Joke – Ateyaba : album textuellement incontinent

Joke

de son vrai nom Gilles Ateyaba Koffi Soler, est un rappeur français né le 27 octobre 1989 à Narbonne, et originaire de Montpellier. Il est membre du collectif « Les Monsieur » (Bip’s, Titan, Leknifrug, Charlie Benzo, Tomystery, Asura, KidiBen…)

Source : wiki

 

 

 

 

PRINCIPES DE NOTATION DES TEXTES DE RAP (cliquez ici pour le découvrir)

 

img-1399901433-7d8eb0af00629f87b772391e1980bd30

 

Évaluation textuelle de cet album – Ateyaba – est de 169.8/18 soit 9.43/20.

Il peut donc être qualifié d’album textuellement médiocre.

 

 

 

 

Qu’ai-je pensé de cet album ?

J’imagine qu’il a dû faire écouter son premier album à sa mère. ça a dû être terrible pour la pauvre dame.

 Bite, chatte, je t’encule, derrière, fuck, nique ta mère… Tout ça entouré de métaphores d’un autre âge et des platitudes du genre : La chance c’est pour les chanceux… Avec de l’argent la vie c’est meilleur… Les femmes des beaux quartiers viennent de Vénus… T’es belle comme Jada dans Menace … J’suis le meilleur, je le jure sur ma vie… Montre garantie à vie, mais ma vie n’est pas garantie…

C’est du rap pour Priscilla et Kevin. Du rap pour prépubères et tous ces adultes qui suivent Secret Story. Consensuel, vulgaire, pauvre, habituel.

 

 

 

 

 

Ateyaba

 

 

 

 

 

1. Pharaon

‘Foiré, j’roule avec Dieu j’sais que ma chance est déjà garée
Ateyaba s’est battu pour la France, n’a pas vu Paris
Fonce dans un mur, disparais, c’est la loi Carrez
J’rappe pas toute la nuit pour claquer mon biff en soirée [2]

Les pétasses sont possédées, les meufs biens sont désemparées, merde
Mais le prince s’est déjà barré, merde [+2]
Qu’ils niquent leur mère avec leurs avis
Qu’ils niquent leur mère avec leurs conseils

J’suis le meilleur, je le jure sur ma vie [2]
Qu’un mec déter’ me prouve le contraire [1.75]
J’ai rien contre le trône mais ma vie j’vais m’en emparer
J’ai une image de marque, j’suis ici pour les entailler

Demande à Oumar, on vient pour tous les empailler [2]
J’ai du feu dans mon cahier, gros j’ai Dieu dans mon cahier [0]
On veut la pépite minimum
L’album est sorti, le feat c’est quinze mille minimum [1]

J’suis dans la city, berline de luxe comme Kinimod
Avec l’intégrale digitale d’Kylie Minogue [1.75]
Yo, le rap j’le baise et je l’esquive minimum
J’veux pas un château, il m’faut une presqu’île minimum

Après que j’sois passé, il t’faut un Strepsil minimum [+2.75]
Ces rageux paraissent lents,
j’leur envoie ce feu qu’ils s’immolent
Mamen mamen, mamen mamen [1]

Vu comme les choses se passent
J’vous considère plus comme des auditeurs
J’vous considère comme des témoins
Regarde négro

Appelle ton bout-mara
J’te chie sur la tête
Qu’il s’amuse avec mon caca [2]
J’vends pas mon âme à la bête [2]

J’parle à la nuit, crée la magie sans la magie, han
J’suis remonté comme si venu à la nage
J’parle à la nuit, pas aux cauris, j’ai mon obélisque à Paris [+2]
Le soleil se fige, Pharaon fait apparition [1]

J’dois honorer mes ancêtres, parce qu’ils en ont chié
Faut soustraire à la dette tout ce qu’ils nous ont pillé [2]
Si tu croises Dieu, dis-lui qu’elle m’aide
Pas fils d’esclave, fils de Kemet [1.75]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    27/40 pts soit    10.12/15

–  Profondeur                          0.25/4 pts
–  Punchlines/Styles               0.5/3 pts
–  Langage                     0.25/1 pts
–  Flow                                          0.75/1 pt
–  Mélodie                                     0/0.5 pt
–  Inventivité                      0/0.5 pt

Sous-total  11.87/25  soit   9.5/20

 

 

 

 

 

 

 

2. Majeur en l’air

Majeur en l’air

Ma-ma-ma-majeur en l’air [1]

On n’a pas élevé les cochons ensemble
Pas soulevé des cochonnes ensemble
Wax hollandais pour mon ensemble
Baise le rap français dans son ensemble [1]

L’État français j’lui fais sa fête, nique sa grand-mère le 14 Juillet
Négro pour enculer Marianne faut juste les papiers pour s’essuyer [0]
Négro, si tu veux compter de la monnaie passe moins de temps à compter tes heures
Que l’rap pourrisse dans son cercueil, le prince lui fera porter des fleurs [2]

Envoie ta chagatte avec des cœurs
Avec de l’argent la vie c’est meilleur [2]
On t’aide à devenir un bon cadavre si tu es un mauvais payeur [1]
Si elle aime pas le rap, marie la, rie-la

Le rap va me payer ma villa villa [2]
Cigarillo Vanilla-nilla
Sur la moule à Nabilla-billa [2]
Billa-billa, j’ai bon fond wallaye bilaye bilaye
Terroriste au Cristal, parce que j’vais faire péter l’cristal [1]
On est sur les nerfs !

On aime pas ça, qu’on efface la dette
On aime pas ça, nique les paramètres [1.75]
Négros sont là, négros sont là man [1]

MTP Y’a rien qui bouge, j’fais du sale pour mes négros

J’déçois pas les tantines, j’compte toujours mes centimes
On fait nos bails sans filer, sans filles, sans téléphone sans fil [1.75]
Le prof d’histoire m’a menti, ta pétasse t’a menti
J’te dirais bien que j’cracherai pas dessus mais gros j’veux pas mentir

Montre garantie à vie, mais ma vie n’est pas garantie [2.75]
J’te laisse passer devant, j’téma ton cul, j’encule la galanterie
C’est qu’une question de temps, j’enlève le « lan » transforme ça en gâteries
Que R.Kelly pisse sur une Marseillaise, enfant de la patrie [2.75]

Renoi si tu payes en cash, t’auras surement pas de reçu
Les bâtards jouent de la flûte, les putes vont s’asseoir dessus [2]
Plus virulent que le SIDA, pilote de ligne d’Al-Qaïda
Encore plus sombre que Dark Vador, qu’le père du fils à Rachida-ida [2]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    26/36 pts soit   10.83 /15

–  Profondeur                          0/4 pts
–  Punchlines/Styles               0.25/3 pts
–  Langage                     0.25/1 pts
–  Flow                                          0.25/1 pt
–  Mélodie                                     0.25/0.5 pt
–  Inventivité                      0/0.5 pt

Sous-total  11.83/25  soit   9.46/20

 

 

 

 

 

 

 

3. Black Card

Mes négros sont dans la place comme Rosa Parks
J’ai l’génie, la taille, la nation d’Bonaparte [2]
Nique sa mère le rap, vive les chattes, les black cards
Ils veulent nous voir souffrir comme eux tous ces bâtards [2]

Ma mine et moi on taff d’arrache pied
Comme Vania on veut l’million en fourrant toutes ces tasses-pé [1.5]
Nager sur océan d’billets c’est c’que j’appelle brasser
Marie-toi à la rue t’auras pas de bague, t’auras le bracelet, nigga [-1]

Konichiwa, Namasté, Dieu merci j’ai pas d’paparazzi
J’peux prendre le thé ou m’faire sucer sur ma rasse-té [+2]
Rien qu’ta gueule elle fout l’seum
Ma chérie tu sais que ma ueue-q va pas se sucer toute seule [1.75]

Tu pourras t’lever à 7 heures, ou à 5 heures
L’avenir appartient qu’à un seul négro dans l’secteur [2]
Baise la fille, la mère, la sœur d’cet enculé d’inspecteur
Tu fais l’gars chaud jusqu’à c’que tu prennes un coup d’extincteur [2]
Nigger

J’te baise devant la glace nique sa race Candyman
(Joke, no Joke)

Bouge pas, j’ai ta tête dans la lunette
Rare comme un diamant français qui vient pas du bled [1]
Mes négros peuvent faire toute sorte de sale pour des euros

Bâtard, j’charbonne pour ma black card
L’Etat français nous doit une black card
C’est l’argent le cercueil ou le placard
Mes Blancs, mes Noirs, mes Chinois veulent leur black card [1]

Le rap j’lui creuse sa tombe à mesure qu’j’creuse ma tête
Les anciens veulent renaître autant que j’veux t’la mettre [1.75]
Pour copier faut un patron, renoi, c’est moi le patron
T’as pas besoin d’être Michel-Ange pour qu’ton cerveau repeigne le plafond [2]

J’me suis levé hier tellement j’me suis levé très tôt
Et vu c’que j’vous prépare j’crois que j’vais devoir me coucher très tard
J’fais glisser ta paire de bas
J’donne la main ils prennent le bras [3]
Donc j’les doigte… et tu connais la suite mon négro [2]

Source : Rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    23/34 pts soit    10.14/15

–  Profondeur                          1/4 pts
–  Punchlines/Styles               1.75/3 pts
–  Langage                     0.25/1 pts
–  Flow                                          0.5/1 pt
–  Mélodie                                     0.25/0.5 pt
–  Inventivité                      0/0.5 pt

Sous-total  13.89/25  soit   11.11/20

 

 

 

 

 

 

 

4. Menace – Interlude

Han, yeah
Ces négros j’les fume comme des cigarettes

Laisse moi allumer un d’mes cigarillos, j’te montre du doigt et tire dans ta tête [2]
Verre de whisky, pétasse sous la table, pétasse sous la table
Verre de whisky, prête à faire du sale, prête à faire du sale [2]

– Prête à faire du sale ?
– Je ferais tout pour toi mon amour
– Prête à faire du sale, c’est sûr ?
– Tu me connais t’façon

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    4/9 pts soit    6.66/15

–  Profondeur                          0.25/4 pts
–  Punchlines/Styles               0/3 pts
–  Langage                     0.25/1 pts
–  Flow                                          0.5/1 pt
–  Mélodie                                     0.25/0.5 pt
–  Inventivité                      0/0.5 pt

Sous-total  7.91/25  soit   6.33/20

 

 

 

 

 

 

 

5. Menace

Lundi j’roule avec ma AK

Elle sait que j’ai le grigri, j’ai la barakah (mojo) [2]

Mardi j’roule avec 3.5.7

Ma princesse peut te mettre une balle en pleine tête (headshot) [2]

Elle fait pas de chichi, quand j’veux qu’elle shoot, elle shoot
Quand je veux faire du sale elle enlève tout
Renoi tu veux les baiser, tu vas raquer
Mes bitchs vont te ligoter sur ton canapé [2]

Elle veut rider sur la West Side
Faire des drive by sur du Left Eye

Sur du Aaliyah ou du Left Eye [2]

Quand je ride avec, les gens savent que j’suis une menace man, comme Caine
On te rafale comme Caine
On fait nos barbecues comme Caine
Comme Caine
Une menace man, comme Caine
On te rafale comme Caine
On fait nos barbecues comme Caine [1]

Mercredi j’suis avec ma PPK, oh
Beretta j’t’efface comme du Velleda, oh [2]
Envoie des balles précises comme la Seleçao
Elle vient pour te faire ta fête, pas pour te faire des cadeaux [2]
Jeudi, rendez-vous avec Uzi, c’est pas la même
Elle a de longues jambes, parfois elle me ramène sa jumelle [1]
Silencieuse et timide, elle m’fait des bisous en cachette
Peut pas s’retenir quand j’appuie sur ma gâchette [2]

Vendredi j’suis avec Famas

Les week-end j’suis avec Nina

Toutes mes pétasses sont des canons
Chargées, perchées sur des talons [2]
J’m’appelle Gilles comme Ill de X-Men
Donc mes miss sont toutes des missiles [+2]
Trop ridé dans cette jungle urbaine
J’en ai marre, j’veux m’vider la tête
J’crois que j’vais choisir la plus belle [1.75]
Et m’tirer avec, paw !

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    21.75/36 pts soit    9.06/15

–  Profondeur                          0/4 pts
–  Punchlines/Styles               0.25/3 pts
–  Langage                     0.25/1 pts
–  Flow                                          0.25/1 pt
–  Mélodie                                     0.25/0.5 pt
–  Inventivité                      0/0.5 pt

Sous-total  9.81/25  soit   8.78/20

 

 

 

 

 

6. Jen Selter

Yeah, Jokeezy
Dédicacé au plus beau boule du secteur
Aka Jen Selter, nigga [+2]

P’tite en tailleur fait pas d’manières
Pull Ice Cream, oyé sapapaya
Tu veux venir briser la glace avec mon ami et moi ?
J’l’ai couchée en un soir ton renoi a mis des mois [2.5]

J’te fais pas de dessin, pas d’hentaï
On veut les Bahamas, nique sa mère Pattaya
Tu veux t’en mettre dans le nez, j’te ramène l’Himalaya [2]
P’tite j’suis un gars d’ici, j’ai l’mojo d’un gars d’ailleurs

J’fly à maya, j’fly à maya
Tu m’appelles bébé, j’te fais boum bye bye [1]
Black Batta Boy dans l’carré comme Mariah
Santiago veut porré du bon aya [3]

Black, black batta boy pop pas le Moet
Big booty bitches inspire le poète
Black batta boy pop pas le Moet
Big booty bitches inspire le poète, nigga [2]

Personne ne peut test la Parisienne, la Parisienne

Mais j’ai un p’tit faible pour l’Américaine, l’Américaine
Mais renoi ramène-moi la Mexicaine, la Mexicaine [3]

La parisienne, la Mexicaine, mais j’crois qu’j’préfère l’Américaine
La Parisienne, la Mexicaine, mais renoi ramène-moi la Jamaïcaine
La Parisienne, la Mexicaine, ramènes-moi l’Égyptienne, n’importe quelle Africaine [2]

Ramène ton boule que j’mette ma bouche dedans
On rentre dans les discours de grands [2]
Mouille le maillot, laisse refroidir le banc
Le chauffeur attend juste devant [2]

J’t’attrape par les veuchs, doigt dans la bouche
J’te fais du sale, rentre dans la douche [2]
Mets-toi à quatre pattes, j’allume mon cigarillo
J’te traite comme une racaille, j’t’arrache tes bas nylon [1.75]

P’tite j’vais t’montrer comment j’claque des seufs
Et tellement t’faire du sale j’vais m’faire serrer par les keufs [2]
J’attrape la bouteille, t’force à boire au goulot
Tu l’as dans la bouche tu crois que t’as la tête sous l’eau [2]

J’sais qu’j’tape trop fort, mais j’m’en bats les reins
J’te donne du hardcore comme un Ghanéen [1]
J’donne ça comme Brad Pitt, comme Angelina
Parle à ma… apprend à parler mina [2]

Personne ne peut test la parisienne
*Salut Gilles c’est Julie, j’espère que tu vas bien. Si tu fais rien ce soir, bah… passe, mon mec n’est pas là*
Mais j’ai un p’tit faible pour l’américaine
*Hello Joke, it’s Lacey. I miss you. Can you come to my house? Call me back. Bisous.*
Renoi ramène-moi la mexicaine
*¡Hola Joke, cariño! Te llame, pero no respondiste… Así que te dejo un mensaje. Ciao!*
N’importe quelle africaine
*Jokeezy motema na ngai nabengi nabengi kasi na koti na repondeur soki ozwi message na nga benga ngai na leli fort *

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    33.25/49 pts soit    10.17/15

–  Profondeur                          1/4 pts
–  Punchlines/Styles               1.5/3 pts
–  Langage                     0.25/1 pts
–  Flow                                          0.5/1 pt
–  Mélodie                                     0.25/0.5 pt
–  Inventivité                      0.25/0.5 pt

Sous-total  13.42/25  soit   10.73/20

 

 

 

 

 

 

 

7. New Jack City

Hey
Richie’zer

La pièce est pleine de pussy niggaz
Dites-moi si y’a souci niggaz [+2]
Badabim badaboom, Uzi si ça sent le roussi niggaz [+1]
Au poignet des montres onéreuses, tout Paname est en veilleuse [1]

La lune est en haut, la petite veut rider
Elle kiffe votre gars j’le vois dans ses yeuz [1]
Je rappe comme personne j’ai des mots à regarder [-1]
Renoi, écrit comme sur papyrus

La team rock ça comme les Beatles, mets de la yayo dans tes sinus [2]
Pour mes brigands intelligents, ride au school en CL600
Renoi le mojo est si puissant, les haters trouvent ça épuisant [2]

On est à la playa comme La Clinique (yahiyay)
De 2014 à l’infini (yahiyay) [1.75]
On te vend de la Marie-Dominique, ou Marie-Jeanne
Tu sais que le négro n’a pas de limite (yahiyay) [+1]
Un rien nous sépare
Un 9, un 9, un 9, un 9 millimètres

Si cette pétasse parle mal, j’lui mets une tarte j’m’en bats les illes-cou
On l’ouvre que pour parler de sous, elle l’ouvre j’l’attrape par les dessous [2]
Le rap français j’les baise eux tous, ton coccyx ressent les secousses
J’te touche même pas avec un bâton si sur ta schnek t’as des repousses [2]

Sur la pelouse kart de golf, carte noire et carte gold
Parfum niche pour que ces bitchs raffinées viennent me voir et m’parlent de love
Il m’faut deux lesbiennes, comme les t.A.T.u
L’argent m’fait peur mais j’suis prêt à tout pour en gagner
comme cet enfant qui ferme les yeux parce qu’il a peur du noir

Source :  rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    14.75/28 pts soit    7.90/15

–  Profondeur                          0.5/4 pts
–  Punchlines/Styles               1.25/3 pts
–  Langage                     0.25/1 pts
–  Flow                                          0.25/1 pt
–  Mélodie                                     0/0.5 pt
–  Inventivité                      0/0.5 pt

Sous-total  10.15/25  soit   8.12/20

 

 

 

 

 

 

 

 

 

8. Miley

Bitch tête dans les toilettes
Bite grosse comme une canette [2]
L’État te brise la schneck
À chaque paquet de cigarettes [1.75]

Grosse liasse dans l’armoire
Rien qu’j’me fends la poire
Tes gars portent des signes homosexuels ostentatoires [3]
J’te paye en liquide, salope, dis-moi pourquoi faire un putain d’pourboire ?

J’suis Togolais, à Lomé, j’fais mes études à Poudlard [2]
Ta mère la tchoin, ton père la tchoin
C’est en s’branlant qu’on perd la main [1]
Sors le machin, sors pas le truc

T’es une ge-vier’, donc par le uc’ [2]
J’ai trouvé cette Mexicaine, j’en ai perdu mon latin
L’avenir appartient à ceux qui vont quer-bra de bon matin [2]
Tu peux m’juger, mais y’a qu’au succès que j’suis condamné

Les poches pleines, si j’t’aperçois, gros, j’suis Gilbert Montagné [2]
Faut qu’j’ouvre des business avec tous les pays frontaliers
Les négros s’croient chauds, vont crever d’combustion spontanée [2]

Money, chiffre, money, money, money, chiffre
Cherche pétasse siliconée et chatte comestible [1.75]
On veut brasser comme les négros des sports collectifs
Money, money, money, money : unique objectif [2]
La chatte à Miley Cyrus… Miley Cyrus… Miley Cyrus…
La chatte à Miley Cyrus… Miley Cyrus… Mi-Mi-Miley Cyrus… Miley Cyrus…
La chatte à Miley Cyrus ! [1]

Ok… dites bonjour aux messieurs
Quatre tonnes cinq sur l’essieu [2]
Ferme ton cavu ou fais mieux
J’baise ta grosse tain-p’ sous tes yeux [2]

Totalement en caillera
Pour mes mauvais garçons, mes mauvaises garces
Tous les jours je pense argent, placements, paradis fiscaux monégasques [2.5]
Oui la France est une terre d’accueil : coke brésilienne, armes russes

J’veux du bif, ferme ta gueule, la chatte à… *Miley Cyrus* [1]
Une black à la place du mort, une brune et une blondasse sur l’arrière-banquette
On n’serre que des avions d’chasse, la grosse chatte à Cate Blanchett [2]
Ces négros parlent, mais ces négros n’pèsent rien

J’fais d’la piraterie de haute-voltige sur le réseau hertzien [2]
Pas le même génie, pas le même flow, pas le même débit [1]
45 Orlinz, MTP
Folie furieuse à la ODB [0]

J’les préfère quand elles assument leur côté bitches
Quand elles ont les seins qui tapent sur les abdos comme s’ils avaient fait des bêtises [1]
Beaucoup, beaucoup trop d’basses, beaucoup, beaucoup trop d’gros mots
Baise le rap comme une ‘tasse : qu’à base de gros coups, gros coups #NoHomo [2]

 

 

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    38/46 pts soit    12.39/15

–  Profondeur                          0.25/4 pts
–  Punchlines/Styles               1/3 pts
–  Langage                     0.25/1 pts
–  Flow                                          0.25/1 pt
–  Mélodie                                     0/0.5 pt
–  Inventivité                      0/0.5 pt

Sous-total  14.14/25  soit   11.31/20

 

 

 

 

 

 

 

 

 

9- On est sur les nerfs

On demande le respect à personne
MTP connaît la méthode
On peut la coucher pour un petit somme
Te coucher pour une grosse somme [1.75]

Ma technique arrive du de-ble, armé prêt à partir en rre-gue
Aveuglé par les chiffres en 2D, gravé sur les billets en reu-vè [0]
C’est plus que du peu-ra tu le sais tu l’admets
Des ennemis y’en aura jamais assez [0]

J’vais pas m’faire chier tout seul au sommet
Donc j’prends mon temps pour les effacer [-1]
Elles aiment le pognon, elles aiment la vitesse
J’gaspille qu’un texto quand j’ai envie d’sexe [2]

Viens me voir si t’as la migraine
J’vais faire semblant d’planter la petite graine [2]
On est sur les nerfs !

Ramène ta bitch j’la prends en sandwich avec le négro qui partage ma tête, man
Elle vient pas de Colombie, mais cette blanche me massacre la tête, man
Elle me reçoit 7 sur 7, j’sors ma euq’ j’lui mets tête sur tête
J’ai une liasse verte, j’ai une ceinture verte [2]

J’ai la peau noire, j’ai une ceinture noire
Allelujah, la concurrence s’fait engloutir par des trous noirs
J’suis dans un club pas échangiste, on m’taille des pipes dans les fumoirs [2]
J’vois des cougars dans les couloirs, tous mes négros sont allumés
Tape pas cette merde, saigne pas du nez, le loup garou est mal luné [1.75]
On est sur les nerfs

Paris est sur les nerfs
MTP est sur les nerfs

Personne ne peut venir contrer toute cette énergie
Le mojo écaille ton vernis [2]
Hein, j’ai pas des idées bien placées

Me parle plus du passé, je les ai dépassés [2]
Veste matelassée, bras cassés
Paire Margiela, pas de lacets
Dans le carré j’regardes les ‘tasses à barbe passer [1.75]

Viens pas me faire la bise si t’es pas rasée
Bitch, le game se fait euthanasier [2.5]
Cette petite prendra cher si elle touche à cette dick
J’suis au top dans ma loge et dans les loges maçoniques [1]
Viens on quitte cette boîte, si ta pote est encore nette
Chérie, j’vais m’occuper de cette chatte comme Farid de la Morelette [2]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes   21.75/40 pts soit    8.06/15

–  Profondeur                          0.25/4 pts
–  Punchlines/Styles               1/3 pts
–  Langage                     0.25/1 pts
–  Flow                                          0.25/1 pt
–  Mélodie                                     0/0.5 pt
–  Inventivité                      0/0.5 pt

Sous-total  9.81/25  soit   7.84/20

 

 

 

 

 

 

10- Venus

Han, quoi ?

Laisse tes affaires là, j’t’emmène voir les pyramides
Parce que t’es la plus bonne de la plus bonne de mes petites amies [1.75]
C’est vrai qu’avant t’étais chiante, peut-être un peu méfiante
On devrait peut-être se poser même si t’es longue à la détente [2]

Ça fouille mon 4S, ça cherche des caresses
Moi j’veux faire du sale, j’veux faire du biff, j’veux faire des affaires [1]
Les femmes viennent de Vénus, les femmes aiment le vrai luxe
Les femmes parlent comme mes ancêtres, les femmes parlent en rébus [1.5]

Certaines sont des belles mères, certaines sont des belles soeurs
J’apprécie quelques tchoins qui gravitent dans mon secteur [1.75]
Quoiqu’il en soit j’suis entouré que de belles femmes
Emmène-moi faire les vitrines sous les néons d’Amsterdam [1.75]

Les femmes des beaux quartiers viennent de Vénus
Les petites fleurs du ghetto viennent de Vénus
Les mannequins de chez Dior viennent de Vénus
J’crois que j’vais m’faire prendre un aller-simple pour voir Vénus
Vénus-vénus, vénus-vénus han han [1]

Si elles en font trop comme des femmes flics
C’est qu’elles ont besoin d’la baguette magique [1.75]
Celles qui crient trop fort comme la maîtresse
Ont besoin d’un prince charmant pour faire passer l’stress [2]

J’aime celles qui travaillent leurs abdos-fessiers
Travaille, travaille, y’a pas d’sous-métier [1.75]
J’les aime tellement j’oublie toutes leurs prises de tête nan
J’ride sur Vénus, déesse sur le siège en sous-vêtements [2]
On est sur les nerfs

T’es belle comme Jada dans Menace

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    18.25/28 pts soit   9.77/15

–  Profondeur                          0.25/4 pts
–  Punchlines/Styles               0.5/3 pts
–  Langage                     0.25/1 pts
–  Flow                                          0.25/1 pt
–  Mélodie                                     0/0.5 pt
–  Inventivité                      0/0.5 pt

Sous-total  11.02/25  soit   8.82/20

 

 

 

 

 

 

 

 

11- French Riviera

Hey, hey, han (amène le charbon négro)
Hey, right, yo
Parle à l’assistante, j’rejette ton appel
Regarde toutes les mères qu’on a ken [1]
Regarde le sac à main de c’qui accompagne
Parce qu’elle a le sac Balmain assorti à mon pagne [2]

Si t’as les narines qui brûlent, j’ai des pilules
A.D.N. parfait dans les testicules [2]
Chez nous on fait les mêmes barbecues que dans Menace
Ramène tes chiennes, on a des pitbulls

Mais, on prend tout notre temps, on du champagne, de la weed pour fumer
Montre moi ta culotte, montre moi tes seins j’veux voir ça si tu m’aimes
Ramène le cognac, ramène le Belvé, ce soir j’veux tituber
J’suis pas sur Paris, j’suis par sur L.A ou Tokyo, j’suis sur M… T.P [-1]

Mes scars-la palabrent
J’parle à madame
Tu sais qu’le négro a trop d’flow, donne du vague à l’âme [2]
Ici c’est pas la même, Vodka caramel

Tu sais qu’les autres négros sont pas valables [1.75]
Quand les choses se compliquent, allume ton buzz, ton stick
On cherche des sseufs qu’on gifle négro
Quand on voit une bonne meuf on siffle [2.75]

J’regarde sur la gauche, sur la droite,
pose tes sseufs sur la natte, [2]
j’vais te montrer les vraies choses
Ouvre le sac, sors la Goose, [2]
sors le Jack, fais couler
Nous on sniffe pas de yayo

Toi et moi on s’retrouve sur la même planète
Tous les deux on peut boire dans la même canette [2]
J’aime ta bouche, j’aime ta chatte donc ramène ta lèvre
On termine demain on reprend à zéro

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    17.5/32 pts soit    8.2/15

–  Profondeur                          0.5/4 pts
–  Punchlines/Styles               1/3 pts
–  Langage                     0.25/1 pts
–  Flow                                          0.25/1 pt
–  Mélodie                                     0.25/0.5 pt
–  Inventivité                      0/0.5 pt

Sous-total  10.45/25  soit   8.36/20

 

 

 

 

 

 

12. Casino

J’ai mes gars qui sont à l’arrière
J’ride sans permis nique les barrières [2]
On veut s’en sortir maintenant, peu importe la manière
Je leur fais l’amour dans la lumière [2]

J’veux voir leur chatte quand j’frappe ça
J’veux un trio comme Cat’s Eyes
Des meufs qui se doigtent quand j’rappe ça [1]
Dieu donne les sentences, baise ce que les gens pensent mamen

Écoute la haine sur ma bouche, l’amertume sur ma bouche
Faut que je fasse les files d’une italienne, pour rider tout seul sur la route [1.5]
Faut que je fasse les files d’une italienne, pour rider, m’laisser mourir parmi elles

La chance c’est pour les chanceux
Nous on veut braquer le casino
Peser comme Robert De Niro
Nous on veut braquer le casino [2]

Les dés roulent sur le tapis vert
Le charisme frappe ton imaginaire
Branches en bois sur lunettes Cartier,
j’veux un compte avec les chiffres de l’annuaire [2.75]

J’aime pas Tony, mon gars c’est Frank Lucas
Ride à Monte-Carlo, Alain Ducasse [2]
Fais gagner tes copines en à peine une passe
On rend folle les p’tites ‘tass, on leur efface une case [1.75]

Même si les temps changent, on garde les sentences mamen
Écoute la haine sur ma bouche, l’amertume sur ma bouche
Les néons explosent dans tes iris
J’hérisse les poils de chatte de ces féministes [+0.5]
Tu sais que l’ancien dernier de la classe peut avoir une paye de premier ministre [1.75]

Quand le décolleté se montre, j’me pose plus de questions
J’vois tes hanches, j’ai l’imagination de Luc Besson [2]
J’me fais des films baby, j’te l’dis sans pression [1]
Ramène tes copines, ramène ta sœur, ramène ta team baby

J’ai pas de Cadillac, j’te drive comme TomTom
On Cruise comme Tom, on cruise comme Compton [2]
On gagne du temps, juste amène moi où tu habites baby
Voir la vie en rose, la vie monochromatique baby [1.75]

Faut qu’j’fasse toute cette maille
Faut qu’j’fasse toute cette maille-aille

Faut qu’j’fasse toute cette maille-aille, maille-aille, maille-aille [1]

J’voulais que tous ces connards sachent que les temps avaient changé
On devait faire un exemple pour qu’ils comprennent que c’était fini de rigoler [-1]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    24/41 pts soit    8.78/15

–  Profondeur                          0.5/4 pts
–  Punchlines/Styles               1.25/3 pts
–  Langage                     0.25/1 pts
–  Flow                                          0.25/1 pt
–  Mélodie                                     0.25/0.5 pt
–  Inventivité                      0/0.5 pt

Sous-total  11.28/25  soit   9.02/20

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

13. 4 Pattes

Dans ton… dans ta chatte

Fini à 4 pattes

4 pattes
Fini à 4 pattes biatch [2]

J’ai une tonne à bicraver
J’donne pas les détails
Des barrettes d’or, des pavés [0]
Nique l’État, les p’tits comptes épargnes

Mes nègres aiment les mètres carrés, les culs ronds, les femmes dépravées [1]
Bitch en escarpins aime la surface, j’la retourne au fond comme Papin [1]
On est sur les nerfs
Dans les chattes les plus soyeuses

On en sort la mitrailleuse [2]
J’vise pas les meubles, lis des livres dans les clubs
J’transforme les sorties entre copines en touze-par
J’mets d’la coke dans ton mouchoir
J’sers pas du azucar [2.75]

Pour m’qualifier aucun épithète
J’ai un swag qui rend les filles bêtes [2]
J’fréquente pas trop les concerts de rap
J’ai peur de marcher dans ces petites merdes

Représente le quartier sur les lunettes
MILF en Q10 en Audi Q7 [2]
Cul sec, cul sec, c’est Joke l’plus sexe
J’suis sur la chatte de l’archi-duchesse check [2]

C’est qui ? Joke plus Lek, Lek
Viens sucer ma bistouquette, quette [1.75]
La France pompe l’Afrique pour qu’elle dead
J’suis plus frais qu’le jour de la kermesse [1.5]

Transforme les sorties entre copines en touze-par
J’mets d’la coke dans ton mouchoir
Biatch danse le mapouka

Si t’es un négro bourré, lève la main en l’air
Si t’es un babtou bourré, lève la main en l’air
Si t’es un nois-chi bourré, lève la main en l’air
Si t’es un rebeu bourré, lève la main en l’air [1]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    19/36 pts soit    7.91/15

–  Profondeur                          0.25/4 pts
–  Punchlines/Styles               1/3 pts
–  Langage                     0.25/1 pts
–  Flow                                          0.25/1 pt
–  Mélodie                                     0/0.5 pt
–  Inventivité                      0/0.5 pt

Sous-total  9.66/25  soit  7.73/20

 

 

 

 

 

 

 

14. Oyé Sapapaya

Tu vas devenir bête à force de traîner en bas de chez toi
My man
On baise aussi les petites, on baise pas que des lois [2]
Baise les, baise les, baise les, baise les

Joky est au-dessus, Joky est on fire
Oyé Sapapaya
Kiffe les ‘tasses en survêt’, kiffe les tass’ en tailleur
Sur la chatte à Zahia [2]

Les pipes c’est comme les chemises j’les aime bien taillées-ées-ées-ées
Négro est pas fait pour détailler dans l’escalier-er-er-er-er [-1]
Mulato quiere ver tus tetas pour les tâter-er-er-er-er
Pharaon a les cheveux crépus et le nez épaté [2]
Nigga

Fuck, fuck, fuck, fuck, fuck, fuck, fu-fu-fu-fuck
T’as dis quoi mon négro ?

On les baise

L’État veut pas qu’j’le nique mais j’me l’permets-ets-ets
(Sans capote, mon négro, levrette, quatre pattes, tous les bails négro)
J’passe par ta schnek si t’as l’esprit fermé [0]
Médite négro, médite [1]

Negro, elles sont sous ma dick elles sont sous MD-MD-D
Ratatatata, on est sous cristal, on est sous Belve
J’la mets à 4 pattes, le flow est doux comme la chatte à la Victoire-toire-toire
J’suis rentré dans ton cul comme on rentre dans l’histoire-toire-toire [2]
J’suis encore plus fâché que les renois d’Amistad-ad-ad
Viens m’astiquer la bite si t’as les doigts à Miss Fine-ine-ine

Dites bonjour aux nouveaux rois d’ce game
Les Monsieur toujours fourrés dans l’arène
Sors une punch’ tu la capte au bout de 3 semaines [2]
On va pas déroger à la règle

J’connais des types qui manipulent la neige [2]
‘Mettent des carottes mais font pas de bonhomme
Parait qu’ta go aime quand ça cogne [1.75]
Sur sa glotte et qu’on l’appelle manège [1]

On aime le poulet quand il est mort
On l’préfère quand il est pas né
L’argent a ses raisons que la raison ignore [1]
J’l’ai compris depuis des années [2]

Depuis qu’j’suis petit j’veux m’évader
De cette vie de dépravé [2]
Tous mes adversaires les terrasser
Y’a qu’mon blé qu’j’veux bien épargner [2]

Haut les mains, peau d’lapin [1]
La maîtresse en chinchilla
5-6 grammes sur les dents
Arrête tout ça tu n’es qu’un minable [1.75]

Quand j’n’arrive plus à dormir
J’écoute leurs merdes soporifiques
Le rap conscient qu’il nique sa mère
Et sa grand mère la politique [2]

Tous des démagos, démagos
Plus rien à foutre à part pète ta go [2]
Depuis qu’François Hollande valse
J’en viens presque à préférer Sarko [1]
L’oligarchie régnera tant que l’on sera divisés
Moi j’voterais quand le vote blanc sera comptabilisé [2]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    31.5/56 pts soit    8.43/15

–  Profondeur                          0.25/4 pts
–  Punchlines/Styles               0.5/3 pts
–  Langage                     0.25/1 pts
–  Flow                                          0.5/1 pt
–  Mélodie                                     0/0.5 pt
–  Inventivité                      0/0.5 pt

Sous-total  10.18/25  soit   8.14/20

 

 

 

 

 

 

15. Paris

Négro pur comme 24 carats, ma bitch fait du 36
Pose ses pieds de velours sur mon carrelage, laisse un négro pensif [1.75]
Aucune femme n’est inoffensive, arme de destruction massive
Après déduction hâtive, tu pourras avoir droit à réduction de ta ive yeah, yeah [2]

Tous mes gars le savent, on emballe ça
Sur St-Honoré comme De Balzac [1.75]
Pour des grands sacs, prend du Chanel
Tu veux du Coco Mademoiselle ? [2]

Addition salée dans les salaires
Plan déchiré dans les toilettes
On est à l’aise, avec ma clique
Y’a que les fesses ou Dieu qui les arrêtent [2]

Je mords dans une tarte au cassis
Ma petite a une robe cassis
Ses yeux transpirent la malice
Mets toutes ces trainées en bas de la liste [2.75]
Je n’ai que faire de ma Rolex, je porte le plus beau bijou à mon bras
La bague Cartier à son doigt donnerait des sueurs froides à mon ex [+2]

Paris, Paris, Paris, Paris, oh oh
Là où tu iras, emmènes-moi
Il fait si froid, dans ses bras

À Barbès ou Pigalle, Châtelet, Opéra [3]

On voit ces déesses par dizaines
Et dans la fraîcheur parisienne [2]
Tous ces lascars caillassent les keufs
Le pêcheur répond à la sirène [1]

Reflet de mon époque dans un miroir
On déambule dans la nuit noire [2]
Peut-être à la recherche d’un miracle
Pour avoir ce bois de rose dans l’habitacle [2]

Paris on devrait se marier
T’es belle à mourir d’ennui
Dans ma tête près des billets [-1]
Là où ma folie mendie [2]

J’repense à tes rues par milliers
Mon esprit est éparpillé [2]
Jusqu’à ce que cette femme en bleu m’accoste
Pour me dire “Monsieur présentez vos papiers”

Le négro passera à Pigalle, passera à Pigalle [1]
Le négro passera à Barbès, passera à Barbès [1]
Le négro passera sur les Champs, passera sur les Champs
À Montmartre, à Ménilmontant [1]

Le négro passera dans le 9-4, passera dans le 9-4
Yo, le négro passera dans le 9-3, passera dans le 9-3
Yo, le négro passera dans le 9-2, passera dans le 9-2
Yo, le négro passera dans le 9-1, le 7-8, le 7-7
3-4 motherfucker

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

 

–  Rimes    30.25/47 pts soit    9.65/15

–  Profondeur                          0.5/4 pts
–  Punchlines/Styles               1/3 pts
–  Langage                     0.25/1 pts
–  Flow                                          0.25/1 pt
–  Mélodie                                     0/0.5 pt
–  Inventivité                      0/0.5 pt

Sous-total  11.65/25  soit  9.32 /20

 

 

 

 

 

 

16. Ateyaba

Descendant des enfants d’la vallée du Nil
Les hiéroglyphes ont su naître par ses pupilles [1.75]
Privé d’histoire, mes racines n’ont pas d’racines [1]
J’écris ça, j’pense au tchouk dans la calebasse
Les côtes d’Afrique on vu partir leur enfants

C’est l’océan qui a bercé leur enfants
C’est l’océan qui a englouti leurs enfants
Les vagues fouettaient les flancs, mais qui fouettait leur enfants ? [1]
Dis moi, l’argent d’la France est extrait de l’or jaune des noirs

De l’or noir des noirs, mon Dieu parlez-moi [1.75]
Mon Dieu parlez-leur, dites-leur ce que ce pays est allé semer dans les cœurs
Violer nos mères devant nos pères soi-disant bienfaiteurs [2]
Si ton sang coule tu coopères, marqués dans l’âme et dans la chair, plus rien à faire des pleurs [1]
Si l’paradis est dans l’ciel, l’enfer est sur terre
Les deux ressemblent à s’y méprendre à un champ d’coton

Ateyaba était en première ligne

Il s’est battu pour la France, a enlevé des vies pour la France

Descendant des enfants d’la vallée du Nil
Quelque part sur la Terre, au loin sur une île
On veut nous faire croire qu’on est pas légitimes ici
Ici faut s’intégrer, ici c’est difficile [2.5]

Mais le sang d’mes ancêtres est intégré dans votre sol
Les ressources de la Terre mère qui les consomment ? [1]
Les mères d’enfants tuées par la France, qui les consolent ?
Les soi-disant dirigeants d’Afrique, qui les contrôlent ? [2]

En cours j’ai appris une histoire fictive
Une histoire où les dettes doivent être payées par les victimes [1.75]
Tous ces mensonges créent des racistes ignorants
Qui savent pas que leur pays a été bâti sur notre sang [2]

Aujourd’hui les Noirs sont détestés par des Noirs
Des noirs tuent des Noirs pour prendre la place d’autres Noirs [1]
Certains pays d’Afrique sont juste des départements
Le Général de Gaulle connaît aussi ces débarquements [2]

Mes re-nois, renseignez-vous, aidez-vous
Nous sommes les seuls qui avons pas l’droit d’se serrer les coudes [1]
Si l’paradis est sur terre, l’enfer est sous terre [1]
On les trouvent tout les deux près des diamants

Descendant des enfants d’la vallée du Nil
Pas descendant d’esclaves mais des pyramides
J’ai des pendus dans mon arbre généalogique
Des cousins d’Amérique, des Jay-Z et des Malcolm X  [2]

Mais j’vous l’dis notre futur sera radieux
Nous avons grandit ici grâce à Dieu [2]
Gloire à lui car, ici c’est chez nous
Nos parents l’on acheté dans l’sang en encaissant les coups [2]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

 

–  Rimes    28.75/45 pts soit    9.58/15

–  Profondeur                          2.75/4 pts
–  Punchlines/Styles               1.75/3 pts
–  Langage                     0.75/1 pts
–  Flow                                          0.75/1 pt
–  Mélodie                                     0.25/0.5 pt
–  Inventivité                      0/0.5 pt

Sous-total  15.83/25  soit   12.66/20

 

 

 

 

 

 

 

 

 

17. Niamtougou (Outro)

Je crois que moi et mes potes on est bien les plus chauds du monde
Viens me lécher les pompes, viens me lécher les couilles, viens me lécher le pompe
Je prend soin de mon cerveau, y’a qu’ça qui compte [2.75]
Je connecte explosifs et le fil, j’attend que ça clignote

La concurrence va finir en papillote [2]
Sale fiotte, pose même pas le regard sur ma cagnotte [1]
L’argent c’est dur à gagner, ouais c’est dur à garder [1]
L’or encore plus dur, ouais négro je suis sur ta place

Prêt à vendre d’la pure pour avoir un pur palace [2]
Tes vêtements puent la merde
Mes vêtements puent la chatte
Avec l’argent, la vie a meilleur goût c’est comme le glutamate [2]

J’ai mangé par terre sur la natte
J’pourrais pas jurer sur la Maât [2]
Je veux l’enfant, la baraque dans un cercle +5
Je veux revoir le bled, j’attend l’appel du zinc [2]
Dans la vie tu récoltes ce que tu sèmes tu sais
Mais un négro sous terre regarde la peine pousser [-1]

Cet album est dédié à Ateyaba qui s’est battu pour la France
À Mamie Sonta, le cousin [XXX], toute la famille que j’ai perdue au bled
Tous mes cousins que j’ai pas vu depuis trop longtemps
Tony, Pamela, Elvis, Jonadab
Je pense à vous j’espère revenir bientôt
Ateyaba, Koffi, ce que vous préférez

Me ramène pas ta petite amie où je la prend par derrière
À l’avant du yacht comme dans Titanic
Mes négros étaient dans la merde
Avant que le shit arrive, renoi c’était pas la même [1]

Avant que la chatte arrive, à leur fin en italique [1]
Jokeezy gravé dans le marbre, infréquentable
Je fais semblant d’aimer mes semblables [2]
Quand j’arrive les plaquettes de shit et les coeurs s’emballent

Comme par magie tes jambes s’écartent quand j’effleure 100 balles [2]
Bitch !
Pourquoi tu chipotes avant qu’tu sautes sur ma bite
Je pensais pas que t’étais si sotte

Le manque d’argent m’a fait manquer des épisodes [1.75]
Maintenant je veux l’intégrale, strip-tease intégral
P’tite bitch à p-oil qui se calle des oids sur la table basse
Si je la déboîte et je lui parle mal [1.75]

Soigne le bien par le mal, le mal par le bien
Sans penser à demain
Y’a que quand je prie que je peux penser à deux mains [3]
Ateyaba, man

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

 

–  Rimes    28.25/44 pts soit    9.63/15

–  Profondeur                          1/4 pts
–  Punchlines/Styles               1.5/3 pts
–  Langage                     0.25/1 pts
–  Flow                                          0.5/1 pt
–  Mélodie                                     0.25/0.5 pt
–  Inventivité                      0/0.5 pt

Sous-total  13.13/25  soit   10.50/20

 

 

 

 

 

 

 

 

18. Anubis

Si t’as une chatte t’es mon amie
Offre-moi un threesome pour mon anniv’ [1.75]
Bitch, dis-moi ce que tu sais qu’on s’organise
Avant qu’le cosmos me neutralise [2]

Y’a que moi et Louis XV qui ont su créer des grands seize
Pé-pom par une cain-ri, j’crache dans une Française [2]
Qui sont toutes ces tchoins ? Présente-moi en une
J’avance tu recules négro c’est sûr que je t’encule [1.75]

Au sommet depuis Anubis, j’ai un A sur l’disque
Quelle mouche t’a piqué ? T’as l’flow du paludisme [1.75]
T’as l’swag du Sida, t’as un swag bizarre
L’état Français t’passeras jamais ton visa [1.75]

Marianne t’laisseras jamais la baiser cette sale diva
J’fume pas j’suis né sous amnésia sous sativa
Trop de mains sur ma queue, j’me fais sucer par Shiva [3]
On restera où on est tant qu’on ouvrira pas d’livres

J’frappe sale et t’encaisse, or dans les dientes
Le best, fais-toi enlé-cu par une eu-qu gigantesque [1.75]

Les mecs !
Yeah, ta meuf vaut même pas un Jacquie et Michel
J’passe mon temps à tirer des meufs ou tirer des ficelles
Trouve moi dans la schnek d’une beurette de micelle [3]

Le zen plein d’coke, beurette demi-sel, en tête de liste
Avec deux miss hé, gros clip en 4×4, et en manque de pixels [1]
Ramène une vixen, j’la baise jusqu’à six A.M, dérapage en p’tite BM [1]
J’suis dans l’cerveau à Spielberg, j’suis dans les quatre coins d’ta chatte

D’la France et de Navarre, j’rap, j’tue des mc’s j’suis Kendrick La mort
J’suis qu’un p’tit d’en bas dont toutes ces petites m’adorent [2]
Négro créa pyramide avant Pythagore [1]
Depuis que j’suis là les boussoles indiquent le Sud
J’suis un fist-fucking, t’es un fils de pute [1.75]

Si t’as une schneck t’es mon amie
J’la prend à quatre pattes sous les deux tours
Mal à l’aise, produit par Blastar, j’suis obsédé par la baise
J’péta à un indien pour lui offrir une petite rose à 50%

J’me fait bipolariser la guimauve
C’est l’heure de faire une p’tite pause [1.5]
Sortez les films roses
C’est comme ça qu’je vois la vie sous drogues ou sous hypnose [2]

J’me ferais bien un massacre
J’le ferais avec plaisir
Breh, kill’em Bip’s
Dans son sanctuaire elle m’désire [2]

On est trop nombreux, trop d’eau a coulé sous les ponts
Elles aiment trop jouer d’la flûte, trop d’eau a coulé sous la jupe [1]
J’fait pas t’faire un dessin, faisons-nous un selfie
Tu verras le visage du destin ou son esprit [2]

J’veux les clés d’la Bentley, j’veux la Bentley aussi
J’veux piloter comme Tavarez ça sent l’sosie [2]
Enregistre sur une bande, j’te l’dis en momie
Peu importe ton mojo autant qu’on passe au cro-mi [2]

En vrai j’suis pas albinos, mais Marianne me voit pas
En vrai je suis français, mais Marianne me croit pas [1]
Ca fait dix ans qu’j’te le dis homie
Demain c’est nous, demain c’est aujourd’hui [1.75]

Attention j’vais sévir, j’vais t’balancer un menhir
Bordel à volonté et j’compte bien m’servir [2]
Marianne va descendre sur mon pénis à nu, Bis-
Ous’ ça va mal finir, plume et cœur Anubis [2]

Si l’rap était du tennis, on s’rait la coupe Davis
Méfie-toi les sons d’Ateyaba ne sont qu’les prémices [1]
Malgré de nombreux services
Je crois qu’Marianne n’aime toujours pas mon pénis [2]
Sans les mains bitch !
Sans les mains bitch please !

Han ! Tchiii
Ça joke pas là Bip’s hein ? Ça va être dur hein
Yeah, j’arrive bim bim, flow ABS, swag à DSK
J’ai l’épaule qui m’gratte, le bras tendu comme Anelka [2]

Check ça si la larme est légère c’est que l’arme est lourde
Si la larme est lourde négro, c’est que l’arme est légère [1]
Je te jure j’ai pas la bite cintrée
Viens voir derrière la vitre teintée [2]

C’est tout noir, tout noir de sang sur le boulevard
Regarde bien d’où je pars [2]
Négro j’peux t’dire d’aller niquer tes mères
Puis le mariage pour tous pars

Un re-noi sournois, XXX tournoie
J’suis l’négro de ses rêves papy, elle en pince pour moi [2]
J’coupe et vend et copie-colle, nique sa mère et ton idole [1]

Source : rapgenius 

Evaluation YDM,

–  Rimes    57.75/80 pts soit   10.82/15

–  Profondeur                          0.5/4 pts
–  Punchlines/Styles               1.75/3 pts
–  Langage                     0.25/1 pts
–  Flow                                          0.5/1 pt
–  Mélodie                                     0.25/0.5 pt
–  Inventivité                      0/0.5 pt

Sous-total  14.07/25  soit   11.26/20

 

 

 

Pour conclure,

 

img-1399901433-7d8eb0af00629f87b772391e1980bd30

 

Évaluation textuelle de cet album – Ateyaba – est de 169.8/18 soit 9.43/20.

Il peut donc être qualifié d’album textuellement médiocre.

 

 

 

Osez le bon sens !

YDM

 

Be the first to comment on "Joke – Ateyaba : album textuellement incontinent"

Leave a comment