Baby souk

 

 

 

 

 

 

 

Minuit moins cinq, Phnom Penh
Devant le palais royal de Sihanouk
Nul besoin de son blanc-seing

Des blancs, sains
Assis dans leurs tuk tuk
Hèlent sans crainte des bambins

Seuls ou en bande
Les mômes s’approchent
Et tranquillement, ils marchandent

C’est à peine
Si leur manège gène
C’est le baby souk

Le marché des faux-poids
Le pigalle des pédophiles
Sur la place, ces touristes défilent

Pépères, chassant leurs proies
Les dollars pleins les poches
Bienvenue au Cambodge

Qu’est-ce tu fais encore ici, l’ami ?
L’ami, dis-moi où tu loges
Et je garnirai ton lit
Des plus belles filles de Siem Reap

Elles t’attendent à Pub Street
Au Temple Club, demande Rith !
C’est moi ! Le bienfaiteur des slips
Tout ce que tu veux, l’ami ! Tout de suite

 

 

 

 

Be the first to comment on "Baby souk"

Leave a comment