Film français de merde en vue – Valentin Valentin, de Pascal Thomas

Film français de merde en vue ! Valentin Valentin, de Pascal Thomas

 

 

 

 

 

C’est quoi un FFM ?

C’est un film qu’on n’a pas besoin de voir pour savoir qu’il est un navet. Le cinéma français sécrétant de manière industrielle, des navets; le FFM trouve toute sa justification dans ce milieu artistique qui a institué la médiocrité comme critère de sélection. Il s’agit donc de pronostics de bides sur des films qui sortiront prochainement en salles. Une fois le film sorti, il faudra attendre un mois pour tirer les conclusions et valider l’état de film français de merde.

 

 

137355-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

 

 

Film français de merde : Valentin Valentin

Sortie prévue : 7 Décembre 2015

Genre : Comédie

Budget du film : Non communiqué

Réalisateur : Pascal Thomas

Scénaristes : Pascal Thomas, Nathalie Lafaurie, Pascal Bonitzer, Clémence De Biéville, François Caviglioli
D’après l’oeuvre de Ruth Rendell

Distributeur : SBS Distribution

 

 

 

 

Synopsis : Dans ce « fenêtres sur cour» qui se déroule dans un petit immeuble parisien, tout un monde hétéroclite gravite, s’aime, s’observe sans toujours se voir. C’est là que vit Valentin, jeune homme mélancolique, charmant, partagé entre sa maîtresse au tempérament insatiable, les trois jeunes filles du cinquième étage qui tournent autour de lui, une gardienne démonstrative et une belle chinoise dont la présence dans la maison d’en-face l’intrigue et le fait rêver.
A quoi pense-t-il ? Que dissimule-t-il ? Que cherche-t-il ? Valentin invite tous ses voisins à sa pendaison de crémaillère, sans se douter qu’il déclenche ainsi une spirale de violences…  Source : Allociné

 

 

 

 

Je pense que c’est de la merde.

Pourquoi ?

Parce que ça pue la merde, à plein nez ! C’est une énième comédie à la française sans grand intérêt que celui de faire becter des paresseux bien nés qu’on appelle acteurs, comédiens. Il n’en restera rien, rien de rien. C’est à la comédie ce que Laurent Battles est au football. Comédie ordinaire, sans prétentions, sans ambition, sans aucune envergure. C’est un bouche-carrière, un truc qu’on fait pour manger. Darry Cowl ne l’aurait pas renié. En plus, ils ont dû réunir à 5 scénaristes pour adapter un roman de Ruth Rendell. Putain ! Un tel foisonnement de cerveaux pour un résultat aussi merdique, ça interroge…

 

 

 

 

Pronostics BI : navet garanti.

– 100% bide

– Entrées cinémas correctes

– Il n’en restera rien car il n’y a rien à retenir de ce film.

– C’est un de ces films que l’on fait pour payer ses factures.

 

 

 

Je vous conseille : L’ Affaire SK1, de Frédéric Tellier

Pourquoi ?  Pour l’histoire et les acteurs (Gourmet, Baye; difficile de faire mieux)

 

 

Decouvrez-en-exclusivite-la-premiere-affiche-de-L-Affaire-SK1-avec-Raphael-Personnaz_portrait_w532

 

 

 

Branleurs associés

Pascal Thomas : Grand réalisateur français. Qui l’a décrété ? C’est lui qui chialait sur le salaire de son actrice fétiche, Cathérine Frot. Le mecton n’a pas capté que cette dernière demande plus devant le succès des merdes policières d’Agatha Christie (plus de royalties à payer, ses livres sont tombés dans le domaine public) qu’il réalise en série. Il fait de la merde et il refuse de faire croquer.

Marilou Berry : C’est la fille de Josyane Balasko, actrice, la nièce de Richard Berry, acteur et la cousine de Joséphine Berry, actrice. Le talent dans tout ce gras, on le cherche toujours.

Arielle Dombasle : sorte de monstre de foire à la blancheur et à la maigreur maladives. Accessoirement, porte-manteau de BHL, le très grand philosophe français ! Je l’ai tout de même trouvée bonne quand elle se faisait ramoner par Klaus Kinski dans Les fruits de la passion.

Geraldine Chaplin : fille de Chaplin. Le talent, elle n’a pas. La beauté, elle n’a pas. Le charisme, elle n’a pas. Le nom, elle l’a. Alors, elle est là.

François Morel : acteur, humoriste. Enfin, c’est ce qu’on dit.

Christine Citti : sœur de Marc Citti, acteur.

Louis-Do de Lencquesaing : Très bon acteur français.

Félix Moati : Fils de Serge Moati

Victoria Lafaurie : soeur de Vladimir Lafaurie

Agathe Bonitzer : fille de Pascal Bonitzer, acteur et de la réalisatrice Sophie Fillières, elle-même nièce de l’actrice Hélène Fillières

Christian Vadim : fils de Cathérine Deneuve et Roger Vadim. Il a hérité de tout sauf du talent de sa mère.

Pascal Bonitzer : père d’Agathe Bonitzer

Léa Wiazemsky : fille de Régine Desforges, écrivaine et Pierre Wiazemsky, dessinateur de presse

Vladimir Lafaurie : frère de Vladimir Lafaurie, tous deux enfants de Nathalie Lafaurie, scénariste du film

 

 

 

Osez le bon sens !

YDM

 

Be the first to comment on "Film français de merde en vue – Valentin Valentin, de Pascal Thomas"

Leave a comment