Frédéric François – Amor latino : textuellement passable

Frédéric François

Frédéric François (de son vrai nom Francesco Barracato) né le 3 juin 1950 à Lercara Friddi, Sicile (Italie), est un chanteur-compositeur italien, francophone vivant en Belgique.  Source : wiki

 

 

 

 

 

Comment fonctionne l’évaluation textuelle ? (cliquez ici pour les découvrir)

81ugtLrqMVL._SL1500_

 

Évaluation textuelle de cet album – Amor latino – est de 129.11/13 soit 9.93/20.

Il peut donc être qualifié d’album textuellement passable

 

 


 

 

 

Qu’ai-je pensé de cet album ?

Faut croire que c’est l’un des rares crooners francophones qui perdure. On trouve Sinatra impressionnant. Par contre, on se fout de la gueule de Frédéric François. Et pourtant, à bien des égards,  ils sont exactement pareils. François est le Sinatra français (belge, mais est-ce que ça compte vraiment ? c’est la France, son gros marché).

Et ses bluettes ont le mérite d’être à peu près potables en terme d’écriture pour les oreilles de vieilles gâteuses émoustillées, et sont chantées avec beaucoup de maestria. Bon, ce n’est pas très « in », mais il faut de tout, même des nunucheries d’une caricature d’apollon italien, pour faire un monde.

Excès de rimes pauvres, longs refrains entraînants, mélodies sirupeuses, textes quasi mono-thématiques (l’amour, évidemment !). On comprend facilement son succès continu auprès du public féminin. La recette fonctionne, pourquoi la changer ?

Pour conclure, je n’irai pas crier sous tous les toits que j’ai écouté du Frédéric François; mais si on le découvrait, je ne m’en offusquerais pas, non plus. Il est comme la plupart de ses fans; il tombe, il se relève. Et s’il dure, c’est parce qu’il travaille. Et 40 ans de carrière, ça se respecte.

 

 

 

 

 

Amor latino – Textes et paroles

 

 

 


 

 

1. Amor Latino

Croyez-moi, c’est une histoire de fou
On est tous les deux si jaloux
De coeur en coeur, se perdent les yeux
C’est tout l’univers qui prend feu

Croyez-moi, c’est un volcan qui gronde
Qui en un éclair de secondes
Peut éclairer mille et une nuits
Du plus furieux des incendies

Amor latino
Bailando tanto
Amor de fuego
Tanto tanto

Nos coeurs s’embrasent au creux d’un même lit
A la folie
Nos corps se serrent jusqu’au souffle coupé
A tout donner

Amor de fuego
Tanto tanto
Amor latino

Toi et moi, on s’est quittés cent fois
Déchirés en éclats de voix
On a beau se jurer plus jamais
C’est pour mieux se reconcilier

Amor latino
Bailando tanto
Amor de fuego
Tanto tanto

Nos coeurs s’embrasent au creux d’un même lit
A la folie
Nos corps se serrent jusqu’au souffle coupé
A tout donner

Amor de fuego
Tanto tanto
Amor latino

Amor latino
Bailando tanto
Amor de fuego
Tanto tanto

Nos coeurs s’embrasent au creux d’un même lit
A la folie
Nos corps se serrent jusqu’au souffle coupé
A tout donner

Amor de fuego
Tanto tanto
Amor latino

 

 

 

Évalué

Croyez-moi, c’est une histoire de fou
On est tous les deux si jaloux [1]
De cœur en cœur, se perdent les yeux
C’est tout l’univers qui prend feu [1]

Croyez-moi, c’est un volcan qui gronde
Qui en un éclair de secondes [2]
Peut éclairer mille et une nuits
Du plus furieux des incendies [1]

Nos cœurs s’embrasent au creux d’un même lit
A la folie [1]
Nos corps se serrent jusqu’au souffle coupé
A tout donner [1.75]

Toi et moi, on s’est quittés cent fois
Déchirés en éclats de voix [1]
On a beau se jurer plus jamais
C’est pour mieux se réconcilier [-1]

Source : BI

Evaluation YDM,

–  Rimes    7.75/16 pts
–  Punchlines              1/2 pts
–  Profondeur              0.5/1 pt
–  Mélodie                   0.75/1 pt
–  Flow                        0.75/1 pt

Sous-total  10.75/21 soit   10.23/20

 

 

 

 

 

 

 

 

2.  Tango Nostalgie

Retrouvons le parfum des années folles
Toi et moi, toute la nuit
En smoking et en chemise à faux col
Et toi en talons aiguilles

Retrouvons la magie des années folles
Quand Paris était Paris
Comme au temps du cinéma sans paroles
J’ai la tango nostalgie

Ce soir si
On faisait comme si
Les horloges de nos vies
S’étaient arrêtées

Je te tiens
Dans un coup de rein
J’avance et je t’étreins
Pour mieux t’embrasser

Retrouvons le parfum des années folles
Toi et moi, toute la nuit
En smoking et en chemise à faux col
Et toi en talons aiguilles

Retrouvons la magie des années folles
Quand Paris était Paris
Comme au temps du cinéma sans paroles
J’ai la tango nostalgie

Retrouvons le parfum des années folles
Toi et moi, toute la nuit
En smoking et en chemise à faux col
Et toi en talons aiguilles

Retrouvons la magie des années folles
Quand Paris était Paris
Comme au temps du cinéma sans paroles
J’ai la tango nostalgie

Viens dans mes bras
Là dans tes yeux
Moi je ne vois
Plus que nous deux
Viens faire de moi
Un homme amoureux

Retrouvons le parfum des années folles
Toi et moi, toute la nuit
En smoking et en chemise à faux col
Et toi en talons aiguilles

Retrouvons la magie des années folles
Quand Paris était Paris
Comme au temps du cinéma sans paroles
J’ai la tango nostalgie

 

 

 

Évalué

Retrouvons le parfum des années folles
Toi et moi, toute la nuit
En smoking et en chemise à faux col [1]
Et toi en talons aiguilles [1]

Retrouvons la magie des années folles
Quand Paris était Paris
Comme au temps du cinéma sans paroles [1]
J’ai la tango nostalgie [2]

Ce soir si
On faisait comme si
Les horloges de nos vies [1.75]
S’étaient arrêtées

Je te tiens
Dans un coup de rein
J’avance et je t’étreins [3]
Pour mieux t’embrasser [-1]

Viens dans mes bras
Là dans tes yeux
Moi je ne vois
Plus que nous deux
Viens faire de moi [3]
Un homme amoureux [2.5]

Source : BI

Evaluation YDM,

–  Rimes    14.25/22 pts
–  Punchlines              1/2 pts
–  Profondeur              0.5/1 pt
–  Mélodie                   0.75/1 pt
–  Flow                        0.75/1 pt

Sous-total  17.25/27 soit  12.77/20

 

 

 

 

 

 

 

3. Qu’as tu fait de moi?

Touché, coulé, perdu
Ton silence me tue
Lentement, je sombre

Je traîne ma peine
Au vent et si j’ai l’air vivant
Je ne suis plus qu’une ombre

Tu m’as laissé sans toi
Orphelin de tes bras

Qu’as tu fait de moi ?
Pauvre moi ! Qu’as tu fait de moi ?
Un cœur en éclat
Qu’as tu fait de moi ?
L’amour est sans pitié pour moi

J’ai mal quand je respire
Et tous nos souvenirs
Emplissent l’espace

Je suis un roi déchu
Un mendiant dans la rue
Qui guette une trace

Tu m’as laissé aux morts
Orphelin de ton corps

Qu’as tu fait de moi ?
Pauvre moi ! Qu’as tu fait de moi ?
Un cœur en éclat
Qu’as tu fait de moi ?
L’amour est sans pitié pour moi

Qu’as tu fait de moi ?
Une ombre de toi
Un cœur en éclat
Un chemin de croix

Qu’as tu fait de moi ?
Pauvre moi ! Qu’as tu fait de moi ?
Un cœur en éclat
Qu’as tu fait de moi ?
L’amour est sans pitié pour moi

 

 

 

Évalué

Touché, coulé, perdu
Ton silence me tue [2]
Lentement, je sombre

Je traîne ma peine [1]
Au vent et si j’ai l’air vivant [1]
Je ne suis plus qu’une ombre [2]

Tu m’as laissé sans toi
Orphelin de tes bras [1]

Qu’as tu fait de moi ?
Pauvre moi ! Qu’as tu fait de moi ?
Un cœur en éclat
Qu’as tu fait de moi ?
L’amour est sans pitié pour moi [2]

J’ai mal quand je respire
Et tous nos souvenirs [1.75]
Emplissent l’espace

Je suis un roi déchu
Un mendiant dans la rue [1]
Qui guette une trace [2]

Tu m’as laissé aux morts
Orphelin de ton corps [1.75]

Une ombre de toi

Un chemin de croix [2]

Source : BI

Evaluation YDM,

–  Rimes    15.5/23 pts
–  Punchlines              1.25/2 pts
–  Profondeur              0.5/1 pt
–  Mélodie                   0.75/1 pt
–  Flow                        0.75/1 pt

Sous-total  18.75/28  soit   13.39/20

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4. Où elle veut, quand elle veut

J’allais tranquille me promener
Quand je l’ai aperçue sur les boulevards
Comme dans un film de série B
Je n’aurais jamais dû croiser son regard

Ma vie tranquille a basculé
J’ai surfé sur les vagues de ses hanches
Et tous les films que l’on se fait
Ne sont rien comparés à nos nuits blanches

Depuis, je suis dépendant d’elle
Elle seule tire les ficelles
Non, je ne peux rien lui refuser

C’est où elle veut, c’est quand elle veut
C’est où elle veut
C’est où elle veut, c’est quand elle veut
Elle fait de moi tout ce qu’elle veut
Tout ce qu’elle veut
C’est où elle veut
C’est quand elle veut

Moi qu’on disait grand séducteur
De ceux qui collectionnent les conquêtes
Moi qu’on disait latin lover
Depuis elle, je n’ai plus toute ma tête

J’ai retrouvé toute mon insouciance
Et tous les frissons du désir
C’est une cure de jouvence
Quand dans mes bras, elle vient se blottir

Moi, le vrai macho sicilien
Quand son corps me dit viens !
Non, je ne peux rien lui refuser

C’est où elle veut, c’est quand elle veut
C’est où elle veut
C’est où elle veut, c’est quand elle veut
Elle fait de moi tout ce qu’elle veut
Tout ce qu’elle veut
C’est où elle veut
C’est quand elle veut

Depuis, je suis dépendant d’elle
Elle seule tire les ficelles
Non, je ne peux rien lui refuser

C’est où elle veut, c’est quand elle veut
C’est où elle veut
C’est où elle veut, c’est quand elle veut
Elle fait de moi tout ce qu’elle veut
Tout ce qu’elle veut
C’est où elle veut
C’est quand elle veut

 

 

 

Évalué

J’allais tranquille me promener
Quand je l’ai aperçue sur les boulevards
Comme dans un film de série B [-1]
Je n’aurais jamais dû croiser son regard [2]

Ma vie tranquille a basculé
J’ai surfé sur les vagues de ses hanches
Et tous les films que l’on se fait
Ne sont rien comparés à nos nuits blanches [2]

Depuis, je suis dépendant d’elle
Elle seule tire les ficelles [2]
Non, je ne peux rien lui refuser [-1]

C’est où elle veut, c’est quand elle veut
C’est où elle veut

Elle fait de moi tout ce qu’elle veut
Tout ce qu’elle veut

C’est quand elle veut [1]

Moi qu’on disait grand séducteur
De ceux qui collectionnent les conquêtes
Moi qu’on disait latin lover [1.75]
Depuis elle, je n’ai plus toute ma tête [2]

J’ai retrouvé toute mon insouciance
Et tous les frissons du désir
C’est une cure de jouvence [2]
Quand dans mes bras, elle vient se blottir [1]

Moi, le vrai macho sicilien
Quand son corps me dit viens ! [2]

Source : BI

Evaluation YDM,

–  Rimes    13.75/26 pts
–  Punchlines              1.25/2 pts
–  Profondeur              0.5/1 pt
–  Mélodie                   0.75/1 pt
–  Flow                        0.75/1 pt

Sous-total  17/31 soit   10.96/20

 

 

 

 

 

 

 

 

5. L’amour ne ment pas

Quelque chose a changé
L’air se fait si froid
Il y a tant de reproches
Que l’on ne se dit pas

La magie s’est enfuie
On l’a laissée partir
Au vent des souvenirs

L’amour ne ment pas
On ne lui triche pas
Entre toi et moi
La vérité est là

L’amour ne ment pas
Je le sens, je le vois
Entre toi et moi
L’amour s’en va

Je sens que nos sourires
Ont perdu leur éclat
Les ailes du désir
Ont déserté nos draps

On fait ce que l’on peut
Mais nos efforts sont vains
Quand la lumière s’éteint

L’amour ne ment pas
On ne lui triche pas
Entre toi et moi
La vérité est là

L’amour ne ment pas
Je le sens, je le vois
Entre toi et moi
L’amour s’en va

Il n y aura pas de guerre,
de coups de blessures
On s’est aimés si fort
En cadeau de rupture

Car dans le fond de nous
Le meilleur du passé
Dans un dernier baiser

L’amour ne ment pas
On ne lui triche pas
Entre toi et moi
La vérité est là

L’amour ne ment pas
Je le sens, je le vois
Entre toi et moi
L’amour s’en va

L’amour ne ment pas
On ne lui triche pas
Entre toi et moi
La vérité est là

L’amour ne ment pas
Je le sens, je le vois
Entre toi et moi
L’amour s’en va

 

 

 

Évalué

Quelque chose a changé
L’air se fait si froid
Il y a tant de reproches
Que l’on ne se dit pas [2]

La magie s’est enfuie [1]
On l’a laissée partir
Au vent des souvenirs [1]

L’amour ne ment pas
On ne lui triche pas
Entre toi et moi
La vérité est là [2]

Je le sens, je le vois

L’amour s’en va [1]

Je sens que nos sourires
Ont perdu leur éclat
Les ailes du désir [1]
Ont déserté nos draps [1]

On fait ce que l’on peut
Mais nos efforts sont vains
Quand la lumière s’éteint [1]

Il n y aura pas de guerre,
de coups de blessures
On s’est aimés si fort
En cadeau de rupture [1]

Car dans le fond de nous
Le meilleur du passé
Dans un dernier baiser [-1]

Source : BI

Evaluation YDM,

–  Rimes   10/27 pts
–  Punchlines              1/2 pts
–  Profondeur              0.5/1 pt
–  Mélodie                   0.75/1 pt
–  Flow                        0.75/1 pt

Sous-total  13/32  soit   8.12/20

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6. Fidèle

On peut toujours toute sa vie
Changer mille fois de décor
Changer de milliers d’amis
Et plus encore, changer de corps

La liberté de choisir
Le paradis ou bien l’enfer
Sans aimer ni faire souffrir
Comme une bouteille à la mer

Fidèle
Je suis resté fidèle
Fidèle à elle
A ses yeux couleurs arc-en-ciel

Fidèle
Je suis resté fidèle
Parce que l’amour
A quelque chose d’éternel

Fidèle
Je suis resté fidèle
Fidèle à elle
A tout ce temps passé près d’elle

Fou d’elle
Je suis resté fou d’elle
Parce que ma vie sans elle
Ne serait pas réelle

Avoir quelqu’un dans le coeur
Et l’attendre sur un quai de gare
Dans l’idée d’avoir si peur
Qu’un matin, la vie nous sépare

Si parfois, la jalousie nous a fait
Faire des choses folles
C’est ????? le prix
L’amour vaut plus que des paroles

Fidèle
Je suis resté fidèle
Fidèle à elle
A ses yeux couleurs arc-en-ciel

Fidèle
Je suis resté fidèle
Parce que l’amour
A quelque chose d’éternel

Fidèle
Je suis resté fidèle
Fidèle à elle
A tout ce temps passé près d’elle

Fou d’elle
Je suis resté fou d’elle
Parce que ma vie sans elle
Ne serait pas réelle

Fidèle
Je suis resté fidèle
Fidèle à elle
A ses yeux couleurs arc-en-ciel

Fidèle
Je suis resté fidèle
Parce que l’amour
A quelque chose d’éternel

Fidèle
Je suis resté fidèle
Fidèle à elle
A tout ce temps passé près d’elle

Fou d’elle
Je suis resté fou d’elle
Parce que ma vie sans elle
Ne serait pas réelle

Fidèle, fidèle
Fou d’elle, fou d’elle
Fidèle, fidèle
Fou d’elle, fou d’elle
Fidèle, fidèle
Fou d’elle, fou d’elle
Fidèle, fidèle
Fou d’elle, fou d’elle

Fidèle, fidèle
Fou d’elle, fou d’elle
Fidèle, fidèle
Fou d’elle, fou d’elle

 

 

 

Évalué

On peut toujours toute sa vie
Changer mille fois de décor
Changer de milliers d’amis [2]
Et plus encore, changer de corps [2]

La liberté de choisir
Le paradis ou bien l’enfer
Sans aimer ni faire souffrir [1]
Comme une bouteille à la mer [1.75]

Fidèle
Je suis resté fidèle [1]
Fidèle à elle
A ses yeux couleurs arc-en-ciel [1.75]

Parce que l’amour
A quelque chose d’éternel [1]

A tout ce temps passé près d’elle

Fou d’elle
Je suis resté fou d’elle
Parce que ma vie sans elle
Ne serait pas réelle [1]

Avoir quelqu’un dans le cœur
Et l’attendre sur un quai de gare
Dans l’idée d’avoir si peur [1]
Qu’un matin, la vie nous sépare [2]

Si parfois, la jalousie nous a fait
Faire des choses folles
C’est ????? le prix
L’amour vaut plus que des paroles [2]

Fidèle, fidèle
Fou d’elle, fou d’elle

Source : BI

Evaluation YDM,

–  Rimes    16.5/29 pts
–  Punchlines              1/2 pts
–  Profondeur              0.5/1 pt
–  Mélodie                   0.75/1 pt
–  Flow                        0.75/1 pt

Sous-total  19.5/34 soit   11.47/20

 

 

 

 

 

 

 

7. Sin ti

Texte en espagnol

 

 

 

 

 

 

 

8. Une chance à l’amour

Tu dis tout est fini
Et tu pleures
Tu joues mélancolie
A toute heure

Tu jures qu’il est parti
De ton cœur
Mais moi je n’en crois rien

Il a beau se traîner
A tes pieds
Il a beau te pleurer
Ses regrets

Tu dis que quelque chose
S’est cassée
Que le feu s’est éteint

Mais laisse une chance à l’amour
Ne dis jamais jamais pour toujours
Laissons tant une erreur de parcours
Sèche tes larmes au soleil

Laisse une chance à l’amour
Ne dis jamais que ce n’est jamais sans retour
Laisse tes sentiments suivre leur cours
Laisse une chance au soleil

On peut vraiment d’un coup
Effacer tant de nuits de mots doux
Les jeter
Pour un coup de folie
Passager
Condamner l’avenir

Personne n’est parfait
Même pas lui
Le bonheur n’est jamais
Tout acquis

Il y a des épreuves dans la vie
Dont on ressort grandi

Mais laisse une chance à l’amour
Ne dis jamais jamais pour toujours
Laissons tant une erreur de parcours
Sèche tes larmes au soleil

Laisse une chance à l’amour
Ne dis jamais que ce n’est jamais sans retour
Laisse tes sentiments suivre leur cours
Laisse une chance au soleil

Laisse une chance à l’amour
Ne dis jamais jamais pour toujours
Laissons tant une erreur de parcours
Sèche tes larmes au soleil

 

 

Évalué

Tu dis tout est fini
Et tu pleures
Tu joues mélancolie
A toute heure

Tu jures qu’il est parti [1.5]
De ton cœur [2.5]
Mais moi je n’en crois rien

Il a beau se traîner
A tes pieds
Il a beau te pleurer
Ses regrets [3]

Tu dis que quelque chose
S’est cassée
Que le feu s’est éteint

Mais laisse une chance à l’amour
Ne dis jamais jamais pour toujours
Laissons tant une erreur de parcours [2.5]
Sèche tes larmes au soleil

Laisse une chance à l’amour
Ne dis jamais que ce n’est jamais sans retour
Laisse tes sentiments suivre leur cours [2]
Laisse une chance au soleil [1]

On peut vraiment d’un coup
Effacer tant de nuits de mots doux [1]
Les jeter
Pour un coup de folie
Passager [-1]
Condamner l’avenir

Personne n’est parfait
Même pas lui
Le bonheur n’est jamais [2]
Tout acquis [2]

Il y a des épreuves dans la vie
Dont on ressort grandi [1.75]

Source : BI

Evaluation YDM,

–  Rimes    18.25/34 pts
–  Punchlines              1.25/2 pts
–  Profondeur              0.75/1 pt
–  Mélodie                   1/1 pt
–  Flow                        0.75/1 pt

Sous-total  22/39  soit   11.28/20

 

 

 

 

 

 

 

9. Libertad

Depuis la nuit des temps
Sera pour elle
Si belle et rebelle
Libertad

On la prie à genoux
Les yeux vers le ciel
Dans tous les gospels
Libertad

On ne peut l’arrêter
Elle est sans frontières
A part les barrières
Libertad

Elle se connaît la clé
Des prisons de haine
Des coeurs qu’on enchaîne
Libertad

Sur les murs
Que l’on brique
Comme un soleil
Dans les coins qui se lèvent

Sur les murs
Qu’on décrit
A l’encre de nos rêves

Depuis la nuit des temps
Sera pour elle
Si belle et rebelle
Libertad

On la prie à genoux
Les yeux vers le ciel
Dans tous les gospels
Libertad

Libertad

Libertad

On ne peut l’arrêter
Dès qu’elle se soulève
Elle donne la fièvre
Libertad

On offrirait sa vie
Et ses yeux pour elle
Elle donne des ailes
Libertad

Sur les murs
Que l’on brique
Comme un soleil
Dans les coins qui se lèvent

Sur les murs
Qu’on décrit
A l’encre de nos rêves

Depuis la nuit des temps
Sera pour elle
Si belle et rebelle
Libertad

On la prie à genoux
Les yeux vers le ciel
Dans tous les gospels
Libertad

Libertad

Libertad

Depuis la nuit des temps
Sera pour elle
Si belle et rebelle
Libertad

On la prie à genoux
Les yeux vers le ciel
Dans tous les gospels
Libertad

Libertad

Libertad

Depuis la nuit des temps
Sera pour elle
Si belle et rebelle
Libertad

On la prie à genoux
Les yeux vers le ciel
Dans tous les gospels
Libertad

 

 

 

Évalué

Depuis la nuit des temps
Sera pour elle
Si belle et rebelle [2]
Libertad

On la prie à genoux
Les yeux vers le ciel
Dans tous les gospels [1]

On ne peut l’arrêter
Elle est sans frontières
A part les barrières [2]

Elle se connaît la clé [-1]
Des prisons de haine
Des coeurs qu’on enchaîne [2]

Sur les murs
Que l’on brique
Comme un soleil
Dans les coins qui se lèvent

Qu’on décrit [1]
A l’encre de nos rêves [2]

Dès qu’elle se soulève
Elle donne la fièvre [1.75]

On offrirait sa vie
Et ses yeux pour elle
Elle donne des ailes [1]

Source : BI

Evaluation YDM,

–  Rimes    11.75/24 pts
–  Punchlines              1/2 pts
–  Profondeur              0.5/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.75/1 pt

Sous-total  14.5/29  soit   10/20

 

 

 

 

 

 

 

10. Où s’en vont les mots d’amour?

Où sont passés
Les mots doux, les attentions
Les câlins et les surnoms
Tout ce que faisait

Hier, battre le cœur
Que reste-t-il des projets, des promesses
Je vois dans nos yeux
Des torrents de tristesse

Où s’en vont les mots d’amour ?
Tous les grands je t’aime
Où s’en vont tous les toujours ?
Que le temps entraîne

Où s’en vont les mots d’amour ?
Tous les grands je t’aime
Où s’en vont tous les toujours ?
Quand reste la peine

On s’est juré
Pour au moins toute la vie
Le bonheur à l’infini
Des nuits magiciennes
Et des soleils de feu

Et nous voilà
Déchirés sur le même banc
Mais que reste-t-il des amants
Tout en blanc ?

Où s’en vont les mots d’amour ?
Tous les grands je t’aime
Où s’en vont tous les toujours ?
Que le temps entraîne

Où s’en vont les mots d’amour ?
Tous les grands je t’aime
Où s’en vont tous les toujours ?
Quand reste la peine

Où s’en vont les mots d’amour ?
Que la vie m’emmène

Où s’en vont les mots d’amour ?
Tous les grands je t’aime
Où s’en vont tous les toujours ?
Que le temps entraîne

Où s’en vont les mots d’amour ?
Tous les grands je t’aime
Où s’en vont les mots d’amour ?
Quand reste la peine

Où s’en vont les mots d’amour ?
Tous les grands je t’aime
Où s’en vont tous les toujours ?
Que le temps entraîne

Où s’en vont les mots d’amour ?
Tous les grands je t’aime
Où s’en vont les mots d’amour ?
Quand reste la peine

 

 

 

Évalué

Où sont passés
Les mots doux, les attentions
Les câlins et les surnoms [1]
Tout ce que faisait [-1]

Hier, battre le coeur
Que reste-t-il des projets, des promesses
Je vois dans nos yeux
Des torrents de tristesse [2]

Où s’en vont les mots d’amour ?
Tous les grands je t’aime
Où s’en vont tous les toujours ? [1]
Que le temps entraîne [1.75]

Quand reste la peine [1]

On s’est juré
Pour au moins toute la vie
Le bonheur à l’infini [1]
Des nuits magiciennes
Et des soleils de feu

Et nous voilà
Déchirés sur le même banc
Mais que reste-t-il des amants
Tout en blanc ? [2.5]

Que la vie m’emmène [1]

Source : BI

Evaluation YDM,

–  Rimes    10.25/23 pts
–  Punchlines              1.25/2 pts
–  Profondeur              0.75/1 pt
–  Mélodie                   0.75/1 pt
–  Flow                        0.75/1 pt

Sous-total    13.75/28 soit  9.82/20

 

 

 

 

 

 

 

 

 

11. Un’altra storia

Elle les a vus un à un s’en aller
Et même s’ils n’oublient pas de l’appeler
Depuis que les enfants sont partis
Elle s’ennuie

Lui, ses amis, ses ennuis, son métier
Il en oublie de la regarder
Où est-il l’amoureux éperdu
Elle ne le reconnaît plus

Un’altra storia
Une autre vie des années qu’elle en rêve
Un’altra storia
Un vent nouveau, voilà qu’elle a des ailes
Un’altra storia
Et se sentir à nouveau désirée
Un’altra storia
Etre vivante et se laisser aimer

Une autre vie

Elle, ne veut plus laisser passer les heures
En regardant filer le bonheur
Elle n’en peut plus de se résigner
Aux regrets

Elle, voudrait tant retrouver la douceur
D’un amour qui fait battre son coeur
Et se sentir bien comme une femme
Dans un regard qui s’enflamme

Un’altra storia
Une autre vie des années qu’elle en rêve
Un’altra storia
Un vent nouveau, voilà qu’elle a des ailes
Un’altra storia
Et se sentir à nouveau désirée
Un’altra storia
Etre vivante et se laisser aimer

Une autre vie x4

Un’altra storia
Une autre vie des années qu’elle en rêve
Un’altra storia
Un vent nouveau, voilà qu’elle a des ailes
Un’altra storia
Et se sentir à nouveau désirée
Un’altra storia
Être vivante et se laisser aimer

 

 

 

Évalué

Elle les a vus un à un s’en aller
Et même s’ils n’oublient pas de l’appeler [-1]
Depuis que les enfants sont partis
Elle s’ennuie [1.75]

Lui, ses amis, ses ennuis, son métier
Il en oublie de la regarder [-1]
Où est-il l’amoureux éperdu
Elle ne le reconnaît plus [2]

Un’altra storia
Une autre vie des années qu’elle en rêve

Un vent nouveau, voilà qu’elle a des ailes [1.25]

Et se sentir à nouveau désirée

Etre vivante et se laisser aimer [-1]

Une autre vie

Elle, ne veut plus laisser passer les heures
En regardant filer le bonheur [1]
Elle n’en peut plus de se résigner
Aux regrets [-1]

Elle, voudrait tant retrouver la douceur
D’un amour qui fait battre son coeur [1.75]
Et se sentir bien comme une femme
Dans un regard qui s’enflamme [2]

Source : BI

Evaluation YDM,

–  Rimes    5.75/22 pts
–  Punchlines              0.75/2 pts
–  Profondeur              0.5/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.75/1 pt

Sous-total    8.25/27 soit  5.89/20

 

 

 

 

 

 

 

12. Ok pour t’emmener

J’ai dit aux amis
De m’oublier quelques jours
Partout j’ai écris
Fermeture pour cause d’amour

J’ai fait dans ma vie
Le grand vide que tu voulais
Tu vois aujourd’hui
A te suivre, je suis prêt

Ok, Ok
Pour t’emmener n’importe où
Ok, Ok
Pour t’aimer même au delà de tout

Au soleil, les pyramides
Ok, je t’aimerai
Je serai ton roi et ton valet

Sur les ruines de Babylone
Je bâtirai
Un amour sans larmes et sans regret

J’ai peint ton sourire
Au cinéma de mes nuits
J’ai bu tes soupirs
Comme on joue une symphonie

J’ai pris goût à toi
C’est un risque indispensable
Pour que toi et moi
On devienne inséparables

Ok, Ok
Pour t’emmener n’importe où
Ok, Ok
Pour t’aimer même au-delà de tout

Dans un palais de Venise
Ok, je trouverai
La solution d’un amour parfait

Sous le ciel de Manhattan
Je volerai
Les mots que les dieux gardent en secret

Ok je t’aimerai
Au soleil des pyramides

Ok je t’aimerai

Ok, Ok
Pour t’emmener n’importe où
Ok, Ok
Pour t’aimer même au-delà de tout

Au soleil, les pyramides
Ok, je t’aimerais
Je serai ton roi et ton valet

Sur les ruines de Babylone
Je bâtirai
Un amour sans larmes et sans regret

Ok je t’aimerai
Au soleil des pyramides

Ok je t’aimerai

 

 

Évalué

J’ai dit aux amis
De m’oublier quelques jours
Partout j’ai écris [1]
Fermeture pour cause d’amour [1]

J’ai fait dans ma vie
Le grand vide que tu voulais
Tu vois aujourd’hui [1]
A te suivre, je suis prêt [-1]

Ok, Ok
Pour t’emmener n’importe où

Pour t’aimer même au delà de tout [2]

Au soleil, les pyramides
Ok, je t’aimerai
Je serai ton roi et ton valet [-1]

Sur les ruines de Babylone
Je bâtirai
Un amour sans larmes et sans regret [-1]

J’ai peint ton sourire
Au cinéma de mes nuits
J’ai bu tes soupirs [2]
Comme on joue une symphonie [1]

J’ai pris goût à toi
C’est un risque indispensable
Pour que toi et moi [1]
On devienne inséparables [2]

Dans un palais de Venise
Ok, je trouverai
La solution d’un amour parfait [-1]

Sous le ciel de Manhattan
Je volerai
Les mots que les dieux gardent en secret [0]

Source : BI

Evaluation YDM,

–  Rimes    7/31 pts
–  Punchlines              0.75/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.25/1 pt
–  Flow                        0.75/1 pt

Sous-total    9/36 soit  5/20

 

 

 

 

 

 

13. Des blessures d’amour

On se croit plus fort
Et on défie le sort
On se croit invincible
Homme fou, homme libre

Mais il suffit d’un parfum
Pour que la terre s’effondre
Soudain, on se souvient
Qu’elle était brune ou blonde

Les blessures d’amour
On ne guérit jamais vraiment
Elles brûlent d’un feu sacré
Que l’on éteindra jamais

Les blessures d’amour
On ne guérit jamais vraiment
Elles ont des prénoms gravés
Que l’on n’oubliera jamais

Je me dis qu’à présent
Plus rien n’est comme à avant
Que j’ai tourné la page
De son livre d’images

Mais il suffit d’un refrain
D’un regard, d’une voix
Et mon cœur se souvient
Car il ne triche pas

Les blessures d’amour
On ne guérit jamais vraiment
Elles brûlent d’un feu sacré
Que l’on éteindra jamais

Les blessures d’amour
On ne guérit jamais vraiment
Elles ont des prénoms gravés
Que l’on n’oubliera jamais

Elles brûlent d’un feu sacré
Qu’on éteindra jamais

Les blessures d’amour
On ne guérit jamais vraiment
Elles ont des prénoms gravés
Que l’on n’oubliera jamais

 

 

 

Évalué

on se croit plus fort
Et on défie le sort [1]
On se croit invincible
Homme fou, homme libre [1.75]

Mais il suffit d’un parfum
Pour que la terre s’effondre
Soudain, on se souvient [1]
Qu’elle était brune ou blonde [2]

Les blessures d’amour
On ne guérit jamais vraiment
Elles brûlent d’un feu sacré
Que l’on éteindra jamais [0]

Elles ont des prénoms gravés
Que l’on n’oubliera jamais [0]

Je me dis qu’à présent
Plus rien n’est comme à avant [1]
Que j’ai tourné la page
De son livre d’images [2]

Mais il suffit d’un refrain
D’un regard, d’une voix
Et mon cœur se souvient [1]
Car il ne triche pas [1]

Source : BI

Evaluation YDM,

–  Rimes    10.75/22 pts
–  Punchlines              1/2 pts
–  Profondeur              0.5/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.75/1 pt

Sous-total    13.5/27 soit  10.18/20

 

 

 

 

 

 

 

 

14.  Au nom de l’amour

Tu as cru en lui
Tes beaux yeux sont tout rougis
Tu pleures des rivières
Ton avenir est parterre

Tu y croyais tant
Tu l’as trouvé élégant
Ses airs de beau parleur
Tes illusions de bonheur

T’ont brisé le coeur

Au nom de l’amour
On revit toujours
Des histoires d’amour
Au nom de l’amour

Ouvre tes volets
Laisse donc le soleil entrer
La chambre est bien trop noire
Pour que renaisse l’espoir

Les coups du destin
Même les plus grands chagrins
Ce que l’on croit est pire
Au fond tout ça fait grandir

Tout reste à venir

Au nom de l’amour
On revit toujours
Des histoires d’amour
Au nom de l’amour

Au nom de l’amour
On revit toujours
Des histoires d’amour

Laisse battre ton cœur
Ouvre ta porte au bonheur
Oublie-le vraiment
Efface-le de ton présent

Tu vivras encore
D’autres passions corps à corps
Plus fort

Au nom de l’amour
On revit toujours
Des histoires d’amour
Au nom de l’amour

Au nom de l’amour
On revit toujours
Des histoires d’amour

Au nom de l’amour
On revit toujours
Des histoires d’amour

 

 

Évalué

Tu as cru en lui
Tes beaux yeux sont tout rougis [1]
Tu pleures des rivières
Ton avenir est parterre [2]

Tu y croyais tant
Tu l’as trouvé élégant [2]
Ses airs de beau parleur
Tes illusions de bonheur

T’ont brisé le coeur [1.5]

Au nom de l’amour
On revit toujours
Des histoires d’amour
Au nom de l’amour [1]

Ouvre tes volets
Laisse donc le soleil entrer [-1]
La chambre est bien trop noire
Pour que renaisse l’espoir [1]

Les coups du destin
Même les plus grands chagrins [1]
Ce que l’on croit est pire
Au fond tout ça fait grandir

Tout reste à venir [1.5]

Laisse battre ton coeur
Ouvre ta porte au bonheur
Oublie-le vraiment
Efface-le de ton présent [2]

Tu vivras encore
D’autres passions corps à corps
Plus fort [2.25]

Source : BI

Evaluation YDM,

–  Rimes    14.25/29 pts
–  Punchlines              1/2 pts
–  Profondeur              0.5/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.75/1 pt

Sous-total    17/34 soit  10/20

 

 

 

 

 

En conclusion,

 

81ugtLrqMVL._SL1500_

 

Évaluation textuelle de cet album – Amor latino – est de 129.11/13 soit 9.93/20.

Il peut donc être qualifié d’album textuellement passable

 

 

Osez le bon sens !

YDM

 

 

Be the first to comment on "Frédéric François – Amor latino : textuellement passable"

Leave a comment