Hypocrisie collective : la photo de Darius, le rom lynché à Pierrefitte

La photo ! La photo ! Les médias français, sans doute corsetés par une loi dont j’ignore le fondement, ou une pseudo-déontologie de circonstances, parlent de la photo de Darius, ce rom multirécidiviste, battu par des riverains que la police n’a pas encore identifiés; sans jamais la montrer.

Bien sûr, ne pas la montrer sur son précieux site; mais dire aux lecteurs où ils trouveront l’objet de leur curiosité morbide. The daily Telegraph.

Cette image est une information, une vraie information qui devrait être portée à la connaissance des français. Mais non, les français sont tellement idiots, immatures, couillons, qu’ils ne supporteraient pas de la voir. Il faut protéger le peuple candide. C’est pas bien ! Vous êtes d’immondes salauds de voir ça. Vous n’avez pas assez de sens critique pour faire la part des choses, vous êtes tellement sensibles, tellement abrutis que vous pourriez le reproduire... Il faudrait d’ailleurs que les pompiers inventent un panneau: Interdiction de regarder sauf professionnels, quand il survient un accident sur la route : cela évitera les bouchons causés par les ralentissements des chauffards voyeurs.

Alors, on cache, on floute, on évoque sans jamais présenter. Mais, l’info est trop chaude, la photo exclusive pour ne pas en profiter. Putain de buzz. « ALLEZ SUR LE DAILY TELEGRAPH, ELLE S’Y TROUVE » (ne pas mettre de lien, c’est incitatif !!!)

Le prétexte le plus commode sera utilisé pour justifier cette aberration, et surtout, ce mépris des « petits gens »: protéger les chères petites têtes blondes. Petites têtes blondes qui ne vont jamais sur internet, sur YouPorn et ne regardent jamais les films d’horreur et d’ultra-violence projetés à des heures tardives à la télévision et au cinéma. Jamais !

 

Don’t look at The Evil That Men Do

For the eyes of the professionals only !

 

Comme c’est fin ! Mentionner mais ne pas cautionner. Orienter tout en se prémunissant. Montrer sans montrer. En caractères gras et rouges, en début d’article, il ne manquerait plus que : Regarder peut nuire à votre entourage. Ou Regarder rend violent. Mieux, Regarder, c’est cautionner.

 

Toute l’hypocrisie du monde résumée dans une photo.

 

roma-teenager_2946582b

Ah, j’oubliais ! Ce site est interdit aux moins de 18 ans !

 

Et maintenant que j’ai vu toute la fureur qui s’est déversée sur ce gamin, je me demande comment ses assaillants ont pu en arriver là. Je mesure l’horreur, je compatis à la douleur de ses proches et je finis même par oublier qu’il était un voleur, bien connu des autorités; qu’il méritait d’être pris en grippe par la population excédée par ses larcins, ses cambriolages. Je finis par oublier qu’il est rom. Personne ne mérite ce type de traitement. C’est juste un ado paumé comme il y en a des millions à travers le monde qui survit. Je mesure l’horreur et je m’incline.

Parce que j’ai mis un visage sur ce fameux Darius le rom cambrioleur lynché à Pierrefitte. Cette correction est très excessive, inhumaine et humiliante (molesté et abandonné dans un caddie, l’objet-phare de sa communauté qui l’utilise pour nettoyer les villes de toutes sortes de résidus. Le message est clair : retourne là d’où tu viens, à tes ordures, ordure ! Je suis un nègre. Ce message, je le reconnais. Ce visage boursoufflé, je l’ai bien connu). J’ai vu la photo. J’ai compris.

 

 

 

Osez le bon sens !

YDM

 

1 Comment on "Hypocrisie collective : la photo de Darius, le rom lynché à Pierrefitte"

  1. Perso je trouve que si, y’a des personnes qui mériterait ce genre de traitement. Je ne parle pas de cet ado bien sûr, mais certaines personnes mériteraient qu’on les tabasse de la sorte, sans ménagement ni regret.

Leave a comment