Féfé : Le charme des premiers jours : textuellement médiocre

Féfé

Féfé (ou Fe² ou Feniksi), de son vrai nom Samuël Adebiyi, est un rappeur et chanteur français d’origine nigériane, né le 18 janvier 1976 à Clichy La Garenne.

Ancien membre des groupes de rap OFX et Saïan Supa Crew, il sort son premier album solo, Jeune à la retraite, le 12 octobre 2009

 

 

Source : Wikipedia

 

 

 

Comment fonctionne l’évaluation textuelle ?

 

fefe bi

 

 

Évaluation textuelle de cet album – le charme des premiers jours – est de  soit   8.54/20 (93.98/11).   
 

 

Il peut donc être qualifié d’album textuellement médiocreà éviter

 

 

 

 

Qu’ai-je pensé de cet album ?
Sa manière de chanter, d’écrire est assez singulière.

 

 

 

 

 

Le charme des premiers jours

 

 

 

 

 

1. le charme des premiers jours

Dis tu m’aimes sans effort
Dans le fond un peu comme avant
Dis tu m’aimes que t’aies tort [2]
Ou raison tant que l’on avance [1.75]

Le charme des premiers jours (ne) suffira pas
Qu’importe qu’on se soit aimés

Si aujourd’hui la magie n’est plus

Hein ,
Est ce que tu m’aimes quand la passion est passée
Ou quand les rires se font absents effacés [2]
Par les non-dit et l’impatience
Dis tu m’aimes quand le silence a tout remplacé [0]
Les bons moments comme les fâcheux
Passons ou comme pour toi je n’en ferai jamais assez de toute façon

Et si tu m’aimes encore est-ce en cœur ?
Et si t’en rêves encore est-ce en cour ?
Le réveil est hardcore, le réel un coup
Et l’amour un conte un poil court [1.5]
Qui est en tort si le passé a fugué ?

Et au futur on sait pas se conjuguer
On a peut-être pas eu l’temps peut-être pas eu l’courage qui peut en juger [0]
Dis tu m’aimes, sans espoir sans retour
De ceux que tu attends
Dis tu m’aimes malgré moi malgré tout ce qu’on est plus maintenant [1.5]

 

 

Source : paroles

 

 

Evaluation YDM,

 

 

–  Rimes    8.75/24pts
–  Punchlines              0.5/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  10.5/29  soit   7.24/20

 

 

 

 

 

2. Parodie

Ok, OK

J’ai grandis là où sommeillent toutes les révolutions
Entre des hommes en retard et des mômes qu’aiment pas jouer
Père-fille on connait le blème mais pas la solution [2]
Des dettes et un appart qu’on ne peut même pas louer [2]

Que veux tu qu’j’te dise
J’aurais pu écrire une parodie
Écrire une parodie [1]
Ouais ma vie une page que t’as déjà lue

Besoin de maille pour grailler
Il n’aimait pas ma compagnie
J’ai du pour y palier [0]
Des fois même la faire rouler

Une envie folle de me tailler
Où le bonheur ne ferait pas tant de manières
Loin de ce nid de fous
Où la haine me roucoulait [-1]

Toujours la même chanson
Pourquoi écrire une parodie
Juste une parodie

Ma life serait une parodie
Juste une parodie

Personne dans ce monde ne connait sa fin
Souvent tu me l’dis aujourd’hui le savoir
L’homme s’écrit chaque matin [2]
Et si je l’prends bien
Ma life n’aura rien de la parodie

Oui ma life est une ode
Un conte trop mal raconté
Ode par classique
Puis victoire compéte

Des fautes à chaque page
Qui ose n’y échappe pas [1.25]
Ok c’est facile le vivre c’est se tromper
Pas côté, africaine écrite en français [-1]

Ma life est dopée, s’affiche sous deux enseignes
Cri sans fin étouffé tout en grandissant
Poussez vous ça risque d’être puissant [2]

Je n’écrirai pas de parodie
Oh non pas de parodie

N’est pas une parodie

 

 

Source : paroles

 

 

Evaluation YDM,

 

–  Rimes   8.25/41 pts
–  Punchlines              0.75/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  10.25/46  soit   4.45/20

 

 

 

 

 

 

3. Lalala Song (Ou Le Chant D’une Etoile)

Ceci n’est pas une réclame
Ni un texte slam [2]
Faux
J’en vois déjà venir

Signé Noisy le sec
Ex SSC
J’aurais p’tét du prévenir [2]
Genre innegociable

Genre Hugo Chavez
En gros, qu’importe les avis
Aucune tenue exigée
Ceci vient réviser [2]
les genres

Et oui ceci fait dans le rap, pop et reggae
Blues, rock, soul
Ni drapeau, ni « guegueres »
Que du gros son
En général pas trop « degeu » mais restons sport

Si les iPods bégayent
Ceci est sponsorisé
C’est Féfé, le responsable
Textes, flows, thèmes
Et pour le reste on s’appelle

Ceci n’est qu’un échange
Lâche ton scalpel [2.25]
Kiffe la vibes, allez chante [1.25]

Say la la, la la la, la la la
Ce n’est que le chant d’une étoile
Le chant d’une étoile [1]

Enième MC sur le retour, âgé
Ceci s’amène comme si tout était rasé
A contre-courant, compte plus les contre ou pour
Fait rager [2]

Ceci n’est pa cool, mais courageux
Et tout seul fonce tout droit
Engagé
Jamais dans leurs courses, non, pas la même courroie
Ni discours et ni leçons, gavé
Ceci ne vit que pour nourrir le son, gravé [0]

Mais l’entends-tu dans ce vide?
J’entonne mon chant avant de filer
L’avenir seul connait son sort

Oui l’entends-tu dans ce vide? [1]

Et ceci dera trop pop pour les uns au top pour les autres
Trop propres pour les « sincou »

Crade pour les ondes
Mais ceci a la coque dure et un cap
Vogue quand les « rageux » sont sous [1.5]
les eaux et l’échec une ombre [1.25]
Fe au carré le capitaine

Textes, flows, thèmes et grosses prods
Je la ferai pas tous les ans non
Si tout ceci en vaut la peine, Check mon album
Pas besoin de crier mon nom [2.25]

 

 

Source : parolesmania

 

 

Evaluation YDM,

 

–  Rimes    18.50/54 pts
–  Punchlines              0.75/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  20.50/59  soit   6.94/20

 

 

 

 

 

 

4. La Somme

Avant tout je vous aime
Ma vie mes enfants ma sève [1.25]
C’est pas des leçons que je donne
C’est pas des leçons mais la sommes [1.75]

Surtout n’oublie jamais
Où que t’ailles je suis déjà allé
Mais je n’ai pas tous les sésames
Autant que je le peux je veux t’armer [0]

Au moins autant que moi même, fais pas dans le biblique
Abonné à donner quitte à s’oublier
Ma mater a pardonné sa récompense est [-1]
Au ciel elle y a surement son siège

Mais ici les trônes s’achètent à coups de compte chèque
Étiqueté avant même que tu l’ouvres
Trop de procès se font sur la couleur
Mais de flippe pas fonce quitte à couler

J’ai ramé pour que tu n’aies rien à prouver [2]
Fais ce qui te plaît mais ne te mens pas
La vie est une secte ou une plaie
C’est question de mental [1.75]
Plus je t’enseigne et plus je me dis que l’essentiel

C’est qu’avant tout je vous aime

R.E.S.P.E.C.T
Pose en société aux pauvres comme aux pétés de tunes
Si en face cela n’est pas répété [2]
Gros comme petit permets toi quelques lacunes [1.5]

Être poli en solo, c’est pété [1]
??? ou très peu si tu te fais arrêter assume
Et qui n’a pas fauté peut te jeter des pierres
Mange pas sans appétit,te venge pas il te suffit d’assurer

La roue tourne attends la pépère [2]
Et si parfois je suis saoulé
C’est pas contre toi parole de papounet [0]
J’ai pas le temps il me passe sous le nez

A part on n’est qu’un gamin qui a mal tourné
Laisse pas la haine te guider [-1]
Elle s’amène dans les tésses en convoyeur
Pourtant elle est non voyante

Toutes mes envies mes rêves
Toutes mes erreurs, mes échecs

 

 

Source : paroles

 

 

Evaluation YDM,

 

–  Rimes    11.25/40 pts
–  Punchlines              1.25/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total    13.75/45  soit   6.11/20

 

 

 

 

 

 

5. Nous

Qui tue les princesses sous le pont de l’Alma ?
Qui prend la photo et puis qui la matte ? [1.5]
Qui veut tuer scandale de l’officiel ?
C’est pas moi c’est peut-être lui
Mais les clichés ne se vendent pas tout seul

Qui peut bien gonfler les rangs de l’extrême ?
Qui a la haine ? Qui dans le vote l’exprime ?
Qui ne veut pas de fachos en France
Et face aux urnes s’efface ? [1.75]
C’est peut-être moi et je ne suis pas le seul [1]

Guide ce navire, si, si
Et s’il s’échoue qui devra ramer ?

Qui bat les épouses en disant les aimer ?
Qui porte les coups qui ne veut pas s’en mêler ? [1.5]
Qui se la ferme, est un chic type, veut juste faire sa petite vie ?
Tous ceux qui ont quelque chose à perdre

Mais qui fait taffer comme un homme un môme ?
Qui fait le café ?qui choisit l’arôme ? [2]
Qui fait des affaires dans le sang ?
Qui en consommant consent ? [1.5]
La réponse ne va pas te plaire

Si, si

Guide ce navire,
Au lieu de blâmer le vent
Faudrait déjà que je change [1.25]

 

 

Source : paroles

 

 

Evaluation YDM,

 

–  Rimes    11.25/25 pts
–  Punchlines              1.5/2 pts
–  Profondeur              0.75/1 pt
–  Mélodie                   0.75/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total    14.75/30  soit   9.83/20

 

 

 

 

 

 

6. Cause Toujours

Hum, décrochez
Aouh ! Et mon temps, trop cher [1.5]
Yeah, yeah, yeah
y’a pas de projets
besoin que de crochets
Untel louve
et ma ? thune n’est plus qu’un procès [3]

ejecte tel mail
les commentaires se mêlent [2]
comment faire sans
C’est ma belle-mère

Et mes gosses négocient
comme autant de dossiers
faites ça faites ci plein le gosier [2]
euh
jamais vu plus dans la sciure ?
il n’y a moyen de la fuir [2]
pour le smic, elle doit bosser
euh
que de critiques pas de factory
c’est pas la kitchen c’est le karting
elle est sans cesse à l’assaut
elle connaît pas le so  – mmeil [1.5]
? sans cette batterie [2.25]

Hum, décrochez
Aouh ! Et mon temps, trop cher
Yeah, yeah, yeah
Cause toujours

Hum, décrochez
Aouh ! Et mon temps, trop cher
Yeah, yeah, yeah
oh

C’est l’artiste (l’art tise)
je chante et le disque se meurt
mon DA veut me changer, me dire ce qu’il mettre [1.25]

Féfé, faut lâcher le rap et les couplets à la noix
ça ne marchera que si tu t’es cool à la loi [2]

parler d’art est impossible
quand on me répond de parts de marché cible [2]
il faut du buzz, de la hype, il faut suivre
pas d’esquives
fini le temps où l’artiste faisait ce qu’il veut [2.25]

on te félicite
merci, VIP
tant que tu chiffres [1.75]
roule, on te remercie vite [2]
que des paillettes et strass
qui ne vont pas laisser de traces [2]
on te sert mais le verre est vide  [0.75]

Hum, décrochez
Aouh ! Et mon temps, trop cher
Yeah, yeah, yeah
Cause toujours

Hum, décrochez
Aouh ! Et mon temps, trop cher
Yeah, yeah, yeah
oh

je suis à bout
j’ai déjà décroché
je me fous de ta vie, de tes projets
je veux rester poli
mais cause toujours
c’est pas du joli [2]
mais tu m’efforces tous les jours [2]

allez cause toujours
aux chiffons en tout genre
qui font des typhons de tout vent [1.75]
allez cause toujours
aux lascars comme aux fils de
aux bad boys comme aux kiss dé [2]

si tu soûles avec tes mots
faut couper ta démo [2]
j’ai jamais compris ceux qui insistaient
euh, à tous ces braqueurs de coups de keum
brassez tous les thèmes [1.75]
qu’on voudrait mieux qu’ils se taisent [1.75]

Hum, décrochez
Aouh ! Et mon temps, trop cher
Yeah, yeah, yeah
oh

Hum, décrochez
Aouh ! Et mon temps, trop cher
Yeah, yeah, yeah
Cause toujours

 

 

Source : Banlieue Immigrée

 

 

Evaluation YDM,

 

–  Rimes     41.5/57 pts
–  Punchlines              1.25/2 pts
–  Profondeur              0.5/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  44.5/62  soit   14.27/20

 

 

 

 

 

 

7. ailleurs

Cherche et goûte mon enfance
Ce lieu chargé des souhaits de ce monde
Celui dont parlent toutes les chansons sans jamais pouvoir m’en approcher
Il paraîtrait que la misère soleil se gère bien mieux que sous les halls
Jai voyagé et j’n’ai vu qu’des hommes [1.25]
Qu’ici comme la vie se désole [2]

Qu’on me dise
Qui sait où se trouve ailleurs
Ailleurs c’est

Parait il mieux

Quand le bonheur ne ferait pas autant de manières

Que les mirages enchantent quand on est largué j’voudrais juste une pause
Une oasis où changer le quotidien comme l’impossible
On recherche le 7 ème ciel artificiel du moment qu’on décolle
Mais plus on plane et moins c’est drôle [2]
Derrière ces édens autant de jaunes

J’ai dit

Combien de temps combien de temps oh oh
Avant de trouver enfin l’accord parfait
Si ailleurs était si proche oh oh oh oh [1]
Verais-je ou chercherais-je encore
Qui sait ? [-1]

Ah ah ah ah ah ah ah ah
Oh oh oh oh oh oh oh oh

 

 

Source : paroles

 

 

Evaluation YDM,

 

–  Rimes    5.25/24 pts
–  Punchlines              1/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  7.5/29  soit   5.17/20

 

 

 

 

 

 

8. 3 words

Je n’ai pas besoin d’strass
A la base au bat’ pour la majorité
Je ne défends pas d’place [2]
On repart comme on arrive, à méditer [0]

je n’ai même pas d’cause ou autre chose
A brandir sans hésiter [0]
Juste une ptite prose [2]
J’suis loin d’joindre mic et les thousand dreams

Oh oh oh oh oh

J’veux pas d’leur vision
Politiquement sourd quand j’emploie pas les ?
Temple ni d’prison [2]
Pour être de mes cousins pas nécessaire

Et pas b’soin d’poser pour
Correspondre aux posters qu’on nous réserve

 

 

Source : paroles

 

 

Evaluation YDM,

 

–  Rimes    6/14 pts
–  Punchlines              1/2 pts
–  Profondeur              0.25/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  8.25/19 soit  8.68/20

 

 

 

 

 

 

9. On me dit

On me dit aime mais l’amour jamais ne dure

On me dit aime jusqu’à la mort c’est ce que font les honnêtes gens
Ils se démenent pour jouer ce jeu de dupes [1.25]

On me dit parle mais n’en dit jamais trop nan

On me dit méfie toi des mots ils ont la manie d’etre blessant [2.25]
J’ai vu des grammes où le silence est de trop

Je comprends les mots mais le sens fait défaut [2]

Qui peut m’expliquer

On me dit rêve mais contente toi de c’que t’as oui

On me dit demande pas la lune tu n’pourras jamais la décrocher
Moi dans mes rêves cest moi qui l’allume

Je comprends les mots mais pas les sens

Je comprends les mots pas les sens
Je comprends les mots mais pas les gens [1]

 

 

Source : paroles

 

 

Evaluation YDM,

 

–  Rimes    6.5/14 pts
–  Punchlines              1/2 pts
–  Profondeur              0.5/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  9/19  soit   9.47/20

 

 

 

 

 

10. Gaule

je t’offre des roses
toi tu comptes les épines
t’as comme un à priori plutôt sévère

je t’offre des roses
toi tu comptes les épines
t’as comme un à priori plutôt sévère

Gaule, plus va le mérite, moins j’apprécie [1]
si je ne t’aimais autant

je serai fou depuis le temps
un coup, c’est dit moi oui
un coup c’est fous le camp [2.75]
et quand j’ai besoin de parler

toi, tu n’entends que des cris
moi, j’ai besoin de briller [-1]
mais je n’entends que tes cri –  [2.5]
tiques, Gaule

Tu me reconnais en face c’est
ta moitié, ta patrie, ton fiancé [1.75]
et nous de quelle équipe ? je ne sais pourquoi j’accepte
C’est toi qui mène la barque, moi qui rame, sec [1.75]

t’aime pas ma coiffure, mes vêtements
tu dis que j’assure quand je t’imite bêtement [2]
ah, on se sent foutre plein la gueule
et si on se foutait la Gaule ? [1.25]

je t’offre des roses
toi tu comptes les épines
t’as comme un à priori plutôt sévère

je t’offre des roses
toi tu comptes les épines
t’as comme un à priori plutôt sévère

Gaule, plus va le mérite, moins j’apprécie
si je ne t’aimais autant

je me serais barré, je serais pas là
à Miami de l’amour que je n’ai pas pu faire étalage [1.75]
et j’ai beau moqué

c’est avec toi que je ris
t’as beau me provoquer [2]
c’est avec toi que j’écris [2]

Gaule, à quand la fin de ce procès ?
on aurait pu se dire je t’aime pour commencer [0]
dépasser nos peurs, prouver qu’on n’est pas lâches
trouver ce qui nous lie plutôt que ce qui nous arrache [2]

on changera ni coiffure ni vêtement
si ça trouve, on assure comme on est bêtement
ah, on se sent foutre plein la gueule
et si on se foutait la gaule ?

j’oublierai quand même d’autres trains ? avant moi
j’oublierai quand je suis moins populaire
j’oublierai tous les crises d’antan [1.25]
toutes celles qui nous ont faites réculer

mais je t’offre des roses
toi tu comptes les épines
t’as comme un à priori plutôt sévère

Gaule, plus va le mérite, moins j’apprécie
si je ne t’aimais autant

si je ne t’aimais autant

 

 

Source : Banlieue Immigrée

 

 

Evaluation YDM,

 

–  Rimes    22/40 pts
–  Punchlines              1/2 pts
–  Profondeur              0.75/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.75/1 pt

Sous-total  25/45  soit  11.11/20

 

 

 

 

 

 

11. Doux pays

Tant que s’affrontent les prières, prières
Les temples et les contes
Sous les tirs des anges
Tant que sont pompées les rivières, rivieres [2]
Pour abreuver des comptes [2]
Avant les gens [1.5]

O doux pays tant que tu saignes, ouh ouh, ouh ouh
Je gémis comme touché
Je sais jusqu’à quand
O doux pays tant que tu saignes

Tant que se récolte la fureur, fureur
De paille sont les révoltes et le futur de cendres
Tant que le monde tourne tu meurs, tu meurs [2]
Accompagné des vautours comme à ta naissance [1.25]

Je sais jusqu’à quand jusqu’à quand ouh ouh ouh ouh
Quand quand ouh ouh ouh ouh quand quand

 

 

Source : paroles

 

 

Evaluation YDM,

 

–  Rimes    8.75/16 pts
–  Punchlines              1/2 pts
–  Profondeur              0.5/1 pt
–  Mélodie                   0.5/1 pt
–  Flow                        0.5/1 pt

Sous-total  11.25/21  soit  10.71/20

 

 

 

 

Pour conclure

 

fefe bi

 

Évaluation textuelle de cet album – le charme des premiers jours – est de  soit   8.54/20 (93.98/11).     
 

Il peut donc être qualifié d’album textuellement médiocreà éviter

 

 

 

 

 

 

 

Osez le bon sens !

YDM

 

Be the first to comment on "Féfé : Le charme des premiers jours : textuellement médiocre"

Leave a comment