A quoi servent les journaux municipaux de Seine Saint-Denis ?

Il serait utile pour tous les contribuables de se questionner sur la pertinence du maintien en vie de tous ces journaux locaux du 93 qui font gonfler nos impôts pour une utilité sociale difficilement saisissable.

Qui se souvient du dernier scoop sorti par l’une de ces agences de communication politique ?

Au fait, comment expliquez-vous que partout en France, l’on dise que vous êtes  »des racailles », des désœuvrés, des gens désintéressés par la politique, vos parents des immigrés illettrés analphabètes, et qu’il ait autant de journaux locaux et des centaines de journalistes pour vous écrire chaque semaine ? Vous êtes supposés ne pas comprendre la langue française ? Ne serait-il pas plus pertinent vu votre inculture crasse, et pour le bien de la terre ( »écologie, les verts et tout le baratin environnemental »), de cesser de faire financer ces 40 journaux locaux qui remplissent inutilement les boîtes aux lettres et les poubelles ?

Savez-vous combien vous coûte un journaliste ? un rédacteur de l’un de ces robinets à glose autorisée et stérile ?

Avez-vous la sensation que des villes aussi pauvres puissent entretenir toutes ces armadas de gens probablement très cultivés mais improductifs ?

Peut-on tolérer que dans des milieux aussi paupérisés que les nôtres, en ces temps de vaches plus que maigres, rachitiques, des préposés aux commentaires gagnent 2 à 4000 euros/mois grâce aux impôts croissants des contribuables dyonisiens, aulnaysiens, balbyniens, stanois, pierrefittois … ?

Avez-vous déjà eu l’occasion de pénétrer dans l’un des antres de cette presse sans grand intérêt stratégique et vu tous ces effectifs pléthoriques payés rubis sur ongle, pour un travail à la pertinence douteuse ?

Estimez-vous qu’avec 40 canards pour la Seine Saint-Denis et 3 autres régionaux (journaux édités par la Plaine Commune et le conseil régional), vous êtes bien informés ?

Au fait, connaissez-vous un seul journaliste de votre ville ?

Pensez-vous qu’on puisse être journaliste toute sa vie ?

Pensez-vous que ces « voix du peuple » soient réellement vos porte-voix ou ceux des politiques ?

Avez-vous l’impression que ces gens qui diffusent doctement la pensée des notables locaux soient de votre quartier ? De votre ville ? De votre milieu ?

Avez-vous connaissance d’un enfant de la cité qui ait fini par éclore de ces centres de culture et de représentation démocratique ? Un seul qui soit passé par là pour finir dans un grand journal ( »même par hasard, en passant devant leur immeuble ») ? Même via un stage ? Un seul ?

Les sujets traités et notamment le bourrage continu de textes culturels, bobo-cultureux (spectacles de danses africaines, théâtres et autres curiosités où l’on ne trouve que très rarement les habitants de la ville) soient quelque chose d’intéressant pour vous, pauvres parents travaillant comme des damnés pour nourrir vos mioches ?

Avez-vous déjà été intéressés par un seul article de ces pravda si ce n’est les résultats des matches des équipes locales, le portrait bien trop rare d’un de vos voisins ou les petites annonces ?

Si l’on vous proposait de dissoudre tous ces 40 centres de coûts excessifs et qu’on les remplaçaient par un ou deux correspondants locaux dans chaque ville et une petite équipe de moins de 5 personnes au service de communication du Conseil Général pour gérer un seul grand journal départemental, cela vous paraîtrait-il plus efficace pour vos finances, et pour l’amélioration de la santé financière de votre ville ?

Seriez-vous d’accord de supprimer purement et simplement toutes ces rédactions inutiles ( »Oh, ne vous inquiétez pas, ce sont des gens très cultivés et bien introduits dans les partis politiques de gauche, ils trouveront bien un endroit pour militer. Merde, pour informer les pauvres contribuables qui les paient ») ?

Enfin, à la question posée comme titre, à quoi servent les journaux municipaux de Seine Saint-Denis en ces temps de crise ?

Je me permets très humblement de répondre :

A rien !

Osez le bon sens !

YDM

Be the first to comment on "A quoi servent les journaux municipaux de Seine Saint-Denis ?"

Leave a comment