[EQDD] Françoise Dolto et l'inceste

Bonjour,

Suite à mon article sur Dolto : Dolto
Il y a eu sur certains forums des débats durs et virant à la polémique.

Dans mon article sur Dolto, il était question d’inceste;
Un sujet grave.

Cela aurait dû amener un peu de retenue de la part de certains intervenants.
Mais non, comme il s’agissait de Dolto, il a fallu que ça parte en pugilat.

Afin de clarifier « le tout » j’ai pris ma plume (mon clavier);
Et vous propose l’article ci-dessous.

—————————————————————————————————-

L’ouvrage « L’enfant, le juge et la psychanalyste » regroupe des entretiens entre le Dr Françoise Dolto (pédiatre et psychanalyste)
et Andrée Ruffo (juge pour enfants et présidente du Bureau International des droits des enfants).

Page34 :

Dr Dolto:
« Si les enfants savaient que la loi interdit les privautés sensuelles entre adultes et enfants, et bien, à partir du moment où un adulte le lui demande, s’il accepte, c’est qu’il est complice, il n’a pas à se plaindre.
Mais il peut avoir, sans se plaindre, à dire: « mais ça m’a fait très mal.-Oui. Pourquoi t’es-tu laissé faire puisque tu savais que ce n’était pas permis… ».
A partir du moment où l’enfant est au courant, très jeune de la loi, il est complice et on peut l’aider beaucoup mieux. »

La juge:
« Je comprends très bien. A ce moment-là, on ne lui donne pas un rôle de victime. »

—————————————————————————————————-

Page 88 du même livre :

La juge:
Et qu’est-ce que vous faites en tant que juge pour enfants ? »
Dr Dolto:
On prévient l’enfant: « Ca ne recommencera pas, sans ça tu seras complice. »

—————————————————————————————————-

Au sujet de la véracité de :
_

Françoise Dolto, interviewée par la revue Choisir, en novembre 1979.

-Choisir : Mais enfin il y a bien des cas de viol ?

-Dolto : Il n’y a pas de viol du tout. Elles sont consentantes.

-Choisir : Quand une fille vient vous voir et qu’elle vous raconte que, dans son enfance, son père a coïté avec elle et qu’elle a ressenti cela comme un viol, que lui répondez-vous ?

-Dolto : Elle ne l’a pas ressenti comme un viol. Elle a simplement compris que son père l’aimait et qu’il se consolait avec elle, parce que sa femme ne voulait pas faire l’amour avec lui.

 

Au sujet de la véracité de :
_

Françoise Dolto, interviewée par la revue Choisir, en novembre 1979.

-Choisir : Mais enfin il y a bien des cas de viol ?

-Dolto : Il n’y a pas de viol du tout. Elles sont consentantes.

-Choisir : Quand une fille vient vous voir et qu’elle vous raconte que, dans son enfance, son père a coïté avec elle et qu’elle a ressenti cela comme un viol, que lui répondez-vous ?

-Dolto : Elle ne l’a pas ressenti comme un viol. Elle a simplement compris que son père l’aimait et …

 

 

Lire la suite sur EQDD – En quête de déclics

 

Be the first to comment on "[EQDD] Françoise Dolto et l'inceste"

Leave a comment