Eiffel : Foule monstre : textuellement passable

Eiffel

Eiffel, est un groupe de rock français fondé en 1998

Leur nom est tiré d’une chanson des Pixies, nommée Alec Eiffel, présente sur l’album Trompe le Monde.

Les fans d’Eiffel sont surnommés « les ahuris ».

Le groupe retourne en studio en 2011 et enregistre un nouvel album, Foule monstre, dont la sortie est programmée pour le 3 septembre 2012. Avant celle-ci, le groupe s’est consacré à une « pré-tournée » afin de faire découvrir les nouveaux morceaux aux fans. Les concerts se déroulent dans de petites salles, et ils sont parfois suivis d’une écoute de quelques titres déjà mixés du futur album.

Source : wikipedia

 

 

Évaluation textuelle de cet album est de 11.02/20 (176.38/16).

Il peut donc être qualifié d’album textuellement passableà risquer

En réalité, je ne sais pas si les rimes forcées existent; ce qui est sûr, c’est qu’ Eiffel en est le meilleur utilisateur. Des vers imbitables et pourris, du remplissage pur et simple. ça rimaille, c’est chiant et si faible. Album-dépotoir, je n’achèterai pas.

C’est néanmoins courageux pour eux d’afficher sur leur site, l’entièreté de leurs textes. Et puis la participation de Cantat est certes fugace mais de bien meilleure facture. Pour le reste, c’est juste un long pet.

1. Place De Mon Cœur

Place de mon cœur gueule une envie de fronde
Place de mon cœur manifeste l’infra-monde 2
Place de mon cœur on se déborde comme calice
Jusque dans les rues et boulevards cicatrices 2

Par dessus les minarets, les cathédrales, traders et frousses
Dans le vent, dans le rien, toujours, toujours seul contre tous 2
Place de ton cœur, tu t’oublies dans l’opium, l’extase et la stupeur
On s’y amuse, ça fait peur 2

C’est l’appel des appels
C’est épaule contre épaule
Ô Frère, ne jamais perdre le contrôle 2

Il ne bat plus, il se bat
Pour combien de temps encore comme ça ? 2

Place de mon coeur, la lune et moi assiégés
Tandis que les frustrations tonnent telle une averse d’été 0
Et toi qui connaîs si bien les pompiers qui éteindront mon feu
Scandons le va-et-vient des foules, ça commence à deux 2

Par dessus les cimetières, les éoliennes et les pousse-pousse
Dans la thune, dans les nerfs, à deux doigts d’être tous contre tous 2
Place de ton coeur s’arment les kids aux élans Molotov

Si tu te sens pousser des ailes 2
Pour un crash un envol
Si nous venions à perdre le contrôle ? 2

Eiffel

Évaluation YDM,

Rimes 20/23 pts
Punchlines 0/2 pts
Profondeur 0/1 pt
Mélodie 0.25/1 pt
Flow 0.25/1 pt

Sous-total 20.5/28 soit 14.28/20

2. Le même train

Fils de moins que rien
Ou d’un royaume argenté
En peau de vison, peau de chagrin
On prend tous le même train 3

Fils de moins que rien
D’un caniveau ou bien nés -1
Peau d’ange, peau de malin
Quelque soit le chemin 2
On prend tous le même train 2

Mon parachute délinquant
Ou le tien doré à l’or fin
D’Orient ou d’Occident 2
On prend tous le même train 1

American Vertigo, bling bling
Cuirassés, libertins 2
Peau d’âne ou Potemkine
Sept milliards de péquins, et moi et moi

Amoureux transis
Ou Don Giovanni 2
Lèvres de velours ou corps d’oursin
On prend tous le même train 1

Épître aux Corinthiens
Sourate “L’étoile”
Pitre, sacerdotal
On met tous les mêmes voiles 3

Queue d’enfer, queue de pie
Ploutocrate que le coeur sur la main 1
Hermès, Coco, Siffredi 2
On prend tous le même train

La barbe au-dessus, en dessous
Haddock, morue, mérou 2
D’un lit de rivière ou d’un baldaquin
Première classe, strapontin 2

Cac 40 ou Dow Jones
Pain rassi, T-Bones 2
Place de Paris, place de rien
On prend tous le même train 1

Sourate “Le butin”
Tombés des nues intégrales
Rats des champs ou Élyséens 2
On met tous les mêmes voiles 1

Eiffel

Évaluation YDM,

Rimes 30/41 pts
Punchlines 0/2 pts
Profondeur 0/1 pt
Mélodie 0/1 pt
Flow 0/1 pt

Sous-total 30/46 soit 13.04/20

3. Chaos of myself

Je n’ai plus l’coeur en face des trous
C’est le cirque Pinder. Au check-up, j’fais comme une flaque
Dans le labyrinthe de mon fatras
Tout n’est qu’un champ de guerre. Au checkpoint on m’juge opaque 2

Entre deux sirènes, chacals en duplex,
Dompteuses de puces me montrent leurs ours et leurs Rolex 2
Ô, allume-moi de mille éclairs
Toi qui d’un battement de cil commandes à des paratonnerres 2

Où sont les hauteurs, les tramways aériens, petite fleur?

J’ai quelques papillons dans le compteur 2

On n’a plus l’coeur à palpiter
Tous ces feux de détresse qui nous comptent à rebours. On y est -1
Là où les trains d’or et d’argent
Filent sous l’tarin des peuples depuis x temps 2

Eiffel

Évaluation YDM,

Rimes 9/14 pts
Punchlines 0/2 pts
Profondeur 0/1 pt
Mélodie 0/1 pt
Flow 0/1 pt

Sous-total 9/19 soit 9.47/20

4. Foule monstre

Foule monstre
Promène ta solitude
D’écrans en dragons clignotants
Foule monstre 1
Vire et volte à tout bout de chants
Ensorcelés, ensorcelants 3

Foule monstre
Sur tes chemins de fortune
Hurleurs d’acier et rois fainéants
D’années en apnées
Tu fredonnes un air saturé
Sommes tous de mèche, sur le côté -1.5

Foule monstre
Devant toi, la piste aux étoiles
Les nains y bogartent l’ombre des géants
Et prennent des bains de sang
Se défoulent en carnavals jusqu’aux étals 2
De jasmin blanc, parfums d’Orient. 3

Foule monstre
Et je traîne ma solitude
Perdu dans ton immensité
Mais, foule monstre
Quand la poudre te cause à la rude 2
Sache que, perdu avec toi, je m’y sens
Des milliers

Eiffel

Évaluation YDM,

Rimes 9.5/25 pts
Punchlines 0/2 pts
Profondeur 0/1 pt
Mélodie 0/1 pt
Flow 0/1 pt

Sous-total 9.5/30 soit 6.33/20

5. Libre

C’est p’t-être là que j’claque ma démence
Comme tout un chacun, dans une fleur d’oubliance
Facteur cul, Junk Food-Center, violence 3

La voix de ton maître dans les murs d’enceintes
Crash-barrières “Misère, pas cher!”
Ô Pékin, Ô Florence
Tant que, de nulle part à partout, résonne
Un seul mot d’ordre… croissance 2

Homme pour homme, pour c’qu’on vivait
Comme que comme, tous on luttait 2
Quand souvent c’était à peine survivre
Redis-moi, toi qui n’es plus
Silence hurlant dans l’air
Ça fait quoi d’être libre ? 2

Non j’suis pas tout seul, il y a Google
Dans les villes-monde j’m’administre de l’intérieur
Du Sichuan au Tank Man, prends ma main, et Tian’anmen

Possédés, on n’peut plus s’échapper
La peur domine en bas résille bleu marine
Salle de shoot, du pain et du foot
Peuple enchanté, “radioactivé “ -1
Mais quand le printemps s’évade
Sur son pur sang Arabe1.5
Du brasier des rêves, tirez torches et folies
Faites le mur et courir le grand méchant bruit de la vie ! 2

C’est p’t-être là que j’claque ma démence
Comme tout un chacun, moi je fais pschitt
Aux lueurs d’opulence
Servitude volontaire avant délivrance. 3

Eiffel

Évaluation YDM,

Rimes 14.5/29 pts
Punchlines 0/2 pts
Profondeur 0.25/1 pt
Mélodie 0.25/1 pt
Flow 0/1 pt

Sous-total 15/34 soit 8.82/20

6. Frères ennemis

Nous étions deux dans la cour
Au milieu des serpents de mer
Et des Jeanne d’Arc tout autour 2
Aux yeux de biches-panthères 2
Avions le monde à nos pieds
Et les pieds pris dans nos nerfs
Comme envoûtés volontaires 2
Au mental siamois

Plus rien ne m’importe
Quand j’pense à toi
Plus je m’insupporte 2
Voyez par le Judas 2
Couler le sang des nations
Le règne, la puissance, la gloire
Au nom des mornes patries
Tous frères ennemis 2

On s’est dit ce n’est qu’un Je
Où l’humanité s’entre-Tu
Que dans le miroir des clameurs
Tu puisses te refaire une laideur 2
Et qu’un fou avec un fou
Dans des chiottes fermées à clef
Soient défoncés volontaires
Au mental siamois

Plus rien ne m’importe
Quand j’pense à toi
Plus je m’insupporte
Nos p’tits poèmes cardiaques
Bouffer la pharmacie
Ego et Je de massacre 2
Dragées hautes et tragédies 2

Eiffel

Évaluation YDM,

Rimes 18/31 pts
Punchlines 0/2 pts
Profondeur 0/1 pt
Mélodie 0/1 pt – pas noté, pas écouté
Flow 0/1 pt – pas noté, pas écouté

Sous-total 18/34 soit 10.58/20

7. Chanson trouée

Allez viens on se saoule
Dès lors que les étoiles filent leur mauvais coton
Tripons aux vents maboules 2
Crème de jobardise aux armes d’attraction 1.75
Massives.Quand soudain un charme m’effeuille
J’ai rendez-vous dans ton œil 2
Mon corps, un frisson d’irréel
Le temps d’y voir trente-six chandelles
Tournoyez
Carrousels 3

Et si nos voix sont cabossées
Que la chanson est trouée … Au moins
Il y souffle encore un peu d’air
Tu peux respirer -1
Nous, rois de rien, princes de nulle part
Si l’on pèse un rêve tout mouillé … Au moins 2
De la chanson trouée, dare-dare 2
On peut s’échapper

Maintenant le déluge
Flottez enseignes aux néons
Et si l’air se crève de tonnerre, dalles en pente, on écluse 1.25
Loin des Eldorados, des méduses, des Néron 2
Qui au fond de noirs couloirs d’échos
Oubliaient que terre n’est qu’eau 2
Perchés en haut d’un Golgotha
Scrutant le monde par le Judas 2
Surfez
Colin-maillards

Puisque
Dieu n’offre le ciel qu’en peinture
Napalm, tsunamis ou fariboles
Susurre-moi
Des bricoles 2

Il y souffle encore des mystères
Tu peux m’embrasser -1
Si l’on est pieds et poings liés … Au moins
On peut encore s’aimer

Si tout fout le camp, tout se barre
Que même la chanson est trouée
Seuls les boutons y font la guerre
Venez, circulez -1
Ni premier mai identitaire 2
Ni aboyeurs de crânes rasés
Dans la chanson trouée, pères peinards 2
Nul besoin de la décliner -1
Et si la voix est cabossée
Que la chanson est trouée -1
C’est que certains manquent à l’appel
Je peux sans honte, y chialer
Puis, les yeux dans les cieux hilares
À nous voir vouloir les gratter 0
C’est avec eux aussi, soulards 2
Que je peux encore m’émerveiller

Les voûtes bleues, l’or des cithares
Décrivent un arc d’éternité
Il y passe un peu d’univers
Je t’y vois vibrer 0
Gavroches aux regards aimantés,
Et amoureux s’y foutent la paix
On peut toujours rêver -1.5

C’est la grosse pomme qui fend sa poire
Et les bords du monde écroulés
C’est, pour sûr, votre imaginaire
Allez, inventez
Naines blanches et naines noires 2
Peuvent leur mauvais coton filer… Au moins
On peut encore s’échapper -1.5

Eiffel

Évaluation YDM,

Rimes 22/67 pts
Punchlines 0/2 pts
Profondeur 0/1 pt
Mélodie 0/1 pt
Flow 0/1 pt

Sous-total 22/72 soit 6.11/20

8. Milliardaire

Tu prends la tangente bien avant l’heure
Pour ne plus jamais revenir
D’ici résonne encore la vie, la fureur 2
Et des bouts du monde, tes fous rires 2

Athènes se diamante de poussières
Que mes yeux peignent en natures mortes
Toi, le sang, la nuit blanche, folies en cohorte 2
Dont je reste milliardaire 2

La mer battait nos visages
Aucun souffle, aucun naufrage 2
Rien ne pouvait nous éteindre
Oui je sais, la mort fait la queue
N’ai-je donc jamais rien fait d’autre
Que te rejoindre? 2

Aux rotondités océanes
Qui à mes quatorze ans révolus
M’ont vu rougir à en allumer des havanes 2
Pour des plages d’allemandes nues 2

Tu t’accrochais aux tortues de mer
Et Pacotille nous sacrait rois
Quand je pense, au dérisoire de tous ces bien plus morts que toi 2
Et qui se croient milliardaires2

C’est pas la gaité Montparnasse
Mais j’ai mis du poivre dans le missel
Que le cimetière puisse éternuer ta crevasse 2
Qu’elle rejaillisse à travers ciel 2

On est tous là, tous solitaires
Et moi, orphelin de tes vacarmes
L’encre me vint quand il n’y eut plus de larmes 2
Mais dont je reste à jamais milliardaire 2

Te rejoindre

Milliardaire

Eiffel

Évaluation YDM,

Rimes 28/32 pts
Punchlines 0/2 pts
Profondeur 0.25/1 pt
Mélodie 0/1 pt
Flow 0/1 pt

Sous-total 28.25/37 soit 15.27/20

9. Lust for power

Et tu t’sens comme photo d’indien Cherokee
Au mur d’un Buffalo Grill
Paria du monde, negro des airs
Ou femme que l’on ne nomme plus 1
Que de bites en fossés lapidaires 2

Les balles sifflent, y’a comme une odeur de brûlé
Tout à trac, paranoïaques,
Rats des villes, geeks, hors la vie, accrocs aux écrans
Cassent leurs jouets par milliers faits par de lointains enfants 2

Ça crise, people partout, on est bien nulle part
Et vu du ciel, j’ai l’air de quoi dis
Avec mon super pouvoir ? 2

J’arrête, je stoppe les mots
L’hémorragie
J’appuie sur pause, là où la rage agit
Mais je dis qu’au final, les chacals
Ne vont pas l’emporter au paradis 3

Charrettes, pleines de cadavres
Aux lèvres pâles
Et le tas qui grandit, et les chevaux s’emballent 2
Y’a du monde au balcon, au balcon
Y’en a même qu’ont l’espoir que passe Napoléon 2

On veut que tu sois faux dans le secret des urnes
Ou bien que tu sois vrai dans
La fosse commune 1.75

Au Carlton, tous les sommets atteints caviardent
Le beefsteak des escort-girls jute et mollarde 2
Tandis que toi tu marchais sous pression
De ta tente au périph’ en invoquant les astres

Désastre, il y a vraiment que tchi qui tienne
Si c’n’est aux extrêmes
Aux extrêmes 2
Et quelques rockers qui ne font même plus peur
Au caniche de leur esthéticienne 2

Je n’crèche pas dans le 93, poisson d’Avril
T’en veux du vent ? Attifé œufs de Pâques, Eudeline ?
Les yeux comaques, en trou de pine ? 2

Eiffel

Évaluation YDM,

Rimes 23.75/37 pts
Punchlines 0/2 pts
Profondeur 0.25/1 pt
Mélodie 0.25/1 pt
Flow 0.25/1 pt

Sous-total 24.5/42 soit 11.66/20

10. Chamade

C’est le temps qui burine
Ta petite enfance, ton spleen 2
Cœur cousu
Tous rêves tus 2
Quand s’en est venu le pire
La mort sans prévenir 2
Six pieds sous l’herbe
Manquer n’est plus qu’un verbe 2
Pour les cons qui tambourinent
Sous l’arc triomphant du bling-bling 1.25
Am stram gram
Tout m’arrache l’âme 2

Mais mon cœur à la lumière
D’un de tes baisers d’atmosphère 2
N’est là que pour battre la chamade
Dans l’éternité entière
Dans l’éternité entière 1
Avant que nos atomes n’aillent
Folâtrer au Diable
Je m’accroche à toi
Je m’accroche à toi 1
Chamade 2

C’est l’amour qui crie famine
Les yeux en boutons de bottines 2
Dans des dédales
De souvenirs comme des balles 2
Quand s’en est revenue l’heure
De la camarde à pleins pleurs 2

Pour les techno-crânes qui bourrinent
À nous prédire des lendemains de Chine 2
Mais nos chiens savent
L’avenir ne se lit que dans les rues

Toutes candeurs bues
Magies rompues 2
Quand s’en est venu le flou
La mort. Où êtes-vous? 2
Six pieds sous ruines
Manquer n’est plus que rime
Pour les cons qui tambourinent 2.75

Eiffel

Évaluation YDM,

Rimes 32/39 pts
Punchlines 0/2 pts
Profondeur 0.25/1 pt
Mélodie 0/1 pt
Flow 0/1 pt

Sous-total 32.25/44 soit 14.65/20

11. Vénus from passiflore

Qui de corps caverneux à toisons d’or
A fait de longs voyages pour Passiflore
Tout en sachant n’être que le prince
D’une jeteuse de sorts ? 3
Bander sa joie jusqu’à la lie amère
Tenter les diables et les chiens de l’enfer
Pour celle dont il écrit le nom
Avec son doigt sur de l’air ? 3

Vénus from Passiflore (Sculptée dans la glaise d’un mirage flash)
Vénus from Passiflore (Sculptée dans la glaise d’un mirage flash) 1
Mais l’amour a des oreilles
Ô Narcisse
Alors chut….

Acharné,
J’t’ai vu griffonner quelques araignées d’encre
Destinées aux Madones soudain Bacchantes 1.5
À l’annonce d’un ultime coup de poker
Entre leur turn et leur rivière 2
Rivière de sang, de musc, dont tu te fardes
Qu’à tes tours de passe-passe, nymphettes s’excitent
Mais sache que les yeux des mâles qui se les dardent 2
En disent toujours plus long que leur bite 2

Si tu frôles sans atteindre félicité,
Forêts de filles ou presqu’îles de beauté -1
Dis-toi, que le désir est, au hasard,
Cet océan qui vous sépare
Canular3

Eiffel

Évaluation YDM,

Rimes 16.5/27 pts
Punchlines 0/2 pts
Profondeur 0/1 pt
Mélodie 0/1 pt – pas noté, pas écouté
Flow 0/1 pt – pas noté, pas écouté

Sous-total 16.5/30 soit 11/20

12. Puerta del angel

Elle se prélasse quelque part
Quand ses dragons impériaux
Crachent, du heurtoir 2
Le feu aux kimonos 2

Et lèvres entrebâillées
Sur quelques vagues mers déchaînées 2
Lance à mes vivats
La muerte en baisers

Polichinelle je vogue en secret
Prendre le maquis par ses flancs
Dérobés -1
À me perdre où se brisent les courants 2

Si tu avances quand je recule, comment
Comment veux-tu que, jetant l’ancre 1.5
Au creux de ma bouche
N’y montent pas les eaux farouches ? 2

Les quat’cents coups que l’on y toque
Ne sont ni de boutoir, ni d’estoc 2
Encore moins de crosse
Mais de gueule, genre Indignados

L’instant d’après, Dieu nous baise
Laissant le monde s’éventrer
À la japonaise
T’entraves ? Moi non plus. Malaise 2

Elle se prélasse quelque part
Narquoise aux franchises des miroirs 2

Eiffel

Évaluation YDM,

Rimes 15.5/26 pts
Punchlines 0/2 pts
Profondeur 0/1 pt
Mélodie 0/1 pt – pas noté, pas écouté
Flow 0/1 pt – pas noté, pas écouté

Sous-total 15.5/31 soit 10/20

13. Death’s dance

Fondus dans l’ébène pour d’étranges parades nuptiales
Cadavres exquis et ravers célèbrent le grand tout
Trémoussent leur cul dans l’infusoire des sociétés macabres 1.5
Foire aux vanités au chant du hibou 2

Tes neuf vies se sont écoulées, Bébé …Ils approchent
Leurs tambours roulent la galoche des loteries infernales
Demi-dieux grotesques, joyeux et glaçants face aux psychés, crachent l’écume des lunes
Et des queues de comètes dans tes annales 2

Passé le scalpel des jours, c’est un essaim de poignards-cristal
Qui bourdonne sous l’pick-up des Dj’s en mains anonymes des ruches noires
Ça y est, la rumeur du vent efface ton monde, tu es ce crâne au sourire sans fin
Oh infini éjaculatoire 2

Eiffel

Évaluation YDM,

Rimes 7.5/12 pts
Punchlines 0/2 pts
Profondeur 0/1 pt
Mélodie 0/1 pt – pas noté, pas écouté
Flow 0/1 pt – pas noté, pas écouté

Sous-total 7.5/15 soit 10/20

14. Stuck inside the pussy

Allo?
Oui?
Il y a une teuf c’te nuit? 2

J’peux pas
J’ai comme un ennui

Eiffel

Évaluation YDM,

Rimes 2/5 pts
Punchlines 0/2 pts
Profondeur 0/1 pt
Mélodie 0/1 pt – pas noté, pas écouté
Flow 0/1 pt – pas noté, pas écouté

Sous-total 2/8 soit 5/20

15. La nuit tague

Sans plus attendre qu’une valse me vienne
Aux innocents les mains pleines
Arrache-moi
À moi-même 2.75
Pour ces recoins d’ailleurs où la nuit tague
Enfoncé dans tes reins vagues 2
Oublie-toi 2
Oublie même
Qui je suis, d’où je t’aime
Juste lire la pulsation de vie dans nos veines 2.75

Efface-moi
Efface-moi 1
De murmures
En cambrures 2
Et que la nuit tague

Non,
Sans plus attendre
Q’un fleuve ne charrie sa misère
Ou qu’un Saint-Esprit n’opère
Reçois-moi
Dans ta tanière 3
Pour les crinières de lunes et soleils fauves
Blottient au coeur de ta mangrove 2
Oublie-moi 2
Oublie même
D’où je viens, d’où tu m’aimes
Juste lire la pulsation des secondes chiennes 1.75

Annule-moi dans le pur
Un murmure 2
Et la nuit tague

Et j’entends
Ta voix qui chargée de violettes
Sort sa tenue de pompette
Prends mon feu
Allumette 3

Eiffel

Évaluation YDM,

Rimes 26.25/35 pts
Punchlines 0/2 pts
Profondeur 0/1 pt
Mélodie 0/1 pt – pas noté, pas écouté
Flow 0/1 pt – pas noté, pas écouté

Sous-total 26.25/38 soit 13.81/20

16. Tu as la montre, moi j’ai le temps

À tire-d’aile il s’enfuit déjà
Le corps en feu, la tête en bas 2
Suspendre son vol au vent
Tu n’attraperas pas le temps
Même sur la bouche des Lolitas
Tes “back to business”, trains d’enfer glissent tout droit 2
Jusqu’aux cités d’or
Où seuls les poissons morts 2
Nagent dans le sens du courant 3

“Tu as la montre, moi j’ai le temps
Minute papillon d’argent 2

D’infos-cosmétique en furias
Soufflant le chaud, soufflant le froid 2
Même Big Ben, file à l’anglaise
Secondes au bout du trapèze 2
Des Freaks, des crève-l’amour
Retiens la nuit faute de retenir les jours 2
Ton fil tient à rien
Quand l’adage africain 2
Plante les aiguilles du recommencement

À tire-d’aile il s’enfuit déjà
Hallebardes au ventre, perte et fracas 1
Exploser heures et cadrans
Tu n’possèderas pas ce temps
Pour la grâce trouée des folies
Pour les carrosses de fantaisies
Pour enflammer l’Océan 2
Pour la vie 3
Maintenant2
Maintenant

Eiffel

Évaluation YDM,

Rimes 27/30 pts
Punchlines 0 pts
Profondeur 0 pt
Mélodie 0 pt – pas noté, pas écouté
Flow 0 pt – pas noté, pas écouté

Sous-total 27/33 soit 16.36/20

Pour conclure

Eiffel_Foule_monstre.jpeg

Évaluation textuelle de cet album est de 11.02/20 (176.38/16).

Il peut donc être qualifié d’album textuellement passableà risquer

En réalité, je ne sais pas si les rimes forcées existent; ce qui est sûr, c’est qu’ Eiffel en est le meilleur utilisateur. Des vers imbitables et pourris, du remplissage pur et simple. ça rimaille, c’est chiant et si faible. Album-dépotoir, je n’achèterai pas.

C’est néanmoins courageux pour eux d’afficher sur leur site, l’entièreté de leurs textes. Et puis la participation de Cantat est certes fugace mais de bien meilleure facture. Pour le reste, c’est juste un long pet.

Osez le bon sens !

YDM

Be the first to comment on "Eiffel : Foule monstre : textuellement passable"

Leave a comment