme 2-zer et si tu veux voir d’autres sphères
Tu peux monter dans mon fer, tu peux boire dans mon verre [1.75]
Recharge le seau, dépêche toi de te sauver
J’bois pas mais mes soces ont l’alcool mauvais [0]

Viens à Sevran si tu veux de la lourdeur
Tu sors de la chatte à ta maman et t’en as encore l’odeur [2]
On va s’croiser, pose-toi toujours deux questions
Si j’vais t’embrasser, ou te la mettre dans le caisson [1.75]

Des barres, ils peuvent même pas attraper un frisbee
Et ces clébards veulent attraper un grizzli [2]
J’suis wanted comme fut Khaled Kelkal
Depuis le bled si j’veux j’prends ta température rectale [2]

L’ovni va déposer un alien
Et la boîte noire se trouve dans ma boîte crânienne [1.75]
J’devrais même pas choisir entre elle et mon négro
Mais cette salope a le cul plus gros que mon égo [2]

2.7
4124

 

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    19.5/31 pts  soit     9.43/15

–  Profondeur                          1/4 pts
–  Punchlines/Styles             2/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0.5/1 pt
–  Mélodie                                       0.25/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  13.43/25  soit  10.74/20

 

 

 

 
14. Plus rien

Chaque jour est une bitch, tu la niques ou tu te résignes
Que du naturel rien de chimique dans nos régimes
Armés dans la jungle, treillis, protègent la résine [2]
Balèze c’est la C.I du pays j’suis d’origine [1.5]

À la vue du pistolet, tes larmes vont ruisseler [-0.5]
Tu vas moins rigoler quand ton sang on va le picoler [1]
Ici y a plus d’écoliers, on veut les clés du geôlier [1]
On veut le cash du taulier, on veut grosses chiennes avec colliers [0]

Gros poisson pour te voler, remonte le fleuve en dos crawlé [1]
9-3 pour m’épauler hmmmm kick dans les mollets [1]
Une pute un peu olé, deux putes olé olé
Elles mouillent toutes à l’idée de frôler l’tireur fou isolé [0]

J’ai oublié de soler, j’ai encore oublié désolé
Ma grande gueule muselée choisis linceul dans mausolée [0]
Dès le matin : les couilles collées, on voit déjà des douilles voler
Ta chatte vient nous racoler, elle pue on l’a déjà contrôlée [0]

Mon groupuscule est enrôlé, tu postules pour nous tauler
Regarde ma capsule décoller, tes testicules dégringoler [0]
Je t’éblouis derrière tes volets, tu brilles comme un feu-follet
Tes dernières bougies souffle les, mon Uzi est soupe au lait [0]

Temps additionnel, grosse reprise de volée
Plat traditionnel, alocco frit ou ndolé [0]
Sur tes lèvres rêches du sperme de sarakolé
Attends faut qu’ça sèche, laisse faire ça va coller [2]

Plus rien ne m’étonne, plus rien ne me choque
En faire des tonnes ou faire sortir le Glock ? [2]
Pour quelques grammes, quelques kilos
Coke, crack, 2,7,0  [1.5]

Tu reconnais mon signe double poney, ring
Siliconé, string, on la baise y’a même pas d’intrigue [1]
J’suis français par le crime, le doigt sur la sonnette dring [1.75]
Le brolik est dans le spleen, te refroidit comme la clim’

Le plan de travail est clean, même pas une poussière infime
Crasseuse tu t’fais des films, sale comme ta toilette intime [2]
Le singe vit dans des ruines, j’suis l’cauchemar de Darwin
Essuie tes larmes reste digne, déjà qu’tu vas crever dans un slim [1.5]

J’me rapproche de la cime, j’me rapproche de l’abîme
J’ai l’barreau et la lime, billet vert comme la ligne [1.75]
Front kick à chaque rime, bim, bim
Ecoute le son de mon dream, bling, bling [2]

Sachet d’beuh dans le jean, contrôle de Chicken Wings
Z’ont tous les yeux bleus comme Marine j’leur jette la carte grise et l’aïn [2]
4 steaks : protéine, puissance de Wolverine
Sky sec, codéine, c’est pas Mesrine c’est Mesrine [2]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    26.5/44 pts  soit     9.03/15

–  Profondeur                          0.5/4 pts
–  Punchlines/Styles             2/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0.5/1 pt
–  Mélodie                                       0.25/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  12.53/25  soit  10.02/20

 

 
15. Or noir

J’suis le fruit de tes entrailles, j’témoigne sur un champ de ruines
Comme un épouvantail, qui éloigne les anges du deal
Mama, je vis pas je meurs pas, s’il te plaît prie pour moi, ne pleure pas
J’passe beaucoup de temps sur un grand nombre de petites choses, et tu vois qu’les heures passent [1.5]

Tu m’as dit : « Reste près de la cour », avant de racailler, j’ai tété
« Fils, ou tu vas finir dans un four à détailler de la CC » [0]
Moi j’n’ai jamais écouté l’prof, moi, j’n’ai jamais fait mes devoirs
Mama, et si la police me coffre, c’est que t’as eu un bébé noir [2]

Et j’ai juré d’être hardcore, jusqu’à ma mort
Tu m’a dit : « Petit tu as tort, le monde est rempli de choses que tu ignores » [1.5]
Très souvent les armes y sont, mais le tueur n’y est pas
Trop souvent les larmes y sont, mais le cœur n’y est pas [1]

J’n’ai qu’ma famille, pas d’amis
Des ennemis, et cette mélodie [1.5]
Moi j’n’ai que ma famille
Pas d’amis, dans cette chienne de vie [1.5]
Des ennuis, des ennemis, et cette mélodie
Cette mélodie, cette mélodie

Les cicatrices m’ont ouvert l’âme, j’n’ai pas d’attache
Entre le ciel et les flammes, mes démons jouent à cache-cache [2]
Si j’devais choisir entre tout ce biff et toutes ces bitchs [1]
Je prendrais le gros chèque, parce que l’oseille est la plus bonne des schnecks [1]

Et j’suis fait d’or noir comme le pétrole, les lumières de la ville sont mes lucioles
Sur tous les terrains comme le Patrol, peu m’importe tant qu’j’fais le pactole [1.5]
On s’étiole, dans les derniers degrés de l’alcool, rêvant de Cap Canaveral
De blanche de Panama avec mes rats dans l’Panamera [1.75]

Et j’n’sais faire que le bandit, à des années-lumières de Gandhi
J’suis dans ma sphère tandis, que l’univers grandit [2]
J’écrase tous les remparts, sombre est ma vérité sans fard
Du rap français je m’empare, « 93 » est sur l’étendard [2]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    20.25/30 pts  soit    10.12/15

–  Profondeur                          2.75/4 pts
–  Punchlines/Styles             2.25/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0.5/1 pt
–  Mélodie                                       0.25/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  16.12/25  soit  12.89/20

 

 

 

 

 

 

 

16. Tu me connais

J’descends de la navette, j’marche sur des débris lunaires
J’vais faire trembler toutes leurs schneicks sur l’échelle de Richter [1.75]
Le diable peut te tenter juste avec une somme
Pour les plus connes juste avec une pomme [2]

L’industrie respire très mal elle est devenue asthmatique
4124 ma clique sur un nuage magique [2]
Khey, j’suis dans le club, viens dans le VIP, fais-moi un hug
Ou reste où t’es fais ton thug, enlève ton slip et assieds-toi sur un plug [2]

J’récite mes gammes, précis dans le drame et les niques les canes, les baises comme un porc
Comprends que Ben Laden et Mollah Omar ne soient pas d’accord [1.5]
Elles passent leurs nuits à me reluquer sur In-sta-gram
Depuis pour les niquer j’fais am-stram-gram, bitch [1]

J’fais d’la monnaie, j’fais d’la monnaie, tu me connais, tu me connais
J’suis au sommet, j’suis au sommet, y’a que du violet, que du violet
J’te le promets, j’te le promets, y’en a assez pour remplir ton bonnet
Y’en a assez pour remplir ton bonnet, y’en a assez pour remplir ton bonnet [0]

Apprends et regarde mais ne le fais pas, depuis l’école j’veux faire du she-ca
Un gramme égal 80e, mais la prof de maths ne le sait pas [2]
Plus d’étincelle au fond de mes prunelles, d’la lumière au fond de ton tunnel [1]
De plomb est constitué mon sommeil, du plomb pour te tuer pour mon oseille [1]

Bitch à l’occas’, sur mon tuyau d’arrosage
On fait des hits à nos âges, sur tous les sites comme arobase [1.5]
Classe A, gros joint de seum dans la massa
Décolle plus haut que Lhassa, tu le sais que je suis bon qu’à ça huuum huuum [2]

Ils ont peur de nous concurrencer
Ils rappent avec déambulateur, ils attendent les ambulanciers [2]
J’sors des abysses, j’veux être couronné comme Cheick Koné
J’vais les prendre en abscisse et en or-do-nné, bitch [0]

On fait du cash, on fait du cash, on fume du hash, fume du hash
Ecoute et sache, que y’a aussi des coups de haches [1.5]
2,7, pas d’falch, pas d’falch, chez nous pas d’lâche, pas d’lâche
Ecoute et sache, y’aura forcément des coups de shlass [2]

Vaut mieux pas que tu cours vers nous, on va tout te prendre on va t’effacer
Vaut mieux pour toi que tu cours vers les flics eux vont juste prendre tes lacets [2]
Ta go est sur son 31 elle sait que je viens, forcément
Elle a sa petite cullote qui fuit comme une piscine à débordement [2]

Jamais tu ne verrais le pirate flancher, se larmoyer
J’pilote vers la direction de 4 planches et 4 poignées, 4 poignées [-1]
J’suis coté comme l’or noir, ça vous les brises
J’prends le biff et j’me casse, j’vous dis même pas au revoir, je vous méprise [2]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,
–  Rimes    28.25/40 pts  soit     10.59/15

–  Profondeur                          1/4 pts
–  Punchlines/Styles             2.25/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0.5/1 pt
–  Mélodie                                       0.25/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  14.84/25  soit  11.87/20

 

 

 

 

 

 

17. 2 et demi

L’ennemi gémit poto, ma clique arrive comme un 2 et demi

2 et demi, 2 et demi, j’arrive comme un 2 et demi

Coup de batte dans la vitre, j’arrive comme un 2 et demi
Dans les bacs pour le hit, j’arrive comme un 2 et demi
A chaque nouveau titre, j’arrive comme un 2 et demi [1]

Le crime progresse, et leur budget régresse
Ciroc entre les jambes d’une tigresse pour un autre genre d’ivresse [1.5]
Une douille dans la chambre, j’suis dans l’salon, j’prépare tout les dossiers
J’tends l’avant-bras et le canon te chatouille le gosier [2]

On prend pas de blanche, encore moins de la meth’
Négro faut montrer patte blanche, car même de loin je peux la mettre [1.75]
Durement farouche ici
Bitch si t’es trop bonne on se retournera pour ter-ma surement par où tu chies [1.5]

Leur sang coule jusqu’a la rivière, de leur boule je suis à la lisière
Tu mange une balle, je la digère, j’arrive en balle c’est la misère (misère) [2]
Je viens du zoo timal c’est flippant
Ici on découpe notre steak sur le dos de l’animal vivant [2]

Alors comme ça t’a bon cœur, PD ?
Vivement que tu meurs, pour que je me le fasse greffer [0]
En captivité je suis la pire des pourritures
Je mets un caleçon juste pour éviter qu’elle ne tombe dans la nourriture [2]

Tu racontes partout que t’es un fou (Bla Bla)
Moi moi j’t’abats, flingues, ouh la la [2]
T’as porté les dernières Jojo croit pas qu’on va tempérer
Comme ça au moins tu sais avec quel basket on va t’enterrer [2]

Gros pistolets, .38 ok
22 + 7/7 36 Quai [1.5]
Si tu veux douiller, faut tisser des relations avec mes gens
Si tu veux pas te mouiller faut pisser dans la direction du vent [1.5]

Que l’on m’enterre, comme le veut la tradition
Soldat héliporté #Extradition [2]
Therapy Prod, v’là la révélation
Dangereux, comme de la drogue à la récréation [2]

Qui va se faire sauver ? Écrasé sous nos gros V ?
Sans même savoir comment on a fait pour développer nos dos en V [1]
V6, Mendi, Diop
Fusil à lunettes mais précis crois jamais qu’il est myope [2]

La juge le voit bien toujours les mêmes qui braquent
On fait rentrer des trucs dangereux jusqu’à ce que son hymen craque [1.5]
Et tu montes sur le ring pas clair, trou de balle à l’air, narines par terre
Tu crois que t’es mon rival, t’es mon sparring-partner [2]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    31.25/41 pts  soit     11.43/15

–  Profondeur                          0.5/4 pts
–  Punchlines/Styles             2/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0.5/1 pt
–  Mélodie                                       0.25/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  14.93/25  soit  11.94/20

 
18. A la barrière

Au fait, ouvre ta, boite à, caca, et j’marche sur tes, pommettes
J’essaye de t’rotte-ca ton taga, j’cherche pas à être honnête [2]
Apprends à m’connaître, serpent à sonnettes
J’bouge la queue, j’prend les grises, rouges, bleues, oranges, verts, jaunes, violettes [2]

Flow d’macaque, trop d’attaques, b’soin d’un gros 4×4
D’un BlackBerry, d’une go à 4 pattes, d’un sac de riz, tomates, pâtes [1.5]
Le rat nage vers la côte, avec la rage entre autres
Je n’fais qu’monter donc je n’fais que des démarrages en côte [1.75]

Kaaris tu connais le profil, il douille s’il perd trop vite
Elles mouillent, il plait aux filles, grosses couilles #Hypertrophie [1.75]
J’suis à la base comme une paire d’Adidas
Dans l’escalier donc dans la cage, comme Iker Casillas [2]

Voiture banalisée qui passe-passe, j’regarde le gros cul des ‘tasses-‘tasses [1]
Sacs poubelles remplis de liasses, liasses, ils croient qu’j’galère mais j’suis sur l’rrain-té
J’suis à la barrière mais je suis blindé, j’suis à la barrière mais je suis blindé [2]

Pas d’compte, y’a à rien mon nom, non j’mets l’plein j’allume les xénons [1]
Non je n’sors jamais du tiek-son, son, ils croient qu’j’galère mais j’suis sur l’rrain-té

Ok, département, nom d’la té-ci sur ma cap floqués
J’leur mets tellement profond de-spee qu’elles attrapent le hoquet [0]
J’vais choquer, j’veux croquer, j’suis glocké, culotté
Carabine Remington 770 avec loquet [0]

C’est les Comptes de la Crypte dans le hood, j’connais la valeur d’la peur
Ici y’a pas d’crips pas d’blood, tu vas en voir d’toutes les couleurs [1.5]
La vérité ne se trouve pas toujours dans c’qu’on lit
Prêt si y’a drah car on ne meurt pas toujours dans son lit [1]

Si j’leur éclate le fion ? Oui j’les défonce
C’est ta question ? C’est ma réponse [2]
Si tu traînes dans la ville en hyène, j’te refile la mienne
Ramène quelques chiennes que toutes j’les prenne en file indienne [1.75]

Ouais, la meilleure carte c’est celle que tu n’as pas jouée
Mon art est machiavélique, pour ça je suis doué [0]
Des camtars de brolicks : c’est mon plus grand souhait
Z’ont tous la peau trouée, Dieu soit loué [0]

La meilleure carte c’est celle que tu n’as pas joué

J’parle peu j’crois qu’ils ont compris, y’a l’feu dans tous les amplis
La queue font tout les iens-cli, d’la beuh’ les poumons remplis [2]
Je n’regarde que la machine à billets
Madame la juge excusez-moi j’vous avais pas reconnue habillée [2]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    25.25/38 pts  soit     9.96/15

–  Profondeur                          0.25/4 pts
–  Punchlines/Styles             2/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0.5/1 pt
–  Mélodie                                       0.25/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  13.21/25  soit  10.57/20

 

 

 

 

 

Pour conclure,

 

 

l-album-or-noir-de-kaaris-a-fuite-a-quelques

 

 

Évaluation textuelle de cet album – Or noir – est de  soit   11.84/20 (213.26/18) 


Il peut donc être qualifié d’album textuellement satisfaisant

 

 

 

 

 

 

 

Osez le bon sens !

YDM

Be the first to comment on "Kaaris – Or noir : textuellement satisfaisant"

Leave a comment