[Allain Jules] Syrie: Le journal Libération (encore) ridicule. Les raisons du coup d’état du dictateur syrien François Hollande

Non, Libération est dans son rôle, faire de la daube. On aurait aimé voir ce genre de UNE avec BHL après son opération en Libye, ou Bush père et fils mais, il ne faut pas compter sur le journalisme de caniveau. Toute honte bue, le journal qui n’a jamais condamné un seul attentat terroriste, ni parlé de terrorisme en Syrie, ose cette UNE ridicule qui ne trompe personne. Trop marrant de lire « Bachar al-Assad détruit son pays pour rester au pouvoir mais la rébellion divisée ne parvient pas à renverser le régime ». Un aveu de faiblesse du journal comme des ses protégés terroristes. Il faut que Libération explique à ses lecteurs pourquoi la rébellion est divisée. Peut-on donner à un pays à une minorité terroriste ? Non.

A partir du moment où on ne distille que la haine, triturant le trait à souhait, avec la sempiternelle litote « il massacre son peuple », une prose mâtinée de racisme, que voulez-vous. Personne ne peut se lever un matin et décider de faire un coup d’état dans un pays souverain. Personne n’a ce droit-là, car il s’agit d’une violation flagrante du droit international. Personne n’a le droit d’armer des terroristes. Personne n’a le droit, hormis le peuple syrien, de déterminer qui doit diriger ce pays. Visiblement donc, la France a le droit, tous les droits, pour faire ce qu’il veut en Syrie.

Grisés par l’opération Serval, au Mali, les autorités françaises sont convaincues de faire pareil en Syrie ? Non, non.  La réalité est tout autre. La France, comme tout le monde le sait, c’est le coq qui chante même avec ses pattes dans sa bouse. Le Qatar, les Etats-Unis et l’Arabie saoudite disent à la France d’aboyer, elle aboie.

Lire la suite sur Allain Jules.com

Be the first to comment on "[Allain Jules] Syrie: Le journal Libération (encore) ridicule. Les raisons du coup d’état du dictateur syrien François Hollande"

Leave a comment