Gaëtan Roussel – Orpailleur : textuellement médiocre

Gaëtan Roussel

Gaëtan Roussel est un auteur-compositeur-interprète français, né le 13 octobre 1972 à Rodez1 (Aveyron). Il est le chanteur des groupes Louise Attaque et Tarmac.

 

 

Source : Wikipedia

 

 

 

Comment fonctionne l’évaluation textuelle ?

 

315x315-000000-80-0-0

 

 

Évaluation textuelle de cet album – Orpailleur – est de  soit   6.22/20 (68.45/11).

 

Il peut donc être qualifié d’album textuellement médiocreà éviter

 

 

 

 

Qu’ai-je pensé de cet album ?
C’est censé être un poids lourd de la variété française. C’est juste pathétique.

 

 

 

 


 

Orpailleur

 

 

 

 

1. La simplicité

C’est un paradis escarpé
Un oiseau que tout est frais [-1]
C’est rien mais c’est si compliqué
La simplicité [0]

Ça parait toujours avoir existé
Combien de feuilles de cahiers
De ratures pour s’en approcher [-1.5]

Des heures entières à la chercher
A tenter de l’apprivoiser [-1]

Combien d’usure de désordre
D’aventure ou bien de contrôle

Un oiseau au cœur tout est frais

 

 

Source : paroles.net

 
Evaluation YDM,

 

–  Rimes    -3.5/12 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  -2.75/17  soit   -3.23/20

 

 
2. Eolienne

Laissons les bises, alizés aux voiliers
Aux petits drapeaux de plage
Coloriés [-1]
Mistral chasseur de nuages laissons les
Souffler dans le ciel bleuté [-1]
De l’été
Laissons les brises caresser les mollets
De peur que les jolies gambettes
De fer forgée [-1]
Des filles ou des girouettes [1.75]
Haut perchés
Laissons les courants d’air frais
Circuler [-1]

Laissons tout le vent enfermé
Au fond de nos postes de télé
S’évader [-1]
Toute l’énergie éolienne
Que nos existences contiennent [2]
S’envoler

Simple va et vient
Odyssée, traversée
Le long, le long des falaises
Sillonner [-1]
Vouloir les avants, les que sais-je les après

 

 

Source : paroles.net

 

 

Evaluation YDM,

 

–  Rimes    -2.25/26 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  -1.25/31  soit   -0.80/20

 

 

 

 

 

 

 

3. Par dessus tes épaules

par dessus mes épaules
je crois que tu nages, tu voles [1.75]
toujours faire n’importe quoi
je t’embrasse, toi [1.75]

tu fais, tu fais le crawl [1]

tu vois de tous petits symboles
reconduire à la ligne ce qui nous attire nous affole [1.75]

Par dessus tes épaules
Tu crois que je nage, je vole
Toujours faire n’importe quoi
Tu m’embrasses, moi

Je fais, je fais le crawl
Par dessus tes épaules
Je vois de tous petits symboles

Revêtir costumes et autres petits rôles [1]

Répéter pour mieux savoir si c’était si symbole

 

 

Source  : Banlieue Immigrée

 

 

Evaluation YDM,

 

–  Rimes   7.25/16 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  8/21  soit   7.61/20

 

 

 

 

 

 

 

4. Cha cha cha

Un an dîner nuit blanche et petit déjeuner
Deux ans dîner nuit blanche mais là je dois filer [-1]
Trois ans dîner dormir laisse ça va revenir [1]
Quatre ans la anne et dire que l’on a pas ouvert les vannes  [1]

Cha cha cha

Cinq ans tout semble ici perdus mes adieux mon amour
Six ans tout semble éteint au hasard je vais fouiller
Huit ans les manoeuvres sortons les grandes échelles
Huit ans nous voilà à pied d’oeuvre monter les décibelles [1.75]
Neuf ans dîner nuit blanche et petit déjeuner
Dix ans dîner nuit blanche mais là je dois filer

Onze ans tout reste encore possible nous voilà invincible [1]
Douze ans je file précipite vite vite vite vite [1]
Treize ans les seuls êtres censés au beau milieu des fous
Quatorze ans dîner dormir laisse ça va revenir

 

 

 

Source : paroles.net

 

 

Evaluation YDM,

 

–  Rimes    4.75/15 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  5.5/20

 
5. Poésie

Là dans nos yeux
Les grandes crues
A quoi tu vois que je ne te vois plus [1.75]

Tout l’univers
A quoi tu vois que tout va de travers [1.75]

Pas une suite
A quoi tu vois que tout se précipite [1.75]

A quoi tu vois que…

En cas d’alerte ou d’incendie
Pensez à avoir de la poésie
En cas de clash ou d’inertie [2.75]

Là dans nos yeux pas une esquisse

 

 

Source : paroles.net

 

 

Evaluation YDM,

 

–  Rimes    8/12 pts
–  Punchlines              0.25/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  9/17  soit   10.58/20

 

 
6. Orpailleur

J’ai cherché à tambouriner aux allentours
Orpailleur posé j’ai cherché j’ai cherché foncé fais demi-tour [1.5]

D’un geste circulaire
T’as misé l’univers [1.75]
Orpailleur
Orpailleur hors pair

Longé hissé j’ai cherché

J’ai cherché surfé au petit jour
Parfait soustrait j’ai cherché

 

 

Source : paroles.net

 

 

Evaluation YDM,

 

–  Rimes    3.25/9 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  3.75/14  soit   5.35/20

 

 

 

 

 

 

 

7. Matrice

4 roues motrices, Alpine
Nouvelle ère, nouvelle matrice

Absolument sûr de toi
Parle, fume, tweete comme moi [1.75]

Barbarie balsamique, Brillantine
Et autre baumes, autres baumes, devine [1.75]

Vêtue de soie, dépourvue d’épine (Pauline)
Vêtue d’acier, lourdes machines [1.75]

Brillantine, devine

De machine

 

Source : paroles.net

 

Evaluation YDM,

–  Rimes    5.25/10 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  5.75/15  soit   7.66/20

 

 

 

 

8. hum hum hum

Il faudrait que l’on aille de l’avant
Il nous faut pour cela un petit peu d’élan [1.75]

A l’autre bout du monde également
Parfois la vie nous laisse si peu de temps [2]
Talum tum tum talum tum tum

Il nous faut pour cela un simple battement

Il nous faut du mystère également [1]

Hum hum hum hum

 

 

Source : paroles.net

 

 

Evaluation YDM,

 

–  Rimes    4.75/8 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  5.5/13  soit   8.46/20

 

 

 

9. Face aux étoiles

Sous les étoiles comme face au vent
Je pense à toi tu restes autour tout le temps [1.75]
Face aux étoiles comme sous le vent
Tu restes autour je pense à toi tout le temps

Comment faire là je glisse peu à peu
Exemplaire perdu tout au milieu
Éphémère volontaire et précieux [1.75]
Sur la terre perdu tout au milieu [1]

Comment faire là je glisse peu à peu
Solitaire terriblement soucieux
Sans contraire d’à moitié si tu veux [1]
Exemplaire de salon silencieux [1.75]

Éphémère volontaire et précieux
Sur la terre perdu tout au milieu
Comment faire là je glisse peu à peu
Sur la terre perdu tout au milieu

Tout le temps

Peu à peu

Et précieux

Peu à peu

 

 

 

Source : paroles.net

 

 

Evaluation YDM,

 

–  Rimes    7.25/20 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  7.75/25   soit    6.2/20  

 

 

 

 

 

 

 

10. We will be strong

Croiser les mirages
Monter dans un avion
Courir sur la plage [1.75]
Pour toujours pour de bon [1.75]

Dévaler les étages
Inventer des discussions [1]
Observer les orages [1.75]

Toujours être sage
Que faire de l’opinion [1]
Observer les orages [1]

 

Source : Banlieue Immigrée
Evaluation YDM,

 

–  Rimes    8.25/10 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total    8.75/15  soit   11.66/20

 
11. La barbarie

C’est peut être une ruse subtile
On dirait le nom d’une fille [1.75]
On l’imagine douce et jolie
Est-ce pour mieux séduire les hommes ?
Ces trois syllabes qui sonnent [1.75]
Pour mieux se glisser dans leurs rêves
Un couteau entre les lèvres [1.75]

C’est presque un prénom
Presque un pays
C’est une invitation

C’est presque un fruit [1.75]
C’est une tentation [2.75]
C’est probablement un leurre
On dirait le nom d’une fleur [1.75]

On l’imagine épanouie
Est ce pour mieux voyager
Au coin de nos boutonniers [-1]
Qu’elles s’est ainsi déguisée
Élégamment meurtrier [-1]

Comme les orgues du même nom
Elle distille sa chanson [1.75]
Que l’on reprend tous en canon
Tous en canons [1]

 

 

 

Source : paroles.net

 

 

Evaluation YDM,

–  Rimes    12.25/23 pts
–  Punchlines              0/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.25/1 pt

Sous-total  13.25/28  soit   9.46/20

 

 

 

 

Pour conclure

 

 

315x315-000000-80-0-0

 

 

Évaluation textuelle de cet album – Orpailleur – est de  soit   6.22/20 (68.45/11).  

 

 

Il peut donc être qualifié d’album textuellement médiocreà éviter

 

 

 

 

 

 

Osez le bon sens !

 

YDM

 

Be the first to comment on "Gaëtan Roussel – Orpailleur : textuellement médiocre"

Leave a comment