‘J’ai roulé sur ce nègre’ : 2 femmes blanches risquent 5 ans de prison pour avoir encouragées un ami à tuer un nègre

Deux femmes du comté de Brandon ont plaidé coupables pour des charges de crimes de haine liés à une série d’agressions racistes sur les afro-américains, qui a culminé avec la mort de James Craig Anderson en 2011.

Shelbie Brooke Richards et Sarah Adelia Graves, 21 ans, ont plaidé coupables au tribunal de Jackson pour leurs rôles dans le plan de cibler des afro-américains à Jackson pour des agressions violentes avec des armes dangereuses, incluant leur rôle dans le meurtre d’Anderson, qui s’est fait rouler dessus par une Ford F250 conduite par les membres du complot.

La peine maximale pour ce crime est de 5 ans de prison et 250000$ d’amendes. Richards a encore plaidé coupable pour avoir caché des informations sur la mort d’Anderson aux enquêteurs. La peine maximale pour ce crime est de 3 ans et 250000$ d’amende.

James-Anderson-killed

« Les crimes racistes n’ont pas leur place en Amérique « , a déclaré le procureur Gregory K. Davis du District sud du Mississippi. « Les citoyens de ce district doivent savoir que ce bureau continuera de poursuivre vigoureusement tous les crimes fédéraux qui garantissent les droits civiques de tous les citoyens. »

« L’enquête a démarré avec la mort tragique de James Anderson, » a déclaré l’agent du FBI Donald Alway. « Dès lors, le FBI a poursuivi son effort d’identifier et emmener devant la justice ceux qui ont conspiré pour priver Mr. Anderson et d’autres afro-américains de leurs droits civiques simplement à cause de leur couleur de peau. »

James Anderson s’est fait rouler dessus par une Ford F250 à proximité d’un hôtel à Jackson, Mississippi, après avoir été brutalement battu et volé en 2011.

 

2008_Ford_F-250Richards et Graves a admis qu’au début du printemps 2011, elles et d’autres ont conspiré pour harceler et agresser des afro-américains à Ouest Jackson. A de nombreuses occasions, les conspirateurs ont utilisé des armes dangereuses comme des bouteilles de bière, des frondes et des véhicules pour causer ou tenter de causer des blessures corporelles aux afro-américains.

Ils ciblaient des afro-américains qu’ils croyaient sans-abris ou sous l’influence de l’alcool parce qu’ils pensaient que de tels individus seraient moins enclins à dénoncer leur agression.

Ils se vantaient très souvent de leurs agressions racistes. Richards et Graves ont admis que le 26 juin 2011, elles ont encouragé leurs amis à quitter Brandon (commune majoritairement blanche) avec elles pour aller attaquer des « nègres », à Jackson. Richards a admis plus tard qu’elle a encouragé Deryl Paul Dedmon à percuter Anderson avec sa voiture. En plus de cela, elle a reconnu qu’elle ne se souvenait pas de la bagarre entre Dedmon et Anderson, et qu’elle n’avait pas encouragé Dedmon à rouler sur Anderson.

 

Deryl-Dedmon-John-Rice-Dylan-Butler-William-Montgomery-Jonathan-Gaskamp-Joseph-Dominick-murderers

Les prévenus Deryl Paul Dedmon, John Aaron Rice, Dylan Wade Butler, William Kirk Montgomery, Jonathan Kyle Gaskamp et Joseph Dominick, tous de Brandon, ont précédemment plaidé coupables pour leurs rôles dans ces attaques. Ils attendent leur sentence.

 

 

Traduction de l’article de Reality wives

 

Be the first to comment on "‘J’ai roulé sur ce nègre’ : 2 femmes blanches risquent 5 ans de prison pour avoir encouragées un ami à tuer un nègre"

Leave a comment