Joyce Jonathan – Caractère : textuellement bon

Joyce Jonathan

Joyce Jonathan est une auteur-compositrice-interprète et chanteuse française née le 3 novembre 1989 à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), révélée grâce au label communautaire My Major Company.

 

 

Source : wikipedia

 

Comment fonctionne l’évaluation textuelle ?

 

Évaluation textuelle de cet album – Caractère – est de  soit   12.24/20 (110.24/9).  

 

 

  mysweetlies

 

 

Il peut donc être qualifié d’album textuellement bonà découvrir

 

 

 

Qu’ai-je pensé de cet album ?


Bon, ce n’est plus de mon âge mais ça s’écoute. C’est une succession de bluettes, en fait. On a une femme qui souhaite affirmer sa féminité, sa sensualité et qui chante des poèmes d’ado, presque enfantins (10-12 ans quoi); cela laisse une impression de gêne, un curieux sentiment, presque pédophilique. Je ne sais pas à qui s’adresse son album… C’est juste textuellement (quoique truffé de facilités; là-moi-toi-pas-ça…), mais l’esprit est d’une telle faiblesse !

Je ne sais pas ce qu’elle a vécu comme enfer, mais apparemment, cela a forgé son caractère. Si c’est ça, son caractère, alors, je lui conseillerais de replonger à pieds joints dans cet enfer; il en sortira peut-être des textes plus burinés.

Comme d’habitude, je mets à disposition mon exemplaire.

 


 

Caractère

 

 

 

1.  La Diluvienne (écouté sur CD)

Tombe l’eau, je t’embrasse,
cette fois sans y croire
C’était beau mais hélas, [2]
notre amour se fait rare [2]
Un seul espoir me reste
qu’un beau jour, tu me détestes [2]

Je sème le problème
je le fuis sous une pluie

et je me fuis [2]
sous une pluie diluvienne [1.75]

je t’avais dis, mon amour,
je n’aimerai que toi
l’avenir nous joue des tours [2]
je me sens tellement loin de toi [1]
je ne vais pas m’étendre
ni te dire ça ira
reste les heures tendre [2]
un passé entre toi et moi [2]
aucun espoir ne reste
car j’ai tout, tué d’un geste [1]

Source : parolesmania

Evaluation YDM,

–  Rimes    17.75/20 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  18.5/24  soit   15.41/20

 

 

2.  Ca ira

Dis moi que si tu es là ce n’est pas juste pour mes jolis yeux
Dis moi qu’au delà de ça y’a d’autres raisons qui te rendent heureux [2]
Dis moi si tu aimes biens bien nos paresses et nos matins d’amoureux
Dis moi que c’est un début mais que tu vois déjà la suite à deux [2]
Dis moi que je suis la seule que tu n’aies jamais autant désirée
Je n’ai pas de rendez vous, plus de rencard que j’ai envie d’accepter [-1]
Avec toi c’est évident je suis prête à oublier mon passé
J’ai toujours aimé charmer mais peu importe qu’il n’y a qu’à toi que je plais [-1]

Moi je me dis que c’est toi
Et je sais que tu y crois [2]
Tu es celui qui rythme mes bonheurs,
Qui rythme mes humeurs [2]

Juste comme ça
Et je me dis que c’est toi
Et pour la toute première fois [2]
Pardonne moi mes doutes et mes colères
Le temps fera l’affaire [2]
Et toi et moi
Oh ça ira [2]

J’aime les airs assurés que tu empruntes aux plus beaux monuments
Ton regard doux comme un secret tes caresses aux limites de l’indécent [2]
Tu comprends tous mes silences chacun de mes petits moments d’absences
Si je vais au paradis j’suis pas sur de voir la différence [2]

Je me dis prenons des risques et de toute façon c’est trop tard
Au pire on aura des souvenirs des jolis moments dans les tiroirs [2]
J’ai peur de ta gentillesse elle promet tant de bonheur
Oh tu sais j’ai peur [1]

ça ira
Je sais que tu y crois,

Et toi et moi juste comme ça

Source : parolesmania

Evaluation YDM,

–  Rimes    19/30 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  20/35  soit   11.42/20

 

 

3. Quand Tu Me Prends La Main (écouté sur CD)

Quand les gens me parlent
Je n’entends que toi
Des frissons dans le ventre
Me prennent quand tu es [2]
Pour moi t’es le plus beau
Car je connais ton âme
Ton rire ne sonne pas faux [2]
Comme tous ceux des ses dames [2]

Et quand tu me prends par la main
J’oublie qui je suis
Et quand tu me prend la main [1]
Je ne sais plus qui je suis
Je ne fais que rêver
Je ne sais plus qui je suis [1]

J’ m’en fous qu’on se chamaille
Pour des raisons futiles
Car je sais que tu es loyal [1.75]
Derrière tes air hostile [2]
Avec toi j’oublie tout
Et si je me sens fragile
Tu m’embrasse partout [2]
Tu m’emmène à Deauville [2]

Source  : parolesmania

Evaluation YDM,

–  Rimes   15.75/22 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  16.5/27  soit   12.22/20

 

 

4. Sans Patience (écouté sur CD)

On peut passer sa vie ensemble
se dire que c’est pas si mal
c’est mieux à deux
même à deux balles [2]

ou bien tout reprendre à zéro
mais c’est plutôt de mon âge
on fait pas trop gaffe au chrono [2]

j’entends parler des efforts
parler des enfants
parler sans m’entendre
j’attends d’être sûre de moi
de trouver toi [2]
et je prendrai le temps [2]

on vit sans patience
sans réfléchir aux conséquences [2]
on fonce, on force

une bombe qui s’amorce [2]

on peut choisir d’être sécur
comme on épargne de l’argent
pour être paré aux coups durs [2]

ou alors choisir l’aventure
se dire qu’on verra bien
vivre la vie à son allure [2]

je comprends qu’on ait peur
que le temps nous rattrape
et qu’il nous laisse seuls à nous battre [1.5]

Source : parolesmania

Evaluation YDM,

–  Rimes    17.5/26 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  18.25/31  soit   11.77/20

 

 

 

5. Si Seulement Tout était écrit (écouté sur CD)

On se presse
on coure nul part et partout
les promesses nous laissent [2]
sans dessus dessous [2]

si la messe est dite
alors je peux envoyer tout valser
et y croire jusqu’au bout

je veux savoir où je vais
où le temps fuit
que me cache les années [-1]
à quoi tient la vie [2]

si j’avais su que notre histoire
allait nous mener quelque part [2]
si j’avais pas été ici

si j’avais su que par hasard
j’allais te rencontrer ce soir [2]
si seulement tout était écrit [2]

on se berce
d’illusions gravées en nous
on caresse [2]
l’espoir d’un heureux rendez-vous [2]

c’est le noir
notre histoire [1]
avance à pas de loup
blessée
j’attendrai mon jour [1.75]

Source : parolesmania

Evaluation YDM,

–  Rimes    17.75/26 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  18.75/31  soit   12.09/20

 

 

 

 

6.  Caractère (écouté sur CD)

Tout à commencer y’a longtemps
en classe de primaire, déprimer faut le faire
tout à commencer sur le divan [2]
à régler mes affaires, à parler de mon père [2]
il m’a fallu des années-lumières
retrouver l’origine de mes enfers [2]

je rêve
je m’enferme [1.75]
je sais qu’au fond de moi
des milliers de combats [2]
s’enflamment
et se terrent
tout ce que j’ai vécu
à forger mon foutu [2]
caractère [2]

on garde en mémoire que les bavures
de vieilles histoires, des vieilles rancunes [1.75]

elles rendent nos joies dérisoires
des journées obscures
des armes sans armures [2]

il m’a fallu être terre à terre
pour aimer la vie sans jamais être amère [2]

je veux que ce soir
on se rappelle
nos plus beaux moments
nos rêves d’enfants [2]

Source : parolesmania

Evaluation YDM,

–  Rimes    21.5/26 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  22.25/31  soit   14.35/20

 

 

 

7. Jardin Zen

Sagesse blanche
Ses années se penchent
Sur mes mots
Un brin Comanche
Elle fume un peu
Mais jamais de trop
Souvent elle rit
Dit c’est ainsi
Ou c’est pas faux
Valeur d’une autre époque
Son argent c’est le troc
C’est un conseil pour un défaut
Elle aménage, range
Mes nuages
Tout ira bien mon ange

C’est mon jardin zen
Ma bulle de néoprène
Rien
Ne peut l’atteindree elle
Est comme un rituel
Sain
C’est mon jardin zen

Est-elle humaine ?
Je n’en suis pas certaine
Elle semble marcher sur l’eau
Et si la mer fait des siennes
Qu’à cela ne tienne
Elle sort son radeau
Elle cache un mystère
Enfoui sous terre
Ou bien loin, bien loin là-haut
Et quand j’espère
Changer d’atmosphère
Elle frédonne l’air qu’il me faut
Elle aménage, range
Mes nuages
Tout ira bien mon ange

Source : Pochette

Evaluation YDM,

Écrit par quelqu’un d’autre
Tom Graffin

 

 

 

8.   Depuis (écouté sur CD)

Comme un enfant j’ai cassé ma tirelire
pour un cadeau que j’voulais t’offrir [2]
j’ai pas un rond mais ça me fait rire
je vis d’amour et d’eau fraiche de larmes et de plaisir [2]

comme un écolier je t’ai vu partir
quand les parents t’apprennent à grandir [2]
j’ai compris quel était notre avenir
j’avais rien vu venir, rien vu venir [2]

je pense à toi souvent depuis
j’peux pas me dire que c’est fini [2]
y’a comme une place vide
dans mon lit [1.75]

j’m’endors avec ton souvenir

comme une maman j’ai voulu te retenir
te garder plus longtemps sous mon toit
comme une amie j’ai fini par te dire [2]
pars demain si tu veux je serai toujours [2]

comme un militaire je joue l’insensible
et je ne fais plus rien sans réfléchir
mes amours sont fades et sans désir [2]
et je pense au passé je conjugue au passé

Source : parolesmania

Evaluation YDM,

–  Rimes    19.75/21 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  20.5/26  soit   15.76/20

 

 

 

 

9.  Botero

Botero
C’est beau
Aller coupe coupe coupe moi les hanches
Au pinceau bleu en fines tranches
Si tu es sage je tombe le haut
Botero
C’est ça qui manquait tant à tes tableaux
Pas une moustache pour faire le beau
Si tu es sage je monte le dos

Mon beau héros
Prend ton pinceau
Mon visage pâle
Aimerait qu’on lui colore l’âme
Mon beau salaud
Mon cœur s’emballe
Autour de ton blaireau qui me blâme
Une glace ou toi
C’est kif kif Botero

Botero
C’est beau
Aller badigeonne moi les hanches
Aplati les moi sur une planche
Si tu es sage je croque un doigt
Botero
C’est ça qui manquait tant à tes tableaux
J’suis pas auguste qui fait semblant
Mais si t’es sage je tombe le bas

Mon beau héros
Prend ton pinceau
Mon visage pâle
Aimerait qu’on lui colore la peau
Mon beau salaud
Mon cœur s’emballe
Autour de ton blaireau qui me blâme
Une glace ou toi
C’est kif kif Botero

Mon beau héros
Prend ton pinceau
Mon visage pâle
Aimerait qu’on lui colore la peau
Mon beau salaud
Mon cœur s’emballe
Autour de ton blaireau qui me blâme
Une glace ou toi
C’est kif kif Botero
C’est kif kif Botero
C’est kif kif Botero

Source : Pochette

 

Evaluation YDM,

Ecrit par quelqu’un d’autre
Assané Attye

 

 

 

10.  Vivre Avec (écouté sur CD)

je suis blessée à cœur ouvert
toutes ces années fichues en l’air [2]
je repense à toi

à ce qu’on était
je t’ai troqué contre un enfer
pour une vie que je n’aime pas
je repense à toi
à ce vieux moi [3]

je me demande toujours
comment et pourquoi
si c’était à refaire
est ce qu’on le referait ou pas

je t’en voudrai toujours
mais j’apprendrai à vivre avec
j’m’en souviendrai toujours [1]
mais j’apprendrai à vivre avec [1]

l’idée de toi était si pure
pas un nuage dans mon azur [2]
je repense à toi

c’est pire qu’un deuil car l’espoir dure
dans ta prison tu me captures [2]

Source : parolesmania

Evaluation YDM,

–  Rimes    11/21 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  11.75/26  soit   9.03/20

 

 

 

 

11. Passage Oublié

C’est étrange
irréel parfois
si proches
intime
ami
puis un jour on s’en va [2]
Des confidences
Des bouts de toi
que tu découvres dans mes bras [3]
on s’fait grandir
on se défie [2]
on avance sur les mêmes pas
j’suis toujours là mais ailleurs
comme une pensée
j’suis toujours [2]

j’suis un passage, t’es un passage
un passage oublié
un coup de vent, contretemps
et nous voilà séparés
j’suis un passage, t’es un passage [1]
juste un lieu d’arrivée
ainsi vont les rencontres
les amis oubliés [-1.5]

que c’est triste
quand on y repense
laisser sa vie d’avant
pour un autre présent [2]
on subit les jours qui passent
qui nous rendent différents
on s’abime plus le temps passe [1]
on trouve qui on est vraiment [2]

 

Source : parolesmania

Evaluation YDM,

–  Rimes    13.5/31 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0.5/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  14.75/36  soit   8.19/20

 

 

Pour conclure

 

mysweetlies

 

Évaluation textuelle de cet album – Caractère – est de  soit   12.24/20 (110.24/9).  

 

Il peut donc être qualifié d’album textuellement bonà découvrir

 

 

 

Osez le bon sens !

 

YDM

 

2 Comments on "Joyce Jonathan – Caractère : textuellement bon"

  1. « Osez le bon sens ». Un beau programme ! Et l’idée d’évaluer les albums par leurs textes est riche, cohérente.

    Mais votre grille de notation est à revoir. Elle porte en elle un biais destructeur et contre-productif. Deux même.

    => L’importance donnée aux « Rimes d’abord ». Pour vous, la seule présence de rimes riches pèse pour, en moyenne, 90% des points. Or des rimes, même présentent, peuvent être ignobles. Et c’est surtout ignorer la force et la puissance de la prose, de la déconstruction langagière pour laquelle Rimbaud dans ses magnifiques Illuminations ou Prévert ont tant fait. Ici, leurs textes seraient qualifiés de « Textuellement médiocres », ne pouvant prétendre à plus de 2/20 sur la base de vos critères qui réduisent la poésie aux rimes.

    => S’enfermer dans une grille stricte, enfin, nie ce qui fait la force du texte artistique : ce qu’il provoque, ce qu’il fait ressentir, l’évasion qu’il peut procurer. Peut-être devriez vous, sur d’autres albums, vous laissez davantage aller à l’émotion et « oser » une grande part de votre notation à la subjectivité. Car l’art et la qualité littéraire d’un texte ne se quantifient pas.

    Au final une intention louable mais une forme qui ne me semble pas adaptée.

    J’aime bien le personnage de Joyce Jonathan mais de là à qualifier de très bon (15,41/20) un texte dans lequel on lit « je t’avais dis, mon amour / je n’aimerai que toi / l’avenir nous joue des tours / je me sens tellement loin de toi »…

    • Bonjour,

      Totalement d’accord avec toi. Simplement, j’ai cherché à limiter au maximum ma subjectivité. Donc, tout est concentré sur les rimes, même les plus pauvres. Le but était simplement de montrer que les rappeurs n’avaient pas à avoir honte de leurs textes, au vu de ceux des chanteurs de variétés. Il y aura forcément des ratés comme Jonathan. C’est très loin d’être parfait, en effet. Mais j’assume la vision très réductrice de cette grille.

      Concernant la prose, Rimbaud et les grands poètes qui en usent, je crois que c’est leur faire injure que d’accoler même leurs noms avec les chanteurs actuels. Je reconnais les défauts mais dans l’ensemble, le boulot est fait et la crétinerie de certains chanteurs révérés est rapidement détectée.

      A l’avenir, pour affiner le dispositif, l’on aura tous les points quand au moins les deux dernières syllabes rimeront (tancer/distancer). Je te remercie pour ta réaction constructive.

      Bien à vous !

      YDM

Leave a comment