Ha-Joon Chang, un économiste iconoclaste démonte les idées reçues sur le capitalisme et le libre-échange

23_things.jpg

23 choses que l’on ne vous dit pas sur le capitalisme

95% de la science économique n’est que du bon sens rendu volontairement compliqué. Quant aux 5% restants, il est possible d’en exprimer le contenu en des termes simples, du moins pour l’essentiel, même si on devra omettre certains détails techniques, pourvu que l’on s’en donne vraiment les moyens.

Ha-Joon Chang, économiste anglais, professeur à l’université de Cambridge

Ha-Joon Chang (né en Corée du Sud en 1963) est un économiste hétérodoxe de premier plan, spécialisé en économie du développement. Il enseigne actuellement l’économie politique du développement à l’université de Cambridge. Il est l’auteur de nombreux livres influents, dont Kicking Away the Ladder: Development Strategy in Historical Perspective (2002) », qui a gagné en 2003 le prix Gunnar Myrdal décerné par la European Association for Evolutionary Political Economy (EAEPE) … Dans son livre Kicking Away the Ladder, Chang explique que la quasi-totalité des pays développés se sont enrichis en menant des politiques massivement interventionnistes et protectionnistes. Il pointe ainsi l’inconséquence ou l’hypocrisie qu’il y a à exiger des pays en voie de développement qu’ils ouvrent leurs marchés et privatisent leur économie, arguant que les politiques néolibérales imposées à ces pays au nom du développement sont en fait précisément ce qui les empêche de se développer. Il approfondit cette idée dans son livre Bad Samaritans: The Myth of Free Trade and the Secret History of Capitalism, paru en 2008. Dans cet ouvrage, Chang montre que l’ouverture complètes des frontières commerciales n’a que très rarement fonctionné comme stratégie de développement, et que l’interventionnisme économique produit de bien meilleurs résultats en termes de croissance et de sortie de l’extrême pauvreté. »

Source : wikipedia

Chose 1 dit qu’il n’existe pas de marché libre

Ha-Joon Chang

Chose 13 : rendre les riches plus riches n’enrichit pas le reste d’entre nous

Ha-Joon Chang

D’abord, il faut savoir que de nombreux économistes universitaires aujourd’hui ne s’intéressent même pas au monde réel. En fait, chez les économistes, aujourd’hui, s’intéresser au monde réel, c’est avouer indirectement sa médiocrité. Si vous êtes vraiment malin, vous fabriquez des modèles économiques hyper abstraits. Si vous êtes un peu moins fort, vous faites de l’économétrie, c’est-à-dire, de la manipulation des statistiques. Si vous ne valez vraiment rien, vous vous intéressez au monde réel.

Ha-Joon Chang

23 choses que l’on ne vous dit pas sur le capitalisme

Osez le bon sens !

YDM

Be the first to comment on "Ha-Joon Chang, un économiste iconoclaste démonte les idées reçues sur le capitalisme et le libre-échange"

Leave a comment