[E&R] Elie Weisel, prix nobel de la paix et faux survivant de buchenwald

Quelle n’a pas été ma surprise d’apprendre que le sire Elie Wiesel serait un des nombreux imposteurs; comme la fameuse écrivaine qui avait survécu à la Shoah en vivant dans une communauté de loups, qui se sont servis de cet évènement historique pour se bâtir un passé de martyr et s’offrir à bon compte (c’est bien le cas de le dire), honneurs, commisérations, mérites, breloques et privilèges.

Décoré en 1984 en France de la Grand-croix de la Légion d’honneur, ayant reçu la Médaille d’or du Congrès américain, fait docteur honoris causa par plus de cent universités parmi les quelles Harvard, Yale, Stanford, Cambridge, Princeton, Columbia, l’Ecole Normale Supérieure, Oxford, la Sorbonne et l’Université Hébraïque de Jérusalem, il reçoit le Prix Nobel de la paix en 1986.

source : wikipedia

Et bien, notre cher Elie Wiesel est un rescapé des arnaques tentaculaires de Bernie Madoff, mais en aucun cas, il ne serait un rescapé de Buchenwald. Ce serait un faux survivant de la Shoah. Un imposteur. Démasqué par un ancien détenu; Miklos Gruner. Nous invitons les personnes capables de traduire l’anglais correctement de télécharger le livre de Grüner pour porter à la connaissance de tous cette duperie monumentale.

Méfies-toi des gens bien, m’avait toujours dit ma grand-mère.

C’est bizarre, un livre est paru et traite de cette mythomanie, cette imposture désormais mise à jour aux USA, The Stolen Identity, et personne dans les médias, si prompts à faire leur chou gras de ce type de bombes, n’a relevé l’information.

Un Prix Nobel imposteur… On aura tout vu ! Méfiez-vous des gens bien.

Je vous laisse découvrir l’information fournie et documentée par Alain Soral.

Voir la vidéo ici

Et voir la vidéo du frère Nathanael d’où sont extraites les illustrations d’Alain Soral ici

Be the first to comment on "[E&R] Elie Weisel, prix nobel de la paix et faux survivant de buchenwald"

Leave a comment