Jeune, doué et noir : un élève de Washington accepté dans les 5 universités de l'Ivy League

Vous souvenez vous du printemps de votre terminale au lycée ? C’était le moment où vous êtiez supposé avoir la réponse des université auxquelles vous aviez soumis votre candidature. Vous receviez soit une mince enveloppe de « rejet » ou ce lourd paquet d’acceptation. Plusieurs d’entre nous courrions chaque jour à la boîte aux lettres, l’estomac noué.

Mais le lycéen Avery Coffey peut être tranquille. Coffey a postulé aux cinq universités de la Ivy League et a été accepté dans toutes.

Coffey est élève au Lycée public Benjamin Banneker de Washington D.C., école avec des règles très strictes, qui peut s’énorgueillir d’avoir un taux de 100% des candidatures de ses élèves acceptées depuis 1984.

La discipline stricte a contribué au succès de Banneker. Les 439 élèves ne sont pas autorisés à apporter un portable dans l’enceinte de l’école et les élèves ne sont pas autorisés à aller aux vestiaires pendant les heures de cours. Les règles ont engendré une tradition intéressante d’élèves empilant leurs livres dans leurs casiers ainsi ils peuvent les attraper plus rapidement entre deux cours.

Coffey, âgé de 17 ans, qui apprécie le sport, a obtenu un GPA de 4.3, ajusté pour les rigoureux cours de Baccalauréat international qu’il prend. Coffey, qui possède aussi des scores très élevés aux tests standards, se décrit comme un élève déterminé. Sa détermination a résulté à son acceptation à Harvard, Princeton, Yale, Université de Pennsylvanie et Brown.

Quatre des cinq écoles lui ont offert une série d’aides financières subsidiaires, alors que Harvard est encore entrain de formuler son offre.

Coffey a été élevé par une mère célibataire à Washington Ward 8, l’une des parties les plus pauvres de la ville. Sa mère travaille comme une femme de ménage à Children’s Hospital.

 
Coffey, qui veut devenir major en finance, dit que son travail idéal serait d’être « PDG d’un fonds d’investissement. Je souhaiterais contrôler les acquisitions et les transactions entre grandes compagnies. Avec de la chance, des compagnies du Fortune 500 (Cac40 américain) »

Coffey a aussi des conseils pour les jeunes enfants.

« Vous pouvez aller là où vous voulez, avoir n’importe quelle carrière que vous voulez, et vous ne devez laisser personne vous empêcher d’atteindre vos buts ».

Désormais, Coffey est en train d’évaluer dans laquelle des universités il ira mais penche pour l’Université de Pennsylvanie et Harvard.

 

 

 

Article de

MadameNoire

 

Dernière info pêchée sur The Grio, un lycéen noir de New York accepté dans toutes les 8 universités constituant l’Ivy league. Kwasi Enin.  A l’évidence, je n’en ai pas fait assez à l’école. Bravo !!

 

 

Be the first to comment on "Jeune, doué et noir : un élève de Washington accepté dans les 5 universités de l'Ivy League"

Leave a comment