Indochine – Black City Parade : textuellement médiocre

Black City Parade

Indochine est un groupe de rock français, issu du courant new wave, formé en 1981. Il a connu un important succès dans les années 1980, puis dans les années 2000 et encore aujourd’hui, en France mais aussi dans le reste de l’Europe, au Pérou et dans la Francophonie, avec des titres comme L’Aventurier, 3e sexe ou Canary Bay.

Après un désintérêt manifeste des médias pour Indochine dans les années 1990, celui-ci retrouve le succès en 2002, avec la sortie de l’album Paradize dont est issu le single J’ai demandé à la lune, chanson écrite par Mickael Furnon, alors membre du groupe Mickey 3D. Indochine aurait vendu (albums, singles et compilations compris) plus de dix millions de disques, ce qui en fait le groupe français le plus vendeur.

Source : wikipedia


Évaluation textuelle de cet album est de 8.67/20 (121.46/14).

 

Il peut donc être qualifié d’album textuellement médiocreà éviter


Qu’ai-je pensé de cet album ?

Moi, toi, soi, pas, là, bois, ça, ira, viendra… vocabulaire limité, textes limités, album limité

 

Black City Parade

 

 

1. Black Ouverture

Nos maitres sont morts, nous sommes seuls
Notre génération n’est plus une génération
Ceux qui restent, le rebut et le croupion d’une génération qui promettait hélas
Plus qu’une autre
Tout au monde est désaxé
Et nous, enfants gâtes emmenés pour le plaisir du soir
La douceur des vagues, le crépuscule qui font les contours
Nous rôtissent en plein apocalypse
??? et tout ce qui meurt
Voila pourquoi, sans doute, tous nos amis sont morts
Notre faute est d’y survivre

Source : Parolesmania

Evaluation YDM,

Discours : pas noté

 

2. Black City Parade

Je reste de glace, froid comme un tank
je n’ai peur de rien, de loin mais je tremble
mes pieds vont casser la vitre
et je te la donne je te la livre [2]
comme un sex friend et puis sans suite
moi j’aime l’amour, oui quand ça va vite [2]

je t’emmènerai à vie
je t’enlèverai d’ici [2]
et le temps m’apportera
des endroits où tu seras [2]
et le vent me forcera
a plier la peur de toi [2]

j’organiserai aussi
j’organiserai nos vies [1]
alors je sens ta peau, ton corps, sans retenir
et déjà je me sens prêt à te résister
tu vois on saura s’enfuir [2]
on m’a vu marcher sur l’eau
putain la vie est belle
une larme dans le dos [2]
le monde est mort à ce qu’il paraît
je n’ai aucun remords à t’y emmener [-1]
et nous n’avons plus de temps à perdre
on restera libre de résister

je t’emmènerai ici
je t’enlèverai à vie
oh et tu oublieras
oh la peur de moi [1]
quand le temps nous trahira
alors, oui, on l’oubliera [2]
ton visage, nos visages
une parade et puis s’en va
je ne sais pas
je ne sais pas où l’on va mais on ira [3]

je t’emmènerai la nuit
je t’enlèverai ici [1]
et le temps nous donnera
des endroits où l’on ira [1]
et le vent nous forcera à plier la peur de soi
alors tu sens ma peau mon corps et moi
déjà à l’intérieur de toi et moi [1]
tes empires ont glissé sans retenir
je rentre dans ta vie comme dans la nuit tu vois, on saura s’enfuir... [1]

Source : parolesmania

Evaluation YDM,

–  Rimes    24/43 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  24.5/48  soit   10.20/20

 

3. College Boy

J’apprends d’ici que ma vie ne sera pas facile
Chez les gens
Je serai trop différent pour leur vie si tranquille [2]
Pour ces gens [1]

J’aime pourtant tout leur beau monde
Mais le monde ne m’aime pas, c’est comme ça
Et souvent j’ai de la peine quand j’entends tout ce qu’ils dises derrière moi [2]
Mais moi j’ai le droit quand tu te réveilleras
Oui, j’ai le droit
De te faire ça quand tu te réveilleras [2]

Le droit d’ouvrir tes jambes
Quand tu te réveilleras
Oui, j’aime ça
Le goût de lait sur ta peau, j’ai le droit

Là oui nous sommes en vie
Comme tous ceux de nos âges
Oui nous sommes le bruit [2]
Comme des garçons en colère

Je comprends qu’ici c’est dur d’être si différent pour ces gens
Quand je serai sûr de moi
Un petit peu moins fragile, ça ira [1]

Là oui, nous sommes le bruit
Comme un cerf en colère
Oui, nous sommes le fruit
Comme des filles en colère [1]
Tu me donnes ta vie [2]
Et nous traverserons les ciels

J’ai le droit à tous les endroits
De te faire ça, à tout les endroits
J’ai quand même bien le droit
Oui de te faire ça
Oui, j’ai le droit oui, de te faire ça [2]

A nos gloires ici-bas pour se revoir
A nos rages
On a le droit de se voir [2]
A la gloire ici-bas [1.5]
Pour se revoir
A nos gloires… [1]

Source  : parolesmania

Evaluation YDM,

–  Rimes   19.5/38 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  20.5/43  soit   9.53/20

 

4. Memoria

J’arrive, pas très fier de moi
Le pire est derrière moi [1]
Je reviendrai tout recommencer
Comme un amoureux à tes pieds [-1]

Alors on se souviendra
Que je me suis noyé sans toi
Alors on se souviendra [2]
Des mots, des larmes et puis de rien

J’arrive, pas très fier de moi
L’acide ne m’aura pas tué
Ne me pardonne pas, mais ne m’oublie pas
Ne m’excuse pas, mais ne nous oublie pas
Un jour je serai de retour près de toi [3]
Un jour je ferai tout en notre mémoire

Comme si la vie nous l’empêchera
Comme ça la vie nous dira
Un jour je serai de retour près de toi
Un jour je ferai tout, pour être avec toi [2]

Je vide tout et je rentre chez moi
Je prie fort pour que tu veuilles de moi [0]
Ne pleure pas, ton chagrin est le mien
Ne pleure pas, les autres ne me font plus rien [2]
Un jour je serai de retour près de toi

Comme si la vie nous l’empêchera
On s’en sortira, on résistera
On s’en sortira et on vieillira [3]
Un jour je ferai tout en notre mémoire

Source : parolesmania

Evaluation YDM,

–  Rimes    12/27 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  12.75/32  soit   7.96/20

 

5. Le Fond De L’air Est Rouge

Kelly sourit à la source vive et les éclaircies de nuit
Mais Johnny panique, la machine électrique, la démocratie
Je reste ici à jamais résister la vagues est défilée de nuit [3]
Je reste ici avec toi, qu’importe qu’ils salissent
Je reste ici dans le rouge, mais Gimme gimme gimme gimme why ?

Et Johnny sourit à des cirques purs et la bible entre ses mains
Mais Kelly panique la voix mécanique et les miliciens du soir
La négative que tu crois alors dis moi pourquoi
Je reste ici avec toi, mais dis moi, dis moi, dis moi, dis moi [2.75]

Toi, là haut à tous nos vaisseaux le jour sera beau
Et puis la nuit à défier le ciel et tous ses oiseaux [2]
Nous marcherons ensemble nous les mauvais anges nous les refusés
La vie ne nous touchera pas, nous les mauvais anges d’un autre baiser. [-1]

Kelly est partie tout apprendre de rien et nous aimer là bas enfin [1]
Alors Johnny panique son premier faux pas et ses marins du trafic.
Je reste ici avec toi, alors dis moi pourquoi
Je reste ici avec toi, mais Kelly, Kelly, Kelly [1.5]

Why, là haut à tous nos vaisseaux le jour sera beau

Et nous là haut et tous nos vaisseaux le jour sera rouge
Et puis là haut défier le ciel et tous les drapeaux [1]

Source : parolesmania

Evaluation YDM,

–  Rimes    10.25/20 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  11.25/25  soit   9/20

 

6. Wuppertal

J’entends sortir de moi
J’entends partir de [2]
Cette une sorte de vie que personne ne voudra
C’est une sorte de vie j’espère que tu me choisiras [2]
Entre ma vie entre tes mains entre tes pas
Entre l’ennui , entre tes doigts est que ça marchera ?
Sur un fil j’obéis tes petits pas [2]
Sur un fil je t’obéis, je lancerai pour toi [2]

C’est une sorte d’envie que je découvrirai
Comme une sorte de défi et j’irai jusqu’au bout

J’entends m’éblouir de moi
J’entends me fleurir de ça [1]
Comme une nouvelle vie que je ne quitterai pas
Comme un si belle vie un rêve qui dansera
Comme une nouvelle vie que je ne quitterai pas
Comme un fil entre tes rêve entre tes doigts [2]
En équilibre je te suivrai pas à pas
Comme je défile entre tes yeux et je danse pour moi [0]

Ici travailler, la terre et les pluies
Dans la boue et les airs de la nuit [2]
Ici c’est une sorte de vie que personne ne voudrait
Oui ne voulait [0]
Dans les champs j’attends de vivre et puis de mourir
Que c’est dur ici comme un sale enfer
De se tuer juste le corps
Et de voir grâce à toi
Ouais grâce à toi

Oui mais au début ça faisait tellement bizarre
Quand quelqu’un me touchait me caressait
Quand quelqu’un criait et me faisait danser [-1]
J’étais bien, oui j’étais bien [1]
Alors merci, merci de m’avoir choisi [1]
Merci d’avoir cru tellement en moi
Au jour où je suis devenu ce que je voulais
Oui ce que je voulais [0]

Source : parolesmania

 

Evaluation YDM,

–  Rimes    14/35 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  14.5/40  soit   7.25/20

 

7. Le Messie

Moi j’ai envie de te dire qu’il reviendra
Oui tous ces dieux possibles tombés aussi bas [2]
Dans quel pays dans quelles parties
Oui la belle vie ou la mauvaise vie [2]
Oui un messie va revenir et je n’peux qu’y croire

Ah quelle envie?
Ah quel défi ? [2]
Et quel messie reviendra ?
Mais qu’on ne s’inquiète pas
Oui qu’on ne s’inquiète pas
La neige n’attendra pas,
Il reviendra [1]

On dit qu’il est vivant et qu’il guérit même des mourants
On dit qu’il n’est pas content et qu’il défie tous les gouvernants [2]
Qu’il aime des garçons, qu’il vit avec des filles
On l’aurait vu pleurer comme un évadé

La pluie n’attendra pas
Il viendra [1]

Comme un sexe droit il viendra

A quelle belle vie

A quel messie nous reviendra

 

Source : parolesmania

 

Evaluation YDM,

–  Rimes    10/21 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  10.5/26  soit   8.07/20

 

8. Belfast

Je n’ose ici te voir,
Je vous ici pour croire,
Assise au banc de bois,
Au jardin d’un manoir, [3]
Aussi grand que le ciel,
Elle te ressemblerait
Dans le crâne au poison
Je reconnais le fond

Alors nous marcherons, [3]
Tous les deux sous le ciel,
A ton souffle mouillé,
Tous les deux immortels, [2]

Décris,
Tout ce que je devrais pour te voir,
Décris, [1]
Et je l’écris que pour te voir, [0]

Je n’ose ici te croire,
Assise au bord du ciel,
T’écrire un carnet noir, [1]
Et je fuis l’extérieur,
Je te connais par cœur, [2]
A compter tes mauvais rêves,
Elle me ressemblerait,

Assise,

Et les anges du ciel, [1]

Et l’Amant qui revient,
Est l’Absent du matin,
Et le vent qui me tient, [3]
Infidèle de mon sang,

 

Source : parolesmania

 

Evaluation YDM,

–  Rimes    16/29 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  16.25/34  soit   9.55/20

 

9. Traffic Girl

Là dans le matin immobile
Depuis des mois
Une ville devant tes yeux défile [2]
Mais tu n’en bougeras pas [2]
Dans un uniforme mécanique
Comme une poupée tu restes
Plus rien ne bouge plus rien ne file [1.25]
Depuis longtemps, longtemps déjà [2]
Le trafic devant tes yeux défile
Mais n’existe pas, n’existe pas

Je vois le soleil qui se dessine
Comme un fantôme sans vie, sans voix
Une ombre écrasée qui prend racine [2]
Et calque ses pas sur tes pas [1]
Gracile et rêveuse, impassible
Et pourtant plus personne n’y croit
Personne n’y croit
Plus personne n’y croit [1]

Et sous le soleil qui scintille
De plus en plus chaud, tu restes
Et bientôt tu perds l’équilibre [1.5]
Puis tu t’écrases de haut en bas [1]
Comme dans ce monde invisible
Comme le monde tu sais
Tu ne te relèveras pas

J’aurais voulu te voir
Encore une fois
J’aurais voulu te voir [1]
Mais comme dans ce pays- [1]

Ne restes pas

Comme un soldat de bois
Tu bouge et tu vois au loin devant toi
Comme une poupée de bois [1]
Tu bouges et tu souris pour rien devant toi

Tu danses et tu penses, et tu penses à quoi

 

Source : parolesmania

Evaluation YDM,

–  Rimes    16.75/35 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  17/40  soit   8.5/20

 

10. Thea Sonata

Tu es toute seule à pleurer
À pleurer que c’est à cause de toi tout ça [2]
Laisse moi croire que tu pardonneras
Laisse-moi tomber à tes pas [2]

Je sais que tu ne veux plus en parler
Je sais que tu te caches pour prier [1]
Tu disais tous les garçons sont des salauds
Tu disais toutes les filles sont des salauds [1]
Allez

Allez toi
Toi écoute un peu l’histoire sortie de nulle part
Oui personne
Personne ne voudra nous croire [2]
À part toi [1]

Tu voudras
Tu voudras que je sois dans ta vie
Tu voudras [1]
Être la seule de ma vie [1]

À jamais à tes peurs
À jamais à tes pleurs [2]
À tes rivières de pudeur
À l’après à ton cœur [2]
À l’après à ton heure
À l’après mes erreurs [2]

Tu sais un jour tu pardonneras ça
Tu sais le futur est devant toi là
Tu disais qu’ils t’avaient trahie
Tu disais que j’aurais pu être là

 

Source : parolesmania

Evaluation YDM,

–  Rimes    17/28 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  17.25/33  soit   10.45/20

 

11. Anyway

Tu ne m´aimes plus,
Tu ne m´aimes pas,
Tu ne veux plus de moi [2]
Tu ne me vois plus, [1]

Tu n´as plus besoin de moi
Oui c´est la vie si tu m´oublies [1]
Mais moi je reste
J´entends ton rire, j´entends ta voix
Mais moi je ne te vois pas…. [2]

Une nuit je t´emmènerai chez moi
Dans un jardin de bois
Il sera beau, et il y aura tout ce que tu aimeras [2]
C´est un endroit ou tu pourras être fière
Allonger sur mon bras
Tu détesteras les gens de mon âge
Allongée sur mon bras... [1]

Si tu reviens, je t´aimerai comme un dieu aime les siens
Je t´aimerai comme un dieu, comme un chrétien envers son prochain [2]
Oui tu as besoin de penser à toi, moi je ne pense qu´a nous
Regarder le plafond, accrocher la corde et fermer la maison

Un soir je t´emmènerai chez moi
Dans un manège de bois

Source : parolesmania

Evaluation YDM,

–  Rimes    11/22 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  11.25/25  soit   9/20

 

12. Nous Demain

En route, claque la portière et lève ton père
En route, claque la portière et lève ton père [1]
En route

J’accélère
Comme un volontaire [2]
Rouler pour se retrouver
Foncer dans la forêt [0]
Filer droit
Regarder devant moi
Pour m’habiller de toi [3]
Et ne plus jamais freiner
Juste le temps de tout oublier [-1]
Derrière le brouillard et les marchands de mort
Juste le temps d’arracher le rêve
Derrière les pluies et les marchands de rien [1.25]

Nous demain bébé oui demain
Nous enfin on retrouvera
Nous demain bébé oui demain [1]
Oui enfin on se soutiendra [2]

Contre temps et le vent
On ne s’arrêtera pas
Contre forts et violents [2]
Oui on s’en ira [2]

J’accélère
Couvert de pneus crevés
Comme se faire éjecter  [0]
Nos projets dérapés
Rebalance
Dans le fond du fossé
Parfumer à l’essence [2]
Des trajets dépassés [-1]

De nos joies ici-bas
De voir des choses dégueulasses
De nos voies ici ou [1]
Ce n’est plus notre place [2]

Source : parolesmania

Evaluation YDM,

–  Rimes    17.25/35 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  17.5/40  soit   8.75/20

 

13. Kill Nico

Comme un cowboy
Dans les montagnes
Je reste seul
D’Un Monde Sauveur

Comme un faux pas
J’ai fait l’affaire
Aux bonnes manières [2]
A cause de moi [2]

J’attendais la nuit avec des jours meilleurs
J’attendais la vie, me trouver
Je savais ainsi que j’étais vos malheurs [2]
Je savais l’éclaircie qu’il fallait [-1]

Comme un cowboy,
Je n’ai pas peur.
En éclair
D’aller là-bas

Ah quel été, j’étais juste derrière toi.
Ah quel été, souviens toi
Ah quel été, toi ne m’abandonne pas [1]
Ah quel été, Ah quel été [1]

Qui Vivra,

Source : parolesmania

Evaluation YDM,

–  Rimes    7/19 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  7.25/24  soit   6.04/20

 

14. Europane (Ou Le Dernier Bal)

Ainsi va la vie, la vie si chère qui ne pardonne rien
Ainsi vont nos vies parfois si tristes qui ne partent à chacun [2]
Et le pire comme le meilleur en moi et si les démons reviennent
Et le pire comme le meilleur endroit ici au bord de nos plaines [2]
Et si nous restions ici nos regards pâles et corps et âmes
Et si voulions ici nous le courage de dire le vrai naufrage [1.75]

Ainsi va la vie la perversianne ici nos vie ne valent rien
Ainsi passent nos vie dans l’Europane c’est la victoire au loin [1]
Mais le soleil brillera on se sent mieux et restons glorieux [1]

Et puis les frères et puis du sang

Et puis les rêves et puis du vent
Et ça les reprend [3]

Vous et moi le bal comme dans le dernier bal
Vous et moi le combat le combat dans nos étoiles

Nous et moi le bal comme dans le dernier bal [2]

Source : parolesmania

Evaluation YDM,

–  Rimes    12.75/16 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  13.25/21  soit   12.61/20

 

15. Salomé

Douce est ton âme

Je sors du coma
Pourquoi je reste froid? [2]
Mais je vois
Ce que je ne devrais pas [2]

Je ne me souviens de rien

Je ne me souviens de rien
Juste que c’était bien [2]

Alors je marche un peu dans la rue
Où tout est vide on dirait que tout le monde a disparu [2]
Elle est comme un oiseau qui s’est égaré
Salomé [-1]

Alors je cherche au mieux si rien n’a changé
Je resterai ici le dernier
Elle est comme un oiseau agité [-1.5]

Il va falloir maintenant que je me cache
Même si je suis touché par la grâce [1.5]
Je me demande pourquoi ici tout a échoué

Alors voilà je ne voulais de mal à personne
Je me réveille juste pris par un baiser
Elle était belle comme une princesse sacrifiée [-1]

Bébé je reste froid

Loin ici de toi [1]
Dans le sommeil où j’étais bien
Moi j’ai dansé pour toi
Alors pour qui sonne le glas [1]

Loin d’une vie pour toi
Tu n’avais plus besoin de moi
Alors j’ai dansé pour toi
Alors pour qui sonne le glas

Pour te suivre de joie
A revivre ta foi
A fleurir nos rois [3]
A mourir

Salomé Ô ma salomé
Sans te retourner
A pleurer sans regret [-1]

Je serai ton dernier
A mourir sans regret [0]

A dormir sans regret

 

Source : parolesmania

Evaluation YDM,

–  Rimes    10/40 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  10.25/45  soit  4.5 /20

 

16. The Lovers

Texte en anglais

Source : parolesmania

 

17. Trash Men

Instrumental

Pour conclure

Évaluation textuelle de cet album – Rouge ardent – est de 8.67/20 (121.46/14).

Il peut donc être qualifié d’album textuellement médiocreà éviter

Osez le bon sens !

YDM

 

Be the first to comment on "Indochine – Black City Parade : textuellement médiocre"

Leave a comment