GiedRé – MoN PReMieR BesT oF : textuellement passable

MoN PReMieR BesT oF

GiedRé, de son vrai nom Giedrė Barauskaitė, est une auteur-compositeur-interprète humoriste franco-lituanienne née le 23 octobre 1985 à Vilnius.

Après avoir obtenu son bac, elle étudie l’art dramatique au cours Florent puis à l’ENSATT (68e promotion) et tient de petits rôles à la télévision, au théâtre et dans des spots publicitaires.

Décrits comme « crus », « politiquement incorrects » et teintés d’humour noir, les textes de Giedré abordent des sujets comme la prostitution et la pédophilie. Ils contrastent avec son apparence physique et ses costumes de scène.

Au sujet de ses textes, la presse évoque les chansons parfois crues de Pierre Perret ou encore Georges Brassens, que la chanteuse a beaucoup écouté.

Source : wikipedia

 

Évaluation textuelle de cet album est de 11.93/20 ( 143.24/12).

Il peut donc être qualifié d’album textuellement passableà risquer

Qu’ai-je pensé de cet album ?

Sur la forme, elle a travaillé ses rimes, ses textes sont simples, très accessibles. Rien à dire.

Sur le fond, une fois qu’on a capté le concept, cela devient très répétitif et chiant. Les thématiques, l’univers enfantin, la pseudo provoc … L’infantilisation des adultes,  cette « goyaïsation » de la société prend tout son sens avec cette artiste. Est-ce une évolution de savoir qu’une femme est capable de dire bite, caca, cul, sodomie ou le symptôme d’une putréfaction sociale, d’un délitement des valeurs, de ce féminisme abscons qui tient à tout prix à nous vendre la femme égale de l’homme; égale en tout et même dans la connerie ?

Les mêmes adulescents qui s’extasient sur sa vulgarité, sa « subversion » n’est-ce pas ? doivent probablement honnir les spectacles de Jean-Marie Bigard.  Déjà une femme comique, c’est compliqué de suivre; alors une chansonnière usant du registre ordurier, c’est… étrange. Bref, pour les forcenés de l’égalitarisme, ceux qui aiment les femmes qui jurent, crachent, se mouchent, pètent, « garçonnent »… , cela devrait les réjouir.  Sinon, passez votre chemin, ça ne présente aucun intérêt majeur.

 

MoN PReMieR BesT oF

 

1. L’amour A L’envers

On ne m’aime que de dos
C’est mon lot, c’est mon fardeau [2]
On ne m’aime qu’à l’envers
Je ne connais que l’amour par derrière [2]

Souvent je découvre mes amants
qu’au petit matin en me réveillant [2]
Je peux alors mettre un visage sur ces « oh »,
ces râles que j’entends  dans mon dos [1]

Par devant, par derrière,
de toute les manières [1]
Peu importe de quel côté l’on s’aime
Pourvu que l’on s’aime quand même [2]

On ne me parle jamais de mes yeux
On me complimente surtout pour mes cheveux [2]
Je peux avoir de la salade coincée entre les dents
Je m’en fous on ne me regarde jamais par devant. [2]
Je pourrais être enceinte de 8 mois
On ne le remarquerai même pas [2]
Pour faire des économies sur les UV
Je ne bronze que d’un côté [-1]

On n’aime que mes bons côtés
Je dois toujours me retourner [0]
J’aimerais qu’on m’aime en entier
Pas seulement la tête écrasée contre l’oreiller [0]
J’aimerai qu’au moins une fois
on m’aime à l’endroit [2]
Que je sache ce que ça fait
De savoir avec qui on le fait [-1]

 

Source : Parolesmania

Evaluation YDM,

–  Rimes    18/28 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  18.25/33  soit   11.06/20

 

2. Pisser debout

Si j’avais des poils sur le torse
Si dans mon jean ça faisait une bosse [2]
Si j’avais du poil au menton
Mais pas comme Susan Boyle non comme un garçon [2]

Si mes poils sous les bras étaient acceptés
S’ils étaient un gage de ma sexualité [-1]
Dans ma vie j’aurais beaucoup moins d’embrouilles
Si, oh si, oh si j’avais des couilles [2]

Ouhouhou j’aimerais pouvoir pisser debout
Ouhouhou pisser debout [1]

Être un homme c’est beaucoup plus économique
A trois euros cinquante le paquet de serviettes hygiéniques [2]
Et les capotes sont distribuées gratos dans la rue
Alors que ma pilule est même pas remboursée par la sécu [2]

A 45 ans je pourrais devenir un vieux beau
Alors que là à 30 ans je serai déjà une vieille peau [2]
Refaire sa vie avec une jeune bimbo
C’est quand même plus glamour que de s’payer des gigolos [2]

Plus besoin de m’accroupir comme une clodo entre deux voitures
Je pourrais en toute impunité pisser contre un mur [2]
Plus de collants filés, plus de cire orientale
Plus de mascara qui coule, plus de frottis vaginal [2]

Comme Mylène Farmer j’ai posé cette question
J’ai dit, dis Maman, pourquoi je ne suis pas un garçon ? [2]
Ma mère m’a répondu que j’étais encore pire que ça
Vulgaire comme un mec, bête comme une fille, je suis les deux à la fois [2]

Si j’étais un homme je serais pas capitaine d’un bateau
Non, j’irais plutôt me taper des putes à Porte Maillot [2]
Je remplacerais la salade sans sauce par une choucroute saucisse
J’aurais plus l’obsession de la taille 36 [2]

Je pourrais faire l’amour tous les jours du mois
Je serais capable de monter un meuble Ikea [2]
Je serais plus une traînée et deviendrais un Dom Juan
Si j’étais un homme, si seulement [2]

Pisser debout

Source : Parolesmania

 

Evaluation YDM,

–  Rimes    30/35 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  30.25/40  soit   15.12/20

 

3. La Petite Camionnette

Elle a mis des petits rideaux
des fleurs sur son capot [2]
un chef ustensile sous le rétro
Une boite pour ses billets de 10 euro [2]
elle a fait de la place à l’arrière
un vrai petit sanctuaire à pervers [2]
Elle allume ses clignotants
quand elle est avec un client [2]

Elle est mignonnette
sa petite camionnette [2]
Même si elle a pas le permis
sa camionnette c’est toute sa vie [2]

Sous ses essuies-glaces
les pv s’entassent [2]
elle voudrais bien les payer
mais elle ne sais pas lire
alors c’est compliqué [-1]
quand on lui demande c’est combien
Elle souris ne répond rien [2]
elle aimerais bien parler avec ses clients
mais quand on est sourde et muette c’est pas évident [1]

Elle est super chouette
sa petite camionnette [1]
Elle transforme le périphérique
en un sunlight des tropiques [2]

Parfois elle aimerait s’enfuir de tout ça
mais pas facile de courir avec une jambe de bois [2]
en plus elle se prendrai le premier poteau venu
c’est le problème quand on voit plus [2]
mais un jour elle le sait son prince viendra
dans son beau camion et il l’emmènera [2]
mais pour ça il faudra qu’elle puisse faire du stop
et sans bras c’est pas top [2]

c’est vraiment la fête
dans sa petit camionnette [1]
en attendant que la vie trace
elle fait des passes [2]

Source : Parolesmania

 

Evaluation YDM,

–  Rimes    30/37 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  30.25/42  soit   14.40/20

 

4. Ode A La Contraception

On peut les étouffer,
on peut les noyer, [0]
on peut les brûler,
on peut les congeler [-1]

mais le meilleur moyens de les éviter
c’est de s’en protéger
vive les capotes vive les stérilets [2]
vive les pilules du lendemain vive la méthode du retrait [0]

on peut les jeter contre un mur,
on peut les mettre aux ordures, [2]
on peut les aspirer, on peut les encadrer
mais le meilleur moyens de les éviter [-0.5]

c’est de s’en protéger vive la fellation vive la sodomie
mesdames la ménopause à ses bons cotés aussi [2]
il y en a qui les vende
qui les envoie en Thaïlande [2]

mais même sans aller si loin en Belgique
ils font ça très bien on peut les vider pour en faire des oreillers
on peut les dépecer pour sauver les grands brulés [-1]

mesdames la ménopause à ses bons cotés aussi [1]

Source : Parolesmania

 

Evaluation YDM,

–  Rimes    6.5/20 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total 6.75 /25  soit   5.4/20

 

5. Les Questions

Je me demande au bout de combien de temps
Les parents des enfants disparus
Remplacent la chambre de leurs enfants [2]
Par une salle de muscu [2]

Je me demande si les scatophiles
Attendent le deuxième rendez-vous
Pour demander à leur conquête
Si elle chie dur ou chie mou [2]

Je me demande s’il y a assez de place
dans un même tiroir de congélo
Pour y ranger 2 bébés et des cornets Miko [2]

Trop de questions
Qui restent sans réponses
Trop des questions [1]
Et jamais de réponses [1]

Je me demande si les végétariens
Mangerait une soupe de légumes
Dans laquelle on aurait mixé un tétraplégique
Pour lui rendre un hommage posthume [2]

Je me demande quelle idée bizarre a traversée le cerveau dégueulasse
Du premier mec qui a pensé à traire une vache [1.25]
Je me demande si les catholiques sont des petits cochons dégoûtants
Ou si les prêtres doivent mettre du GHB sur les hosties des enfants [2]

Comment en est on arrivé à inventer les suppositoires
Est ce que les aveugles éteignent La lumière pour faire l’amour dans le noir [2]
Est-ce que les manchots ont des réductions quand ils n’achètent qu’un seul gant
Et comment fait Jamel Debbouze pour se mettre du déodorant [2]

Qui désactivera mon compte Facebook à ma mort
Est-ce que quand il y en a plus, est-ce que c’est vrai qu’il y en a encore [2]
Est-ce que les nains dépensent moins
Car au supermarché les produits les moins chers sont en bas
Qui me répondra ? [2]

Source : Parolesmania

 

Evaluation YDM,

–  Rimes    23.25/32 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0.5/1 pt
–  Mélodie                   0/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  24/37  soit   12.97/20

 

6. Une Jolie Chanson

On m’a dit
Que je ne faisais que des chansons noires,
Alors cette fois-ci, [2]
J’ai pris ma guitare
Pour vous chanter
De jolies histoires
Qui ne vont pas se terminer [-1]
Par le viol d’un clodo par trois gros noirs. [2]

Je vais vous raconter
L’histoire d’une grand-mère,
Qui était passionnée [0]
Par la flûte traversière. [2]
Elle avait un petit chat
Qu’elle appelait Lulu
Et sa flûte, une fois, [2]
Elle la lui a mise dans le cul… [2]

Non, non non, non non, pardon !
C’est pas ce que je voulais dire
C’est une jolie chanson, [2]
Je vais me ressaisir ! [2]

Écoutez plutôt l’histoire
De Caro et Matthieu,
Qui étaient jeunes et beaux,
Et très amoureux. [2]
Ils emmenaient leur filleul
Faire du bateau-mouche
Mais une fois seuls [2]
Ils se faisaient pipi dans la bouche… [2]

Je vais vous parler plutôt
D’un très gentil monsieur,
Qui est très catho [2]
Et aide les miséreux. [2]
Il s’occupe d’un assoc’
Pour les malades mentaux.
Et comme c’est lui le boss, [2]
Il les enculent quand ils font dodo… [1]

Moi j’aimerais tellement
Ecrire de jolies histoires
Le problème c’est que les gens [2]
Font trop de trucs bizarres. [1]
SI ils mettaient pas de pied de table
Dans l’anus de leur hamster,
S’ils n’ouvraient pas leurs imperméables [2]
Devant les écoles primaires… [2]
Ou si tout simplement
On se mettait d’accord,
Pour dire que finalement, [2]
On est tous des gros porcs, [2]
Je pourrais chanter
Mes chansons soit-disant moches
Sans recevoir de colis piégés [-1]
Et de lettres de reproches… [2]

Non, non non, je ne demanderai pas pardon !
C’est exactement c’que je voulais dire
J’en ai rien à foutre de faire de jolies chansons, [0]
Et ça pourrait être bien pire ! [1]

Source : Parolesmania

 

Evaluation YDM,

–  Rimes    40/56 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  40.25/61  soit   13.19/20

 

7.  Les Petits Enfants

Une petite fille d’à peine dix ans
Rentre de l’école en sautillant [2]
Mais au détour d’une rue
Cette petite fille a disparu [2]

Après être passé à la boulangerie
Et s’être acheté quelques confiseries [2]
En chantant à dada sur mon bidet
Elle s’est évaporée [-1]

La vie peut être cruelle
Et rien n’est éternel [2]
Parfois les petits enfants
Ne deviennent jamais grands [2]

Un monsieur avec une barbe et des lunettes
En mangeant son jambon coquillettes [2]
S’est senti un peu seul dans sa vie
Et aurait bien aimé un peu de compagnie [2]

Il a sorti son van du garage
Pour aller faire un petit tour dans le village [2]
Il acheta une boite de chocolats
Parait que les enfants adorent ça [2]

La petite fille à l’arrière du camion
Le monsieur au volant avec Rire & Chansons [2]
S’en vont l’un pleurant l’autre chantant
Ainsi va la vie ainsi font les gens [2]

La petite fille dans sa cave d’enfant
Ne vécut pas très heureuse et pas très longtemps [1]
Elle qui croyait ne jamais revoir son papa
A dû être contente qu’il lui offre des chocolats [1]

Source : Parolesmania

 

Evaluation YDM,

–  Rimes    23/28 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  23.5/33  soit   14.24/20

 

8.  L’amour En Prison

Tu crois que je ne sais pas,
que la nuit tu ne penses pas à moi, [2]
que pendant que j’attends ton retour,
tu vis d’autres amours, [2]
tu crois que je ne me doute pas,
que loin de moi,  [0]
tu goûtes à d’autres fruits,
que tu croyais interdits, [2]
tu crois que je ne remarque pas dans tes yeux,
quand je les vois un samedi sur deux, [2]
que quelque chose à changer,
quelque chose que tu ne veux pas m’avouer.  [-1]

c’est l’amour en prison,
l’amour grâce à un tout petit bout de savon, [2]
c’est l’amour en prison entre garçon,
l’amour en détention. [2]

tu crois qu’il est possible de ne pas voir,
que tu as de plus en plus de mal à t’asseoir, [2]
que depuis que tu vis en captivité,
ta mâchoire s’est déformé, [-1]
ta bouche se vide de ses dents,
normal avec tout ce que tu dois mettre dedans, [2]
et ne prend pas cet air triste,
je sais bien que quand je vais partir tu vas courir te faire un fist [2]
et puis arrête de pleurer,
comme quoi c’est dur de vivre enfermé,  [-1]
t’as pourtant l’air de bien t’amuser,
petit enculé !  [0]

et puis arrête avec tes  »c’est pas moi c’est eux »,
j’ai dis la même chose quand t’as retrouvé tes potes dans mon pieu,  [2]
l’excuse du viol je la connais,
je l’ai beaucoup utilisé,  [-1]
moi j’étais prête à t’attendre la vie entière,
a te pardonner la séquestration de mon p’tit frère, [2]
alors avoue que c’est dommage,
d’avoir tout gâché avec des histoires d’amour en cage. [2]
c’est finit je te quitte au revoir,
je ne viendrais plus au parloir, [2]
mais tu m’ôteras pas de l’idée que si t’avais pas envie que l’on te touche,
t’aurais utilisé du gel douche. [2]

Source : Parolesmania

 

Evaluation YDM,

–  Rimes    26/40 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  26.5/45  soit   11.77/20

 

9. Poète pouet pouet

Original

Sans pour autant être misanthrope
on peut dire que la vie parfois est une grosse salope

Sans sombrer dans le pessimisme
on peut dire que la vie pue et c’est un euphémisme

Quand tu te réveilles dans le même mode que la veille
et que quelqu’un te susurre, c’est quoi ton nom déjà à l’oreille

quand tu sens un truc bizarre qui coule dans le lit
que tu t’aperçois que c’est ton propre vomi

quand ton fils te demande c’est qui son papa
que t’aimerais lui répondre mais toi-même tu ne le sais pas

tu te dis que le seul endroit où tu serais bien sur terre
c’est six pieds dessous dans un cimetière

Même quand on est poète
Un peu poète pouet pouet
On transforme le monde dans sa tête
pour en faire une fête

Même sans vouloir, voir la vie en noir
Quand on sait ce qu’on aurait voulu savoir
C’est plutôt la mort qu’on commence en voir en rose
Au moins elle ne mens pas sur ce qu’elle propose

Quand t’as envie de pleurer en regardant ton chat
Car même avec trois pattes, il a l’air plus heureux que toi
Quand tu te racontes que dans toute l’année entière
T’as plus vu Tex à la télé que ta propre mère

D’ailleurs, quand tu lui demandes pourquoi elle t’a gardé
Et qu’elle te répond qu’elle n’avait pas de quoi avorter

T’aimerais remonter le temps, t’aimerais trop
Pour rentrer toi-même dans le congelo

Même quand on est poète
Un peu poète pouet pouet
On transforme le monde dans sa tête
Pour en faire une fête

Et moi comme je suis poète
Un peu poète, vachement pouet pouet
Je transforme le monde dans ma tête
Et c’est presque la fête

Évalué

Sans pour autant être misanthrope
on peut dire que la vie parfois est une grosse salope [2]

Sans sombrer dans le pessimisme
on peut dire que la vie pue et c’est un euphémisme [2]

Quand tu te réveilles dans le même mode que la veille
et que quelqu’un te susurre, c’est quoi ton nom déjà à l’oreille [2]

quand tu sens un truc bizarre qui coule dans le lit
que tu t’aperçois que c’est ton propre vomi [2]

quand ton fils te demande c’est qui son papa
que t’aimerais lui répondre mais toi-même tu ne le sais pas [2]

tu te dis que le seul endroit où tu serais bien sur terre
c’est six pieds dessous dans un cimetière [2]

Même quand on est poète
Un peu poète pouet pouet [2]
On transforme le monde dans sa tête
pour en faire une fête [2]

Même sans vouloir, voir la vie en noir
Quand on sait ce qu’on aurait voulu savoir [2]
C’est plutôt la mort qu’on commence en voir en rose
Au moins elle ne mens pas sur ce qu’elle propose [2]

Quand t’as envie de pleurer en regardant ton chat
Car même avec trois pattes, il a l’air plus heureux que toi [2]
Quand tu te racontes que dans toute l’année entière
T’as plus vu Tex à la télé que ta propre mère [2]

D’ailleurs, quand tu lui demandes pourquoi elle t’a gardé
Et qu’elle te répond qu’elle n’avait pas de quoi avorter [-1]

T’aimerais remonter le temps, t’aimerais trop
Pour rentrer toi-même dans le congelo [2]

Et moi comme je suis poète
Un peu poète, vachement pouet pouet [0]
Je transforme le monde dans ma tête
Et c’est presque la fête [0]

 

Source : Papapedago

 

Evaluation YDM,

–  Rimes    25/32 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0.75/1 pt
–  Mélodie                   0/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  26/37  soit   14.05/20

 

10. Le petit vers de terre

C’est l’histoire d’un petit ver de terre
Qui s’en allait faire un tour au cimetière [2]
Chercher le plus joli tombeau
Pour y ronger des os. [2]

Une fois son repas fini,
Il s’en alla se reposer dans une prairie [2]
Et au même moment, et au même endroit
Un pêcheur cherchait des appâts [2]

Le petit ver sentit la terre trembler
Et puis le couvercle du bocal se refermer [2]
Puis dans un sac à dos avec d’autres copains asticots
Il fut emmené près d’un ruisseau [2]

Mi mort, mi vivant au bout de son hameçon,
Il dandinait des fesses pour attirer les poissons [2]
Et à partir de là, tout est allé très vite
Il s’est retrouvé dans une truite [2]

Le moustachu rempli de fierté
Pourra bomber le torse, ce soir au dîner [-1]
Quand sa femme préparera à la crème fraîche
Le fruit de sa pêche [2]

Notre ami le ver ne faisait pas le fier
Dans le colon du poisson, au milieu des pommes de terre [1]
Quand enfin, on servit le plat
Il s’est dit « c’est fini pour moi » [2]

Les enfants étaient contents, surtout la petite
De tous les poissons, son préféré, c’est la truite [1]
On lui donna la plus grosse part
Oh la la, quelle histoire [2]

Elle qui était triste d’avoir perdu son papy
Peut être fière d’avoir eu en elle un peu de lui [2]
Et plus tard, car la vie est ainsi faite
Elle laissa son papy aux toilettes [2]

Il faut être gentil avec les vers de terre
Grâce à eux, les morts reviennent sur terre
Il faut être gentil avec les vers de terre
Car dans certains d’entre eux, y a nos grands-pères [1]

Source : Pêcheur info

 

Evaluation YDM,

–  Rimes    28/36 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  28.5/41  soit   13.90/20

 

11. La Bande à Jackie

Connaissez-vous l’histoire de jacky le nain
qui en avait marre, de n’faire ca qu’avec sa main. [2]
alors un matin, il décide de sauter le pas
et s’en va chez les putains claquer son rsa [2]

mais a peine sorti de sa maison il tombe lamentablement
sur son bon voisin léon tombé de son fauteuil roulant [2]
jacky lui dit ho ba léon sa a pas l’air d’aller
l’homme tronc répond ba non j’ai plus de main je ne peux plus me branler [0]
alors jacky grand seigneur le glisse dans son caddie
et lui dit j’ai du beurre on va rue saint denis [2]

que tu sois gros que tu sois petit
quel que soit ton problème
dans la bande à jackie  [2]
tout le monde s’aime [2]

en cheminant vers le bonheur
ils rencontrent le gros rené qui assis sur un banc pleure  [2]
en mangeant son sandwich au poulet
ils décident de l’emmener voir les filles bon marché  [-1]
et ca sa le rend content rené il est trop gros pour se branler
en achetant des capotes chez l’épicier [-1]
ils tombent sur leur bonne copine laura qui depuis son avc
ne sait plus dire que heuu laura leur demande euh [-1]
aux putes tu viens répond jackie
laura leur dit euh ils prennent ca pour un oui [1]

en chemin la joyeuse compagnie
rencontrent encore beaucoup d’amis [2]
robert l’incontinent, marco le myopathe,
joseph le bossu et son chien à 3 pattes. [2]
en les voyant arriver les putes se mettent à courir et crier
et même les mineurs sans papiers cherchent un flic pour les protéger [-1]

on vit vraiment dans un monde sans pitié ou même les putes à 10 euros
n’ont pas une once de charité pour des handicapés pourtant très rigolos [2]
et sa vaut bien la peine d’économiser 3 mois d’alloc adulte handicapé
pour se taper une nana qui fait que crier heu [-0.5]

Source : parolesmania

 

Evaluation YDM,

–  Rimes    16.5/32 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  17/36  soit   9.44/20

 

12.  Toi Et Moi (On Fait Tous Caca)

A tous les monsieurs, très très importants,
aux pantalons très chers avec pas grand chose dedans. [2]
a toutes les dames, très très importantes,
aux broshings très broshés pour bien couvrir leurs lentes. [2]

à tous les très parfumés,
à toutes les très poudrées,
à toutes les raies sur le côté, [0]
à tous les ongles bien limés. [-1]

je voudrais rappeler une chose qu’ils ont l’air d’oublier,
que quoi qu’il en soit, et qu’ils le veuillent ou pas,
ils sont comme toi, et et toi, et toi, et et toi, et toi, et toi et moi.
et et comme toi, et comme toi et comme moi : ils font tous caca, ils font tous caca. [3]

t’as beau dormir dans des draps de soie,
quand t’ouvres la bouche le matin on dirait que t’as mangé un rat. [2]
t’as beau mettre du rouge sur ta bouche, ça a beau être très joli,
tu mets quand même dedans ce dont s’sert ton mari pour faire pipi. [2]

même si tu portes des chaussures en croco,
dans la rue toi aussi tu marches dans du vomis de clodos. [2]
même si tu n’portes que d’la dentelle et jamais de viscose,
toi aussi ça te gratte quand tu as des micoses. [2]

parce qu’au fond vous êtes, tout comme toi, et et toi, et toi, et et toi, et toi, et toi et moi.
et et comme toi, et comme toi et comme moi ;
vous faites tous caca, vous faites tous caca,
on fait tous caca, on fait tous caca. [0]

toi tu fais caca, toi aussi tu fais caca,
et même moi parfois c’est vrai je fais caca.
ta mère elle fait caca, ton père il fait caca,
et même parfois ton père c’est sur sa mère qu’il fait caca. [0]

nicolas il fait caca, eveline dhéliat elle fait caca,
et soeur emmanuelle j’suis sûre qu’elle fait des gros cacas.
parce qu’on fait tous caca,
on fait tous caca, on fait tous caca. [0]

Source : Parolesmania

 

Evaluation YDM,

–  Rimes    14/32 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  14.25/37  soit   7.70/20

 

Pour conclure

Évaluation textuelle de cet album – MoN PReMieR BesT oF – est de 11.93/20 ( 143.24/12).

Il peut donc être qualifié d’album textuellement passableà risquer

 

Osez le bon sens !

YDM

Be the first to comment on "GiedRé – MoN PReMieR BesT oF : textuellement passable"

Leave a comment