Grand écrivain français invité à Belgrade

Grand écrivain français parti en Serbie pour l’année de la France, débarque en touriste et aux représentants de l’université locale qui lui demandent ce qu’il a prévu de dire aux étudiants de littérature française venus à sa rencontre; ce grand dadais répond : je n’ai rien préparé !

Ces derniers sont interloqués. C’est donc ça, grand écrivain français ?

Ce dernier sort de son sac une bouteille d’eau et demande des verres. Une fois la conférence démarrée, il annonce à l’assistance composée essentiellement d’étudiantes, qu’il va simplement répondre à leurs questions et leur propose de partager sa bouteille d’eau. Étudiantes pas comprendre ! C’est ça, grand écrivain français ?

Ne sachant quoi dire à cet étranger qui est une star visiblement en France (recommandées par les autorités françaises), ces dernières s’astreignent à poser des questions banales, histoire de meubler le temps et de ne pas embarrasser les dirigeants de l’université, qui ont fait des pieds et des mains pour organiser l’évènement. La directrice du département, Jelena Novakovic, sans doute affligée par le manque de sérieux du bonhomme fait au mieux en relançant grand écrivain français quand les silences s’éternisent. Les étudiantes ont vite fait de se précipiter vers la sortie de l’amphithéâtre, une fois la séance levée. Les autorités remercient grand écrivain français pour son exposé et le raccompagnent gentiment à son taxi.

Ah ! Qu’il fait bon être un grand écrivain français en terres indigènes.

 

 

 

 

Osez le bon sens !

YDM

Be the first to comment on "Grand écrivain français invité à Belgrade"

Leave a comment