Booba – Futur 2.0 : textuellement satisfaisant

Booba

Booba, de son vrai nom Élie Yaffa est un rappeur français né le 9 décembre 1976 à Boulogne-Billancourt. Il est membre du 92I, un collectif de rap français dont il a été le fondateur, regroupant des rappeurs issus des Hauts-de-Seine, Mala et Bram’s (ce dernier est mort le 21 mai 2011). Il a créé sa propre marque de vêtements streetwear nommée Ünkut. Elle est aujourd’hui la marque de streetwear française la plus vendue en France

Source : wiki

 

 

 

 

PRINCIPES DE NOTATION DES TEXTES DE RAP

 

la-cover-de-futur-2-0

 

Évaluation textuelle de cet album – Futur 2.0 – est de  soit  11.92/20 (107.29/9)    


Il peut donc être qualifié d’album textuellement satisfaisant

 

 

 

Qu’ai-je pensé de cet album ?

Aucun renouvèlement, aucune créativité, c’est un album fait pour vendre, sans doute et c’est triste de voir un tel artiste se reposer sur ses lauriers. Il est toujours aussi bon dans ses punchs, s’entoure de personnes qui savent lui concocter des sons très actuels qui irrigueront tout le rap français mais il n’ y a rien à conserver dans ce Futur 2.0

Enfin, le seul truc qu’il m’a appris, c’est que La fouine a agressé sexuellement une mineure (une ou deux fois) et donc, est un pointeur avéré. Voilà !

Pour le reste, je crois qu’on assiste à un lent  déclin  de celui qui trône depuis une décennie sur le rap français. Simplement, comme les autres sont des suiveurs absolus et sont à mille lieues de lui contester sa couronne, il s’étiolera tout en demeurant au sommet. Jusqu’à ce qu’un jeune loup s’affranchisse de l’air du temps et fasse parler l’encre.

En résumé, ça fait un moment que Booba ne surprend plus personne. Sauf que maintenant, il n’a plus besoin d’changer des mots pour pas qu’les petits le suivent. C’est du rap folklore, du rap sans effort, sans aucun intérêt, du rap pour ados et adulescents. 

 

 

 

 

 

 

Futur 2.0

 

 

 

 

 

1. 2.0

Yeah! Nouvelle Rolls Royce sur du 22″, hallelujah!
Saza-laza-m’alikoum à tous mes khoya [2]
J’écris défoncé au shit’zer j’suis Émile Zoula
Tu veux sucer aucune bite’zer qu’est-ce que tu fous là ? [2]

Mes adversaires sur une civière que la mort les soulage
La street’zer, la misère j’en connais tous les rouages [2]
Tu veux affronter mon gang, j’te souhaite bien du courage
Numéro 7 sur l’visage, Uzi vers les nuages [1.5]

Bakel city gangster #MohamedLucas
Ils ne savent pas quand s’taire ont leur casse le joint de culasse [2]
Pour mes Boubacar, mes Galsens, mes Ramatoulaye
Tête de mort sur le drakkar on les baise sur la tête de oim wallaye billaye [1]

J’suis dans l’club, debout sur la banquette
J’recherche le plus gros boulard, j’enquête [2]
Sonne-per, sonne-per, c’est ma compète
Défilé d’Moêt, Ünkut sur la languette [1.75]

J’suis tellement loin, j’suis tellement loin
J’suis tellement loin, que personne en est témoin
J’suis tellement loin, j’suis tellement loin [1]
J’suis tellement loin, que personne en est témoin [1]

Elle a pas baissé son… j’ai déjà sorti mon truc
Mon co-détenu fume du shit, qui sort de mon uc’ [2]
Crosse de Magnum dépasse de mon fut’
Baissez le pont levis, laissez entrer le Duc [1]

Chris a mis l’image dans le viseur, haineux Counia maman
Ma montre n’affiche pas l’heure, mais elle est pleine de diamants
DPS, rien de marrant dans la street quand on part avant nos grands-parents [3]

J’suis dans l’club! Izi

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes   22.25/28 pts  soit    11.91/15

–  Profondeur                          0.25/4 pts
–  Punchlines/Styles             1/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0/1 pt
–  Mélodie                                       0/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  13.16/25  soit   10.53/20

 

 

 

 

 

 

2. A.C. Milan

Pour eux y’a plus d’espoir, rouge-noir [1]
Kopp A.C. Milan, j’fais le bilan [1]
Plus violent qu’du MMA
Qu’une double frappe de Benzema [2]

Tu croyais quoi, me baiser moi ?
J’suis dans l’tur-fu, oublie-moi [1]
Mais qui es-tu ? N’intéresses personne
Ni LCI, ni Neuf-Deux-Izi

Personne te respecte ici [2]
J’te l’dis, j’te l’redis
J’ai une bad bitch sur ma bite’zère
De vendredi à vendredi, si-si [2]

M’attaquer, vous n’auriez jamais dû
Détrôner le Duc restera du jamais vu [2]
Qui vous met en hass ? Grand Sénégalais au sexe long
R.O.H.2fesses, tu n’peux braquer qu’ton petit frelon [2]

J’attaque quand tu ne m’attends pas
Mi-homme, mi-attentat [2]
TLF ton O.V.N.I. crame
Chez nous personne vous aime, ni homme ni femme

Vous n’vendez aucun disque, ne bicravez pas d’milligrammes [3]
Vos lyrics se résument à « pouèt pouèt, prout prout, bam bilibam »
Bienvenue en 2013, Kopp A.C. Milan, j’fais le bilan
J’suis venu mettre les tibias sur les « i », craint comme l’Iran [3]

Chez nous on fait ça bien, tu sauras pas d’où ça vient
Missile, boloss, anti-aérien : cela ne mène à rien [2]
Il n’en restera qu’un, il n’en restera qu’un
Il n’en restera qu’un, négro il n’en restera qu’un à la fin [2]
Izi, izi, beef, izi, izi, beef hé
Il n’en restera qu’un
Izi, izi, beef, izi, izi, beef [1]

Ils ont insulté ma mère, elle qui a tant souffert
Je n’leur pardonnerai jamais, même quand ils seront six pieds sous terre [2]
Moi j’suis frais, j’suis rezefaitzait jusqu’à la fin du siècle
Et les vrais négros le savent bien, donc eux, ils ne savent rien

Rafale en Kawasaki, eux n’feront nada, klaoui
Bienvenue sur Tataouine, vous êtes à sec, clique Sahraoui [2]
Oui oui, je win win, tu refuses de monter sur l’ring ring
Ni couilles, ni bling-bling [2]

On t’fait les poches, ça ne fait que « gling-gling » [1]
FFHOR, t’es grave en chien, comme Émile Louis Laounizi
Le premier rappeur pointeur, double Uzi pour mes ennemis [1]
Ikbal t’étais au habs, tu m’envoyais des paquets d’pâtes

Aujourd’hui tu parles mal, wallaye bilaye ne t’inquiète pas [1]
Il parle français, dit de la merde, peut-on dire qu’il est bilingue ?
En tout cas il est vilain, oh mon Dieu, qu’il est vilain
Ça joue les criminels, ça braque des foufounes : oh non !

La Fouine n’as-tu pas honte ? Agression sexuelle sur enfant
Le savoir est une arme, j’suis calibré, j’lis pas d’bouquin
J’ai des pics sur le cœur comme sur une paire de Louboutin [2]
Si le rap n’était que vous deux, il n’serait vraiment qu’une grosse putain
Pas d’diplôme, mais j’suis heureux, fuck les zéros sur mon bulletin [1.5]

« – C’est Laouni Mouhid, né le 25 du 12 en 81 à Trappes ?
– Ouais, ouais, il est super connu. Et une menace avec arme blanche, dégradation de bien privé, encore un recel, une extorsion de fonds. Agression sexuelle sur mineur. »
Bah bravo Morray !

« – Outrage à personne chargée d’une mission de service, une atteinte sexuelle, deux violences volontaires. »
Sale pointeur ! #ÉmileLouisLaounizi
R.O.H.2fesses, Housni Couilles-de-bois, Zoulette Empire
Izi, il n’en restera qu’un Morray, ta j’veux dire ou pas ?
92izon dans la maison

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    38.5/52 pts  soit    11.10/15

–  Profondeur                          0.5/4 pts
–  Punchlines/Styles             1.5/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0/1 pt
–  Mélodie                                       0/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  13.35/25  soit   10.68/20

 

 

 

 

 

 

3. Turfu

92 Izi
…Back to the future…

Dans ce rap game, trop de teurs-men
Viens pé-cho à Sevran ou à terre-Nan [2]
J’viens aux mariages, aux enterrements
Billets verts, j’en ai tellement [2]

J’encule vous tous, solennellement
J’fais l’halla sans prendre d’élan [2]
J’suis ours noir, pas goéland
Ta tasse-pé veut me gué-lan [2]

À part en cours, j’suis au premier rang
Boul’Billancourt, chien errant [2]
Elle a cul d’jument, j’la veux
J’vais lui mettre doucement, au calme

Bang bang dans sa schneck’zer, étincelles dans sa rondelle
T’as ton studio rue d’Blondel, j’ai le mien à Fort Lauderdale [2]
Ma tchoin faut qu’je l’entretienne
Le peuple faut qu’je l’entertain [2]

Bakel City Cartel, Couilles-de-Bois en porte-jarretelles [1]
Hello, c’est B2O
J’suis avec Prince Boateng, Balotelli au Milanello [2]

Homme d’affaires, player, rappeur, voleur, dealer
Dis-leur qui je suis : dis-leur, dis-leur [2]
Je dis ce que que je vis [1]
J’en ai vu de toutes les couleurs

Ma life est de mauvaise humeur [1.25]
Je suis meilleur ami qu’ennemi
Street life, sinon quelle vie ? [2]
Dis-leur ! Dis-leur !

J’lui ai mis dans l’cul si profond qu’elle veut pas m’lâcher
J’voulais juste ton fion, toi et moi baby ça n’peut pas marcher [2]
Toutes les prières de la Terre ne seront pas assez
On va bien t’niquer ta grand-mère, on va t’re-tabasser [2]

Ferme ta gueule… ¡ Cállate !
C’est pas les pompiers mais les khade3h qu’il faut caillasser [2]
Si vous franchissez la limite : ça va chier
Ne déclenchez pas une guerre, vous n’êtes pas assez [1]

340 en Lambo’ : flashé
J’vais rester dans l’game à jamais, à la Sabatier [0]
Cailloux de crack et d’héro’ dans le saladier
Négros ne breakent plus au Trocadéro : négros sont kalashés [2]

Viens m’voir dans le tur-fu
J’ai la vue sur l’infini
Surplus, que des gros culs [1]
J’étais sur Mars : mon alibi [2]

Ils voulaient monter à bord
Mais pour eux tout est fini
Chérie, m’aimerais-tu encore si j’avais la bite à Fouiny ? Izi [2]
J’ai bien mangé de ouf #Mafé

Biatch, amène-moi mon flingue, mon bulletproof, viens débarrasser [0]
Suis-je le seul rappeur hétéro dans ce merdier ?
Rafale de seed’zère dans les cheveux, c’est mon hair-play [0]
Que la night, PSG, Ménez

« PDRG » sera tout khénez [2]
Calibré dans le hood, calibré dans l’auto
Canon long tah Clint Eastwood, les yeux dans le dos [1]
Regarde dans l’camp adverse : c’est la hass

Kalash, millions cash : ici R.A.S [2]
« Futur Tour » avec Popeye et Ben d’Arachnee
J’ai un esclave dans les veines, chaînes arrachées [2]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    44.25/59 pts  soit    11.25/15

–  Profondeur                          1/4 pts
–  Punchlines/Styles             1.5/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0/1 pt
–  Mélodie                                       0.25/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  14.25/25  soit   11.4/20

 

 

 

 

 

4. Une vie

Triste est mon parcours, j’n’ai pas besoin d’amour

Je n’en veux pas, je n’en veux pas [1]
Non, je n’ai pas besoin d’amour
Izi,Yeah

Plein de zéros dans mes négos, jamais sans mes négros
Parle pas de bicrave dans mon bigo, haschisch noir dans les mégots [2]
Violents sont mes négros, impatients sont mes négros
Pour de l’argent tuent des négros, intelligents sont mes négros

En face l’échec est cuisant, comme Amar qu’a pris dix ans
Parloir, tôle, épuisant, sale noir jeune et puissant [2]
J’suis de banlieue, j’suis des Hauts-de-Seines, handek le potentiel
Je n’écoute rien, j’suis un corsaire, joli coups d’rein les ensorcèle [1.25]

Mes soldats, mes demoiselles, la hagra viens de Bakel [1]
Elle a cheveux noirs, yeux noisettes, juste elle et moi dans la navette [1]
Parfait je ne suis pas, si t’es pas gang ne me suis pas
Rend plus fort ce qui ne te tue pas, mes adversaires sont trop tu-ba [1.5]

Je n’ai qu’une vie
J’vais la saigner, j’vais la saigner, comme j’ai saigné tout mes ennemis [2]

Elle m’a tout pris, elle m’as tout pris

Ce que j’aimais, sans dire merci [1]
Africaine est la main d’oeuvre, soviet est la manœuvre [1]
J’lui arrache son débardeur, j’lui fais l’amour comme un hardeur [1]

Démarre la fusée direct, nique sa mère le compte à rebours
Fais moi la cour avec ta ke-schné, j’n’ai pas besoin d’amour [1.25]
Chaîne en diamant sur le V-Neck, moteur allemand sur la vignette
T’es dans le tur-fu qu’à La Villette, vas y doucement sur le vinaigre [1.5]

J’suis Malcolm X, t’es qu’un vieux nègre, j’vais t’attraper par la quenelle
J’vais te traiter comme mon oseille, j’vais te jeter par la fenêtre [1.25]
Mon background est malhonnête, Hauts-de-Seines ou ja connèt’
Pont De Sèvres, les Baconnets, I-Z-I sur la comète [2]

Mon re-fré sur la pomette, j’peux leur tre-met et leur remettre [1]
Y’a d’la re-noi, y’a d’la beurette, j’suis le renard, t’es la belette  [1]
Arôme gi-ma sur le pollos, 2 R, cigarillos [1]
J’fais mes prières dans le cosmos, adios tout les bolosses [1]

Ils ont donné l’poste à Thomas, dans l’cul l’as eu, Abdelhamid
J’préfère le boulard de Fatoumata que le boulard d’Adelaïde [2]
Un, deux, trois, quatre biatchs #polygamie
Œil noir j’suis à Carthage, au Sommet d’la pyramide [1.5]

Si j’ai assez frère je partage, sinon nique ton arrière mamie
Si tu m’ché-cher, j’suis dans l’92 ou dans l’Hood-zer à Miami [2]
J’ai taffé dur y’a pas d’hasard, vue sur la mer, sans vis à vis
Comme toi j’suis que d’passage, hammi, toute la vie [1]

J’suis dans l’textile,j’suis en Asie, nique ta mère, allez vas-y
Lamborghini, ferrari, nique ta mère, allez vas y [1]
Yallah, on a qu’une vie, j’préfère tirer que de scut’-di
Tu crois qu’tu va briller sur qui? T’auras pas besoin d’kit de survie [2]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes   34.25/46 pts  soit    11.16/15

–  Profondeur                          0.5/4 pts
–  Punchlines/Styles             2/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0/1 pt
–  Mélodie                                       0/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total   13.91/25  soit   11.13/20

 

 

 

 

 

 

 

5. Parlons peu

En direct du Vaisseau Mèzère
Hughze Hezefnezer [2]
B.2O.B.A, 92i

J’suis Hugh Hefner, t’es la playmate
Toi tu l’effleures, je la pénètre
Ma clique’zer n’est pas très nette [2]
J’suis sur Izer, c’est ma planète [2]

Tu n’existes que sur internet
Moi j’encule Sky, j’peux m’le permettre [1.75]
J’suis une menace : demande à Pernel
J’vais être en hess devant l’Éternel [2]

Que du Ünkut dans l’container
Number One, sont trop vénères [2]
Je n’écris que dans la violence
Tous mes négros sur la potence [2]

Tous coupables, rien à foutre’zer
Double Uzi dans les fougères [2]
J’suis dans l’espace, j’mets que des Nike Air
Pas de messes basses j’te nique ta mère [2]

T’es une putain j’suis proxénète
J’suis juste en chien de hassanats
Dur en amour, j’ai cœur de pierre
Dans les artères, j’ai que du calcaire [3]

J’bois au goulot, pas d’verre
J’suis Cobra, viens faire un bras d’fer [2]
Fight Club #BradPitt [1]
T’as une cke-schnè, t’as pas de bite’zer [1]

Si j’atteins le paradis, c’est dans un train d’enfer
Crackers, veux-tu du crack ? Je suis en train d’en faire ! [2]
Tu veux détrôner le Duc’zer ? Mauvaise idée
J’suis dans les faits divers pas au journal télévisé [2]

Parlons bif, oseille, bif : parlons peu
2Pac, Malcolm X, King : parlons d’eux [2]
Grosse villa sur la corniche : ce que le daron veut
Donc parlons bif, oseille, bif : parlons peu [1]

J’ai rêvé qu’j’étais Escobar, que j’baisais Kim en mieux
J’ai du bon shit dans mon tier-quar’ : qui n’en veut ? [1]
J’ai tellement de disques de platine qu’il en pleut
Si t’es trop fine je n’te baise pas #Karembeu [2]

Dakatine sur mes tartines ça on veut
Mets-moi sur ton listing on est 42 [1]
42, Talentueux
Les vrais négros marchent en silence, les haineux parlent entre eux [1]

Tu parles beaucoup, tu aboies, mais tu n’es pas dangereux
J’suis trop loin pour ces tards-bâ, il n’y a pas d’enjeux ! [2]
J’suis un Mac t’es un PC, tu n’es pas dans l’jeu
Ma clique, ma clique, ma clique t’ouvre le crâne en deux [2]

18 numbers dans la soirée
J’crois qu’c’est l’heure de se barrer [0]
Bouteille offerte par la zon-mai
200 euros pour le valet [-1]

Baise la Police #Saïd
Égorge MC #Aïd [2]
Leur compte en banque : #Aride
Y’a que Wati-B qui pèse #Akhi [1.75]

C’est pour Fleury, c’est pour les Baumettes
Bill Gates c’est mon roommate [2]
J’ai mon CL AMG’zer
Les Antilles #AiméCésaire [2]

Impôts : trop chers
François nique ta reum’zer
On débarque en hélicoptère [2]
47’zer fait le nécessaire [2]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    50.5/63 pts  soit     12.02/15

–  Profondeur                          1/4 pts
–  Punchlines/Styles             2.5/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0.5/1 pt
–  Mélodie                                       0.25/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  16.52/25  soit   13.21/20

 

 

 

 

 

 

 

6. RTC

J’fais des millions, j’fais des millions
J’suis riche tristement célèbre
9.2izi, Hauts-de-Seizeines, filets mignons [2]

J’suis riche tristement célèbre, riche tristement célèbre [1]
Neuf-Deux-Izon dans la maison [1]

J’sors jamais sans mon fusil, jamais sans ma black card
Le premier qui pète un fusible, c’est l’premier qu’on va hagar [2]
Les billets sont dans le fourgon, les pieds dans le goudron [1]
Mes prières vont à Brazza, mange pas d’pierres comme à Gaza [1]

Riche tristement célèbre, riche tristement célèbre

Qu’est-c’j’vais faire de tous ces billets ? 9.2izi tout est plié
Y’a qu’ma mère qui peut me marcher dessus car le paradis est sous ses pieds [2]
Le temps c’est de l’argent, j’ai mis de la coke dans le sablier
J’suis allongé où tu n’as pas pieds, calibre sur la tempe car tu n’as pas pigé [2]

Mes réunionnais, mes antillais, tous les banlieusards qui en ont chié
Haineux n’sortiront pas entiers, sur la tête de mon canon scié [2]
Maintenant tu as peur, tu veux négocier ? Bite dans la bouche tu vas t’égosiller
Armes de guerre dans mon cocotier, trois pitbulls pour t’autopsier [2]

Viens me sucer, j’te paye ton billet, bananes plantains, poisson grillé
En téflon est mon nouveau gilet, kalash à la main, comme un yougo, j’y vais [2]

J’y vais, j’suis riche tristement célèbre, riche tristement célèbre

A quoi sert de vivre sans briller ? Amsterdam dans le cendrier
J’ai liké des gros tarpés sur Instagram j’me suis fait griller
Des meufs shab les calendriers, tous avons braqué ou dealé [0]
Le rap conscient, qu’il nique sa mère pendant que son père mange du sanglier [2]

Jamais en gardav’ sans nier, j’commettais des crimes pour pas m’ennuyer
J’pars en vacances quand bon me semble, nik ommok le mois de juillet [2]
Nik ommok aussi le mois de août, le compte en banque c’est tah les oufs
La vérité sort de nos bouches, fuck, de quoi ils parlent tous ? [1]

J’ai craché donc va t’habiller, premier round, elle est rassasiée
Rap français est quadrillé, 9.2i l’a assassiné [2]
J’suis plus cagoule que tablier, Ibrahim on t’a pas oublié
J’suis à Kaboul, à Sarajevo, RPG, jolis souliers [2]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes   27/33 pts  soit     12.27/15

–  Profondeur                          0.25/4 pts
–  Punchlines/Styles             2/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0.75/1 pt
–  Mélodie                                       0.25/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  15.77/25  soit   12.61/20

 

 

 

 

 

 

7. Longueur d’avance

Devenir saint un jour, je n’y ai pas renoncé
Le ciel ne répond pas, j’suis busy, je n’l’ai pas relancé [2]
Je reste dos au mur, j’regarde le mal danser
Je n’parle qu’en numéros, j’n’aurai jamais le bac français [2]

Zéros sur mes chèques, zéro point sur mon permis
Collectionne les schnecks et les félonies [1.5]
Pour le 92i, tellement facile d’ôter une vie
Ne te trompe pas d’ennemi [2]

Toujours une longueur d’avance
Marié à la blanche, je n’attirais que la malchance [2]
Diamants de sang sur mon alliance
Six pieds sous terre seront mes vacances [2]

Seul, je navigue
Je suis l’ombre de ma vie [1]
Plus rien n’me fait rire
Ce soir je mets les voiles, eh
J’ai sauté dans le vide, et je n’cesse de tomber, eh
J’ai sauté dans le vide et je tombe

Je peux te décrocher la Lune, j’n’ai que du vice dans les paluches
99 galères, mais une bitch n’en est pas une [1.75]
Tombé plusieurs fois, j’suis relevé, j’suis de la O.S
V.A.T.O.S, poing levé comme Jesse Owens [2]

Aller plus haut comme Tina Arena
J’observe la foule derrière mes Carrera [2]
Ma vie, ses aléas, plus frais que tous ces boloss devant la caméra [1]
Pas toujours simple mais grâce a l’équipe ça ira

On a choisi cette vie-là [2]
Neuf-Zedou, car c’est la seule qui a voulu de nous [1]
J’veux mourir dans la villa d’Elvira
Ressusciter dans l’slip de Shakira [2]

J’ai sauté depuis des années, mais j’n’ai toujours pas atterri
Je n’fais que représenter, représenter
Je ne sens plus les coups, comme un négro à Moscou [1]
On évolue dans le zoo
Ne taffe que des gros sons
Ne tchatche que de gros sous [0.75]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    26/36 pts  soit    10.83/15

–  Profondeur                          1/4 pts
–  Punchlines/Styles             1.5/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0/1 pt
–  Mélodie                                       0.25/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total  13.83/25  soit  11.06/20

 

 

 

 

 

 

 

8-  T.L.T

« -Ouais donc c’est bien Laouni Mouhid né le 25 décembre 1981 c’est ça ?
– C’est ça, c’est ça
Beh écoute moi tout ce que je peux te dire au STIC, donc c’est deux agressions sexuelles : en 1997 et en 2008 voilà, c’est tout ce que je peux te dire
– Et tu peux me redire le nom de la victime ?
– Alors, pour en 2008, agression sexuelle en 2008, donc c’est un acte de pénétration vaginale, donc une agression sexuelle sur ______

 

Trop longtemps que j’dors sous la couronne
Écoute ces vauriens qui se plaignent
J’ai transformé le trône en California King Bed [1]
Émile, tu es vaincu

Comme le bout de ta barbichette… tu es pointu [1.75]
Wesh, mon frère ?! Qu’est-ce que qu’est-ce que tu comptes faire ?!
Ton casier dit que t’es un teur-poin donc t’en es un jusqu’à preuve du contraire [2]
L’autre co-vaurien fait feats à 2e : Jena Lee, Lumidee

Alerte au rappeur pointeur à damier : Émile Louis Vui’ [2]
Vois-tu, j’remplis Bercy les doigts dans le cul
Choppe ta fille à l’heure au collège, ou Fouiny Babe lui mettra dans l’cul [1]
Tu sors d’un concours Skyrock, dois-je te le rappeler ?

Tu t’appelles La Fouine, normal que tu veuilles manger à tous les râteliers [2]
Pour vous jamais ça n’ira mieux : fuyez, sauve qui peut
Ta barbichette te sert à mieux à chatouiller les tites-pe [2]
Tu es la honte des Yvelines, on devrait t’écarteler
Guerre sans relâche comme Pyramides contre les Tarterêts [2]

Je n’ai pas de marche arrière, je ne pourrai donc pas reculer
La voix de mes pères, de mes grands frères me dit « Tue-les, tue-les ! » [0]
Tue-les tous, tue-les, tues-les, tue-les tous
Tue-les, tue-les tous, tue-les, tues-les, tue-les !

Dans les veines j’ai du poulet braisé, 47-AK pour tous les traîtres
Trop de meufs pour toutes les baiser, trop de baskets pour toutes les mettre [2]
Après celui-ci, pourront-ils se relever ?
Au top là ou je suis.. Dans le tur-fu là ou je vais [0]

J’suis l’Boss du Rap Game, t’es qu’un PDRG
Bakel City Gang rêve de te dé-vi-er-ger [0]
Couilles de bois, serait-ce même du contre-plaqué ?
Parait que tu me cherche boloss, viens donc me braquer [2]

L.O.L. #SmileyFace’zer
TLF, Rohff, Emile… Argh ! j’ai envie d’ber-ger [1.5]
Si tu n’protèges pas tes arrières, tu devrais
B2O, j’arrête les carrières, pour de vrai ! [0]

Tu veux r’gagner ton public d’élèves de CPPN ?
Enlève ta fausse chico, renfile ta paire de TN [2]
10 ans qu’t’envoie des piques, c’est l’heure de s’faire fumer bêtement
J’vais t’faire une fleur, j’vais même pas parler d’ta marque de vêtements [2]

6 dans le barillet (Ils comprendront)
Quand un drap blanc va les habiller (Ils comprendront) [2]
Je me demande quand est-ce… (Qu’ils comprendront)
Chicos par terre, carrières six pieds sous terre
La vie de ma mère (Ils comprendront) [1.75]

Au lieu de violer des petites, sucer des bites, suce mon revolver
Dans mon veau-cer je suis en feat avec de petits hommes verts [2]
Je fais la loi dans le carré VIP, avec des renois tah les clips
Fouiny “Pointu-R” Louis, t’as le bonjour de mon équipe [2]

Je fais que des hits, pas la peine de discuter
Tirons-nous dessus tout de suite, on va pas se disputer [2]
3.5.7 chargé pour faire passer le message
Chez nous les happy-endings n’existent qu’au salon de massage [2]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    35/50 pts  soit    10.5/15

–  Profondeur                          1/4 pts
–  Punchlines/Styles             2/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0.5/1 pt
–  Mélodie                                       0/0.5 pt
–  Inventivité                 0/0.5 pt

Sous-total    14.25/25  soit    11.4/20

 

 

 

 

 

 

 

9- Billets verts

Izi

Derniers gamos, dernières tes-pu, dernières pes-sa
MC tu donnes ton cul, ta monnaie pue d’la tte-cha [2]
Brrr! Machine à billets, billets verts
Tout, tout pour la monnaie Brrr! Brrr! Billets verts [1]

J’suis sûr de gagner, comme Barça-Lorient
Mon flow est kalashé, swag Moyen-Orient mieux que Kanye [2]
Très courtes relations, j’n’aime pas qu’les putes me questionnent
Violente est ma narration, rempli de haine, j’n’ai que de l’amour pour quelques personnes [2]

Apprécie le bling, te demande pas combien ça a coûté
Salopes en string autour de moi, ces putes sont maraboutées [2]
J’suis B.O.S.S. donc j’baise la patronne
Où je me trouve ? Dans l’coeur des youvs, dans l’cul d’la matonne [2]

La mafia n’oublie pas, mais elle te pardonne
Gallardo noire tout en carbone [2]
92i on parle d’eux de M.I.A à Montigny
Fuck les stups du 9.2, fuck la crim’ de Bobigny [2]

Trop de lances-ba mais tout se paie
On the rocks mon Hennessy
Quand on n’sait pas on se tait [2]
Quand on sait on s’tait aussi [1.25]

Oui, oui monsieur j’fume que du meu-se
Si le game ou un rappeur me recherche dis lui qu’j’suis sûrement dans l’cul d’sa reu-se [2]
J’vais cracher, ouvre la che-bou
Négro parano, calibré même sous la che-dou [2]

Balaise comme Shrek il m’faut ma Fiona
2-3 chèques puis petit sauna [2]
T’as ceci, t’as ceci-cela
Donc l’équipe te saucissonne [1.75]

Pas toujours l’temps d’faire de la promo
Bakel dans les chromo- [2]
-Sommes, 0 à 100 en 3 secondes chrono
Zoome sur mon flag, impacts de balles forment mon logo

B2o [3]

Source : rapgenius

Evaluation YDM,

–  Rimes    31/33 pts  soit    14.09/15

–  Profondeur                          1/4 pts
–  Punchlines/Styles             2.5/3 pts
–  Langage                         0.25/1 pts
–  Flow                                             0.75/1 pt
–  Mélodie                                       0.25/0.5 pt
–  Inventivité                 0.25/0.5 pt

Sous-total  19.09/25  soit   15.27/20

 

 

 

Pour conclure,

 

la-cover-de-futur-2-0

 

Évaluation textuelle de cet album – Futur 2.0 – est de  soit  11.92/20 (107.29/9)    


Il peut donc être qualifié d’album textuellement satisfaisant

 

 

 

 

 

 

Osez le bon sens !

YDM

 

 

 

 

1 Comment on "Booba – Futur 2.0 : textuellement satisfaisant"

  1. J’ai du mal à croire que « Turfu » ou « parlons peu » de Booba aient la même note en profondeur que « sommeil » ou encore « quand c’est », une chanson qui parle du cancers, qui, pour moi, est extrêmement touchante ! Tu te dis faire des critiques ? Tu as le droit d’avoir tes goût mais ne vas pas faire un barème si c’est pour noter d’une manière pas du tout objectif !

Leave a comment