Imène

 

Petite pute
Vu la manière dont tu m’auscultes
J’ai du mal à croire que tu débutes
Dans ce jeu réservé aux adultes adultes

Une lapée et sans crier gare
La demi-molle s’affole
Candide est la garce
Rigide est la barre

A ce rythme, mon esprit vélivole
Sur ta langue, je me sens libellule
Ta rigueur orale stimule
Ma vigueur morale qui s’immole

Sous ton regard de sainte
Tes touches de tain’p
Flamme dans mon vit
Tu pourrais être la femme de ma vie

Mais le monde se rit des dégorgés vifs
Et j’y réside
Alors je me retiens
Pour le grand festin

Canicule dans le vestibule
Je pourrais me démettre la gaule
Un jet de salive et pouf ! ça circule
Point de recul quand je t’encule

A croire que dans ton boule, des bulbes déambulent
Depuis les premières éruptions de ta vulve
Tu aurais pu être la femme de ma vie
Mais tu as grandi beaucoup trop vite

Encore une histoire d’amour déçue
Tu dis te réserver pour ton futur mari
Mais qui crois-tu duper, ma bonne amie ?
Tiens ! Du pq pour essuyer ta divine vertu

 

 

 

Be the first to comment on "Imène"

Leave a comment